mercredi 28 février 2007

Africa Paradis, un chef d'oeuvre à la trappe ?


Demain, ne pas se rendre à l'Espace Saint Michel, voir le film, Africa Paradis, chef d'oeuvre du réalisateur Sylvestre Amoussou, résulte de l'hypocrisie et de la supposée insulte faite aux Blancs. Un film est une fiction et par conséquent, la méfiance des distributeurs est une véritable honte. Les rôles sont inversés le temps de quelques images et patatras ! Personne n'en veut.



Le Blanc doit toujours avoir le beau rôle, de facto. Celui de l'éternel dominateur, de l'adonis, du maître, de l'inspirateur, du... Dieu. Il est interdit de faire descendre l'homme Blanc, que dis-je, le Très Haut Blanc, de son piédestal. La sempiternelle condescendance perdurera tant que les Noirs ne se réhabiliteront pas, ne prendront pas conscience de leur capacité et de leur valeur morale.



Il est préférable de distribuer un navet, n'est-ce pas messieurs, pourvu qu'il soit concocté et mitonné par un Blanc ? Certains parlent même de racisme anti-Blanc pour qualifier ce bon film. Et que dire de ceux qui ne veulent pas distribuer ce dernier, parce qu'il est fait par un homme Noir et que le Blanc y joue un rôle de faire-valoir ? Ce n'est pas du racisme, c'est de la vraie ouverture d'esprit.



Voilà donc un chef d'oeuvre qui risque de se retrouver dans la trappe, parce qu'il est, dans un premier temps, fait par un Noir, dans un second temps, le rôle du Blanc y est "dévalorisant". Un Blanc ne saurait être dans le film d'un Noir, éboueur, braqueur, technicien de surface, ivrogne etc. La négation du Noir se poursuit et lui hélas, regardent, les yeux hagards, sans réaction aucune. Le silence lui va si bien !

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Si les distributeurs étaient sures du succés populaire ils n'auraient cure de l'inversion de rôle malheureusement les noires eux même ne se deplacent pas pour leur cinéma d'ou cette frilosité.Néanmoins au vu de la bande annonce le film à l'air passionnant c'est une fiction donc les tenant des la suprématie blanche peuvent se calmer.

Anonyme a dit…

C'est pour celà que des gens n'ont pas voulu produire....LE CODE NOIR de Dieudonné avec Dieudonné.

Anonyme a dit…

Une vraie honte de laisser ce film tomber.

YAMELA a dit…

On voit bien la dangerosité que peut représenter la monopolisation des médias et des grands distributeurs de cinéma par des groupes.

J'irai voir ce film que je trouve comme toi plein de bon sens et qui comme le documentaire " dans la peau d'un noir " dffusé sur canal peut aider plus d'un à se mettre dans la peau de l'autre pour ressentir un instant ce à quoi celui-ci est appelé à faire face tous les jours.

COURAGE A TOUS CEUX QUI SONT A L'ORIGINE DE CE FILM

Anonyme a dit…

Merci de m'indiquer la date de sortie du Film et le lieu ou je peux le voir....Merci d'avance.........Heureusement que je navigue sur le net.....Pour le coup AJM ton site la me permet de glaner une bonne information que je n'hesiterai pas a divulger a mes proches....Merci mec....c'est mieux que de nous informer qu'il serait bon de voter "Segoland".

L'Imposteur des Imposteurs
Pour ceux qui aiment corriger mes fautes d'orthographe sachez qu'elles sont le resultat d'un probleme perso qu'on nomme dyslexie...mais en rien cela enleve la teneur de mes propos..
Bien a vous tous...

Anonyme a dit…

Merci de m'indiquer la date de sortie du Film et le lieu ou je peux le voir....Merci d'avance.........Heureusement que je navigue sur le net.....Pour le coup AJM ton site la me permet de glaner une bonne information que je n'hesiterai pas a divulger a mes proches....Merci mec....c'est mieux que de nous informer qu'il serait bon de voter "Segoland".

L'Imposteur des Imposteurs
Pour ceux qui aiment corriger mes fautes d'orthographe sachez qu'elles sont le resultat d'un probleme perso qu'on nomme dyslexie...mais en rien cela enleve la teneur de mes propos..
Bien a vous tous...

Anonyme a dit…

Le film sort demain. Il sera présenté à l'Espace Saint Michel.

The Dude a dit…

Il est diffusé dans trois salles...

http://www.allocine.fr/seance/film_gen_cprojection=130960.html