mardi 27 février 2007

Le Pen-de Villiers: le clash.


En marge de la campagne électorale, un combat de titans se joue sur fond d'extrême hypocrisie, d'extrêmes mensonges, d'extrêmes accusations avec pour arbitre, Tartempion. Encore lui. Sexes, incestes, prison pour de Villiers, fils d'un ancien bagnard et Jean-Marie Le Pen, pupille de la Nation. Le fan d'hier veut la place du vieux leader frontiste qu'il harcèle à toutes les émissions de télévision où il est convié.



Le vrai paradoxe réside dans le traitement médiatique reservé aux deux hommes. Le premier, Jean-Marie Le Pen, deuxième de l'élection passée, est logé à la même enseigne ou presque que le copieur, usurpateur mais surtout islamophobe, Le Jolis de Villiers de Saintignon Philippe dont l'admiration en privé, selon certaines informations que je ne confirme ni n'infirme est optimum pour le capitaine du paquebot de Saint-Cloud, est ubuesque.



Crédité d'à peine 2% en arrondissant les bords, le vicomte et son Number Two (numéro 2), passent aussi bien à la radio qu'à la télévision, parfois mieux servis que Le Pen et son équipe. De là à se voir trop beau, la tentation est très grande. La corruption médiatique peut faire croire à certains qu"il représente quelque chose. Je respecte les 700 000 personnes qui voteront pour lui, ainsi que les 1 000 000 de personnes qui ont acheté, Première consultation, le premier opus de Doc Gynéco, quand il était encore rappeur.



Le patriote autoproclamé, semble-t-il, aurait mis en place une véritable équipe de postiche qui harcèle les édiles susceptibles d'accorder leurs signatures au candidat frontiste. Et là, je tombe par hasard sur un élu qui, sans confirmer déclare: "Le vicomte travaille pour Tartempion." fichtre ! Une histoire de "ouf" pour parler jeune. Les méthodes sont salaces.
Marine Le Pen indiquait hier que, les procédés ressemblent aux méthodes de la Stasi. Un petit florilège assez éloquent: Coup de fil avec des voix maquillées, mensonges provenant de pseudo médecins accusant, qui, de cancer avancé, qui, de maladie incurable innommable, qui, de sida. Rien que ça ! La chasse aux signatures est terrible. Désormais, la course de vitesse laissera des morts sur la piste. Les prétoires prennent le relais des accusations. Il y aura des cris et des grincements de dents à 17 jours du délai fatidique !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

De Villiers est un tricheur !

Anonyme a dit…

Monsieur 2% ne sert à rien dans cette campagne si ce n'est d'aider l'UMP.

Anonyme a dit…

Même si j'estime que Le pen est toujours le même et que je ne voterai jamais pour lui je le trouve plus authentique que le raciste patenté de Villiers qui avance masqué.Il accentue son argumentaire raciste à chaque election et ses amis de l'UMP disent qu'a contrario de Le Pen s'est un democrate.
Je le loue le courage de Mourad Ghazi menbre de l'UMP qui va oser se présenter en Vendée contre De Villiers sans avoir l'investiture de son parti qui soutien le vicon.