lundi 5 février 2007

Plus con qu'un musulman tu meurs.

Philippe Val et la caricature du Marocain Derkaoui Abdallah qui a remporté le grand prix du concours iranien, doté de 12 000$ avec la Mention Honorable.












Tartempion a dit : "Vaut mieux un trop plein de caricatures que pas du tout"



Cet article a été publié sur lesogres.info, ici, le 11 février 2006. Sa remise en ligne un an après, fait suite au procès de Philippe Val qui débute ce 7 février à la 17e chambre du TGI de Paris, jusqu'au 8 février. 68 personnes avaient réagi à celui-ci.



Tel pouvait être le titre de la Une de Charlie Hebdo. Sans vergogne, au nom de leur "liberté d’expression", après la négrophobie, voici venu l’heure de l’islamophobie assumée. Il ne vous a pas échappé que les barbus ne désignent ici chez nous, que les supposés islamistes intégristes. Or, le Curé de ma paroisse est barbu, le Rabbin de la synagogue à quelques encablures aussi, et même Robert Hue. Cette liberté d’expression à géométrie variable est, une nouvelle forme d’escroquerie moderne. Si l’on s’attaque désormais au sacré alors, laissons aux autres le soin de se défendre. Voir un ex-ministre aigri, se livrer à des conjectures puériles et haineuses en parlant d’un pogromisme pire que celui du fürher est abject. Au nom de la liberté d’expression, souffrez, M. Ferry, d’accepter que je vous dise que, vous n’êtes qu’un macchabée qui tente une résurrection avec des déclarations cousues de fil blanc.


Au nom du porte-monnaie, Charlie Hebdo, bénéficiant de la complicité corporatiste des médias, surfant sur l’islamophobie institutionnalisée depuis Denis Jeanbar ou l’inénarrable et non moins talentueux Houellebecq, a fait de la détestation de l’Islam et de son prophète, ses choux gras. Tout comme s’attaquer à un Noir ou à un Arabe(cas Dieudonné), c’est en France, un demi-mal. Point de sanctions. Et si elles interviennent, ce ne sont que des caresses qui chatouillent l’égo des contrevenants. Le Parisien daté du 11 février 2006 semble même protester devant la décision du CFCM(Conseil français du culte musulman) d’ester le dit journal. Dans une contorsion dont seul il a le secret, le quotidien l’accuse de prendre le "risque de remettre de l’huile sur le feu"(sic). Constat partisan et aussi paradoxal que nauséabond.


Le chef de l’Etat, Jacques Chirac, est la seule personnalité politique de ce pays à avoir condamné, pendant le Conseil des ministres, cette provocation manifeste d’un Philippe Val, copiste attitré à court d’idée, et qui, persiste et signe. Son auto-censure ne s’exprime que dans ce qui lui est cher. Peut-il faire publier la caricature d’un colon Juif extrémiste, avec des papillotes, une cagoule, un treillis et des rangers aux pieds ? Suivez mon regard, que nenni ! C’est selon lui une incitation à la haine raciale. Par conséquent, tous les Juifs sont comme cette caricature, extrémistes, encagoulés, portant un treillis... Belle leçon que ce spectacle qui n’honore pas les inquisiteurs pris dans un tourbillon qu’ils ont provoqué. Tout le pataquès et les innombrables procès en sorcellerie ont-ils une raison d’être ? Pire, Dieudonné est hyper-innocent, malgré toutes les médisances. Le burlesque venant d’un Bamboula n’a apparemment pas droit de cité. C’est in fine, le tréfonds de l’hypocrisie, dans sa dimension la plus ubuesque, la plus inique. C’est une lapalissade !


Le Professeur Choron doit se retourner dans sa tombe. Cette leçon de communautarisme selon P. Val, maquillée par la liberté d’expression est un vaste programme. En effet, il a réussi à mettre à contribution (à quel prix ?), un musulman soi-disant laïc, mais, qui ressemble plus à un grimpion. Il est probablement fier de jouer les lopettes. Putain ! 500 000 crédules dont moi, se sont rendus dans les kiosques. Heureusement, en lisant la Une et voyant l’insulte faite aux musulmans du monde entier, je me suis abstenu de payer deux euros qui sont restés au chaud dans mes poches. Les honnêtes gens de France savaient déjà que le racisme impuni de Fogiel selon l’évangile Saint France3 allait, ouvrir la boite de Pandore. Nous y sommes. Aujourd’hui, pour défendre la liberté d’expression, la personne morale la mieux placée, est une presse juste et intègre. Le paradigme intellectuel que veulent imposer les bien-pensants n’est plus crédible. Quelle liberté d’expression peut-on défendre de Paris en insultant et en mettant nos compatriotes de l’extérieur en danger ?


Aujourd’hui plus qu’hier, le traitement médiatique réservé à Dieudonné, montre à la majorité des citoyens Français que, cet homme a été la victime de la plus grosse conspiration faite à un innocent en Hexagone. Maintenant, nous savons tous la vérité. Ceux qui accusaient à tort l’humoriste de talent se revêtent eux-mêmes de l’ignominie et de l’opprobe. Les bonimenteurs qui chaque jour déjà, sont confrontés à un événement proche ou lointain qui dévoile leurs contradictions. Ceci les met de plus en plus, dans des situations tellement inconfortables que, leur psittacisme et leurs contorsions sont à l’image de leur discours mortifère. Par conséquent, face aux mensonges, rions de bon coeur. Critiquons et arrêtons de faire des amalgames messieurs les journaleux ! Seul l’amour des uns envers les autres nous sauvera. La stratégie du flou des médias, dans une coordination globale surtout, deviendra inefficace à terme. Sur le plan stratégique même, c’est rouler à tombeau ouvert.


Au nom du "combat contre le négationnisme" et non pour la liberté d’expression, Philippe Val annonce que Charlie Hebdo publiera les dessins du quotidien iranien Hamshari alors que le journal danois Jyllands-Posten, à l’origine des caricatures de Mahomet ne le fera pas. Fichtre ! La dialectique a changé. On ne parle plus de caricature mais de dessin. Belle voltige encore de ce sacré Philippe Val, prompt à montrer son islamophobie au nom de la liberté d’expression, et sa solidarité, au nom du porte-monnaie, de sa chapelle et de son obédience. Tout est bon pour le business. De qui se moque-t-on ? Voilà, le degré-zéro de l’hermaphrodisme journalistique et communautariste.
















32 commentaires:

Anonyme a dit…

Encore d'actualité en effet !

mouss a dit…

liberté d'expression à géométrie variable. C'est encore ça aujourd'hui avec Redeker. Philippe Val accuse le ministère de l'Intérieur de le lâcher. Normal. Il ne faut pas courroucer les musulmans avant l'élection présidentielle. Sarkozy est tellement obsédé par l'Elysée qu'il ne dira rien. S'il est élu, il va réagir.

Anonyme a dit…

Bienvenue dans la république de l'islamophobie ! Ilfaut que ce raciste de Val soit condamné.

Anonyme a dit…

AJM,

Merci de nous rappeler que cet islamophobe sera jugé dans 2 jours pour ses conneries.

Anonyme a dit…

Il a semé le vent. Il ne va que récolter la tempête.

Anonyme a dit…

Déjà trop fort. Je découvre ce texte vieux de 1 an. Extra.

Rien à dire. Que tes détracteurs viennent encore chialer !

Bonne journée !

zazaza a dit…

Coucou AJM,

Je connais déjà le texte tu t'en doutes. Il est encore très fort en effet. D'actualité.



Bon vent à toi !

Anonyme a dit…

finalement val n'a pas publié les caricatures sur l'holocauste... sans doute parcequ'elles ne sont pas antisémites mais posent au contraire le problème de l'instrumentalisation politique de la shoah, en tout cas pour celles que j'ai pu voir en ligne. celle que tu as diffusé et qui a gagné le prix montre d'ailleurs bien l'esprit des caricatures: la shoah est instrumentalisée pour masquer l'injustice faites aux musulmans. nul doute que val aurait diffusé les caricatures en revanche, si les iraniens avaient eu la bêtise et le mauvais goût de promouvoir des dessins racistes remuant les pires clichés anti-juifs... parceque là ça aurait pu permettre de "prouver" que les iraniens sont antisémites.
rien de tout ça dans ces caricatures, alors plutôt que de les montrer, val choisit la désinformation en ne les montrant pas et en laissant sous entendre qu'elles sont tellement horribles qu'on ne peut pas les diffuser!

bien joué val! entre la diffusion de fausses nouvelles et le mensonge par omission, tu fais honneur au professeur choron dont tu as usurpé le nom du journal!

Anonyme a dit…

L'honneur perdu de Val!

Fred a dit…

AJM,

Dans cet article, tu démontes effectivement la liberté d'expression à géométrie variable qu'on nous impose.

Il faut qu'il paye le prix fort. Entre la haine et le journalisme, il faut choisir.

AJM, tu es du côté des justes et de la justice.

Anonyme a dit…

En lisant ce texte, je me rend bien compte que ces gens sont dangeruex. Ils mentent comme ils respirent. Pris la maindans le sac, ils jouent les vierges effarouchées.

Ce Val est simplement un monstre. Oui, un monstre raciste et haineux.

King a dit…

Texte clair, net et pur. Rien à dire. AJM, tu étais en avance sur ton temps et, tu l'es encore.

T'es trop fort, n'en déplaise aux idiots qui accusent ceux qui viennent ici de ce qu'ils sont eux mêmes.

Si ce site est débile, que cherche-t-il donc ici ?

Anonyme a dit…

Véridique !

Bravo AJM.

Philippe Val a dit…

Tu m'as trop cassé fiston, bravo. Quelle plume vraiment, c'est formidable.Quand je pense qu'on lit Balzac et Hugo à l'école alors que tu existes, c'est triste.

Anonyme a dit…

Plus con que Val tu meurs !

Anonyme a dit…

J'ai le droit de dire ce que je veux. Toi, tu la fermes. C'est vraiment du terrorisme intellectuel. Qu'il aille se faire foutre ce Val toujours aussi menteur que ses ancêtres.

Franck a dit…

Bonjour AJM,

Quel punch ce texte ! Vraiment génial. Il dit tout. Néanmoins, que penses-tu de ce procès ? Je trouve qu'il ne tient pas la route.

Anonyme a dit…

Le pauvre Val ! Il a dans l'os. C'est bien fait pour sa gueule.

Anonyme a dit…

C'est le vrai Val ou un imposteur ?

Anonyme a dit…

C'est un faux c'est sûr. le vrai ne peut mettre son nom ici. Il aurait trop honte.

Anonyme a dit…

Heureusement avec Le Pen tout va bien se passer maintenant...

Anonyme a dit…

Non pas Le Pen !

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas bien le point de vue. Si on me parle de "liberté d'expression à géometrie variable" et de "deux poids-deux mesures" dégueulasse je comprends, ouais.

Mais arrive "negrophobe" et "islamophobe". Comme ailleurs arrive "antisemite".Val est une pute, hein, je ne peux pas le piffrer, et sa focalisation sur l'islam et les accusations d'antisemitisme à tout va qu'il fait inspirent la méfiance. C'est un pro-imperialiste au nom des lumière, de cette vieille gauche donneuse de leçon si sure que l'occident est là pour éclairer les sauvages. (et en plus, à la différence du menteur BHL et du fou Fienkelkraut, Val est bête, sans culture réélle)
Mais, techniquement, je ne le pense pas "raciste". Du moins je ne vois pas d'interet d'utiliser cette insulte quand on l'a soi-même reçu de façon injuste.

Là, la publication des caricatures et la petition pour le soutenir pendant le procès, je me trouve obligé de le soutenir comme je soutien Dieudonné. Oui, l'adversaire pratique la geometrie variable, nous autres n'avons pas à le suivre betement en en faisant de même et choisissons l'universalité de nos principes, la liberté d'expression.
et une fois ça admis, la denonciation du deux poids-deux mesure.

Et critiquons nos adversaires par l'argument et le débat, pas par les tribunaux, critiquons les par la dialectique plutot que par la figure "demoniaque" du racisme, qui met fin au débat. On ne peut pas à la fois l'enlever à Lepen et la coller à Val. Les mots et les dessins et les programmes politiques ne sont que ça, des mots et des images, c'est les actes de l'occident qui affament et tuent le tiers et le quart-monde, un débat de tribunal contre des propos ne reste que du symbole abstrait.

Volvox Turbo

AJM a dit…

Bonjour V. Turbo,

Si j'estime qu'il estraciste, c'est l'acharnement indescriptible qu'il a eu contre l'Islam qui n'est pas une religion occidentale.C'est du racisme.

Pour preuve, la UNE de Charly Hebdo qui montrait les caricatures danoises présentaient le prophète des musulmans les mains sur la tête entrain de dire qu'il ne savait pas que ses supporters étaient des ......CONS. Tendancieux quand même !

Ceux qui aiment Mohammed sont des cons selon toi ?

@+

Anonyme a dit…

j'aimerais bien qu'il fut possible de critiquer val, bhl ou finkielkraut.

malheureusement je ne suis pas éditorialiste dans un journal qui a vendu 600 000 exemplaires des caricatures.

malheureusement je ne suis pas éditorialiste au point, qui tire à 500 000 exemplaires chaque semaine.

malheureusement je n'ai pas d'émission de radio sur france culture où je puisse m'exprimer hebdomadairement.

malheureusement, le deux poids deux mesures est bien réel et s'illustre notamment dans l'inégalité d'accès aux médias et à la tribune.

dans ces conditions, il ne reste plus qu'à faire appel au seul arbitre légitime, c'est à dire en france, la justice républicaine.

c'est bien pour ça que la loi existe aussi non? permettre aux faibles de demander l'arbitrage de la justice face à plus puissant que soi! elle ne sert pas qu'à ça, mais aussi un peu quand même pas vrai? enfin espérons!

Anonyme a dit…

Encore une fois, Val et son courant au sein de Charlie m'ont dégouté de ce journal, et ses raisons pour publier les caricatures et faire cette couverture, associés à sa focalisation sur l'islam et son raprochement avec BHL en font mes adversaires.

Mais que j'approuve ou non le propos de cette couverture, j'approuve le droit à la publier, c'est autre chose. J'y trouve de la maladresse mais je crois sincèrement que ce beauf de Cabu voyait là une réaction aux réactions, il parlait donc des intégristes et pas de "tous les muslmans" comme je peux vomir sur le Crif sans êtree "antisemite".

Athée radical même si conscient du climat d'islamophobie actuel, je reste sur l'idée punk universaliste qu'on a le droit de dire, même sans pincette, que toutes les religions sont de la merde qui prennent les gens pour des cons, ma défense de la liberté d'expression marche pour Dieudo, elle marche donc pour ceux à qui je suis opposé.


et "raciste" ou "pas raciste" est des fois, en vrai, hors-sujet, j'essaye de comprendre la logique interne du gars adverse. Oui, moi j'y vois une logique imperialiste sur de la domination de la "raison" occidentale, mais la logique interne de Val ne passe pas par là.
avec "raciste", on fait de la morale, on ne parle plus politique. Et l'ennemi (la bourgeoisie, l'occident) est amoral, il s'en fout, il est trop intelligent pour être betement raciste, il est juste cynique, ce qui au final est pire dans les conséquence. L'afrique ne crève même pas par racisme, mais grace au cynisme du monde marchand.

et même raciste, le choix du tribunal est débile. "eh, toi, t'es bête, pour la peine t'iras en prison". ce sont les lois "antiracistes" qui ont amené ce concept idiot et mensonger de "race" dans les lois de la république.

(ou genre, prends Sevran. Qu'est-ce que j'en ai à foutre, en vrai, que Sevran soit raciste, je deteste -racistes ou pas- tous les blaireaux de la télé.
Mais focaliser sur son racisme a fait parler du début de sa phrase en terme de "méchant ou pas méchant", débat moral et crétin.
Alors que c'est la suite de la phrase qui devrait être utilisée: eh, les médias, vous voulez vraiment qu'on parle de ce qui créé de la misère en Afrique?)

l'interet de "dédiaboliser Lepen", pour moi, n'est pas de le rejoindre, elle est de savoir que le combat antiraciste est erroné car en focalisant sur les "racistes", les méchants, on a parlé plus d'idées que de fait. et ce ne sont pas des "méchants racistes" qui appliquent les lois racialisantes et qui expulsent les sans-papiers et qui affament l'afrique, juste les bourgeois, les pourris, le pouvoir cynique.

et ta vision racialisante de tout continue à parler plus de gentils et de méchants
que de causes et de conséquences (ou de classes). Tu es dans le camp adverse (donc le camp qui ne domine pas le discour dominant), mais je trouve que tu gardes finalement les mêmes logiques dialectque que les Fienkelkraut et compagnie, à savoir faire passer le procès d'intention, juste ou injuste, avant l'analyse logique et reflective des faits.

-Volvox Turbo

Anonyme a dit…

Encore une fois, Val et son courant au sein de Charlie m'ont dégouté de ce journal, et ses raisons pour publier les caricatures et faire cette couverture, associés à sa focalisation sur l'islam et son raprochement avec BHL en font mes adversaires.

Mais que j'approuve ou non le propos de cette couverture, j'approuve le droit à la publier, c'est autre chose. J'y trouve de la maladresse mais je crois sincèrement que ce beauf de Cabu voyait là une réaction aux réactions, il parlait donc des intégristes et pas de "tous les muslmans" comme je peux vomir sur le Crif sans êtree "antisemite".

Athée radical même si conscient du climat d'islamophobie actuel, je reste sur l'idée punk universaliste qu'on a le droit de dire, même sans pincette, que toutes les religions sont de la merde qui prennent les gens pour des cons, ma défense de la liberté d'expression marche pour Dieudo, elle marche donc pour ceux à qui je suis opposé.


et "raciste" ou "pas raciste" est des fois, en vrai, hors-sujet, j'essaye de comprendre la logique interne du gars adverse. Oui, moi j'y vois une logique imperialiste sur de la domination de la "raison" occidentale, mais la logique interne de Val ne passe pas par là.
avec "raciste", on fait de la morale, on ne parle plus politique. Et l'ennemi (la bourgeoisie, l'occident) est amoral, il s'en fout, il est trop intelligent pour être betement raciste, il est juste cynique, ce qui au final est pire dans les conséquence. L'afrique ne crève même pas par racisme, mais grace au cynisme du monde marchand.

et même raciste, le choix du tribunal est débile. "eh, toi, t'es bête, pour la peine t'iras en prison". ce sont les lois "antiracistes" qui ont amené ce concept idiot et mensonger de "race" dans les lois de la république.

(ou genre, prends Sevran. Qu'est-ce que j'en ai à foutre, en vrai, que Sevran soit raciste, je deteste -racistes ou pas- tous les blaireaux de la télé.
Mais focaliser sur son racisme a fait parler du début de sa phrase en terme de "méchant ou pas méchant", débat moral et crétin.
Alors que c'est la suite de la phrase qui devrait être utilisée: eh, les médias, vous voulez vraiment qu'on parle de ce qui créé de la misère en Afrique?)

l'interet de "dédiaboliser Lepen", pour moi, n'est pas de le rejoindre, elle est de savoir que le combat antiraciste est erroné car en focalisant sur les "racistes", les méchants, on a parlé plus d'idées que de fait. et ce ne sont pas des "méchants racistes" qui appliquent les lois racialisantes et qui expulsent les sans-papiers et qui affament l'afrique, juste les bourgeois, les pourris, le pouvoir cynique.

et ta vision racialisante de tout continue à parler plus de gentils et de méchants
que de causes et de conséquences (ou de classes). Tu es dans le camp adverse (donc le camp qui ne domine pas le discour dominant), mais je trouve que tu gardes finalement les mêmes logiques dialectque que les Fienkelkraut et compagnie, à savoir faire passer le procès d'intention, juste ou injuste, avant l'analyse logique et reflective des faits.

-Volvox Turbo

émi. a dit…

J'avais déjà eu l'occaz de lire ce texte lors de sa 1ère publication. Alors je ne dirai qu'une seule chose : "quel punch ce texte !" (en reprenant des mots lus plus haut, correspondants à ma pensée !lol)

Anonyme a dit…

Beaucoup d'étique journalistique dans votre article. félicitations! Il faut aller dans des médias confidentiels et parallèles comme ici pour trouver une étique que les plus grands quotidiens et médias Français ne connaissent plus depuis longtemps!

Je n'achète plus aucun quotidien depuis 1988 alors que je lisais le monde quotidiennement. Je le relirais peut être un jour quand il se remettra à parler ainsi.
Mais LE Monde s'en fout, il sait bien raquetter les institutions de la république pour compenser ses pertes financières et continuer à faire son sale boulot. Le Monde et d'autres...

Je reviens sur le mot caricature et je m'étonne que tous ces supposés esprits fins et nuancés de la république ne connaissent plus la nuance en la matière : Il y a une différence entre une critique et une caricature et une insulte pure. Il suffit d'analyser les caricatures Danoises pour comprendre très vite qu'il ne s'agit que d'insultes.

Bientôt on vas nous expliquer que traiter un musulman de terroriste est tout simplement un caricature et qu'il ne s'agit que de l'exercice légitime de la liberté.

Elle a bon dos cette liberté et ceux qui crient le plus fort pour la défendre sont ceux qui l'utilise pour des înterêts bien plus occultes et bien planifiés. Et Philippe Val n'est qu'un pauvre pion et il ne connaîtera pas le sort de Dieudonné : Il ne faut pas effrayer tous les lieutenants de la haine. Le prix sera modique et il sera récompensé par ailleurs pour bons services rendus

Salutations,

Anonyme a dit…

qu'on se comprenne bien: je suis pour un droit imprescriptible à la liberté d'expression et de conscience.

dans ces conditions, ces caricatures devaient être publiées. tout comme devaient être publiées les caricatures iraniennes qui ne paraissent pas antisémites pour le peu que j'en ai vu.

maintenant, je considère que les gens qui se sentent insulter ont aussi parfaitement le droit d'exprimer leur mécontentement dans le respect des règles de la république.

que je sache, les musulmans n'ont pas fait pression pour interdire ces caricatures. ils se sont simplement saisis de la justice pour faire reconnaitre ce qu'ils pensent être une injustice.

je pense sincèrement que les musulmans choqués par ces caricatures y ont vu une attaque raciste sciemment organisée. après tout, des caricatures de mahommet, il y en a déjà eu plusieurs fois dans charlie hebdo même. sauf que les fois précédentes, ça n'a jamais fait une affaire médiatique internationale. preuve que les musulmans sont moins cons que ce qu'affirme charlie hebdo.

en l'occurence cette publication de caricature arrivait après une intense campagne destinée à montrer les musulmans comme des sauvages. je dois rappeller que ces caricatures qui ont déclenché tant de passion étaient sorties presqu'un an avant dans le journal danois sans que ça fasse de vague. il a fallu qu'elles soient reprise par des grands médias internationaux aux ordres de bush près d'un an après pour que l'hystérie se déclenche. et encore hystérie: il y a eu à peine quelques milliers de musulmans qui ont défilé sur un milliard et demi. ce n'est pas représentatif! c'est comme si on généralisait à tout le monde catholique la fraction d'extrémistes qui ont fait exploser des salles de cinémas à coup de bombe lors de la sortie de "la dernière tentation du christ". Or on a toujours expliqué ici que ces terroristes catholiques étaient une petite minorité qui ne représentait qu'elle même. avec les musulmans, on a beau jeu de laisser croire que ce sont tous des excités!

or là, on assiste à un simple dépôt de plainte, ce qui est le droit de quiconque vit sur le territoire national et se sent lésé, et on les accuse d'intolérance. bien sur ça aurait arrangé charlie hebdo que les mecs aillent brûler des pneus, mais malheureusement pour eux, les musulmans ne sont pas aussi cons qu'ils le pensent.

voilà, donc moi personnellement je ne serais pas choqué par la publication des caricatures iraniennes. et je ne serais pas choqué par les procès intentés par les organisations juives.

pour 2 raisons: primo, liberté d'expression. Deuxio on a tous l'habitude des procès à répétition intentés par les organisations juives.

par contre je ne me leurre pas sur les réactions conditionnées de la plupart des bien pensants: tout le monde serait choqué si les caricatures iraniennes étaient publiées. or déjà ce n'est pas normal et ça prouve à quel point on est conditionné soi même à penser selon deux poids, deux mesures. ensuite en cas de procès intenté par les organisations juives, personne ne serait étonné, tellement ça parait naturel que les organisations juives fassent des procès: normal ils se défendent.

ces droits qu'on reconnait aux organisations juives, on ne les reconnait pas aux organisations musulmanes.

au nom de quoi? faites une introspection et vous vous rendrez compte qu'il y a des choses qui ne vont pas dans votre façon de penser.

et c'est bien ça le racisme aujourd'hui: penser que selon qu'untel est blanc, noir, arabe, chrétien, musulman ou juif, il a droit à telle ou telle chose et pas à d'autres.

exemple: depuis que Dieudonné a médiatisé la façon de voir des noirs sur ce qui les concerne, leur histoire et leur point de vue, on ne cesse d'attaquer les noirs et de sortir des bounties. Idem avec les arabes.

Que dirait on si demain j'exhibais à longueur de temps ces fameux self-hate jew pour justifier les pires clichés antisémites?

c'est la même chose!

Anonyme a dit…

ce fils de pute je pice dessus.

AJM a dit…

Merci à tous. Que la liberté d'expression soit un bien que tout le monde pourra partager sans exclusive.