samedi 17 février 2007

Une pornographie judiciaire abjecte.


J'apprend à l'instant, avec stupeur, le deux poids deux mesures de la justice française. Notre cour de cassation devient une cour d'incantation judéomane. Oui, tous les Français comprendrons enfin qu'il y a dans les "affaires Dieudonné", une vaste escroquerie. Pas besoin d'avoir bac + mille pour voir cette surenchère morbide. C'est le mystère élucidé, d'une chasse à l'homme Noir sans fin. Il doit la fermer.

Au nom de quoi, Charly Hebdo, pour qui tout le monde s'est levé...même Dieudonné serait-il absout, sous pretexte que c'est la liberté d'expression ? Au nom de quel principe de justice peut-on traiter, retraiter et reretraiter une seule affaire ? Voilà comment les pompiers pyromanes de l'antisémitisme engendre l'antisémitisme. Pourquoi ? Parce que, tout le monde, même les mal-voyants, voient, sans loupe, la partialité judiciaire. Au nom de quel principe de justice, Lyon Capitale est....absout dans ce cas, tout comme Le journal du Dimanche ?

J'avais prévenu. Après Kemi Seba, c'est aujourd'hui au tour de Dieudonné de faire les frais d'une justice à deux vitesses. Les Français ne pourront pas comprendre cet acharnement. Ils ne pourront pas laisser passer cette méprise qui, à terme, fera de ce pays, une entité dépendante d'un groupuscule qui fait ce qu'il veut, quand il veut, où il veut. Où est la justice ?

Ceci montre bien la charge des pouvoirs publics contre tout ce qui, de près ou de loin, est noir de peau. Pascal Sevran continue de squatter les médias alors que, dans le même temps, Alain Duhamel qui n'a exprimé qu'une opinion personnelle relative, est exclu de ces mêmes médias. C'est le degré zéro de la malhonnêteté intellectuelle.

Pourtant, certains Noirs, continuent de s'autoflageller en s'alliant aux fils de Belzébuth qui ne voient en eux que des minables, des sots, des nigauds. Leur tour viendra. Comme par hasard, ça coïncide avec l'élection présidentielle. Les affreux barbouzes, équipe de bras cassés, s'engagent dans un processus de destruction des citoyens qui ne pensent pas comme eux.

Dieudonné restera debout. Comme un seul homme, nous nous lèverons pour dire non à cette mascarade. Cette pornographie judiciaire abjecte doit cesser. Nous en avons marre de cet acharnement sans nom. Ces soi-disant Français, veulent entraîner la France vers une guerre civile sachant qu'il n'arrive pas à l'embarquer au Moyen-Orient grâce à Chirac. Vivement un troisième mandat !

Plus que jamais, la vérité devient un délit et, le mensonge, une vertu. Quel est la secte qui est honnête ? Aucune. Qu'est-ce qu'une religion ? Une secte. Cherchez l'erreur !

En France désormais, les délits d'opinion vont se multiplier surtout, si l'on a le "tort" d'être Noir, Musulman ou Arabe. Vive le poison communautarisme!

Ouf ! il ne s'agit que de l'avis de la cour de cassation me signale-t-on chez lesOgres. Heureusement !


15 commentaires:

Anonyme a dit…

"la République a été guillotinée par les sionistes, elle est morte et enterrée.

l'illusion est de faire croire qu'elle vit encore."

De quel auteur est-ce ?

Claire a dit…

Bonsoir Allain,
Il n'ya pas lieu de paniquer même si la situation est préoccupante. Je confirme que, au vu des divers codes de la loi, ce n'est qu'un avis de la justice. A ce jour, même si d'aucuns vont faire de gros titres racoleurs, Dieudonné n'est pas condamné. Il reste le recordman de la relaxe, tous titres confondus.
Pour le reste, c'est aux cons cernés de prendre en main leur destin.

Antoine a dit…

Bonsoir,
cette fois ça sent le roussis pour Dieudo, cassé en Assemblée Plénière, la plus haute formation de la Cour de Cassation. La cOur d'appel s'alignera forcément. C'est désolant. Vive Dieudo.

Milton a dit…

Grâce à Dieudonné et d'autres, c'est tout un système qui est révélé: un système qui gangrène peu à peu l'ensemble de la société française. On connaissait les collusions politico-médiatico-financières grâce à des gens comme le juge Van Ruymbeck et le journaliste Denis Robert (mis en cause eux aussi à la même période!), on voit ici une collusion entre néoconservateurs français et les représentants autoproclamés en France d'une communauté qui se défend de faire du communautarisme et use d'une arme destruction des consciences: le chantage à l'antisémitisme. A force d'attaquer tous azimuths, pas mal de gens commencent à dénoncer les abus de ces nantis, habitués des lambris dorés et donneurs d'ordre à leurs nervis devenus en quelque sorte une véritable police politique.

En ce qui concerne, Dieudonné, les juges ne font qu'appliquer la loi en choisissant de l'interpréter selon leur intime conviction. Dieudonné s'en était bien tiré jusqu'à maintenant, la roue tourne.. Mais, le plus dur est passé pour lui, la campagne anti-Dieudo a échoué. De toutes façons, les gens retiendront que c'est un homme courageux et libre, c'est si rare!

Anonyme a dit…

Kémi est tombé, Christian Cotten est tombé, Dieudo est calomnié d'une condamnation fantasmagorique car pas prononcée mais juste "cassée" .
Dites, heureusement que le nain-posteur est pas encore élu, sinon y'aurais déjà eut des pelotons d'execution et les brigades de la mort (dans le style négroponte en amérique du sud), putain, mon passeport (passe-porcs?) est prêt, oufffffffffffffffff !!!!!!!!!!
Ca commence à puer grave ... et pourtant ça a pas encore commencé!

2007 en Salopettes a dit…

l y a une difference entre caricaturer une religion (on s'attaque à la religion) et insulter des hommes pour leur origine raciale, ethnique ou
religieuse.
Les caricaturistes s'en prennent a l'islam comme d'autres s'en sont pris au catholicisme et au judaisme dans les annees 70 (Charlie Hebdo entre autres). C'est parfaitement licite meme si c'est souvent de mauvais goût.

Par contre l'attaque de Dieudonne visaient les Juifs en tant que groupe ethnique et religieux. Les juges ont donc sevi et l'on se doit de respecter leur jugement.

Un peu de coherence quand meme, vous ne pouvez pas pour defendre Dieudonne vous refugiez derriere les decisions de justice quand elles vont dans votre sens, et hurler au scandale et a l'imposture quand elles lui sont defavorables!

Anonyme a dit…

2007 en salopettes!

bon, on te pardonne de ne pas avoireu l'honneteté intellectuelle d'examiner les propos de Dieudonné par toi même!

mais pitié, faut arrêter deux secondes!
Depuis quand un cour de cass juge z"au fond"?

Anonyme a dit…

La Cour de cassation ne se prononce jamais sur le fond d'une affaire jugée.
Elle examine seulement si les règles de droit ont été scrupuleusement respectées pendant la procédure et la conclusion de l'affaire jugée.

A l'époque de VICHY, on pouvait réécrire une loi pour condamner à mort les communistes

Aujourd'hui, finalement il n'y a que la cétégorie d'individus victimes qui ont changé de .....couleur de peau

Si la Cour de cassation change de rôle, alors il ne reste plus rien en France, une force,une institution qui ne se CASSERA pas devant le diktat des Finkelkraut et compagnie.

De grâce , quand tout casse, il faut que la Cour de Cassation reste solide, sinon....s'en sera fini de toutes nos libertés !

Tenez, Alain DUHAMEL est baillonné soupçonné de tentatives de faire perdre quelques voix aux adversaires de BAYROU, pour le simple fait d'avoir dit qu'il donnerait sa voix à ce dernier.

C'est un cas de conscience : qui d'une célébrité comme Roger Hanin et un journaliste d'opinion au verbe spécialisé comme Alain DUHAMEL peut influencer facilement le vote d'un électeur moyen ?

Finalement l'on devrait interdire à toutes les célébrités d'annoncer leur choix de candidat dans les médias.


Tous se cassent !

Anonyme a dit…

Il faut arrêter maintenant vos prises de positions parano-maniaques, les amis. Cela devient franchement pathologique. Lorsque la justice relaxe Dieudonné 20 fois, elle est exemplaire et républicaine. Mais lorsqu'elle casse le nouvel ami de Le Pen, dans cette affaire lyonnaise répugnante, elle devient une cour de cassation d'incantation judéomane (sic) C'est à pleurer de rire.

Kemi Seba Lavoine a dit…

Hotep frères et soeurs ! Sortez-moi, ça caille et c'est humide !

Anonyme a dit…

La décision de la cour de cassation ne change rien Dieudonné est placardé depuis plusieurs années.Tous les politiques et les médias le considérent comme le chantre de l'antisémitisme en france c'est à croire qu'il est l'instiguateur du drame juif alors qu'il est né 20 ans aprés la fins de la seconde guerre mondial.
On ne le lachera plus!

Anonyme a dit…

Ce serait bien d'avoir le nom du juge et des avocats: serait-il cette fois tombe sur des ....?

Tant que ses proces etaient fait sous la neutralite, ca allait. Cette fois il a du se taper un juge .... A quand les juges Noirs?

EMA a dit…

Ce n'est que le début de la fin. La protection de Dieudo c'était les minorités et les humanistes de tous horizons. C'est pour ça qu'ils n'ont pas pu le détruir. Maintenant qu'il est le nègre de service du FN, le domestique de Soral il n'aura plus personne derrière lui. Mais il peut toujours compter sur l'extrême droite...

On ne trahit pas son peuple impunément, la Martinique lui crache dessus avec tous les DOM TOM, il peut tout lui arriver maintenant, tout le monde tournera la tête. On aide pas les nègres de maisons et encore moins ceux de l'extrême droite. Tu veux nous vendre pour tes intérêts, aujourd'hui on te chasse du village, tu es un homme sans famille, sans protection, tu ne vaux plus rien. Débrouille toi avec tes négrophobes du FN, tu as choisit leur argent à l'amour et la justice des minorités et des humanistes. Eh bien on verra comment l'argent et l'énergie de négrophobes peuvent protéger un nègre de maison...

Bientôt le FN s'apercevra que tu n'as plus aucune influence sur les minoritées et ils te jeteront aux loups. BY BY Dieudo un EKANG devrait savoir que la parole est toujours juste et que la trahir est source de dégradation; tu as choisit tout seul traitre...

Il n'y a pas que les grands médias qui nous prennent pour des cons, il y a les soraliens aussi...

AJM a dit…

Bonjour à tous !Antoine, Claire, Milton, En salopettes,

Heureusement, il n'y a pas d'inquiétude à avoir. En revanche, à terme, il faut se méfier car, les détracteurs de Dieudonné ne reculentdevant rien. La honte, ils l'ont jetté aux chiens.

En salopettes, je suis désolé pour toi. L'interprétation de la phrase de Dieudonné relève d'un geste politique ignoble de la part de la Cour de cassation. Il est quand même hallucinant de chercher à ignorer qu'il ne parlait pas seulement des...mais aussi des musulmans. (J'ai peur de subir le sort arbitraire de Kemi Seba)

Bon week-end à tous !

Jacques a dit…

Soutien TOTAL à DIEUDONNÉ !
Vive la liberté d'expression.