mercredi 7 mars 2007

Aux secours les escrocs !

Tartempion est actuellement dans le Val d'Oise, dans la ville de Cormeilles-en -Parisis, à quelques kilomètres de sa sortie "racaille" au Val d'Argenteuil. Il va encore déverser sa sempiternelle méthode Coué très démagogique. Aujourd'hui, comme par hasard, AZF a lancé une fausse information parlant de bombe dans la Creuse. Personne n'arrive à arrêter ces énergumènes depuis bientôt 4 ans. Je ne serais pas surpris que des "suspects" soient arrêtés bientôt. Chiche !






La sortie hier soir, sur France3, du ministre-candidat, Tartempion, est je crois, l'une des plus grosse forfaiture jamais vue en France. Le nouveau vendeur représentant placier (VRP) de l'extrême-gauche et de son extrême-droite chérie, joue les démocrates et les vierges effarouchées, se plaignant prosaïquement des parrainages que Le Pen et Olivier Besancenot ne peuvent obtenir.


Tartempion le démagogue a dit: "Besancenot, on ne peut pas dire qu'il soit proche de moi, il représente l'extrême-gauche. Je trouve qu'il serait dommage qu'un homme comme Besancenot ne puisse pas participer à la compétition présidentielle".


"Moi je combats les idées de M. Le Pen, mais je me battrai pour que M. Besancenot comme M. Le Pen puissent défendre les leurs". "La démocratie ne doit pas être confisquée par un petit nombre de gens".


Déclarations à pleurer de rage ou à mourir de rire. L'extrême droite néo-conservatrice, atlantiste et sioniste ou UMP, combat les idées de Le Pen, pas du FN. Qu'est-ce à dire ? Simplement que, les militants dudit parti, sont les bienvenus au sein de l'UMP. Pourtant, depuis 5 ans déjà qu'ils sont aux pouvoirs, les amis de Tartempion n'ont jamais fait un geste en faveur de l'abrogation d'une loi scérélate qui ne maintien que les grands partis. Pourquoi n'a-t-il pas demandé à son Gouvernement de changer la formule honteuse des parrainages ?


Quant à Besancenot, qui déclarait le 16 novembre 2006: "Sarkozy favorise le désordre" chez Karl Zéro, ici, il faut montrer du doigt le PS, qui aurait interdit aux élus de parrainer le candidat d'extrême-gauche, crédité d'à peine, 3% des intentions de vote. Du travail d'orfèvre encore une fois, pour tirer la couverture de son côté et se positionner comme un homme de dialogue. Le leader populiste, 3e candidat d'extrême-droite , après Le Pen, et de Villiers, n'est pas sans rappeler quelqu'un.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Tous les calculs sont bons pour gagner. Cet homme est vraiment "gravissimement" menteur.

Anonyme a dit…

Malgré ses contorsions, il ne passera pas.

Anonyme a dit…

Pas d'inquiétude, il va échouer.

king a dit…

N'ayez pas peur ! cet homme est démasqué. Sa petite entreprise est entrain de faire faillite.

Anonyme a dit…

Bof, laissez sarko tranquille !

Anonyme a dit…

Sarkosy a-t-il peur de se faire arreter ?

Les sionistes reactivent le groupe AZF... pour proteger Sarkosy, remarquez, que c'est toujours dans la Creuse... Est ce une reponse de Sarkosy aux preparatifs de son arrestation, fait-il dans son froc ? La reponsse est OUI...

Il y beaucoup d'agitation AJM a l'Elysee, bizarre que tu n'es rien entendu... Tartempion n'y croit pas... tellement c'etait trop fin pour lui... We got him...

Ca c'est le travail des israeliens... Sarkosy, c'est une menace ?

Un courrier anonyme signé "AZF" prétend qu'une bombe a été placée sous une voie SNCF
LEMONDE.FR | 06.03.07 | 14h06
avec AFP

Un courrier anonyme signé "AZF" indiquant qu'une bombe avait été placée sur une voie SNCF de la Creuse a entraîné une interruption de la circulation ferroviaire, mardi 6 mars au matin, sur la ligne Bordeaux-Lyon.

La SNCF a envoyé des équipes procéder à des vérifications. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'affaire et a dépêché la gendarmerie et des équipes de déminage sur place, à Busseau-sur-Creuse.

Les autorités judiciaires et la police ne croient pas à une réactivation du groupe AZF qui, en 2004 et 2005, avait exercé un chantage à l'attentat contre des trains. Le courrier, reçu mardi par le chef de gare, ne présente en effet aucune ressemblance, ni dans la forme, ni dans la phraséologie, avec les précédents courriers envoyés par le "vrai" groupe AZF.


Le Monde.fr

Anonyme a dit…

Sarkozy a perdu toute crédibilité !

Anonyme a dit…

sur I-télé, le maire de paris, Delanoé, interrogé sur les propos du nabot concernant la soi-disante aide aux signatures, s'est contenté de dénoncer la méthode sarko, mais a aucun moment il n'a dit qu'il aiderait les petits candidats a avoir des signatures, bien au contraire, il a tenté de justifier la position intransigeante du PS, et donc a reconnu implicitement que le PS a décider d'éliminer les petits candidats de gauche

AJM a dit…

Bonsoir à tous !

c'est honteux que le PS agisse comme celà. Ils croient qu'ils ont la science infuse. Ce n'est pas de la démocratie mais, la dictature.

@+

émi. a dit…

Oui en effet, c'est assez honteux... Mais c'est plutôt difficile d'arrêter des gens qui veulent à tout prix s'imposer, quel que soit le moyen employé !

Maria a dit…

Pitoyable de tels agissements...