vendredi 2 mars 2007

Royal qui rit, Sarko qui pleure: La claque !


En observant minutieusement la liste des signataires en faveur du vote Marie Ségolène Royal, un constat: Le communautarisme est de facto, exclu. Noirs, Blancs, Athées, Juifs, Chrétiens, Musulmans et Arabes se cotoient et s'entrêmelent comme des cheveux dans un peigne. Lorsque vous regardez en revanche la liste des soutiens récents de Tartempion, que des sionistes et des Juifs. Sans vouloir jeter la pierre à qui que ce soit, sans être membre du PS, il faut quand même relever que ce parti a exclu George Frêches pour ce qu'on sait. C'est déjà ça. Est-ce à but électoral ? Probablement.


Tartempion a maintenu ses soutiens, racistes soient-ils. Pas besoin de prononcer leurs noms. Si ce n'est du mépris, du racisme et de l'arrogance, je dois refaire mes humanités. Lire le texte de l'appel, ici. Intitulé "Avant qu'il ne soit trop tard", ce texte fait une allusion au passage de Le Pen en 2002, par conséquent, ils disent de se méfier de son clone, Tartempion.




La liste des signataires

Marc Abélès, anthropologue. Laure Adler, journaliste. Elisabeth Alles, anthropologue. Paul Allies, politiste. Mathieu Arnoux, historien. Pierre Arnoux, mathématicien. Jacques Audiard, réalisateur. Jean-Pierre Azéma, historien. Muriel Badet, historienne de l’art. Sébastien Balibar, physicien. Nicolas Bancel, historien. François Barat, cinéaste. Michel Barak, historien. Dominique Barella, magistrat. Christian Baudelot, sociologue. Anna Bellavitis, historienne. Yehezkel Ben-Ari, biologiste. Samuel Benchetrit, écrivain. Michel Bénichou, avocat. Carmen Bernand, anthropologue. Arno Bertina, écrivaine. Dominique Besnehard, producteur. Philippe Besson, écrivain. Didier Bezace, metteur en scène. Sylvie Blocher, artiste. Bernard Bobe, chimiste. Mikkel Borch-Jacobsen, philosophe. Daniel Bougnoux, philosophe. Seloua Luste Boulbina, philosophe. Jean-Claude Bourbault, comédien. William Bourdon, avocat. Jean-Pierre Brigaudiot, plasticien. Geneviève Brisac, écrivaine-éditrice. Michel Broué, mathématicien. André Burguière, historien. Marilyne Canto, cinéaste. Pierre Cartier, mathématicien. Claude Chambard, écrivain. Marc Chaperon, mathématicien. Noëlle Châtelet, écrivaine. Monique Chemillier-Gendreau, juriste. Patrice Chéreau, metteur en scène. Jean-Claude Chevallier, linguiste. Hélène Cixous, écrivain. Olivier Cohen, éditeur. Annie Cohen, écrivaine. Catherine Corsini, réalisatrice. Sylvian Coudène, pianiste, Dir. Ecole de musique. Marie Coulais , éditrice de musique. Marlène Coullomb, universitaire. Pierre-Louis Curien, mathématicien-informaticien. Paule Darmon, écrivaine. Robert Delpire, éditeur. Erwan Diantelli, anthropologue. François Dubet, sociologue. Jean-Michel Ducomte, avocat. Alain Ehrenberg, sociologue. Bernard Faivre d’Arcier. Betty Felenbok, biologiste. Marc Ferro, historien. Cynthia Fleury, philosophe. Alain Forest, historien. Antoinette Fouque, psychanalyste. Anne-Marie Garat, écrivaine. Françoise Gaspard, sociologue. Jean-Pierre Gattegno, écrivain. Marie-France Giret, pianiste. Maurice Godelier, anthropologue. Anouk Grinberg, comédienne. Martial Guédron, historien de l’art. Jean Guiloineau, écrivain-traducteur. Gérard Haller, écrivain. Karen Hansen, artiste. Alain Hélissen, écrivain-chroniqueur. Françoise Héritier, anthropologue. Denis Herlin, musicologue. Serge Jakobowicz. Jean Jamin, anthropologue. Catherine Jeandel, géochimiste. Louis Joinet, magistrat. Pierre Joliot, biologiste. Geneviève Joutard, historienne. Philippe Joutard, historien. Jean Kehayan, journaliste. Jacques Julliard, historien. Christiane Klapisch-Zuber, historienne. Julia Kristeva, universitaire-psychanalyste. Jean Labib, producteur. Guy Lacour, universitaire.Nicole Lapierre, sociologue. Françoise Lavocat, littérature comparée. Armelle Le Bras-Chopard, politologue. Michèle Leduc, physicienne. Jean-Paul Lévy, avocat. Jean-Marc Lévy-Leblond, physicien. Daniel Lindenberg, historien. Dyssia Loubatière, assistante à la mise en scène. Michèle Manceaux, écrivain-journaliste. Frédéric Martel, sociologue. François Marthouret, comédien. Mireille Martin, mathématicienne. Dominique Méda, philosophe. Khaled Melhaa, journaliste-producteur. Eric Michaud, historien de l'art. Yves Michaud, philosophe. Jean-Pierre Mignard, avocat. Philippe Minard, historien. Ariane Mnouchkine, metteur en scène. Sarah Moon, photographe. Jean-Paul Moreigne, psychiatre-psychanalyste. Janine Mossuz-Lavau, politologue. El Mouhoub Mouhoud, économiste. Bernard Murat, directeur de théâtre. Roland Nadaus, écrivain. Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue. Pap Ndiaye, historien. Monique Nemer, écrivaine-éditrice. Alain Omont, astrophysicien. Alfredo Pena Vega, sociologue. Michel Piccoli, comédien.. Martyne Perrot, sociologue. Michelle Perrot, historienne. Thomas Piketty, économiste. Etienne Pion, président d’un mouvement laïque .Evelyne Pisier, juriste. Emmanuel Poisson, historien. Christophe Prochasson, historien. Pierre Raterron, artiste-auteur. Elisabeth Roudinesco, historienne-psychanalyste. Roland Rappaport, avocat. Yannick Ripa, historienne. Joël Roman, philosophe-éditeur. Jean-Paul Scarpitta , metteur en scène. Leïla Sebbar , écrivain. Claude Servan-Schreiber, écrivaine. Fabienne Servan-Schreiber, productrice. Emmanuelle Sibeud, historienne. Philippe Sollers, écrivain. Maria Stavrinaki, historienne. Benjamin Stora, historien. Martine Storti, écrivaine. Irène Théry, sociologue. Pierre Tambourin, biologiste. Philippe Torreton, comédien. Pierre Tournier, historien. Jacques Treiner, physicien. Lucette Valensi, historienne. Agnès Verlet, écrivaine. Daniel Vigne, metteur en scène. Jean Viard, sociologue-éditeur. Fabienne Vonier, productrice-distributrice. Emmanuel Wallon, sociologue. Catherine Weinzaepflen, écrivain.
Conclusion:
Il ne vous a pas échappé que certains pseudo-philosophes, surtout autoproclamés qui hésitent soi-disant, ne sont pas signataires de cet appel. Ils iront vers la direction du vent ou sondage, le moment venu. C'est de l'hermaphrodisme politique ou opportunisme habillé surtout de communautarisme.

20 commentaires:

2007 en Salopettes a dit…

Johnny, Doc Gyneco, Max Gallo, Rachida Dati,Pascal Sevran (animateur de talent), Xavier Bertrand,Patrick Devedjian, Brice Hortefeux, Christian Estrosi, Nadine Morano, Henri Guaino, Michele Alliot-Marie: que des Juifs sionistes!
N'importe quoi!
Comme si les islamiques ne votaient pas en majorite pour le PS en plus!

2007 en Salopettes a dit…

Ces pseudo-intellectuels ont signes leur mort sociale si Sarko l'emporte: fin des subventions et des planques au CNRS!

AJM a dit…

Hors sujet !

Je parle de ceux qui se sont ralliés en ayant plutôt une étiquette de Gauche dont ls noms n'échappent à personne. Pas besoin de les citer.

En revanche, les hommes politiques c'est leur problème. Les fachos ne viennent pas se réfugier chez Sarkozy par hasard(Sevran), les hommes soi-disant de Gauche aussi comme Gynéco qui a plus de soucis financiers avec le fisc qu'autre chose...heureusement que Christine Angot est là.

Non, personne ne signe sa mort sociale si nous sommes en démocratie. En revanche, ça prend le chemin avec l'obsession présidentielle de Tartempion et sa vengeance dévoilée !

See ya'!

Anonyme a dit…

Quand ségo déshabille Nico, c'est beau
Quand ségo gifle sarko, le lavabo
............................O
............................o
............................o


Oh oh oh yeah !

Que c'est beau, c'es bon c'est chaud chaud chaud !

zazaza a dit…

Ouf enfin !

Ms problèmes d'ordinateurs sont résolus. Les oreilles du nabot doivent siffler de plus en plus,pour sa gueule c'est cool


Bien fait !

Bon vent à toi !

Mouss a dit…

Sarko doit avoir les boules !

Anonyme a dit…

Il y avait par le passé les "juifs" du pape (en Avignon)! Il existe maintenant les "juifs" des candidats!

Anonyme a dit…

On reconnait effectivement, le père du communautarisme sarko dans sa liste et dans celle de ségolène royal

Anonyme a dit…

frnchement là, le Hongrois sait qu'il a perdu. J'ai peur d'un coup d'état institutionnel qu'il peut créer avec ses magouilles.

matsoua a dit…

Pour rigoler un bon coup et suivre les rois de la pirouette et du grand écart(même pas mal aux parties,pas étonnant en tant qu'hermaphrodite)sans élégance de pseudo intellectuels(prévoir doliprame ou efferalgant) suivre l'émission du non moins comique(et c'est un compliment!!!!) guillaume durand le 02/03/2007 sur france 2.
effarant,ce sera le trio de foulosophe!!!!

2007 en Salopettes a dit…

Je ne vois pas ou est le probleme de passer d'un camp a l'autre au cours de sa vie. Puisqu'il y en a ici qui apprecient Alain Soral, niveau pirouette c'est pas mal aussi, passer du marxisme au Front National! Ou alors Dieudonne de Dreux aux BBR!
Dans un tout autre style, Victor Hugo est passe de la droite a la gauche.
Au moins les philosophes et essayistes en question ont clairement indique leur choix et ont prefere assumer leur nouveau positionnement plutot que de laisser d'autres personnes suputer un quelconque ralliement.

AJM a dit…

Bonsoir à tous! Bonsoir particulier à Matsoua qui a un stylequi m'inspire énormément.c'est une émision à ne pas manquer. Quelle rigolade !

En Salopettes, c'est tout à fait normal de passer d'un camp à l'autre. En revanche, lorsqu'on rallie non un camp mais un homme par communitarisme, c'est moins drôle !

silvain a dit…

Voilà AJM qui roule pour Sego...c'est comme ça qu'on va "tout changer" ?

sarko, sego, meme combat, l'immobilisme.

P....ain tu me déçois grave !

2007 en Salopettes a dit…

Bruckner et Glucksman font surement partie de la meme communaute... d'idees que Sarko.
Pour le reste je ne vois pas.

AJM a dit…

SILVAIN BONSOIR,

Je ne roule pas pour Ségo mais, elle est le moindre mal par rapport à Tartempion.

émi. a dit…

Allain,
Il n'y a pas que Sarko qui pleure... LOL
Enfin, bref...

La date fatidique se rapproche et le choix va être difficile à faire... Mais certaines personnes sont vraiment à éviter à la présidence...

@+ tard

Anonyme a dit…

Vive Ségolène !

Anonyme a dit…

Le vote Royal est un vote par dépit car Naboléon est un vrai danger pour les libertés surtout pour les personnes noirs ou basanés.

Anonyme a dit…

D'accord avec le vote Ségo pour faire obstacle à la droite simplement.

silvain a dit…

AJM,

Dieu sait si j'aime te lire, et le ferai toujours avec plaisir, mais la différence entre Ségo et Sarko dans un changement à venir pour nos vies, j'ai beau chercher...

c'est pas grave ça repartira pour 5 ou 10 ans de plus avec le meme système et les mêmes gens, et tout le monde sera content parce qu'on aura évité sarko...