lundi 12 mars 2007

Sarkozy dans toute sa splendeur en 32 versions.



Le coq de combat, le héron coiffé, le corbeau, le roquet gréco-hongrois, l'espèce dominante (Chaouchus sarkozycus), l'orfraie, le pygargue vulgaire, la pie bavarde (Pica pica), la vache, le python royal, le caméléon berlusconien, la brebis galeuse, le coco migrateur, le coco mutant, le rat mort, le requin à poils, la fouine, le corbeau pourchassé, le cheval, le grenouillard, le puceron de la vigne, la mouffette vulgaire, la sardine, le blairo visionnaire, l'ordre supérieur (Adolfus adolfus), le canard boîteux, la grenouille se prenant pour un boeuf, le perroquet, le carabe pygmée, le caniche de la Maison Blanche, la taupe naine, le bantam affranchi et l'armadillo de Neuilly !




LE COQ DE COMBAT THE FIGHTING COCKEREL


Démagogue, à la recherche de la bonne image pour les journaux télévisés, [Nicolas Sarkozy] se risque même à prononcer quelques mots en créole, en allusion à l'annulation de son voyage en décembre 2005. Traduction : "On dit de moi que j'ai fui. Le coq de combat ne fuit pas. Je suis ici parmi vous." Il répète à l'envie qu'il se sent "Martiniquais de coeur", cite le général de Gaulle : "La politique la plus ruineuse est celle qui consiste à être petit."


Le Monde (France) P. Ridet 12 mars 2006


LE HERON COIFFE THE CAPPED HERON

Etre à la fois ministre de l'Intérieur et candidat à la présidentielle relèverait de l'insupportable mélange des genres. De fait, Sarkozy dispose d'une triple casquette susceptible de servir ses intérêts élyséens : il est à la fois responsable de l'organisation du scrutin qu'il prétend gagner ; il coiffe des services de renseignements qui lui réservent de nombreuses informations, notamment sur ses adversaires ; et il peut recourir aux moyens matériels de l'Etat pour faire sa campagne. Est-ce pour cela que le patron de l'UMP a repoussé la perspective de quitter le ministère de l'Intérieur (...) ?


Libération (France) C. Coroller et J. Durand 26 janvier 2007


LE CORBEAU THE CROW
LE ROQUET GRECO-HONGROIS THE HUNGARIAN BARKER

Depuis qu'il a appris, à l'été 2004, qu'un "corbeau" l'avait placé sur une liste de personnalités supposées détenir des comptes occultes à l'étranger, envoyée aux juges, Nicolas Sarkozy (...) [accuse] Dominique de Villepin d'avoir, au minimum, cherché à exploiter l'affaire pour le déstabiliser. (...) Villepin, alors directeur de cabinet du ministre des affaires étrangères Alain Juppé, observait Sarkozy de son bureau du Quai d'Orsay, bien décidé à faire mordre la poussière à celui qu'il appelait "le roquet".

Le Monde (France) R. Bacqué et P. Ridet 02 mai 2006


L'ESPECE DOMINANTE (CHAOUCHUS SARKOZYCUS) THE DOMINANT SPECIES

Avril 2002, M. Chirac est en campagne et s'impatiente. M. Sarkozy, replié dans sa mairie de Neuilly (Hauts-de-Seine), fixe les conditions de son entrée en campagne. Il veut un programme. Il veut Matignon : "Je ne serai ni son chaouch ni son collaborateur."

Le Monde (France) P. Ridet 14 janvier 2007


L'ORFRAIE (LE PYGARGUE VULGAIRE) THE WHITE-TAILED EAGLE

Quand un chef d'Etat africain (...) ose seulement critiquer la nouvelle marotte sarkozienne, le mirobolant ministre de l'Intérieur, avec son insolence habituelle, voit rouge et pousse des cris d'orfraie.

L'espace nouveau (Sénégal) Barka Bâ Mai 2006


LA PIE BAVARDE (PICA PICA) THE BLACK-BILLED MAGPIE


"Sarkozy président!", lance alors un spectateur. Le candidat interrompt un instant sa logorrhée et réplique : "J'y pense tous les jours."


Le Monde (France) P. Ridet 26 janvier 2007


LA VACHE THE COW

Le président PS de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, avait dénoncé plus tôt un acte "révoltant, à la limite du gangstérisme", et un Etat "absent". "M. Sarkozy est au cul des vaches en Lozère, M. de Villepin s'occupe de faire filmer les Conseils des ministres par la télévision et M. Chirac fait le VRP en Chine et pendant ce temps-là, on sait qu'il peut y avoir des ennuis très graves en banlieue et ce qui arrive à Marseille était prévisible", a-t-il accusé sur France Inter.

Le Monde (France) / AFP 20 octobre 2006


LE PYTHON ROYAL THE ROYAL PYTHON

Le député de l'Essonne [Nicolas Dupont-Aignan] reproche notamment à Nicolas Sarkozy d'avoir muselé le débat au sein du parti. "On ne peut plus s'exprimer", a-t-il encore martelé samedi, rappelant que le patron de l'UMP lui avait refusé l'autorisation de s'exprimer, dimanche, devant les militants UMP, à l'occasion du congrès du parti. (...) Très critique à l'égard de Nicolas Sarkozy, [il] avait rapidement dénoncé l'organisation des primaires au sein de l'UMP. "Nicolas Sarkozy cherche des figurants pour assister à son sacre. Personne n'est dupe de cette mise en scène", expliquait-il.

Le Monde (France) P. Ridet 13 janvier 2007


LE CAMELEON BERLUSCONIEN THE BERLUSCONIAN CHAMELEON

S'exprimant devant quelque 2.200 militants socialistes réunis pour un meeting à Cergy (Val-d'Oise), Dominique Strauss-Kahn a lancé : "Sarkozy est un caméléon", "un thatchérien, un berlusconien, un bushiste qui aime à s'habiller de l'uniforme atlantiste".


Le Figaro (France) / AFP 12 novembre 2006


LA BREBIS GALEUSE THE BLACK SHEEP

Le président de l'UMP, qui a dit "ne pas avoir été invité" au déplacement de Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Michèle Alliot-Marie à Colombey-les-Deux-Eglises, a cité à plusieurs reprises le général de Gaulle dès le début de son discours [à Saint-Etienne].

Le Figaro (France) 09 novembre 2006


LE COCO MIGRATEUR THE MIGRATING COCOLE RAT MORT THE DEAD RAT


Il m'a dit : 'Ecoute Coco, t'avais envie de le faire, tu l'as fait, t'as bien fait''". Pour Johnny Hallyday, pas de doute, le président de l'UMP soutient pleinement son exil fiscal. Dans un entretien à l'hebdomadaire Le Matin Dimanche, le 24 décembre, le chanteur estime que la polémique provoquée par son départ pour la Suisse "ne fait pas de mal" à Nicolas Sarkozy. Installé depuis mercredi dans son chalet de Gstaad, une station de ski huppée de l'ouest du pays, Johnny Hallyday maintient son soutien au candidat à l'investiture UMP. (...) "Hallyday voulait la paix, il l'aura, royale et mortellement ennuyeuse", écrit l'hebdomadaire, soulignant le caractère "authentique" mais "minuscule" de la station de la Suisse alémanique, située à 1 050 mètres d'altitude. "Johnny va s'ennuyer comme un rat mort", prédit le rédacteur en chef du Matin de Lausanne dans le JDD. Le chanteur jure qu'il ne s'ennuira pas et que Genève n'est pas si loin "quand on a envie de s'amuser".


Le Monde (France) / AFP 24 décembre 2006


LE COCO MUTANT THE MUTATING COCO

Mercredi 7 février [2007], à 22h35, Stéphane Bern présentera une nouvelle édition de son émission hebdomadaire "L'Arène de France". A noter que ce numéro a été enregistré cette semaine... L'animateur recevait Roger Hanin, à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage "Loin de Kharkov". Durant l'émission, le comédien, qui est fervent partisan de la gauche, beau-frère de François Mitterrand et militant communiste, a déclaré sa sympathie à l’égard de Nicolas Sarkozy et son intention de voter au second tour pour le candidat de l’UMP à l’élection présidentielle !

sarko2007.midiblogs.comrkozy.html (France) 05 février 2007


LE REQUIN A POILS THE FURRY SHARKTravailler plus pour gagner plus, c'est le refrain favori du candidat UMP [Nicolas Sarkozy] car, affirme-t-il, "la crise morale française, c'est la crise du travail". Qu'en est-il des actionnaires de tous poils à qui l'argent des dividendes arrive en dormant ?


L'Humanité (France) M. Ulrich 22 février 2007


LA FOUINE THE SNOOPY Le cabinet de Nicolas Sarkozy a démenti "formellement", mercredi 24 janvier, l'information du Canard enchaîné selon laquelle le ministère de l'intérieur aurait demandé aux renseignements généraux (RG) une enquête sur un conseiller de Ségolène Royal. (...) Selon Le Canard enchaîné, le conseiller pour l'environnement de Ségolène Royal, Bruno Rebelle, a été la cible d'une enquête des RG au profit du candidat UMP. M. Rebelle a démissionné à la fin de l'année du poste de numéro deux de Greenpeace International, après avoir été président du bureau français de l'ONG écologiste. L'hebdomadaire raconte que trois membres des RG auraient enquêté sur la vie privée de M. Rebelle et rédigé une "notice" de trois pages à destination de l'équipe de campagne de M. Sarkozy. (...) "C'est tellement ridicule, il faut qu'ils gardent leurs nerfs et surtout qu'ils restent calmes", a réagi Nicolas Sarkozy. "Cet été, il y a eu un petit cambriolage chez elle. Voilà que je j'ai été accusé d'aller cambrioler ce qui était rien moins que ridicule. Ensuite, il y a eu des informations données sur Internet sur leurs propriétés. Bien sûr que je n'y suis pour rien", a-t-il ajouté.

Le Monde (France) / AFP 24 janvier 2007


LE CORBEAU POURCHASSE THE HUNTED CROW

Une perquisition a été menée, mercredi 31 janvier, aux renseignements généraux (RG) par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) afin de dénicher un éventuel "corbeau" dans l'affaire de la fiche sur Bruno Rebelle, a-t-on appris, jeudi 1er février, de source policière. L'IGPN a saisi des disques durs d'ordinateur, selon la même source, et a été saisie d'une enquête "classique" afin de "faire la lumière" concernant cette fiche, à l'origine d'une polémique sur le rôle des RG dans la campagne présidentielle. Elle recherche une éventuelle "fuite" et un présumé "corbeau", a précisé la source. La perquisition s'est déroulée dans les locaux d'une section spécialisée de la direction centrale des RG (DCRG), selon la même source. (...) En pleine campagne présidentielle, les RG sont au coeur d'une vive polémique. Ils sont accusés depuis cette affaire d'avoir également enquêté sur le patrimoine de Ségolène Royal et de "ficher" des riverains du QG parisien de campagne de Nicolas Sarkozy, ce qu'ils nient.

Le Monde (France) / AFP 01 février 2007


LE CHEVAL THE HORSE

"'Ils' ont d'abord voulu me faire passer sous la moquette, puis sous la thibaude, puis sous les lattes du parquet, puis dans un cercueil. C'est raté. Ils n'y arriveront pas". Sarko est ainsi : il ne cède jamais, il ne se laisse jamais abattre, il affiche une ténacité à toute épreuve. (...) Méthodiquement, en appliquant les recettes de son autre mentor en politique avant Balladur - Jacques Chirac en personne -, il est remonté sur son cheval. Un jour, lors d'un voyage où Mitterand président l'avait invité en Ouzbékistan, ce dernier lui avait dit : "Retenez bien ceci, monsieur Sarkozy, moi qui ai mis vingt-trois ans pour conquérir le pouvoir, je vous dit qu'il ne faut jamais avoir peur d'attendre." (...) Donc, Sarkozy a attendu. Puis il a repris son cheval, d'abord au pas, puis au petit trot.

Paris Match (France) L. Masurel 07 décembre 2006


LE GRENOUILLARD THE WEASEL

Nicolas Sarkozy a, selon Le Canard enchaîné, bénéficié d'un rabais d'au moins 300 000 euros lors de l'achat de son duplex à Neuilly en 1997. Le candidat de l'UMP a acheté son appartement au promoteur immobilier Lasserre, le "promoteur favori de la mairie de Neuilly" (...). Nicolas Sarkozy a acquis l'appartement situé sur l'île de la Jatte à un prix de 12 à 35 % moins élevé que ceux constatés lors de transactions réalisées au même moment dans la même résidence. (...) M. Sarkozy a en outre bénéficié de travaux restés à la charge du promoteur pour un montant de 925 000 francs (140 000 euros environ), auxquels s'ajoutent 500 000 francs (76 000 euros environ) de ristourne sur d'autres travaux d'aménagement, ajoute l'hebdomadaire. Le Monde (France) / AFP 28 février 2007


LE PUCERON DE LA VIGNE THE GRAPE APHID

"Je suis favorable à l'ouverture à la publicité sur la consommation de vin, dans la mesure où celle-ci est raisonnable et modérée", a déclaré Nicolas Sarkozy. Le candidat de l'UMP, qui ne boit jamais d'alcool, goûtait exceptionnellement deux gorgées de vin à Sancerre.

Le Monde (France) / AFP 26 février 2007


LA MOUFFETTE VULGAIRE THE STRIPED SKUNK

Le canular téléphonique de Gérald Dahan aux dépens de Ségolène Royal fait grincer des dents au PS. Samedi 27 janvier, le directeur adjoint de campagne de la candidate socialiste, Patrick Mennucci, a accusé l'UMP d'avoir monté l'opération. "On sent bien que tout ça c'est un montage de l'UMP. Monsieur Dahan manifestement est affilié à l'UMP. Il a animé plusieurs meetings de cette organisation", a-t-il déclaré aux journalistes, en marge de la visite de Ségolène Royal en Martinique. "Il ne faudrait pas que cette campagne électorale soit une campagne que de boules puantes qui sont d'ailleurs toujours jetées dans le même sens."

Le Monde (France) / Reuters 27 janvier 2007


LA SARDINE THE SARDINE Philippe Ridet : "Le premier ministre [Dominique de Villepin] raille les ralliements, qu'il compare à un alignement de "petits pois et de sardines". Vous sentez-vous visé ?"Jean-Pierre Raffarin : "Je n'ai pas le gabarit des uns ni des autres... En outre, je fais simplement remarquer que je me suis engagé au côté de Nicolas Sarkozy avec plus de 140 parlementaires. Et sur une plate-forme politique qui est celle de l'humanisme social et européen. C'est ma conception de la diversité dans l'unité."


Le Monde (France) P. Ridet 11 janvier 2007


LE BLAIRO VISIONNAIRE GEORGE'S LAPDOG

Nicolas Sarkozy a choisi la Grande-Bretagne et un déjeuner avec Tony Blair pour son premier voyage à l'étranger de candidat à l'élection présidentielle. Bien qu'en fin de règne et vivement contesté en raison de la participation de la Grande-Bretagne à la guerre d'Irak aux côtés des Etats-Unis, le Premier ministre britannique reste en France une sorte de référence, honnie ou admirée. (...) Nicolas Sarkozy a pour sa part "la plus haute considération pour Tony Blair, pour son courage, sa capacité à réformer et à rebondir, pour sa vision", selon l'entourage du candidat UMP.

Le Monde (France) / Reuters 29 janvier 2007


L'ORDRE SUPERIEUR (ADOLFUS ADOLFUS) THE HIGHER ORDER

"Ordre" et "autorité" : Nicolas Sarkozy, en visite vendredi 23 février à Perpignan, a retrouvé la thématique qu'il avait abandonnée depuis le début de sa campagne au profit d'un discours plus compassionnel envers les classes populaires. Pour le candidat de l'UMP, la "dévalorisation" de "l'autorité" est un des signes "de la crise morale que traverse la France". (...) Il a décrit une société où serait "démodée l'obéissance de l'enfant à ses parents", "ringarde la supériorité du maître sur l'élève", "dépassée la soumission à la loi", ou serait "fini le pouvoir de la police, ainsi que l'amour de la patrie et la fidélité pour son drapeau". (...) Le candidat a donc prôné la restauration de "l'ordre" dans tous ses aspects et à tous les niveaux. A l'école comme dans le capitalisme financier, au sommet de l'Etat comme dans les quartiers.

Le Monde (France) P. Ridet 24 février 2007


LE CANARD BOITEUX THE LAME DUCK

The French President, a lame duck in the midst of an election campaign to replace him, is too isolated to be able to oppose war against Iran as he opposed war against Iraq. The media are there to shoot him down before he gets off the ground, first of all the newspapers that continue to enjoy the label "leftist", "left-leaning" or "center-left" -- mainly Libération and Le Monde -- but which in reality have become the guardians of Atlanticist orthodoxy (devotion to a "European unity" closely tied to the United States). Chirac's own political party was snatched away from him by his ambitious enemy Nicolas Sarkozy, who has publicly criticized Chirac's departure from the American fold over the war against Iraq. Sarkozy's demonstrations of devotion to Washington and Tel Aviv have won him the enthusiastic support of the organized Jewish community, increasingly inspired by the U.S. pro-Israel lobby. Deeply distrustful of Gaullism, the French Jewish community has traditionally been close to the Socialists. It was indeed a Socialist government whose secret cooperation with Israel's nuclear program was discovered, and terminated, by de Gaulle when he took office in 1958.

Counterpunch (USA) D. Johnstone 06 février 2007


LA GRENOUILLE SE PRENANT POUR UN BOEUF THE INFLATED FROG

Combien étaient-ils ? 100.000, 80.000, 70.000 ou 25.000 ? Dimanche 14 janvier [2007], le congrès de l'UMP, qui a vu Nicolas Sarkozy officiellement désigné candidat à l'élection présidentielle, a donné lieu à un cafouillage autour du nombre de personnes - militants, élus, journalistes, personnalités - rassemblées dans le hall 1 du Parc des expositions à Paris, porte de Versailles. Lundi 15, la presse évoque des chiffres allant de "50.000 à 70.000" (France Soir) à "près de 100.000", chiffre annoncé en "une" du Monde. Le Parisien table lui sur "60.000" et Le Figaro comme Libération parlent de "80.000" participants. La plupart des comptes rendus du congrès publiés dans la presse soulignent toutefois l'impossibilité de vérifier les chiffres fournis par l'UMP. (...) Dans son édition du mercredi 17, Le Canard enchaîné réfute toutes ces estimations et avance - plan de la salle et nombre de chaises installées (20 949) à l'appui - que le nombre total de personnes présentes n'est "guère supérieur à 25.000".
Le Monde (France) G. Fraissard 21 janvier 2007


LE PERROQUET THE PARROT

M. [Henri] Guaino travaille désormais au discours sur "l'ouverture" que prononcera M. Sarkozy le 11 février. Il livrera bientôt sa commande (...). M. Sarkozy attend le texte pour le reprendre, le patiner, le mettre en bouche. (...) Puis, dimanche, M. Guaino s'installera au premier rang et murmurera, ainsi que l'ont saisi les caméras de France 2, en même temps que M. Sarkozy les prononcent les mots qu'il a écrits.

Le Monde (France) P. Ridet 09 février 2007


LE CARABE PYGMEE THE STINK BEETLE

Nicolas Sarkozy n'est pas un tireur d'élite. Il adore trop envoyer des rafales, tous azimuts. Il aime trop multiplier les promesses. Il s'enflamme à aligner les déclarations, souvent en fonction du public présent. Il n'y résiste pas. (...) Les problèmes économiques imposent aujourd'hui d'y aller par tirs successifs, quitte à changer d'angle, à redoubler. Mais cet exercice auquel se livre avec jubilation notre "M. Mitraillette", ne rend pas la vie facile aux commentateurs. Atteindra-t-il la cible ? Combien toute cette pétarade va-t-elle nous coûter en munitions ? Qu'y a-t-il d'essentiel derrière la fumée des tirs ? (...) Beaucoup de pétards pour rien ?

Le Monde (France) E. Le Boucher 10 février 2007


LE CANICHE DE LA MAISON BLANCHE THE WHITE HOUSE POODLE

M. [Laurent] Fabius s'en est violemment pris à Nicolas Sarkozy, un "réactionnaire", un "homme dangereux, mais le danger est encore plus grand lorsqu'il est assorti de talent et de moyens financiers et médiatiques considérables". "Je me battrai de toutes mes forces pour que n'accède pas à cette plus haute charge quelqu'un dont la vision des choses est 'marche ou crève'", a lancé M. Fabius, pour qui il ne faut pas à la tête de la France "quelqu'un qui se fixe comme programme d'être le futur caniche du président des Etats-Unis".

Le Monde (France) / AFP 16 septembre 2006


LA TAUPE NAINE THE AMERICAN SHREW-MOLE

Christian Estrosi, proche du ministre [Nicolas Sarkozy], a pu déclarer récemment au quotidien israélien Haaretz que le président de l'UMP était "le candidat naturel des juifs de France". "C'est Sarkozy qui incarne le mieux l'illusion de la protection auprès d'une partie de la communauté", reconnaît M. [Benjamin] Abtan, [président de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF)]. Son "amitié" revendiquée pour Israel, sa proximité avec les Etats-Unis ont contribué à forger son image positive.

Le Monde (France) S. Le Bars 25 janvier 2007


LE BANTAM AFFRANCHI THE POSTED BANTAM

On vient d'apprendre que les Israéliens disposent désormais d'un timbre à l'effigie de Nicolas Sarkozy, grâce à l'intervention de son comité de soutien en Israël. Le grand homme n'a pas osé commencé par le proposer à la poste française, sans doute de crainte qu'un bon nombre de Français se trompent de côté au moment de cracher dessus pour le coller. "Il s'agit d'un petit geste symbolique destiné à resserrer les liens qui unissent les Français d'Israël à Nicolas Sarkozy. Nous avons pris comme prétexte l'anniversaire de N. Sarkozy, le 28 janvier, pour éditer ce timbre que l'on peut désormais trouver dans les postes israéliennes" selon les propos de Sylvain Semhoun, "délégué élu UMP en Israël", rapportés par le site Guysen News. Selon ce conseiller élu à l'assemblée des Français de l'étranger, "la tendance de vote des Français en Israël penche largement en faveur du candidat UMP".

CAPJPO-EuroPalestine (France) 03 mars 2007


L'ARMADILLO DE NEUILLY THE NEUILLY ARMADILLO

Nicolas Sarkozy est une "véritable star chez les juifs de France", a coutume de dire Patrick Gaubert, député européen UMP et président de la Licra (Ligue contre le racisme et l'antisémitisme). La mairie de Neuilly a été pour lui un formidable point d'ancrage pour tisser des liens solides avec la communauté. Jamais il ne rate une fête à la synagogue ni la célébration de mariages civils de couples juifs dont les familles sont influentes. (...) Bref, comme le dit un membre de sa garde rapprochée, "côté juif, il est blindé".

Libération (France) A. Guiral 04 décembre 2006




Remerciements sincères pour cette compilation. Je ne cite pas la personne qui ne voudra pas probablement.

20 commentaires:

Anonyme a dit…

la messe est dite, amen !

Anonyme a dit…

Excellent ! Merci pour ce travail génial.

Anonyme a dit…

Où est en salopettes? Qu'il vienne donc voir son champion dans toute sa splendeur comme le dit AJM.

zazaza a dit…

AJM,

Trop long,trop marrant. J'ai adoré.

Bon vent à toi !

Anonyme a dit…

Une véritable tuerie je l'avoue !

Maria a dit…

Vraiment pas mal en effet !

Anonyme a dit…

Epoustouflant, féérique, joli, beau. belle inspiration.

Anonyme a dit…

AJM,

Dit à cette personne que tu ne peux mentionner, grand merci. C'est savoureux.

Anonyme a dit…

C'était un plaisir de lire ce billet.

C'est vraiment succulent !

ESTELLE a dit…

Ô AJM,

Le "pôvre" ! aie pitié de lui.

Jean-Mouloud a dit…

Succulent, tout simplement succulent. Allelluya, amen (dans le style gospel).

Anonyme a dit…

Magique ! Un costard sur mesure, bien coupé qui lui va à merveille.

Fred a dit…

C'est à n'en pas douter, l'expression même du grand art. Il n'y a pas photo, c'est la meilleure compil sur le petit hongrois

zazaza a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Loïc a dit…

AJM,

On peut dire que c'est l'art de dénicher des perles sur le Net.
C'est extra !

Anonyme a dit…

Trop fort !

Anonyme a dit…

Ouh la la !

Cet homme est ignoble,oui, ignoble. Il a déjà assez trompé les Français comme ça.

Anonyme a dit…

Bravo, AJM

Anonyme a dit…

sarko financé par la mafia russo israelienne : lien : http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=2361

YAMELA a dit…

Super cet article J'adore et j'adhère.