jeudi 17 mai 2007

La politique arabe de Sarkozy.

Cet article de Pascal Boniface est tiré du journal tunisien, Réalités. Comme le Canard le mentionnait aujourd'hui, Roger Cukierman, ex-Président du CRIF, a demandé à Sarkozy de ne pas nommer Hubert Védrine, comme Ministre des Affaires Etrangères parce qu'il est pro-arabe. Il est le Premier-Ministre bis ?

L’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République suscite en France comme à l’étranger espoirs et craintes sur l’avenir de la politique étrangère française. Ces attentes contradictoires concernent une éventuelle rupture avec la diplomatie traditionnelle de la Vème République. Elle reposerait sur une vision de la construction européenne désormais proche de celle des Britanniques, un virage stratégique pro-américain, la fin d’une politique active dans et avec le Monde arabe au profit de la réaffirmation prioritaire de l’alliance avec Israël. Certains présentent ces options comme une approche modernisée des affaires internationales, d’autres estiment qu’il ne s’agit en fait que d’un retour aux fondements suivis sous la IVème République.




Il constituerait de toutes façons un changement clair et net de notre politique étrangère. Nicolas Sarkozy la mettra-t-il en œuvre ? Les véritables ruptures sont extrêmement rares dans les politiques extérieures des Etats, souvent comparées à de lourds tankers dont on ne peut modifier le cours brusquement. L’histoire, la géographie, les traditions et surtout les intérêts sont des marqueurs puissants que l’on ne peut balayer d’un revers de main. Au-delà des postures de campagne, la part de continuité est généralement plus forte que celles des changements. Se rappelle-t-on que Jacques Chirac, présenté aujourd’hui comme le champion de l’opposition aux Etats-Unis et de la promotion du multilatéralisme avait commencé son premier mandat avec la reprise des essais nucléaires français et la tentative de réintégrer la France dans l’OTAN ? Que Mitterrand qui a déclaré à l’Elysée « la dissuasion c’est moi », s’était opposé à la création de la force de l’Europe par De Gaulle ?




Au cours des derniers mois, on a vu deux attitudes successives de Nicolas Sarkozy. Avant d’être désigné candidat et afin de marquer sa différence avec Jacques Chirac, il insistait sur la mise en place d’une nouvelle politique étrangère. Il acceptait avec satisfaction le surnom de «Sarko l’américain », déclarait aux Ambassadeurs arabes, stupéfaits, que sa priorité était la relation avec Israël. A partir du moment où il a été investi, il a repris une tonalité plus gaullienne. Il a réaffirmé la justesse à ses yeux des grandes prises de position de la France sur la scène internationale, notamment l’opposition à la guerre d’Irak. Devenu président, il prend obligatoirement une nouvelle stature, moins partisane. Une de ses premières urgences sera de reprendre le cours de la construction européenne stoppé par le “non” français au référendum en mai 2005. Il choisira la voie prudente de la ratification parlementaire, mais dans sa déclaration, suivant l’annonce de sa victoire, il a affirmé prendre en compte la voix des peuples qui veulent être protégés. C’est un signe en direction de ceux qui ont voté “non”.




Il a salué l’amitié historique avec les Américains, mais a tenu à rappeler que cela s’accompagnait du droit à penser différemment. Il a notamment insisté sur le « devoir » qu’ont les Etats-Unis de ne pas faire obstacle à la lutte contre le réchauffement climatique dont la France fera « son premier combat ». Si Nicolas Sarkozy voulait se rapprocher des Etats-Unis, les marges de manœuvre sont étroites surtout avec l’Administration Bush. Et très souvent les volontés initiales des Présidents français de se rapprocher des Etats-Unis (De Gaulle inclus qui avait proposé en 1959 de créer un triumvirat américano-britannico-français au sein de l’OTAN) se sont heurtées à des fins de non-recevoir de Washington.




Bref, le plus probable est que la France continue de jouer le rôle d’allié des Etats-Unis sans s’aligner sur eux et fasse entendre sa différence lorsqu’elle le juge nécessaire.




Enfin en disant que c’est en Méditerranée que tout va se jouer, Nicolas Sarkozy admet que les relations entre Monde occidental et monde Musulman sont une question clé.




Il est certain que son inclination personnelle est plus pro-israélienne. Il ne s’est jamais rendu dans les Territoires occupés, alors qu’il a fait de nombreux déplacements dans l’Etat hébreu. D’ailleurs 84% des Français établis en Israël, qui d’habitude penchent plutôt à gauche ont voté pour lui au premier tour de l’élection présidentielle, fait sans précédent.




Mais le rêve de paix pour la Méditerranée invoqué par Nicolas Sarkozy ne pourra se faire sans un règlement du conflit israélo-palestinien. Et la France ne pourra maintenir son influence dans la région et de bonnes relations avec les pays arabes si elle déserte le dossier israélo-palestinien. Aux Africains, il cherche à faire passer son message impopulaire sur l’immigration restreinte par des promesses d’aide au développement. Les cinq premiers présidents de la Vème République aux tempéraments différents ont forgé un héritage diplomatique commun. Si aucun successeur du Général de Gaulle n’a rompu avec lui, c’est tout simplement parce qu’ils estimaient tous qu’il en allait de l’intérêt national du pays dont le président est comptable. Le plus probable est que le sixième ne fasse pas exception à la règle.



Pascal Boniface, directeur de l'IRIS, Paris. (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) .

redaction@realites.com.tn

30 commentaires:

2007 en Talonnettes a dit…

Le pauvre Boniface (de rat) n'a plus que la presse arabe pour publier ses "reflexions" (?) geopolitiques.

Anonyme a dit…

C'est l'un des meilleurs géopolitologue de France.

king a dit…

La justesse du propos d'un connaisseur.

Chapeau bas !

franck a dit…

Très belle analyse. On peut être pro-israélien comme Sarkozy mais, ce sont les intérêts de la France qui doivent primer.

2007 en Talonnettes a dit…

Quel est l'interet de la France a soutenir les palestiniens?

Anonyme a dit…

Mieux vaut soutenir les Palestiniens ils sont moins radins et plus pacifiques. En plus, aller du côté des forts c'est faire preuve d'injustice.

king a dit…

Soutenir Israel s'est se tirer une balle dans les pieds.

Bonjour les attaques !

mouss a dit…

C'est sûr, King, je suis d'accord avec toi et, je vais aller plus loin. Soutenir Israël, c'est faire preuve de néo-fascisme style Advigor Lieberman ce petit Hitler de Tel-Aviv.

Anonyme a dit…

c'est sur , les palestiniens sont moins radins.....moins radins que les juifs?

plus pacifiques? on l'a vu aujourd'hui!!!!!

les juifd ont de beaux jours devant eux avec des adversaires de votre niveaux.

2007 en Talonnettes a dit…

king a dit...

"Soutenir Israel s'est se tirer une balle dans les pieds.

Bonjour les attaques ! "

C'est a peu pres le meme type de discours qui nous a fait signer les accords de Munich. Si effectivement on a peur d'eventuels attaques terroristes, autant tout de suite se convertir a l'Islam et nommer Nasrallah President.

Anonyme a dit

"Mieux vaut soutenir les Palestiniens ils sont moins radins et plus pacifiques. En plus, aller du côté des forts c'est faire preuve d'injustice."

Tu vis dans un monde de bisounours l'ami. La politique exterieure francaise est regie par des interets economique et financiers, pas par de vagues considerations ethico-morales. Le Quay d'Orsay c'est le prolongement de Bercy a l'international, rien de plus. Donc je reitere ma question, ou est l'interet (financier puisque personne n'a compris) de soutenir les palestiniens?

Yamela a dit…

Slt AJM,

J'ai beaucoup d'admiration pour Pascal Boniface et je vous invite à lire le bouquin où il discute de ce conflit avec madame Schemla (alias pronographie mémorielle), il y est très objectif et concret.

Je rigole ces derniers temps en entendant les noms des futurs "Besson" (nouvelle appelation d'un traitre dans le milieu politique), qui intègreraient le gouvernement du GNOME.

Surtout Kouchner que beaucoup voient aux affaires étrangères, il est à singlaler que ce pauvre type a été l'un des seuls à prôner l'intervention américaine en Irak, je rigole en entendant certains lui prêter des VALEURS DROITS DE L'HOMMISTE? après avoir été ridiculisé dans l'humanitaire, après avoir été non élu pour la présidence de l'onu, notre cher french doctor est revenu sur l'échequier politique dernièrement en disant avant le premùier tour que la gauche devrait faire alliance avec le centre, il faut croire que ce centre pour lui est depuis passé à le droite.

Entre les Allègre Kouchner Vedrine et autres, tous ne représentent qu'eux même , de simples ARRIVISTES EGOISTES EGOCENTRIQUE FASCINES PAR LE POUVOIR.


EH bien qu'ils sortent enfin du maquis et cessent de se revendiquer de gauche pour assouvir leur désir de pouvoir,

OUST AUX "BESSONS" DU PARTI SOCIALISTE

Yamela a dit…

C'est aussi le cas du RESERVISTE KLARSFELD qui se verrait méritant aux yeux des UMpiste d'être présenté comme candidat dans une circonscription parisienne prochainement,

Ah cette France ....

Anonyme a dit…

J'espere que les pays de la mediterrannée ne feront rien avec lui !

Aminata a dit…

Hotep !
Désolé de briser votre élan envers AJM mais il est très loi d'être un vrai noir au sens kémite du terme. J'ai eu l'occasion de parler 2 fois avec lui dont très récemment le 10 mai à Paris, et je peux vous dire qu'il ne rechigne pas à embrasser les blancs. Caresser le bourreau est suicidaire et le peuple noble devrait le savoir depuis le temps. Au fond, il ne rêve que de vivre avec eux, et ce comporte donc tel un nègre de maison.Désolé AJM mais ma déception est grande compte tenu de ta trahison envers le peuple grand et fier et ton allégence à la gente blanche. Je ne peux que vous exhorter à retrouver en vous ce que vous êtes, beaux et fiers, et à faire obstacle à toute tentative de rapprochement leucodermique.
Hotep

Anonyme a dit…

Pour Yamela, tu mens, Kouchner n'a JAMAIS soutenu l'intervention US en Irak, c'est une rumeur qui court sur lui (comme beaucoup d'autres d'ailleurs, comme son exces de vitesse, hoaxbuster a denoncé ce faux)... si tu crois qu'il a soutenu, voici l'article que Kouchner a co-signé le 04/02/2003 peu avant la guerre, qui s'intitule "Ni la guerre, ni saddam":
http://www.kouchner2007.com/texte15.htm
Avant de sortir des enormités, il suffit de verifier les infos!

king a dit…

AMINATA,

Justement, tu crois que les Noirs peuvent vivre séparé des Blancs dans une patrie où ils sont majoritaire ?

C'est votre séparatisme à la con qui vous bloque. Moi, j'ai connu AJM àla fac et, jamais, il n'a eu de cesse de dénoncer les injustices d'où qu'elles viennent. Je suis Blanc et fier d'avoir rencontrer un Noir aussi honnête et surtout, très intelligent et pertinent.

Je me souviens surtout en deuxièmeannée où il remettait notre prof d'egyptologie à sa place. Il était le seul Noir de la classe. C'est simplement le courage.

Alors, vos conneries de Kemite, ont envoyé Seba en prison.

Se recontruire n'implique pas de s'isoler.

Mieux vaut un homme qui parle avec tout le monde que quelqu'un qui se croit supérieur.

Votre "kémitisme" c'est du racisme. AJM lui, n'est pas raciste.

antision a dit…

Qu'israel fournisse donc le gaz et le petrole algérien alors, si la france n'a aucun intéret avec les pays arabes!!!!
Talonettes, ta vision monoculaire de la génocide attitude sioniste, est une vision purement raciste et débile, venant de la part de traitres comme toi, rien d'étonnant, maintenant, talonettes, es tu pret à aller en guerre contre l'iran??? Parce que tous les blaireaux dans ton genre resteront bien planqués chez eux devant leur tv quand la merde va commencer!!!
Le racisme est un délit, sauf contre les "arabes et les noirs" en somme pour les juifistes que vous êtes...
pauvre mec...

IBN-BATOUTA a dit…

talonnette le sioniste arrogant!

la France a tout à perdre en soutenant Israël!
La France n'a rien à gagner avec l'entité sioniste.

Qui va acheter les produits Français (avions, armement, agro-alimentaire, mode, etc...)!
surtout pas Israël!

La balance de la France avec Israël est déficitaire car ce dernier nous vend de la technologie à prix fort!

Les plus gros clients de l'export en France sont au moyen-orient!
et dans le monde arabe!

C'est pas pour les beaux yeux des Arabes que depuis De Gaulle la France a toujours eu une politique hypocrite pour vendre ses produits!

sarkozy le nabot n'est pas fou pour flinguer les entreprises Françaises!

Anonyme a dit…

Hitler avait-il tort avec ces gens là, on peu se poser la question, surtout nous les Afros(je rapel que c'est une histoire entre leucoderme)

BOUBOU

King a dit…

La petite salopette formatée,

Je crois que tu es fou. Tu es tellement obscurci par ta vision manichéenne que, ça va te perdre.

Israël c'est juste sentimental pour les occidentaux que nous sommes. C'est du à la Shoah. C'est une plaie pour le monde ce pays, à l'origine de la guerre en Irak, en Palestine etc.

Va te faire voir ailleurs !

visiteur a dit…

Est-on ici dans un forum de nostalgiques du 3è Reich ?
Après la lepénisation des esprits grace à Dieudonné, on est entré dans l'esprit de Munich à plein tube.

Anonyme a dit…

Oberstürmfuhrer King,

garde ton intelligence de méduse pour tes élèves, que je pleins très sincèrement.
Tu les enmmènent en voyage scolaire à Berlin visiter les vestiges du nazisme ?

Jessica a dit…

Pascale Boniface est ce « spécialiste » des relations internationales (IRIS), que le monde entier nous envie. Anti-américain très primaire, et chaud partisan de la politique pro-arabe du Quay d’Orsay, c’est un expert en radotologie et platitudes geo-politiques que plus personne en France n’écoute. Il ne trouve encore audience, à l’instar d’un Roger Garaudy, que dans les médias arabo-musulmans.

Il restera célebre pour avoir recommandé à son parti, le PS, dans une tribune libre du
journal Le Monde, de délaisser la communauté juive de France, au profit de
la communauté arabo-musulmane, car électoralement cette dernière était plus
porteuse!

Ce parti pris comptable et répugnant a jutifié son écartement des instances dirigeantes du PS et la démission de nombreux membres du conseil d'administration de l'IRIS, témoignant de son manque de crédibilité.

AJM a dit…

Coucou Jessica,

Tu sais que cette rumeur est un mensonge. Boniface n'a jamais demandé ça au PS. Il s'est d'ailleurs justifié et, dans son livre avec E. Schemla, sur la 5(?) je crois, il a encore une fois, démenti, ces allégations mensongères.

Ce texte est lucide et impartial.On peut tout lui reprocher, sauf, son honnêteté intellectuelle et sa science. C'est je pense, le plus grand spécialiste hexagonal en géopolitique.

Bonne journée !

AJM a dit…

Coucou Aminata,

Je ne sais pas qui vous êtes. Pouvez-vous me dire dans quelle circonstance nous nous sommes rencontrés ?

Le 10, j'étais au Sénat et, le soir à Nation. j'ai causé avec beaucoup de personnes.

En revanche, vous m'accusez d'être un faux Noir ou selon l'expression consacrée, un faux Kemite.

Il faut donc faire l'Apartheid mental et existentiel pour se croire Noir? Je ne le pense pas. Le monde est pluriel et métis.

Anonyme a dit…

"Tu sais que cette rumeur est un mensonge. Boniface n'a jamais demandé ça au PS."

Tu radotes, AJM ! Ce n'est PAS une rumeur, c'est un fait établi, et Boniface a été poussé hors du PS à cause de ça !

AJM a dit…

Anonyme,

Tout le monde sait qu'il a été viré de façon arbitraire. Avez-vous au moins lu ce rapport? Moi je l'ai lu, ilfait allusion simplement au fait qu'il faut tenir compte des Arabes. C'était un appel à l'impartialité et non un choix demandé au PS.

Vous savez que c'est un mensonge fomenté par les médias.

Question: Avez-vouslu ce rapport ? Si oui, alors, on peut discuter. Si non, rien ne sert de parler par ouï-dire.

@+

Anonyme a dit…

Aminata, je suis noir et fier de l'etre,mais il faut que vous et tout les pseudos kemites arretiez,de croire que vous etes dans le vrai on peut etre afro centriste,sans etre raciste,votre manque d'ouverture discredite votre lutte.

Jessica a dit…

Rumeur, rumeur.. toujours est-il que cette tribune libre dans le journal Le Monde, je l'ai bien lue et relue, et c'est parfaitement explicite. Quant à son démenti, il vaut la même chose que la somme de conneries qui jalonnent ses livres.

Anonyme a dit…

Mais on est où ici ? Dans un repère de nazislamistes ou quoi ? C'est quoi vos propos antisémites de barbus islamistes à 2 balles ? On sait tous que le mufti de Jérusalem a pactisé avec Hitler mais quand même, calmez vous !