jeudi 19 juillet 2007

CETTE HORDE QUI POURCHASSE DIEUDONNE.


La civilisation judéo-chrétienne revendiquée avec force en France tarde à trouver sa plénitude. En effet, la cruauté des uns et la condescendance des autres, empêchent complètement l'épanouissement d'une autre couleur de peau que la Blanche. C'est un paradoxe français, pays autoproclamé des droits de l'homme, vaste chienlit...

Pire, le pardon est inexistant. Pourtant, il fait partir des valeurs chrétiennes. De voir les Églises vides, c'est la résultante du mépris que les Occidentaux ont de l'institution religieuse. Pourquoi donc se plaindre de ceux qui, ayant encore la foi, veulent construire des Mosquées ? Passons.

Revenons sur le pardon. Lorsque Dieudonné fit ses déclarations, pour la plupart sorties de leur contexte, il s'en excusa et regretta que ça puisse blesser certains. Hélas en retour, attaques, levée des boucliers, agressions et j'en passe.

Après plus de trois ans d'acharnement, les carnassiers continuent de japper, d'aboyer et d'hurler sur tous les toits. Ils veulent même empêcher, juste la survie d'un homme qui n'a tué personne. Ceux qui n'y voit pas le racisme, doivent ôter de leurs yeux, les peaux de saucissons. Loin s'en faut, Dieudonné n'est pas un saint...mais, connaissez-vous un sur terre ? Non.

Pourquoi donc cette horde de démons, inhumaine, affamée de sang, poursuit-elle sans relâche ce combat haineux ? Tels des terres-neuves, des épagneuls bretons, des setters anglais, des fox-terriers, des bouviers de Flandres, des labradors, des bergers allemands, des boxers, des dalmatiens, des lévriers afghans, des wippets bleus, des bouledogues, des dogues allemands, des pittbuls, des setters et même des caniches et des teckels guidés par l'instinct, ils sont aux aboies et veulent mordre, tuer, lyncher, exterminer.

36 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce ne sont que des racistes en effet !

King a dit…

De vrais chiens ! Exact. Mais aussi, des incapables.

Fred a dit…

AJM,

Merci de dire la vérité avec humour. A vrai dire, les autres ont tout dit.

- Racisme
-Chiens
-Incapacité
-Jalousie

C'est les mots qui vont à merveille à ces anti-Dieudonné des basfonds de la conscience humaine.

bye !

Franck a dit…

Trop fort ce AJM, tu maîtrises tous les chiens du monde ou quoi ?

PARALLAX a dit…

AJM,

Bjr !

Merci pour le lien que tu as mis pour mon article sur Fillon. T'es trop gentil !

A bientôt !

AJM a dit…

Bonjour à toutes et à tous.

>>> Parallax, vieux frère, c'est normal et, en plus, ton article a une saveur particulière.

>>> Ceux qui ne voient pas aujourd'hui le racisme dont est victime Dieudonné sont.....

@+

Anonyme a dit…

sont...racistes!!

Nicolas a dit…

C'est vrai, ils sont racistes les ennemis de Dieudonné.

Versac a dit…

Il y'en a c'est sûr, mais, pas tous. Il y a aussi des Noirs, non ?

Anonyme a dit…

incroyable cette façon de tout ramener à la seule couleur de peau. Donc si un noir est con je ne peux pas le dire car c'est du racisme ? par contre un blanc je peux ? Cette vision exclusivement racialiste des rapports sociaux est typique du racisme.

Anonyme a dit…

"ncroyable cette façon de tout ramener à la seule couleur de peau. Donc si un noir est con je ne peux pas le dire car c'est du racisme ? par contre un blanc je peux ? Cette vision exclusivement racialiste des rapports sociaux est typique du racisme."

c'est bien beau de venir pleurer sur nos blogs!

Alors même que le système de suprématie blanche fait la part aux blancs et maltraite les non blancs.

Vous devriez avoir honte de venir nous donner des leçons ici. D'autant plus qu'il ne s'agit que de mettre des mots sur ce système dont vous profitez allègrement.

O houé

NEGRO a dit…

Trop marrant !

Ce sont les Blancs qui racialisent tout et, ils osent venir mentir ici. Quelle honte !

Harry Roselmack arrive au 20h, ça fait un tollé et vous nous dites qu'il y a justice en France ?

Pitoyable !

Anonyme a dit…

Que voulez vous les freres ? Les reflexes esclavagistes et colonialistes sont toujours dans leurs esprits,croyez moi quand ils ont fabriqué les droits de l'homme,ils ne pensaient pas du tout aux negres.

The thoughest.

Anonyme a dit…

Vous me faites marrer ! Dieudonné est grillé, il s'est ridiculisé en faisant de la retape pour Le Pen, pour "faire péter le système". Ce qu'il n'avait pas vu venir, c'est qu'en "dédiabolisant" Le Pen, il dédiabolisait aussi ses idées. Comme l'ont fait Gallo, Finkielkraut. Comme lui a appris à le faire son maître à penser Alain Soral.

Résultat, la dédiabolisation des idées Frontistes n'a servi qu'à un seul homme : Nicolas Sarkozy. Le Pen passe pour un vieux clown ringard, Dieudonné pour un pantin qui n'aura servi à rien (si ce n'est à aider à faire fuir la moitié de l'électorat frontiste chez Sarkozy). Si Dieudonné est le cocu de l'affaire, il peut en grande partie s'en prendre à lui-même. Il n'avait pas à écouter les sirènes d'extrême-droite qui rêvaient, à travers lui, de capter la colère et l'esprit de révolte des noirs et des arabes de France, au profit d'un parti racialiste blanc (faut vraiment être con pour marcher la dedans !). Résultat, le "sytème" n'a pas explosé. Il est plus fort que jamais, le "système" ! Merci à tous les idiots comme Dieudonné qui ont voulu croire que l'avenir révolutionaire se trouvait dans le vote en faveur d'une vieille ganache d'extrême-droite ! Dieudonné n'a été qu'une marionnette manipulée par Soral et la fille Le Pen, comme la beurette de l'affiche électorale. Il s'est fait trimbaler par des Marc Robert et autre Frédéric Chatillon.

Aujourd'hui, qui peut le prendre au sérieux politiquement ? Qui peut avoir envie de rire avec lui ? Aujourd'hui, même les plus grands partisans d'Israël, les plus intégristes du sionisme, sont sans doute morts de rire en voyant le parcours politique de Dieudonné ! Avec des ennemis comme Dieudonné, les sionistes n'ont même pas besoin de "lobby" ou de pouvoirs occultes pour défendre leur cause !

King a dit…

@nonyme,

S'il est autant grillé, explique moi pourquoi il est encore autant pourchassé ?

Anonyme a dit…

Arrêtez de délirer ! Pourchasser ou ? Pourchasser pour quoi ? Je te rappelle que quand Dieudonné militait, à la fin des années 90 et jusqu'en 2002, pour une meilleure représentivité des minorités dans les médias et dans la politique, quand il parlait de la mémoire de l'esclavage, il avait porte ouverte dans tous les médias. C'était le chouchou de la gauche "morale", l'ennemi absolu de l'extrême-droite (voir ce qu'écrivait de lui Alain Soral dans le texte "Dieudonné et l'esclavagisme").

Donc, on voit bien que ce n'est pas cette cause qui lui a bloqué l'accès aux médias.

Le point de rupture, c'est le sketch chez Fogiel, qui, que je sache, n'a rien à voir avec les causes qu'il défendait jusque là.

Certes, le traitement qu'il a subit alors a été plus qu'injuste. Mais de nombreuses voix se sont élevées pour le défendre à ce moment-là. Des intellectuels, des artistes, des humoristes, des citoyens (surtout venus de l'extrême-gauche, d'ailleurs).

C'est quand il a continué à tourner en boucle sur les "sionistes" qui contrôle le cinéma, sur les "ces anciens négriers reconvertis dans la banque et le spectacles", ses considérations obscures sur le développement du Sida en afrique, que beaucoup de gens qu'il le soutenaient ont fini par le lâcher.

Et là encore, il avait des soutiens. Mais quand il a fini par aller faire des courbettes à Le Pen, a s'afficher avec ses sbires, à aller lui taper sur l'épaule au soir même de sa défaite, qui, parmis les rares qui le soutenaient encore, avait encore envie de le défendre ?

Faut arrêter le délire, un moment, et faire l'analyse du comportement idéologique de Dieudonné depuis 2003. C'est trop facile de dire "C'est les sionistes, c'est les sionistes !" ou "C'est les blancs, c'est les blancs colonialistes !".

Alors on peut trouver que le boycott médiatique de Dieudonné est injuste, et qu'il ne devrait pas avoir lieu quoi qu'il ait dit ou fait - perso, je suis d'accord avec ça, on est censé être en démocratie - mais faut arrêtez de dire que Dieudonné est un grand incompris méprisé par les puissants et que la polémique qu'il engendre ne repose sur rien !

Faut pas charrier quand même !

Anonyme a dit…

Aux anonymes:

ce n'est pas dieudo qui a tourné en boucle sur les sionistes, ce sont les sionistes dans les médias qui après le fameux sketch se sont mis à traquer sa moindre déclaration, pour la déformer, la grossir et la sortir du contexte.

Il y a eu jugement sur toutes ces phrases et la justice a relaxé Dieudonné à chaque fois, justement car elle a pris le temps d'analyser les faits et non la rumeur contrairement aux médias.

Quand au clown qui accuse Dieudonné d'avoir dédiabolisé le pen, il fallait oser!

Ceux qui dédiabolisent le pen ce sont ceux qui font la promo de ces idées depuis des années, dont les nombreux intellectuels juifs sionistes qui ont trahit la gauche pour rejoindre sarko.

Evidemment, ceux là prenaient bien soin de préserver le caractère intolérable de l'antisémitisme et de la critique (même légitime) d'israel, par contre ils faisaient tout leur possible pour pousser à l'islamophobie et à la négrophobie, en remuant notamment les préjugés hérités du colonialisme.

Le but avoué était de faire fuir l'électorat FN vers l'UMP.

Au contraire, ce que Dieudo a fait c'était de crever cet abscès d'hypocrisie.

Vu la tournure des évènnements Dieudo a simplement voulu dire: aujourd'hui la négrophobie et l'islamophobie sont généralisés c'est devenu un fond de commerce de la gauche et de ses médias (nouvel obs, charlie hebdo, libé...) mais aussi de la droite et ses médias (tf1, service public, le point...).
Du coup, c'est une énorme hypocrisie de continuer à boycotter le pen, car tout ce qu'on lui reproche finalement c'est de s'opposer au lobby qui n'existe pas.

Si le pen avait baissé son froc pour se mettre du côté du lobby qui n'existe pas, il aurait été accueilli comme un saint, du moment qu'il réserve ses attaques contre les noirs et les arabes.

On a de nombreux cas d'alliances de ce type en Europe, notamment avec l'extrème droite néerlandaise, l'extrème droite belge, l'extrème droite danoise ou l'extrème droite suisse pour n'en citer que quelques unes, toutes sionistes et islamophobes. Leurs chefs sont tout simplement des instruments de la politique usraélienne.

Face à cette menace de l'alliance du sionisme et l'extrème droite européenne, qui est la vraie menace raciste d'aujourd'hui, la visite de Dieudonné aux BBR n'est qu'une broutille, qui a été largement utilisé à son encontre.

Bien entendu, pour ceux qui maitrisent les médias, c'est extrèmement facile de déformer les faits...

Mais je ne vois pas pourquoi personne ne s'offusque du rapprochement de Finkielkraut, Kouchner, Gallo, et de nombreux autres juifs sionistes anciennement de gauche, avec les thèses les plus nauséabondes, surtout que eux se sont installés dans cette posture, tandis que dieudo n'a fait qu'une simple balade aux bbr...

Alors vos leçons partiales merci de vous les garder bandes d'hypocrites!

Anonyme a dit…

A tous les hypocrites qui prêchent ce que eux ne se privent pas de violer lamentablement:

votre attitude porte un nom.

ça s'appelle du PHARISIANISME.

dans le nouveau testament déjà, Jésus fustigeait cette attitude sempiternelle.

A croire que c'est devenu un trait de caractère indélébile chez certains (et je ne parle pas des juifs).

On accuse les autres de racisme, on l'est au centuple.

On accuse les autres de facisme, on l'est au centuple.

On accuse les autres d'alliance avec l'extrème droite, on est la vraie extrème droite.

Bandes de PHARISIENS!

Relisez un peu le nouveau testament, ça fait 2000 ans que cette attitude est décodée.

ZAPOTILLE a dit…

"...quand il parlait de la mémoire de l'esclavage, il avait porte ouverte dans tous les médias. C'était le chouchou de la gauche "morale",..."


???

A qui voulez-vous faire croire que l'on a la côte quand on parle de l'esclavage, c'est de la mauvaise foi, ça !

Dès que l'on en parle, et je puis vous en assurer depuis ma tendre enfance (si tendre elle était...), la bonne gauche comme la bonne droite montrait son nez extrêmiste pour déclarer que c'était le passé.

Il n'y a que l'esclavage qui est le passé, le reste, on nous bassine avec, et c'est pourquoi beaucoup ont du mal à fermer sa g...

MD a dit…

D'un certaine manière, oui, Dieudonné est un incompris. Sa vision des choses, l'analyse qu'il en fait et cette manière si caustique qu'il a des les verbaliser ! Est-ce-que tous ceux qui viennent, ici et là, le critiquer vertement, ont pris la peine de voir au moins un de ses spectacles ? Dieudonné l'humoriste taquine toutes les communautés, tous les dogmes, toutes les incohérences qui perçoit, il n'épargne personne. Dieudonné le citoyen a le droit d'avoir sa propre opinion sur le monde dans lequel il vit, il a même le droit de l'exprimer, même si cela doit en déranger quelques uns. C'est un des principes de la démocratie. Mais force est de constater que ce principe de liberté d'expression, est à géométrie variable. Personne ne s'offusque des propos d'un eric Z., d'un alain F., d'un Pascal S., d'un Marc Olivier F, et j'en passe. Non seulement la protestation est mollasse mais l'impunité est sans vergogne. Est-ce à dire que le "tribunal populaire" juge le crime selon la nature de la victime ? Soutenir le contraire serait faire preuve d'une monumentale mauvaise foi !

AJM a dit…

MD,

Ces gens sont d'une mauvaise foi légendaire.

Je m'esclaffe quand ils parlent. Avant, je m'énervais mais maintenant, je rigole. Ils sont tellement ridicules.

@+

Anonyme a dit…

Bebela a Menye ou man y ma. ma veu fois wa oulougou. wa dang ngoul.
Abaga ya mengdong

ZAPOTILLE a dit…

"Personne ne s'offusque des propos d'un eric Z., d'un alain F., d'un Pascal S., d'un Marc Olivier F, et j'en passe. Non seulement la protestation est mollasse mais l'impunité est sans vergogne."

Personne ne s'en offusque, en effet, mais par contre, on les appuie très, très fortement et on leur donne, même une promotion...d'encouragement !!!

Visez un peu Jack Lang, l'homme aux paillettes sans brillance, il supportait son ami Sevran dans ses dérapages racistes !

J'ai envoyé, dernièrement, un petit courrier à quelques sites très, très KKK...ils m'ont répondu d'une manière digne d'eux-mêmes !

N'oubliez pas que les racistes, et également tous ceux qui s'ignorent ont une réelle souffrance, c'est une sorte de revanche.

R. a dit…

Quelle lourdeur du style ! Vérifiable surtout dans le dernier paragraphe. Mais à quoi rime cette énumérations et ces allégories grotesques?
ça doit surement défouler d'écrire un pareil ramassis de comparaisons absurdes et d'hyperboles...
Mets toi donc à la littérature mon cher AJM...

fofiel a dit…

L'acharnement médiatique contre Dieudonne n'a rien à voir avec sa couleur de peau on le censure car il est antisioniste, comme moi d'ailleurs, Soral subi le meme sort il est blanc, un directeur du CNRS dont j'ai oublié le nom a les memes problemes pour ses propos sur le sort des palestiniens il ne faut pas mélanger les genres çà ne sert pas votre cause.Cordialement

Anonyme a dit…

L'acharnement médiatique contre Dieudonne n'a rien à voir avec sa couleur de peau on le censure car il est antisioniste, comme moi d'ailleurs, Soral subi le meme sort il est blanc, un directeur du CNRS dont j'ai oublié le nom a les memes problemes pour ses propos sur le sort des palestiniens il ne faut pas mélanger les genres çà ne sert pas votre cause.Cordialement

Anonyme a dit…

Bien entendu l'acharnement contre Dieudonné tient avant tout à ses prises de positions antisionistes.

C'est vrai qu'avant quand il parlait de l'esclavage, on l'entendait guère, mais il était pas spécialement attaqué pour ça.

Par contre dès qu'il a commencé à critiquer Israel...

N'empêche qu'on ne peut tout de même pas ignorer que les attaques contre lui se servent à fond des préjugés négrophobes.

Exemple: fogiel et son odeur des noirs. Pourquoi pas l'odeur des juifs tant qu'on y est? Dieudonné n'a jamais fait de déclarations équivalentes!

Ensuite, le nombre incalculables d'attaques où on tentait de le faire passer pour un gogol, sous entendu, vous savez il est noir, il a pas une grande culture et il sait pas de quoi il parle.

Sans compter que les méthodes utilisées pour le faire taire rappelle furieusement la façon dont les esclavagistes faisaient des exemples quand un esclave osait se rebiffer. Il était cloué au Pilori et forcé à abdiquer.

Là c'est un peu la même chose: le danger avec Dieudonné c'est qu'il est populaire dans les banlieues et les minorités ethniques et qu'il faudrait pas qu'il les réveille.

Regardez la manière dont toutes les personalités populaires noires et arabes sont maintenues idéologiquement: doc gyneco, djamel, faudel, roselmack, et les quelques acteurs beurs ou noirs qu'il y a dans le cinéma français... Aucun ne s'exposera jamais concernant le conflit israelo palestinien, car c'est la mort assurée! D'ailleurs c'est marrant mais ils sont aujourd'hui presque tous discrédités vis à vis de leurs milieux d'origines, et ils ne plaisent plus qu'à Sarkozy... Les bons nègres en quelque sorte...

Donc évacuer la dimension négrophobe qui se surimpose à l'affaire Dieudonné, c'est aussi faire preuve d'aveuglement!

D'ailleurs, je vais aller plus loin: en ce qui concerne Soral, ce sont les préjugés francophobes qui sont utilisés.

On fait de lui l'équivalent du français de souche antisémite des années 30 qui allait en douce dénoncer les juifs cachés dans son voisinage. On le compare à des tas d'idéologues pseudo nazis et pétainistes. On en fait le symbole de l'idéologie française à la BHL.

Bref, on remue tous les vieux mythes du français lâche qui se met du côté du plus fort: tous collabos pendant l'occupation, tous résistants après la libération (avec au passage quelques victimes expiatoires à qui on rase la tête sous prétexte d'avoir couché avec les allemands).

Moi j'appelle ça du racisme anti français, qui consiste à ramener tous les français à la figure marginale du collabo actif.

Donc ceux qui dénoncent les autres en les accusants d'antisémitisme, sont les premiers à manoeuvrer les clichés racistes.

Dans un cas comme dans l'autre, tu ne devrais pas l'oublier.

Anonyme a dit…

L’ex-comique Dieudonné utilise désormais ses passages télé hors promo pour fustiger l’esclavagisme blanc.

Pour que cesse cette énième rente de culpabilisation communautaire, je vais démontrer à l’inculte Dieudonné qu’il a plus de chances de descendre d’un marchand d’esclaves que moi.

Moi, savoyard, fils et petit-fils de savoyard, descendant d’une lignée de montagnards qui quittèrent leur vallée pour la première fois dans les années 50 (exode rurale), comme le firent la plupart des français : fils de paysans, d’ouvriers, exploités par leurs élites minoritaires, aristocratiques puis bourgeoises. Moi dont les frères savoyards montés à Paris au XIXième siècle pour y ramoner les cheminées, furent sans doute victimes du racisme anti-pauvre, anti-plouc de la part des bourgeois et Parisiens de souche.

Il est très possible, en revanche, que le désormais nanti Dieudonné, propriétaire d’un théâtre et membre à part entière du show-biz, descende de son côté d’une tribu côtière d’Afrique spécialisée, à l’époque où mes ancêtres vivaient paisiblement dans les montagnes, dans la capture d’autres noirs de tribus de l’intérieur des terres vendus aux représentants de quelques familles de Nantes ou de Bordeaux, enrichies comme Voltaire dans le commerce du bois d’ébène...

Et même si Dieudonné est un pauvre Antillais, petit-fils de déportés, et même si j’étais, moi, fils de bourgeois nantais, l’esclavagisme n’est pas et n’a jamais été, l’apanage des blancs, mais de mode production de toute l’Antiquité. Un mode de production encore en vigueur il y a peu en Afrique et dans le monde arabe. Esclavagisme auquel la civilisation des blancs fut la première à mettre un terme au moment de la révolution française.

Mais que Dieudonné ne se culpabilise pas d’appartenir à une race d’esclavagistes sortis depuis peu, et de force, d’un régime tribal fondé sur la razzia. Car si ceux qu’il appelle vulgairement les blancs (catégorie qui recouvre en réalité des exploitateurs et des exploités- des noirs de situation en somme) n’existent pas, les noirs n’existent pas non plus. Le niveau de développement culturel des tribus d’Afrique ne permettant pas aux Yoruba et aux Ashanti d’éprouver la moindre affinité ; encore moins de concevoir la moindre appartenance à la grande communauté des noirs.

Comme l’a magistralement démontré le grand intellectuel africain Stanislas Spero Adoveti, la négritude est une inventions des fils des élites africains, collabos des colons, envoyés faire leurs études à la Sorbonne à partir des années 30, un ethnocentrisme importé, un concept blanc.

Me permettais-je de supposer, en guise de chute, que si Dieudonné s’énerve sur le populo français, celui-là même qui en a fait une vedette de notre beau pays si peu raciste, en payant pour voir ses spectacles, c’est peut-être parce qu’il lui démange de montrer du doigt la communauté logiquement désignée par sa revendication d’une plus juste représentation des "communautés visibles" ? Une "communauté invisible" certes sur-représentée dans le show-biz en terme de quotas, mais à laquelle il doit aussi son doux statut de rigolo."

Alain Soral, en 2001, dans : "Abécédaire de la bétise ambiante" (Editions Blanche).

Anonyme a dit…

D'ailleurs je trouve ça vraiment ironique: connaissant un peu Soral, nul ne peut douter qu'il aurait activement participé à la résistance pendant l'occupation, à cause de ses convictions marxistes et de son tempérament français.

Au lieu de ça, on le dépeint comme un collabo et un nazi.

Le monde à l'envers décidemment!

Anonyme a dit…

Oui et bien Soral quand il fustigeait les zyvas à casquette et les noirs réclamant la mémoire de l'esclavage, il n'avait strictement aucun problème dans les médias.

Au contraire il était régulièrement invité sur les plateaux télé.

A cette époque il s'encadrait parfaitement bien dans le plan média du choc des civilisations.

Sauf que Soral est un peu kamikaze et qu'un jour il a décidé de critiquer aussi les patrons.

Avec une simple phrase.

Demandant simplement aux victimes éternelles de regarder leur part de responsabilité...

Or la victime a toujours une part de responsabilité, ne serait ce que parcequ'elle n'a pas su se défendre dans un monde où règne la loi du plus fort...

Et bien pour avoir dit cette chose très simple, il a été agressé, vitriolé, pourchassé, ses lecteurs ont été attaqués, et il est maintenant complètement blacklisté.

Quelle meilleure preuve de l'intolérance et du facisme de certains?

Anonyme a dit…

Relisez bien ce texte de Soral, et dites-moi, objectivement (si vous en êtes capable) qui, de Dieudonné ou Soral, a dévié idéologiquement depuis 2001 ?

Anonyme a dit…

Personne n'a dévié:

comme le dit Soral dans son texte, Dieudo a fini par nommer ceux qu'il n'osait pas nommer (qu'il ne fallait surtout pas nommer), peut être qu'il a pensé qu'étant propriétaire de son théatre et de sa boite de prod, il était aussi maitre de sa carrière.

Mais j'ajoute que Soral ne les nomme pas plus dans son texte, même si tout le monde aura compris.

Quoiqu'il en soit, les deux ont fini par prononcer le mot tabou, et ils l'ont payé cher.

Finalement aucun n'a dévié, ils ont simplement fini par dire tout haut ce que tout le monde sait tout bas dans ce monde du show biz qu'ils ont fréquenté tous les deux.

Or il est parfois dangereux de révéler les coulisses.

Anonyme a dit…

Le "mot tabou", Soral le prononce dans tous ces livres... Ce qui démontre une fois de plus qu'il est le maître à penser de Dieudonné.

Anonyme a dit…

faux,

il ne le prononce pas dans tous ses livres, il le suggère fortement et l'a remplacé par le mot "inuit" pensant qu'aucun lobby inuit n'allait venir le faire chier en france.

pourquoi aurait il pris la peine de procéder par cette pirouette s'il y avait tant de liberté d'expression en france?

Anonyme a dit…

Relis "Socrates à St Tropez" et "Misères du désir", tu verras s'il ne les prononce pas ! "Ils sont partout" dans ses livres !

Le passant ordinaire a dit…

Au lieu de vous entre-tuer pour des conneries il vaudrait mieux s'attaquer à Fogiel et à toute la perfide communauté qui manipule et dirige la France.
Il y a vraiment des pieds-au-c... qui se perdent !

PS. Rien à cirer des intellos du site "Le passant ordinaire"
ok ?