vendredi 20 juillet 2007

FIN DE PARCOURS.


C'est décidé. J'arrête tout. Trop de coups tordus, d'insultes, de racisme. Je ne suis pas un robot, encore moins un animal. J'ai un coeur. J'ai donné des coups et j'en ai pris.

Dès potron-minet donc, je vous envoie ce petit billet pour vous dire que je vous adore. Vous, mes ennemis, mes amis, mes détracteurs, mes supporters....

Remerciements pêle-mêle aux Ogres, Mehr Licht, Mboa, Milton Dassier, Dom-Dom, KC qui s'est installé en Algérie et est entrain de mettre sur pied une radio...j'en oublie. Pardonnez-moi ! je pense tout particulièrement au voltigeur et prisonnier de la liberté et de la vérité, Dieudonné.

Hier, j'ai passé l'après-midi avec mon inspirateur, mon alter-égo, A2N. En sirotant des rafraîchissements, nous étions en compagnie de deux charmantes et agréables franco-sénégalaises et, je n'ai pas osé lui dire que j'allais arrêter. Pardon the boss !

Bon, je fonce dans le Sud, vers un petit bled perdu entre Toulouse et Montauban où, ma mère s'est installée avec mon beau-père, Alain. Je brûlais d'envie de la revoir. J'ai tout plaqué donc.

Extinction de feux ? Même pas en rêve. J'y suis j'y reste. J'ai programmé un texte aux environs de 10h ce matin, un autre pour demain. Trop faible en matière de NT, je ne sais pas s'il sera en ligne. Je suis hélas sevré d'Internet, le temps d'un week-end...enfin je ne sais pas. La joie de certains s'est transformée en tristesse ? Je suis désolé. J'ai toujours le fouet et je pique toujours comme une abeille.

Dès lundi, je suis de retour. Vous ne m'avez jamais abandonné et moi, je ne vous abandonnerai jamais.

Peace and love ! VOTEZ pour moi avec un 5 là-haut. Merci !