mercredi 11 juillet 2007

GILAT SHALIT, SOLDAT FRANCO-ISRAELIEN ENLEVE, SERAIT DEVENU FOU ET AVEUGLE.



Et si c'était vrai ? Lorsque l'excellent Marc Levy écrivait ce best-seller, il ne connaissait pas évidemment le futur parcours de ce livre bien monté. Est-ce aussi le cas du soldat franco-israélien, Gilat Shalit, dont les rumeurs vont bon train à Gaza. Après que ses parents aient fait leur alya pour fuir l'antisémitisme en France, ce jeune homme, né en Israël, s'est engagé dans l'armée, pour défendre sa patrie. C'est tout à son honneur.

Enlevé le 25 juin de l'année dernière, soit un peu plus d'un an déjà par des activistes Palestiniens, les rumeurs selon lesquelles, le caporal aurait été vendu par ces activistes au Hamas semble démentir les assertions du parti islamiste. Souvenez-vous, après l'enlèvement, il disait déjà que le soldat se "portait bien" et que des "négociations indirectes" en vue d'un échange de prisonniers se précisaient avec Israël.

Or, selon certaines informations, considérant qu'Israël ne fait la paix qu'avec ses "amis" alors, à moins d'une médiation tous azimuts de monsieur Energizer, la pile alcaline, a.k.a Nicolas Sarkozy, alias Duracell, le soldat ne pourra être libéré. L'Etat hébreu quant à lui, dément les "tractations secrètes" et réfute formellement toute velléité de dialogue.

La bonne nouvelle vient donc de l'Elysée avec la réception des parents du jeune militaire. En revanche, la mauvaise nouvelle vient de la prison à ciel ouvert de Gaza. Le soldat Gilat Shalit, vue les conditions exécrables de son incarcération, serait devenu aveugle et fou. Cette rumeur qui court à Gaza fait craindre le pire. D'aucun disent que le Hamas ne souhaite pas que cette information soit divulguée, de peur qu'Israël abandonne à jamais le jeune soldat, si ce n'est déjà le cas...
Ce français de papier, qui servait son pays de coeur, ne remplit pas les nouvelles conditions prônées par la syntagme de l'identité nationale. Il ne parle ni ne lit le français. Il défendait de surcroît, un pays tiers. Pourquoi laisse-t-on tous ces français condamnés au Maroc, en Indonésie ou ailleurs... pour trafic de stupéfiant par exemple. La guerre est devenue probablement, synonyme de respect. Passons.

22 commentaires:

AJM Addict a dit…

Ouais AJM ouais !!!!! Cogne ces minables ouais !!!!!!!!!! AJM AJM AJM AJM AJM AJM hiha !!!!! Ouais cogne les !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

AJM a dit…

Salut l'ami,

C'est pas marrant de poster une connerie comme celle que tu n'arrêtes pas de faire depuis ce matin.

C'est une situation alarmante, le cas de ce jeune homme, il me semble.

J'espère surtout que c'est faux.

Merci de passer ton chemin !

Anonyme a dit…

Putain le pauvre !

Quelle histoire !Ilsont probablement torturé ce mec ces islamistes.

zazaza a dit…

Coucou AJM,

C'est vraiment triste pour ce jeune homme si c'est vrai.

Bon vent à toi !

king a dit…

Quand on est soldat, il faut s'attendre à tout.

Fred a dit…

Si le Hamas l'annonce, c'est difficile pour l'échange des prisonniers. Gilat n'aura plus hélas, de valeur.

Anonyme a dit…

AJM,

Triste fin si c'est vrai. Je souhaite qu'il retourne à la maison.

Anonyme a dit…

Moi je m'en contre fou de son sort!!!!!il a fait un choix il assume.....ou alors alarmons nous pour tous ces prisonniers palestiniens enfants vieux femmes et combatants et de tous ces dirigeants devenu les plus vieux prisonniers politiques de cet etat raciste orgeuilleux et va t en guerre............a bas le sionisme....et qu'on me sorte pas son cote romantique du debut beaucoup disaient deja a l'epoque que le nazisme etait romantique.....mon cul.....dommage aussi AJM que tu reprennes la rethorique des masses merdias et donc du lobby sioniste qui consiste a parler d'activistes palestiniens....que c'est insultant et reducteur venant de ta part AJM.......il me semble qu'on peut parler clairement de combatants, de resistants et de martyrs.....c'est plus humain....

L'Imposteur des Imposteurs

Anonyme a dit…

Il n'y a rien de triste pour ce soldat et personne ne va pleurer sur son sort.
Mais il est des vérités à rétablir :
1. vous dites qu'il a été enlevé par des activistes.
==> NON, il est fait prisonnier de guerre car il était en mission de guerre pour son pays Israël et pour défendre une idéologie odieuse qu'il partage.

2. vous relatez les conditions exécrables de son incarcération.
==> ENFIN ! Que je sache, la Palestine est sous la tutelle des israéliens et les conditions de vie dans les prisons de Gaza sont à l'image du désastre que l'Etat hébreux impose aux polpulations arabes.
D'ailleurs vous parlez de prison à ciel ouvert pour qualifier Gaza et vous avez tout a fait raison. Je ne vois pas pourquoi le sort de ce militaire de la cause sioniste serait meilleur à celui des familles palestiniennes qui vivent des drames quotidiens.

3. L'agité du jarret qui reçoit la famille Shalit
==> Mais là c'est du n'importe quoi ! Je crois rêver !
C'est des coups de pieds aux culs que cette famille mérite. Et puis quoi encore ?
Moi j'en ai marre de payer des impôts et de voir notre argent financer des politiques ignobles. Ces pleureurs professionnels viennent chialer ici à Israël-sur-Seine quand ça ne va pas chez eux et sont les premiers à revendiquer leur aliya pour fuir l'antimémitisme des "souschiens BBR".
C'est la prison que mérite le fils Shalit pour avoir agressé un pays (le Liban) qui a des accords de défense avec la France.
Ma compassion, je la reserve à ces milliers de Palestiniens et d'Israéliens arabes qui n'ont que leurs yeux pour pleurer devant les restes de leurs enfants mutilés, de leurs maisons détruites, de leurs biens spoliés, de leur pays occupés...

Il faut arrêter avec ces parasites qui se croient au centre du monde.

Anonyme a dit…

Je réserve ma pitié à ceux qui la méritent :


Khaled El Masri craque
jeudi 24 mai 2007

Khaled El Masri, ce citoyen allemand d’origine libanaise qui avait été kidnappé en Macédoine en 2003 et enfermé par la CIA en Afghanistan, fait de nouveau parler de lui : le jeudi 18 mai, suite à un différend avec une vendeuse, il a mis le feu à un supermarché Metro à Ulm, en Allemagne, où il réside. Il a été interné en asile psychatrique. Son avocat a expliqué qu’El Masri n’avait reçu aucune aide psychologique après son retour en Allemagne, qui lui aurait permis de surmonter le traumatisme causé par son odyssée aux mains de la CIA et les tortures subies.


http://chroniquedeguantanamo.blogspot.com/2007/05/khaled-el-masri-craque.html


Allemagne
La « mésaventure » de Khaled el-Masri

Les pratiques controversées de la CIA

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2149/articles/a292012-la__mesaventure_%C2%BB__de_khaled_elmasri.html

Anonyme a dit…

Il a tout ce qu'il merite il s'est engagé dans cette armée pour massacrer les femment et les enfants, oeil pour oeil, dent pour dent... no sympathie.


The thoughest.

Anonyme a dit…

Ecoute AJM, c'est un soldat, qui a surement eu dans sa ligne de mire des civils palestiniens innocents.

Qui te dit qu'il n'a pas sur la conscience le sang d'un enfant sans défense?

Qui te dit qu'il ne s'en est pas pris à des civils palestiniens?

C'est malheureusement ce que fait l'armée israélienne à Gaza et en Cisjordanie.

Alors n'oublions pas que c'est un soldat de la puissance occupante, et que pour un prisonnier israéliens, il y en a 1000 palestiniens ou libanais, qui sont retenus sans charges, qui n'ont jamais eu droit à la visite d'un avocat, et dont les familles n'ont aucune nouvelle parfois depuis plus de 15 ans.

Il y aurait des enlèvements légaux (ceux de l'occupant), et illégaux (ceux des résistants)?

Il y aurait des meurtres de civils légaux (ceux commis par l'occupant), et illégaux (ceux des résistants)?

Soyons clairs: toutes ces exactions ne devraient pas être possible, et la communauté internationale ne devrait pas avoir à le tolérer.

Mais on ne peut pas demander aux résistants palestiniens de renoncer à des moyens dont use et abuse abondamment l'occupant.

Ce serait comme d'envoyer un gringalet faire un match de boxe contre tyson en exigeant qu'il se bande les yeux et qu'il s'attache les mains dans le dos.

Anonyme a dit…

M AJM , dans vos precedent article , vous presentez LE HAMAS comme representant le PEUPLE PALESTINIENpuisque elu democratiquement.

Dans cet article , vous comparet SHALIT a un detenu de droit commun , arreté suite à un delit et condamné par un tribunal.

Vous etes soit IGNORANT soit MALHONNETE...
SHALIT n'a aucun droit dans les mains du HAMAS ...

VOUS QUI VOUS DITES HUMANISTE , POUR LE MOINS , VOUS DEVEZ APPELLER , A CE QUE , CEUX QUE VOUS DECRIVEZ COMME DES "RESISTANTS" RESPECTENT LES DROITS DE LA GUERRE ET LAISSENT LA "CROIX ROUGE " VISITER LE PRISONNIER OU L'OTAGE , C'EST SELON , GULAD SHALIT

A2N a dit…

Bonjour, AJM !

En effet, le sort de ce gamin-soldat n'est pas enviable, pas plus que celui des millions de civils palestiniens estampillés "terroristes" par l'Etat hébreu. Toutefois, il faut préciser quelques choses, comme l'on déjà fait remarqué certains.

Primo, ce gamin n'a pas été enlevé lors d'une promenade buccolique dans le bois de Boulogne.Comme l'avocat et homme de main de M. 53%, il est soldat d'une force d'occupation, ce qui n'est pas sans danger face à la rancoeur de palestiniens humiliés, bafoués au quotidien.

Deuxio, l'expression "activiste" pour parler du Hamas est une raccourci. N'oublions pas que De Gaulle, Jean Moulin, D'astier de le Vigerie étaient, eux aussi, considérés comme des "activistes ou terroristes" par la puissance occupante allemande. Or, leurs actions s'inscrivaient, tout comme celles du Hamas, dans la défense de leurs intérêts.
Bien entendu, il n'est pas normal que des civils israéliens payent au prix fort les aventures de leurs dirigeants, notamment lorsqu'il y a des attentats commis en représailles par des kamikazes palestiniens. Il faudrait bien admettre qu'une population poussée à bout n'a plus grand chose à perdre, c'est le cas en Palestine, où les "terroristes" se nourrissent du ressentiment anti-israélien. La faute à qui ?
Enfin, espérons que les occidentaux arrêterons leur politique de l'autruche,et dirons leurs vérités à leur petit protégé.

A+

A2N

Anonyme a dit…

Shalit n'a qu'à cerver dans les géôles palestiniennes. Il a fait un choix. En revanche, la France a quoi à y voir là-dedans ?

Que Sarkozy nous laisse tranquille !

Anonyme a dit…

Tout travaille mérite salaire.

Shalit c'est la prison. Tant mieux.

AJM, à quoi tu joues de supporter sournoisement ce mec, tueur d'enfants ?

AJM a dit…

Bonsoir à tous et à toutes!

Je vous rassure, tout pouvoir, même en France avec les flics, pratique la violence sur certains.

Il faut avoir une très mauvaise foi pour ne pas reconnaître le Hamas comme plus légitime que le Fatah. Les urnes ont parlé.

Gilat Shalit, en s'engageant dans l'armée, savait ce qu'il faisait et par conséquent, il est effectivement un prisonnier de guerre, malgré les élucubrations de certains.

@+

Anonyme a dit…

Ci après les commentaires de deux sionistes pur jus sur a7fr, suite à l'info de mort d un môme palestiniens de 7ans par des tirs des Kapos sionistes (gardes chiourmes des prisons à ciel ouvert de palestines)et de quelques postes interrogatifs

Plus abjecte, que ces nazisionistes, ça n’existe pas


parMaurice ZMIRO le dimanche 1 juillet 2007 12:12

A la bande de tarés : Plus les terroristes sont détruits jeunes, moins ils ont le temps de nuire. C'est aussi simple.

Alors, si en plus ça fait se morfondre les propagandistes antisémites occidentaux, réjouissons nous.

parElia le vendredi 29 juin 2007 10:08

Dans la désinformation permanente des médias occidentaux il faut s'attendre à tout.
Ils citent qu'un enfant a été tué. Et cela vous dérange beaucoup. Je comprends la sensibilité des juifs pour un enfant. Mais il ne faut pas faire un drame. D'abord parsque ces terroristes dans leur propagande mettent toujours des enfants devant les médias, faux ou vrai. Ils manipulent ces médias naifs occidentaux à leur guise. Donc, prudence.
D'autre part même si un enfant était tué, il faut savoir que ces terroristes font la guerre parmi leurs enfants et familles, ils les utilisent comme boucliers et outils de propagande. Ca ne m'étonnerait pas qu'un enfant soit tué. Est-ce la faute de tsahal dans ce cas ?
Et quand ils viennent et tuent des femmes et enfants en Israël à bout portant par la haine uniquement comme cela c'est passé il y a 4 ans, vous faites quoi, vous demandez à qui des comptes ?
Alors, soyons sérieux, c'est pas parce que un enfant palestinien a été tué lors d'affrontements avec des terroristes qu'il faut faire tout un plat. Vous vous trompez de cible. Mais entre nous, vos réaction donnent envie de vomir. On ne comprend pas pourquoi elles sont publiées ici...


Avec des gus-gus comme Maurice ZMIRO, que les mômes doivent être éliminés le plus tôt possible, il veut peut être nous donner les méthodes des kapos de tsahal, qu'il serait préférable de les tuer dans le ventre de leur mère en meme temps que la mère

Maxwel

Anonyme a dit…

ALLEZ AJM !!!
ENCORE UN PETIT EFFORT.
PUISQUE SHALIT EST UN PRISONNIER DE GUERRE, DIT A TES FIDELES QU'IL EST INTERDIT DE LE TORTURER ET QUE LE HAMAS A L'OBLIGATION DE LAISSER LA CROIX ROUGE LE VISITER.

CEUX A QUI LE HAMAS A APPRIS A VOLER A PARTIR DES TOITS DE GAZA SONT D'ACCORD AVEC TOI : LE HAMAS EST LEGITIME ET DEMOCRATIQUE!!!!!!!

Anonyme a dit…

En réponse a

Anonyme a dit...
Putain le pauvre !

Quelle histoire !Ils nt probablement torturé ce mec ces islamistes.


Si les collabos des sionistes ont appliqués les méthodes des kapos nazisionistes il est évident qu’il ne doit pas être en pleine forme, , mais cela desservira avant tout les palestiniens et plus sûrement le Hamas,
Le père du kapo n’a pas l’air d être aussi haineux que nos sionistes de France

Maxwel

Anonyme a dit…

Maxwel To : l Anonyme a dit...
M AJM , dans vos précédent article, vous présentez LE HAMAS comme représentant le PEUPLE PALESTINIENpuisque élu démocratiquement

1 Vous êtes soit IGNORANT soit MALHONNETE...
2 SHALIT n'a aucun droit dans les mains du HAMAS ...

Rien que ca

C est bien ce que les sionistes disent d’eux-mêmes lorsque les pacifistes parlent d’un pays de criminels et racistes nazifié, pays avec représentant du peuple démocratiquement élu comme le Hamas, en quelques sorte, il aurait bien sur été préférable démocratiquement d’empêcher ces vrais élections et que les sionistes vote à la place des palestiniens

Bien sur les dix milles palestiniens détenus pour d’éventuel monnaie d’échange dans les même conditions que les prisonniers d Abu Ghraib ou Guantanamo, n’existent pas, puisqu’ils n’ont aucun droit puisque non déclarer, sauf s ils acceptent de devenir des collabos dénonçant, faisant tuer ou tuant eux-mêmes leurs frères qui ne plaisent pas aux nazisionistes, car cela suffit pour être massacrer

Pour l’ignorance monsieur le supérieur nombriliste vous repasserez

Pour la malhonnêté, là c’est différent, car vous êtes supérieur au reste du monde, mais c’est de nature chez vous si ce n ‘est pas plus!
Un kapos qui se fait enlever par rapport aux milliers qu’il a pu faire arrêter, lui le français qui ne satisfait même pas au critères de sélections du grand Vizir, il n’y a bien qu’un nazisionsite pour avoir le culot de nous donner des leçons d’honnêté, quand je dis que Goebbels passerait pour un débutant je suis encore loin de la vérité, car se serait plutôt un embryon de débutant
Le Hamas qui n’est pas comme Abas et son Dalhan asservi (ce dernier le véritable responsable des problèmes inter-palestiniens ayant reçu des millions de $, armes et munitions pour détruire le Hamas, Dalhan le Pétain en pires des nazisionistes.
Quant le Vizir déclare que le shaoui est aussi français que la Betancourt, il a suivi le dicta des sionistes du crif, ce qui va peut être permettre que la France lui verse une pension comme à chaque reconnaissance de repentance, voir d’engager des forces militaires pour le libérer, moyen d’impliquer la France dans la colonisation sioniste de la Palestine comme le cherche depuis longtemps nos sionistes, DsK en a rêvé, le grand Vizir va le réaliser.
L’une est politicienne enlevée par des révolutionnaires d’un pays, et probablement sur ordre du président actuel conte lequel elle faisait campagne à l’époque et le shaoui nazisioniste, un kapo garde chiourme des prisonniers palestiniens dans des camps à ciel ouvert de leur propre pays colonisé avec l’aide des occidentaux il y a bientôt 60ans

Maxwel
Bravo AJM

MD a dit…

Juste pour l'info ...

A titre personnel, je me demande si un jour, il sera possible que la Paix règne sur ces territoires et que les souffrances cessent, d'un côté comme de l'autre...


Ismaïl Haniyeh, ex-premier ministre palestinien et dirigeant du Hamas
"L'aveuglement" des Européens est "décevant"
LE MONDE Article paru dans l'édition du 12.07.07
GAZA ENVOYÉ SPÉCIAL


Qu'est-ce qui empêche la libération du caporal israélien Gilad Shalit, enlevé le 25 juin 2006 ?

Nous avons toujours veillé à mettre fin aux souffrances du caporal Shalit et nous donnons plus d'importance à sa libération que les Israéliens eux-mêmes. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a 11 000 prisonniers palestiniens incarcérés en Israël qui souffrent de la même manière. Nous avons présenté une liste des détenus à libérer et elle a été refusée. Les Israéliens ne veulent pas répondre aux demandes qui ont été formulées par les partis de la résistance palestinienne.




Après la libération du journaliste de la BBC Alan Johnston, est-ce que vous avez été déçu par les réactions de la communauté internationale, notamment des Européens ?

Tout d'abord, la position des Européens est décevante, que ce soit avec ou sans la libération de Johnston. Le vrai problème est celui de l'occupation et de la souffrance du peuple palestinien. C'est la première fois dans l'histoire que la communauté internationale soutient l'occupant contre l'occupé. La décision européenne correspond à un aveuglement.

Ce que nous avons fait pour la libération de Johnston correspond à nos principes, à nos traditions et à nos convictions. Dès le début, nous avons dit que cet enlèvement contribuait à salir l'image et la cause palestinienne. C'est pour cela qu'il fallait y mettre fin sans attendre une récompense politique.


Est-ce que le Hamas n'a pas commis une erreur en prenant le pouvoir à Gaza et en ruinant les efforts du gouvernement d'union nationale ?

Nous avons toujours été en faveur d'un gouvernement d'union nationale, même avant sa formation. Mais il y a également toujours eu, au sein du Fatah, un courant opposé à un partenariat politique et qui n'a jamais accepté les résultats des élections du 25 janvier 2006. Son comportement a démontré qu'il était allié avec des éléments extérieurs qui lui ont fourni des armes et de l'argent.

Cette faction planifiait un coup d'Etat contre la légitimité palestinienne. Le soutien venait d'Israël et des Etats-Unis. Ce courant palestinien avait déjà essayé de déstabiliser le gouvernement directement issu des élections avec les mêmes acteurs. En résumé, le gouvernement d'union nationale n'est pas responsable de ce qui s'est passé. Il y avait une situation d'urgence et nous y avons répondu.


Mais cela ne signifie-t-il pas la fin de l'Etat palestinien comprenant la bande de Gaza et la Cisjordanie ?

Il faut voir la réalité en face. Voilà quinze ans que l'on attend la création de l'Etat palestinien, qui n'existe toujours pas. Avant de dire que quelque chose a disparu, il faut qu'il ait existé.

Le Hamas s'est toujours battu pour la création de l'Etat palestinien. Il s'est toujours battu contre la corruption et il a toujours lutté contre l'occupant. Le comportement du Hamas a toujours été motivé par cet objectif et par rien d'autre. La bande de Gaza est pour tout le peuple palestinien. Ce n'est pas la propriété du Hamas et le peuple de Gaza fait partie du peuple palestinien. Nous n'acceptons pas la séparation.


Voulez-vous créer un Etat islamique ?

Nous ne voulons pas créer un émirat islamique. Ce n'est pas vrai, ce sont de fausses accusations.

Vous n'avez qu'à aller voir dans les rues de Gaza. La vie n'a pas changé. Nous avons renforcé la sécurité, les libertés personnelles. Nous sommes en faveur des droits de l'homme.


Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, accuse le Hamas de fournir une porte d'entrée à Al-Qaida dans la bande de Gaza.


Abou Mazen (nom de guerre de Mahmoud Abbas) sait mieux que quiconque que cela est faux. Il n'y a aucune relation entre le Hamas et Al-Qaida.

Les récentes déclarations de Zawahiri, (numéro deux d'Al-Qaida) le démontrent puisqu'il a critiqué le Hamas. Nous savons très bien que ceux qui veulent assimiler le Hamas et Al-Qaida le font pour nous discréditer.


Mahmoud Abbas a déclaré qu'il "n'ouvrirait jamais le moindre dialogue" avec le Hamas ?

Nous sommes pour le dialogue car c'est la seule solution. Nous ne fixons aucune condition. Abou Mazen a parlé de façon précipitée. Il sait très bien que la reconnaissance de nos droits légitimes ne se fera que s'il y a l'union et l'union se fait à travers le dialogue.


La bande de Gaza est une prison à ciel ouvert. Que comptez-vous faire pour que les points de passage soient à nouveau ouverts ?

Il y a un proverbe arabe qui dit : "Il m'a frappé, ensuite il a pleuré, et après il est allé porter plainte contre moi." Gaza est bouclé depuis sept ans, depuis le début de la (seconde) Intifada. La situation n'a fait que se dégrader. Elle a empiré après les élections de janvier 2006. Nous sommes face à un embargo aérien, terrestre et maritime. En Cisjordanie, c'est à peu près la même chose. La réalité est que le peuple palestinien est enfermé par l'occupant. Et cela, ce n'est pas la faute du Hamas. Toutes les accusations à notre encontre ne servent en fait qu'à masquer la réalité.

Je compte beaucoup sur mon peuple et sur sa patience. Nous n'allons pas baisser les bras et nous nous activons auprès des pays arabes et islamiques pour qu'ils fassent pression sur l'occupant afin que les portes s'ouvrent.


Etes-vous favorable au déploiement d'une force internationale, comme le souhaite Mahmoud Abbas ?

Absolument pas, car ce serait une nouvelle forme de contrôle du peuple palestinien, une manière de s'immiscer dans les affaires internes palestiniennes. La totalité des formations palestiniennes refuse la présence d'une force internationale.


Est-ce que vous pensez toujours à un Etat palestinien dans les frontières de 1967 ?

Notre position est toujours la même. Un Etat palestinien dans les frontières d'avant la guerre de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale. C'est notre objectif, avec ensuite une trêve de longue durée avec Israël.



Propos recueillis par Michel Bôle-Richard

--------------------------------------------------------------------------------
La bande de Gaza totalement isolée

Le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) a pris militairement le contrôle de la bande de Gaza le 15 juin après la reddition des services de sécurité liés au Fatah du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.


Points de passage fermés : Erez, où s'effectue, entre Gaza et Israël, le transit pour les personnes, et Karni, pour les marchandises, sont fermés. Tout comme le poste-frontière de Rafah avec l'Egypte (pour les personnes uniquement). Ces points de passage étaient gérés auparavant par des services de sécurité liés au Fatah. Israël contrôle la quasi-totalité de la frontière terrestre de Gaza (à l'exception de la frontière avec l'Egypte), ainsi que la façade maritime de ce territoire.



Situation humanitaire : selon Israël, qui délivre une aide humanitaire par un point de passage spécial au sud de Gaza, le territoire palestinien dispose "d'un mois de réserves alimentaires". Par ailleurs, l'agence de l'ONU pour le secours aux réfugiés palestiniens (Unrwa) a annoncé le 9 juillet le gel de ses projets de construction d'un coût totalisant 93 millions de dollars en raison d'une pénurie de matériaux de base.