mercredi 29 août 2007

ILS JUGENT SARKOZY.


Après les déclarations béllicistes du ROI de France, les réactions n'ont pas tardé. Un petit florilège.



IRAN : manque d'expérience, folie.



ETATS-UNIS: irresponsabilité, folie.



ALLEMAGNE: syndrome de la mort.



ANGLETERRE: le nouveau Blair.



ESPAGNE: un fou à la présidence française.



FRANCE: ..........................



Souvenez-vous de Chirac qui déclara auparavant la même chose. Il avait parlé en off, lui, et, le tollé général qui s'en est suivi a été terrible. L'ancien Président s'était plaint par le fait que les journalistes divulguent son commentaire. Sarkozy le fait à son tour dans un discours public et.......silence radio. On nous parle de fermeté. Drôle de presse française !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Ceux là au moins disent la vérité.

KING a dit…

Notre roi a perdu la boule.

Anonyme a dit…

Chirac n'avait pas dit ça. Il avait dit "Si l'Iran envoyait une bombe atomique sur Israël, elle n'aurait pas atteint sa cible que Téhéran serait rayé de la carte..."

Ce qui, en réalité, minorait la "menace iranienne". En gros, Chirac sous-entendait que le régime Iranien ne serait jamais assez suicidaire pour envoyer une bombe H sur Tel Aviv. C'est pour ça qu'il s'est fait tacler : Certains ont au contraire tout intérêt a maintenir la "menace".

Ce qu'a dit Sarkozy est différent. Il a dit que l'Iran serait bombardé s'il possédait l'arme atomique. Pour lui, la question qu'il s'en serve ou pas n'intervient même pas...

AJM a dit…

@nonyme,

C'est génial que tu ais la version de Chirac en tête. Tu peux constater donc que celle de Sarkozy est pire. Il interdit le nucléaire iranien et veut utiliser le nucléaire pour bombarder. Quelle contradiction !

Je suis entrain de terminer mon billet pour demain à ce sujet.

@+

Anonyme a dit…

Sarkozy ne fait que refléter la volonté Israelo-américaine de marginaliser l'Iran auprès des pays proches.

Chomsky vient d'écrire un article éclairant sur le sujet, "Cold war II" : http://www.zmag.org/content/showarticle.cfm?SectionID=11&ItemID=13629

Anonyme a dit…

Cette déclaration de DUCON 1er intervient logiquement aprés ses vacances chez son mentor Bush qui n'a pas eu de mal à convaincre un ultra sioniste comme lui .Ils ont décidé de tater le terrain en vue de cette éventuelle solution car la France n'est pas un pays occupant de l'IRAK !!L'échec est flagrant mais quelle honte de penser que plus d'un français sur deux à voté pour ce bouffon ! Cimourdain .

A2N a dit…

Bonjour, AJM

Tout le monde savait que l'agité n'était pas Français, et pourtant 53% des électeurs ont été abusés. Leurs enfants en paieront le prix fort,ça leur fera les pieds. Que les cocus se lèvent!

A+