mercredi 22 août 2007

JAMAL DATI: 12 MOIS AU TROU.


STRASBOURG (Reuters) - Jamal Dati, l'un des frères de la ministre de la Justice, a été condamné à un an de prison ferme par la cour d'appel de Nancy pour consommation et revente d'héroïne, des faits commis à Verdun en 2005.

Le frère de Rachida Dati, qui est âgé de 34 ans, avait été condamné en première instance à six mois de prison avec sursis le 28 février dernier par le tribunal correctionnel de Verdun, trois autres personnes écopant de trois mois ferme à ses côtés. Le parquet avait fait appel en estimant les peines trop clémentes.

Les trois co-prévenus ont été condamnés cette fois à six mois ferme pour deux d'entre eux, à huit mois de prison dont trois mois ferme pour le troisième.

L'audience devant la cour d'appel s'est tenue le 17 juillet dernier, le jour même où le Garde des Sceaux présentait devant l'Assemblée nationale son projet de loi sur la prévention de la récidive qui prévoit des peines plancher pour les récidivistes.

L'avocat général, Jacques Nicolle, avait requis un an ferme contre Jamal Dati en rappelant ses antécédents judiciaires à Chalon-sur-Saône, ville où ont grandi les douze enfants de la famille Dati.

Celui qui a eu "une jeunesse compliquée" dans une famille où "il fallait réussir", selon Me Gérard Michel, son avocat à l'audience, a été condamné en 1995 à une amende pour usage de stupéfiants puis en 2001 à trois de prison dont 18 mois assortis du sursis, avec mise à l'épreuve, pour trafic de drogue.

En dépit de la réitération des faits, Jamal Dati n'était pas en état de récidive au sens légal du terme, sa dernière peine étant réputée non avenue.

Tout en réclamant une aggravation de la peine prononcée en première instance, l'avocat général avait laissé entrevoir la possibilité d'un aménagement de peine qui permettrait à ce père d'un garçon de deux mois de conserver son emploi de tuyauteur.


9 commentaires:

Anonyme a dit…

King jte chie dessus fils de rien

Anonyme a dit…

Son avocat veut faire appel à Sarko pour une grace présidentielle.Mort de rire.Khenya.

Anonyme a dit…

Paye ta bouche Zazaza, j'ai le chibre tout dur

Yamela a dit…

charité bien ordonnée commence par soi même, ceux qui sont de près ou de loin semblables à Dati seront les premiers à payer des lois qu'elle fera passer, de même que ceux semblables de près ou de loin à rama yade seront les premiers à pâtir de la politique de Hoirtefeux à laquelle elle sert d'alibi pour ce qui est des droits de l'homme, d'ailleurs elle est allée chercher inspiration en moldavie


Plus de répression, moins d'enseignants, plus de favoritisme pour les plus riches, plus d'abrutissement des jeunes via les médias .... ça promet


Et bien sur c'est logique plus de Yade et de dati rempliront les prisons comme latinos et noirs aux usa pays d'inspiration de la france désormais

AJM a dit…

Bonsoir à toutes et à tous !

Zazaza si tu passes ici, pas d'inquiétude, je n'efface pas ces messages postés par des idiots.

King, avec ta sagacité bretonne, je sais que ta répinse sera cinglante dimanche dans Point de vue.

Kenhya, j'ai aussi ri de bon coeur en écoutant Me Michel dire qu'il faut...une gâce présidentielle...

Yamela, rien à redire par rapport à ton post. C'est ma pensée profonde.

Anonyme a dit…

on n'a jamais autant rigolé en france qu'en ce moment!

dis leur merde aux dealers !!!

ginsburg reviens!

Anonyme a dit…

Même Disney ne ferait pas mieux !
J'ai l'impression que nous assistons au 3ème acte d'un opéra tragicomique avec des acteurs amputés du bulbe rachidien.

Mort de rire en SarkoRamaDatiland !!!

Olivier Bonnet a dit…

Mise à jour : il se pourvoit en cassation.
Amitiés AJ !

AJM a dit…

Bonjour Olivier !

Le pire c'est que, les avocats pensent même demander...une grâce présidentielle au cas où...à mourir de rage, pardon, de rire.

Pareillement !