dimanche 5 août 2007

POINT DE VUE: JE SUIS BRETON PAS FRANCAIS.

POINT DE VUE: CE MATIN, LA PAROLE EST DONNÉE A KING. ENVOYEZ VOS TEXTES.(AJM)

C'est à tous ceux qui depuis des années, enfants de Breizh, nous ont
trahi que je m'adresse. Vous êtes des lâches. Nous avons perdu notre fierté au détriment de barbares qui sont venus piller chez nous, notre Royaume Celtique fier et altier.

Mon peuple de Bertaèyn, "rattaché" à la France est aujourd'hui sali par ce peuple français xénophobe et raciste qui traite des êtres humains comme des animaux. De voir les rafles, les brimades faites à des gens qui ne viennent ici que parce qu'ils sont pauvres et veulent juste une vie meilleure m'écoeure au plus haut point.

Si ma patrie était indépendante, nous allions illico-presto récupérer ces femmes et ces hommes pour leur donner la nationalité bretonne. Nous voulons partager avec ces Hommes, notre repas, manger avec eux nos Kouing amann, nos Kig-ha-farz, nos Cotriades, boire avec eux notre Kir ou notre Chichenn.

Non à cette condescendance perpétuelle. Bro Waroch, mon Royaume glorieux d'Armorique, n'a connu que la misère depuis que les Rois français ont mis mon pays sous esclavage. Faut-il dire haut et fort que ces Rois Barbares ont décimé mon peuple en 1488 et en 1491 avec des guerres de cupidité. Oui, la Bretagne était la route commerciale la plus florissante.

Ces ingrats ne savent pas que leur richesse vient aussi de ma Bretagne, de l'Afrique mais, le mépris continue, se poursuit avec une cadence infernale. Je ne suis pas un rebelle, je ne veux pas prendre les armes mais, qu'on cesse immédiatement de dire que je suis français. Je ne le suis pas, je suis BRETON.


KING, professeur agrégé d'Histoire.

18 commentaires:

KING a dit…

AJM merci !

Je suis heureux que tu puisses publier mon texte.

Je suis heureux que tu sois ainsi ouvert.

Ce n'est pas une surprise pour moi Negro !

Bon dimanche !

Anonyme a dit…

Vive les Bretons !!!!!!

Franck a dit…

Breton et fier !

King comme toi je suis Breton. Dans ton style, je voyais bien cette révolte, ce punch.

Vive ma Breizh cherie!

A2N a dit…

Bonjour, Ajm

Cette contribution de King est particulièrement éclairante sur l'intégrité d'un peuple que l'on présente très souvent, à tort, comme raciste. Il n'y qu'à voir le soutien incontestable qu'apporte certains bretons bien placés au terrible Dieudonné pour comprendre de quel côté se trouve l'intégrité, l'honnêteté et la vertu. Hélas, la propagande trompe les Français, en leur faisant prendre les vessies pour des lanternes.
En tous cas, ce coup de gueule a le mérite de donner un coup de pied aux culs des menteurs et opportunistes. En lisant ces lignes, on comprend un peu mieux le caractère bien trempé d'un Patrick Le Lay, ex PDG de TF1, qui ne vote jamais par défiance à l'égard des Français qu'il considère comme des envahisseurs. Aussi, on cerne mieux la rectitude d'un Jean Marie Le Pen, présenté comme le plus grand raciste de France, alors qu'il n'a pas osé faire ce que le Fou de l'Elysée a fait jusqu'ici.. ( cherchez l'erreur !
Enfin, comment ne pas penser à Dieudonné, Breton par sa mère,qui démontre qu'avoir du sang de Breizh dans les veines confère des aptitudes au combat. Salutations au pays Breton qui protège les Africains pourchassés par l'occupant et Vive la Bretagne !

Salutations à King

A2N

Anonyme a dit…

Bravo King, il faut dire ce qu'on pense.

Dom a dit…

Alors ça, c'est envoyé King !

Et n'oublions pas l'ethnocide de 14 quand on envoyait nos pères au massacre : 250 000 morts pour la France parce qu'ils ne parlaient pas le français et pour détruire notre peuple. Aucune région n’atteint ce chiffre. Notre oui, notre « ya » ressemblait trop à de l’allemand. Nos pères demandaient bara et gwin : du pain et du vin d’où « baragouiner ». Le SIRPA à reconnu les faits. Les remerciements : le breton élève ses enfants parmi les porcs et mange les épluchures de pomme de terre !

Je m’en fous : mes aïeux ont tués plus d’officiers français que de soldats allemands, pendant cette guerre, j’en suis fier.

Merde aux marchands de pays ! Détruisons les cages des français ! Que les bouts de nos sabots soient longs !

Anonyme a dit…

King la fierté bretonne !

Quel punch ! Un véritable coup de massue.

Fier d'être breton aussi !

MBOA a dit…

Excellente contribution de King!
Cela confirme que le breton n'est pas comme les autres.
Et comme A2N, je comprends davantage le soutien Breton à Dieudo, mais surtout l'acharnement contre un certain Lepen.

Anonyme a dit…

excellent article king, n'oublions pas les ravages du pastis quand à l'époque un ancien chef de flic était encore représentant d'alcool anisé, de cette époque là la bretagne a sombrée sur ordre d'en haut dans l'alcoolisme chronique et attentatoire à la vie humaine!

KING a dit…

Merci à tous !

Je suis heureux que ça fonctionne ainsi. C'est mon opinion. Simplement.

Vive BREIZH !

Un antillais a dit…

Trop facile de se dofferencier du peuple de france.

Franchement, va voir aux antilles comment se comporte les békés (majoritairement bretons), ils sont tous aussi xénophobes et racistes que le sont les francais.

C'est trop facile de critiquer tous un peuple sans prendre ec compte sa propre histoire.

Anonyme a dit…

Quel démagogie comment la Bretagne pourrait absorber toute la misere du monde d'ailleurs ce sont les anglais qui s'installent en Bretagne et eux ils ne feront pas l'effort de parler Breton car ils n'esayent meme pas de parler français.
PS Breton immigre en France

Anonyme a dit…

Voir d'autres commentaires à ce billet sur
http://kamerunscoop.blog.20minutes.fr/archive/2007/08/05/je-suis-breton-pas-francais.html
C'est au autre son de cloche.

Anonyme a dit…

C'est une vanne ce texte ?

Anonyme a dit…

Sérieusement, c'est quoi ce délire ? L'oeuvre d'un gland, ok mais après ? C'est quoi l'idée, pourquoi diffuser une crétinerie pareille ?

Le Sage Autoproclame a dit…

Samedi prochain: nouvel episode.

"Je suis finisterien, pas breton"

KING a dit…

C'est mon point de vue et, pas de souci, j'assume.

Dom a dit…

Il est bien évident que dès qu'un breton déclare son identité, forte, les jacobins centralisateurs français, se déchaînent et entendent mieux que les bretons définir ce que nous sommes.

Il paraît que c'est "pour l'amélioration de la race humaine"

Que vos couilles tombent en charogne, chiens jacobins.

Brezhoneg ? atao feal da viken !

(Breton ? toujours fidèle à jamais)