lundi 13 août 2007

SARKO-SHOW



Par Christophe SCHMIDT



WOLFEBORO (AFP) - Le président français Nicolas Sarkozy, visiblement heureux de ses vacances américaines, a indiqué lundi qu'il comptait poursuivre celles-ci jusqu'à vendredi, avant de retrouver Paris samedi pour préparer une rentrée qui s'annonce chargée.

M. Sarkozy, qui a interrompu son jogging matinal à Wolfeboro (New Hampshire, nord-est) pour répondre à des journalistes français, a par ailleurs démenti tout projet de vente d'un réacteur nucléaire EPR à la Libye.


"C'est faux, c'est faux", a-t-il dit.


Le quotidien français Le Parisien-Aujourd'hui en France affirme lundi que Tripoli souhaiterait s'équiper du réacteur nucléaire de troisième génération.


Le journal cite un responsable du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), principal actionnaire du groupe nucléaire français Areva. Interrogé par l'AFP, un porte-parole d'Areva n'a pas confirmé ces informations.


"Je vais rester je crois jusqu'au 17, je pense que je reprends l'avion pour être le 18 à Paris", a ensuite déclaré un Nicolas Sarkozy tout sourire, serrant les mains de la poignée de journalistes présents au bord du sentier bucolique longeant le lac, une ancienne voie de chemin de fer locale.


Le président tenait un téléphone portable à la main. Il était équipé d'un baladeur numérique et portait un tee-shirt aux couleurs du NYPD, la police new-yorkaise. Il a décliné la proposition de filmer que lui faisait une équipe de TF1, indiquant d'un geste qu'il ne souhaitait pas être filmé en tenue de sport.


"Je ne vais pas au Québec", a-t-il ajouté, démentant une information parue la semaine dernière dans le quotidien canadien La Presse, selon lequel il devait se rendre au Canada samedi prochain pour assister à un concert privé.


M. Sarkozy séjourne depuis début août avec sa famille et des amis dans une luxueuse maison à Wolfeboro, en bordure du lac Winnipesaukee.


Après un aller-retour express en France vendredi 10 août, afin d'assister à Paris aux obsèques du cardinal Jean-Marie Lustiger, il s'est rendu le lendemain dans le Maine voisin, à l'invitation du président américain George W. Bush et de sa famille dans leur résidence familiale de Kennebunkport, une station balnéaire du littoral atlantique située à quelque 80 km de Wolfeboro.


"C'était formidable", a-t-il simplement lancé en réponse aux questions sur cette entrevue.


Le couple Sarkozy a repris le cours tranquille de ses vacances, rythmées par le jogging matinal du président et de plusieurs de ses proches, par des promenades dans le minuscule et pittoresque centre-ville de Wolfeboro et des baignades dans le lac aux eaux tièdes.


Cécilia Sarkozy, qui avait décliné l'invitation des Bush pour raisons de santé -son époux a mentionné une "angine blanche"-, a été vue le lendemain par deux journalistes français, flânant dans Wolfeboro en compagnie de deux amies.


Un homme se présentant sans se nommer comme un proche a ensuite abordé ces rédacteurs, affirmant que les Sarkozy avaient largement communiqué avec la presse et qu'ils souhaitaient désormais poursuivre leurs vacances tranquillement.


"La rentrée sera chargée, laissez-les se détendre", avait insisté cet interlocuteur s'exprimant en français.


A l'issue du conseil des ministres du 1er août, Nicolas Sarkozy avait souhaité à ses ministres de "bonnes vacances", ajoutant: "Attendez-vous à ce que ça reparte très fort dès la rentrée". "Les ministres avaient l'air interloqué devant cette annonce d'un rythme qui serait encore plus soutenu à la rentrée", avait alors commenté le porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez.


Le conseil des ministres de rentrée aura lieu le 24 août.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel menteur le Président !

Anonyme a dit…

Vraiment il m'eprise les francais avec son t-shirt de la police americaine pire encore son garde du corps qui s'affiche avec un maillot de la squadra azzura, alors qu'on s'est toujours pas remis de cette fameuse finale.

The thoughest