mardi 21 août 2007

UBU ROI AKA NICOLAS SARKOZY ET LES PSITTACIDES


Le retour pétaradant de l'illustre n'augure rien de bon, de palpable, de réel. Avec la même cadence, la même veine, il y aura communication après communication, déclaration après déclaration, RIEN.

En quête perpétuelle de l'aléa, les 3 premiers mois ont accouché d'une souris. Sans ménagement, l'homme a cru s'investir mais, il a plutôt brasser le vent. La bourrasque ou choc en retour risque d'être terrible.
Alarmiste ? Non, réaliste.

Comment décrypter le code de l'Elysée ? Son code secret à lui ? Sa valeur va devoir se mesurer à sa résistance. Le code secret étant régi par un ordre strict, des règles préalables, impératives et explicites, l'improvisation constatée depuis la prise de fonction du Roi risque de se prolonger.

Trois réunions interministérielles dès aujourd'hui puis, vendredi, la fameuse rencontre entre le Roi et les psittacidés, les béni-oui-oui qui écoutent religieusement le chef sans sourciller. Vous appellez ça Conseil des Ministres ?

Après, la suite, c'est de répéter avec (verve et maestria) fidélité, la voix du maître.

Aucun commentaire: