vendredi 14 septembre 2007

HOMMAGE A JACQUES MARTIN.


Animateur (Francais)Né le 22 juin 1933,Décédé le 14 septembre 2007 (à l'âge de 74 ans) Jacques Martin, né le 22 juin 1933 à Lyon et mort le 14 septembre 2007 à Biarritz, était un journaliste et animateur de radio et de télévision français. Fin cuisinier, il était le petit-fils de Joannès Ducerf, chef de cuisine du tsar Nicolas II de Russie et initiateur de Paul Bocuse, qui tenait également le plus célèbre restaurant de Lyon L'Universel. Il est décédé à l'âge de 74 ans. Élevé chez les jésuites, Jacques Martin débute sa carrière sous le pseudonyme de Ducerf à Télé-Strasbourg, devenue France 3 Alsace, où il anime dans les années 1950 l'émission Pas très show. Repéré par Pierre Tchernia, il rejoint l'ORTF et crée avec Jean Yanne l'émission 1 = 3 qui connaîtra un grand succès populaire. Il y interprète notamment des parodies de grands événements historiques. Son sketch représentant Napoléon et ses maréchaux sous forme de cyclistes du Tour de France lui vaudra d'ailleurs un p... source: l'annuaire des célébrités.

6 commentaires:

FRED a dit…

Repose en paix !

KING a dit…

Repose en paix maestro !

AJM a dit…

Merci Jacques Martin pour tout ! Comment oublier mes dimanches d'ambiance ? C'était magique !

Tu as comblé ma vie durant des années.

Que la terre de nos ancêtres te soit légère.

Anonyme a dit…

PAIX A SON ÂME !

CEDRIC.

Jean-Mouloud a dit…

Dimanche Martin,L'Ecole des Fans.
A mourir de rire et en famille.
Salut à toi Maestro. Reposes en paix!

SANSVOIX a dit…

"Le petit Rapporter", "Le Bout de la lorgnette", "L'Ecole des fans", c'était toujours après le repas de midi, le dimanche. C'était digestif et désopilant !

Mais "Dimanche Martin", prenant tout le dimanche, c'était la saturation, à mon goût !

J. MARTIN c'était Grand !

Poniatowski, Ministre de l'Intérieur de Giscard se prenait pour "plus français que certains autres citoyens français".

Jacques MARTIN se mit à demander aux gens, au hasard, dans la rue, d'épeler le nom de PONIATOWSKI.

Personne ne put l'épeler sans faute.

L'on avait compris, pas de discours superflus.

Les gens des médias d'aujourd'hui ne peuvent pas se permettre cela !

Bravo l'artiste !