mardi 18 septembre 2007

MONSIEUR JOSPIN, TAISEZ-VOUS !


Ségolène Royal est la « candidate qui était la moins capable de gagner………. une figure seconde de la vie publique", une personnalité [qui] n'a pas les qualités humaines ni les capacités politiques pour redresser le Parti socialiste, pas plus que pour espérer gagner la prochaine présidentielle ». La sentence est lapidaire et impitoyable, elle est signée Lionel Jospin et figurera dans son livre « L'impasse » (Flammarion), en librairie le 24 septembre.

Le brûlot anti-Royal de Jospin, le troisième de suite écrit par un camarade de l'ancien premier ministre, est vraisemblablement le livre de TROP. Disons le tout net, TROP C’EST TROP ! On savait que la vieillesse pouvait être un gouffre pour certains individus, c’est le cas du retraité de l’île de Ré, où Lionel Jospin s’était retiré au lendemain de sa piteuse élimination face à Le Pen. Manifestement, l’ancien premier ministre n’a pas su respecter sa parole, lui qui s'est mis à la retraite tout seul sous les pulsions d’un excès de TESTOSTERONE, celle là qui le pousse à la vulgarité quand il méprise Ségolène Royal. Affligeant !



Aujourd’hui, on ne peut manquer de rappeler quelques vérités à ce donneur de leçons qui a été incapable de passer le second tour de la présidentielle de 2002, se faisant même devancer par un Jean Marie Le Pen, et qui a tourné le dos à tous, sachant qu’il fallait surtout ne pas rentrer la queue entre les jambes tant la gauche avait besoin d’un leader. Comment avec un tel palmarès peut-il encore la ramener et se poser en « sage » ? S’il y a bien un terme qui correspond à Lionel Jospin, c’est celui qu’il a justement choisi pour dénigrer la candidate choisie, que ça plaise ou pas aux machos et réactionnaires du PS, par une grande majorité des militants socialistes (+ 60%) N’ayons pas peur des mots, le retraité de l’île de Ré est une IMPASSE. D’une part, il est un homme de fiel, d’aigreur, traumatisé d’avoir raté l’Elysée et sa tentative de retour en raison de l’émergence d’une femme au milieu d’une secte d’hommes. Ô quel crime !

D’autre part, il démontre son caractère autoritaire et psychorigide, qui l’a conduit à se couper de la base socialiste, alors que Ségolène Royal, elle, préconise une « démocratie participative », respecte les militants et incarne la fraîcheur et le pragmatisme dans un parti socialiste conservateur, misogyne, paternaliste et raciste. Les militants ne s’y sont pas trompés en la désignant pour impulser un renouveau et faire souffler un vent d’audace. C’est ce qui explique, malgré toutes les attaques de l'UMP et ses médias et du clan Jospin et ses alliés Strauss-kahniens, qu'elle ait tout de même rassemblé au second tour plus de 47 % d'électeurs....



Enfin, dire que le jospinisme est le terreau de la victoire du sarkozysme n’est plus un secret. Ce n'est donc pas sur un looser, manipulateur, réactionnaire et misogyne, qui ne voit que la Femme dans une posture servile, excepté son épouse philosophe, qu’il faudra s’en remettre pour une victoire à la prochaine présidentielle. Jospin est mort un 21 avril 2002, il est surprenant que l’on fasse encore cas de lui, ce qui fait le jeu de l’UMP. Le PS a besoin de poursuivre sa mutation entamée avec Ségolène Royal, ça se fera réellement sans la clique de l’homme qui croit encore en son étoile. Le parti socialiste se modernisera très loin des traîtres passés avec armes et bagages dans le camp de Nicolas Sarkozy. C’est dire si les convictions socialistes du jospinisme sont compatibles avec une politique de rafles d’étrangers, de mise en place de tests ADN et d’alignement sur la politique incendiaire de l’administration Bush.


On ne peut que recommander à la dame du Poitou de BETONNER l’impasse « Jospin », celle là qui abrite toujours tous les infréquentables comme Lang, Besson, Amara , Allègre, Hirsch , Charasse, Jouyet , Hamon qui ont tous pour point commun d'être des proches du meilleur looser du PS. S'il l'on rajoute à cette liste l’opportuniste Valls, qui oublie sa naturalisation française de fraîche date, il ne fait pas de doute que le jospinisme est une branche à couper immédiatement. A défaut, on nous parlera d’une candidature d’un Delanoë comme meilleur espoir socialiste en 2012. C’est dire si le « tous sauf Ségolène » peut mener à tout. Comme quoi, Ségolène Royal a bien raison de tourner en dérision sur un ton mystique cette bande de cons: « J'ai l'impression en lisant tous ces ouvrages que si j'étais Jeanne d'Arc, j'aurais déjà été brûlée vive. Heureusement que nous ne sommes plus à cette époque » Et de conclure toujours en souriant : « Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font ».






Jospin estime décisif le prochain congrés PS
Par rue89

Source: A2N

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Un vrai maso.

Apiai a dit…

Moi ce qui me choque, c'est que pour se défendre, Sego ose parler de "racisme" alors qu'elle ne dit mot sur les tests génétiques à venir, les quotas d'expulsion, le va-t-en-guerrisme de Kouchner et toutes les autres saloperies nauséabondes qu'on nous prépare. C'est une insultes aux vrais victimes de racisme que de parler de racisme à son encontre, ce qui ne veut rien dire et procède de la malhonneté intellectuelle.

Je suis surpris et déçu que vous ne l'ayez pas noté...

ALLAIN JULES COMMUNICATION a dit…

Bonjour !

Ce texte est d'A2N.

Elle est attaqué et se défend. Quoi de plus normal.Sur le parallèle avec le racisme, elle a simplement dit que ça peut s'apparenter au racisme.

A2N a dit…

Bonjour, AJM !

La nuance est de taille: le sexisme des jospinistes et consorts peut rejoindre le racisme,comme le sous-tend Ségolène Royal. Aujourd'hui, l'envergure des attaques basses et excessives des conservateurs du PS démontre au moins une chose, c'est que tant qu'une femme ne pourra pas susciter autre chose que ce que produisent ces abrutis, il ne faudra pas s'attendre à voir les "minorités ethniques" occuper des positions centrales en politique.C'est en cela que le traitement réservé à Royal est sociologiquement instructif car elle heurte les idées reçues sur la notion d'autorité.On comprend maintenant un peu mieux le destin des Taubira,Pocrain, Langevin, Sylla, Désir et d'autres qui n'émergent pas malgré d'évidentes qualités largement supérieures à celle des traditionnels "leaders" de la gauche. Ne citons pas de noms, restons polis, d'accord !

A+

SANSVOIX a dit…

C'est cela mon cher a2n quand j'avance en parlant des "DESENCARTES" -découragés' du PS.

Avec des JOSPIN "centraliste démocratique", le PS appartient à une élite machiste et de souche caucasienne mâle.

Ils ne sont capables devant les minorités visibles surtout noires et les membres brillants de ces minorités visibles que des incatations misérabilistes pour attirer leurs votes, même insignifiants et les oublier après.

Quel est le nom d'un Ministre ou d'un Secrétaire d'Etat d'origine noire ou d'origine maghrébine dans le Gouvernement JOSPIN ?

Il faut croire dur comme fer que la présence de Rachida DATI comme Garde des Sceaux, Minitre de la Justice (voir ses ennuis avec les magistrats) et de RAMA YADE comme Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères (voir comme les médias commencèrent à limiter ses attributions aux seuls Droits de l'homme) ne doit pas donner du sommeil à des gens comme JOSPIN.

Quand les Socialistes mirent des Noirs au gouvernement, c'était Koffi YAGNAME, ingénieur des Ponts et Chaussées, mais à l'insignifiant Secrétariat à l'Intégration (insultant!) et l'Atlète Roger BAMBUCK avec Rocard aux Sports (et les DOM-TOM, ce n'est pas fait pour les Français des Antillais ?).

JOSPIN pontifie : « Ségolène Royal est la candidate qui était la moins capable de gagner………. une figure seconde de la vie publique"...

Est-ce de la sénilité ou quoi ?

Mais lui "le candidat capable de gagner", n'avait-il pas été étrillé par JM LE PEN ?

Avait-il gagné la présidentielle de 2002 ?

A-t-il pu passer le second tour de l'élection présidentielle ?

Désormais, il serait temps que les adhérents au PS, surtout ceux d'origine noire et d'origine arabe demandent à leurs dirigeants la place de leurs "figures dans l'ordre de la vie publique..."

Sinon à quoi bon de n'être utiles qu'à cotiser et qu'à coller les affiches électorales ?


Anonyme SANSVOIX

2007 en Salopettes a dit…

Critiquer Segolene Royal s'apparente a un crime contre l'huma.. la feminite et par consequent Mr Jospin devrait etre traduit immediatement devant le TPI.

Anonyme a dit…

La vieillesse est grave!

AJM a dit…

Jospin doit se soigner, le TPI n'est pas pour lui.

sKaLpA a dit…

Des fois, un etxte naît suite à une info avant d'aller se coucher...
Un image de charoganrds qui se perdent à être perdus...
http://kprodukt.blogspot.com

Big up à ceux qui...

yep

franck a dit…

Bien joué de la part d'un homme qui a fait perdre les elections a la gauche par 2 fois.
Rappelons que Ségolène est la première socialiste a avoir reussi a réunir toutes les voix du centre gauche jusqu'a l'extreme gauche autour de sa candidature. Jamais Arlette Laguiller n'avait appelé a voter pour un candidat socialiste au second tour. C'est un beau cadeau qu'elle a fait a sa conseur et au peuple de France avant de tirer sa révérence.
Respect à Ségolène et à Arlette.
Bravo et merci

SANSVOIX a dit…

Mon cher Franck,

Les femmes à l'âme pure ont un sixième sens que les hommes "purs" n'auront toujours jamais !

Eh oui, moi ausi Arlette m'avait surpris, pour l'avoir obsrvée à toutes les élections présidentielles d'avant SEGOLENE.

Je me rappelle même de mes échanges homériques avec quelques connaissances "amies" d'extrême gauche, face à ce qu'ils appelaient "positionnement révolutionnaire" à ne pas appeler à voter pour un candidat socialiste à l'élection présidentielle...

C'est vrai, avec SEGOLENE, ce fut un changement d'attitude...à se semander si Arlette ne la savait pas battue d'avance !

On peut cependant imaginer qu'Arlette aura posé une "jurisprudence" de positionement d'extrême gauche pour les élections présidentiells futures....

Qui vivra verra !

ASV

Anonyme a dit…

j aime pas jospin ni ceux de sa clique de bandits sournois!