dimanche 30 septembre 2007

QUE DIT L'ARTICLE 1 DU CODE NOIR ?


Comme je le mentionnais jadis, tout le monde a été impliqué dans le commerce triangulaire relatif à la Traite négrière. Tout le monde sauf...C'est vrai que ce sont des saints. Et par conséquent, je suis saint sans doute aussi mais, je n'ai pas cette prétention. Passons.


Tout le monde semble parler de l'article 1 du Code noir qui serait à priori la preuve même de la disculpation de certains, relatif à leur non participation dans ce trafic d'hommes ignoble et crime contre l'humanité qu'est l'Esclavage...


Article 1

Voulons et entendons que l’Edit du feu Roi de glorieuse mémoire, notre très honoré seigneur et père, du 23 avril 1615, soit exécuté dans nos îles, ce faisant, ordonnons à tous nos officiers de chasser hors de nos îles tous les juifs qui y ont établi leur résidence, auxquels, comme aux ennemis déclarés du nom chrétien, nous commandons d’en sortir dans trois mois, à compter du jour de la publication des présentes, à peine de confiscation de corps et de biens.

Selon la présente donc, la Traite négrière aurait commencé juste le 24 avril 1615, après l'Edit royal. Qui peut croire à ça ? Nos amis faisaient quoi avant ? Ils vivaient de quoi ? Mystère ? Ô que non. La suite du Code indique bien que tout le monde vivait de ce commerce dans les îles.

Des documents attestent bien que, c'est par jalousie, suite aux bonnes terres et aux esclaves que possédaient certains que les chrétiens se sont trouvés obligés de dénoncer la non-pratique des préceptes de l'Eglise catholique apostolique et romaine de France par ceux-là qui leur faisaient de l'ombre.

Il faut aussi avouer que cet Edit du Roi n'a pas été respecté à la règle mais, les falsificateurs ne s'arrêtent que là (article 1), sachant que le nombre d'incultes qui croient en leurs mensonges médiatiques ne se posera pas de question.

Personne n'évoque l'article 4 qui appuie le clou en précisant qu'il faut se convertir simplement or, c'est ce procédé qui a été appliqué par la plupart des négriers non-chrétiens.


Article 4


Ne seront préposés aucun commandeurs à la direction des nègres, qui ne fassent profession de la religion catholique, apostolique et romaine, à peine de confiscation des dits nègres contre les maîtres qui les auront préposés et de punition arbitraire contre les commandeurs qui auront accepté la dite direction.

Malgré des preuves irréfutables, on trouvera toujours un extrémiste qui vous accusera de tous les noms d'oiseaux, oiseau de mauvais augure, sachant et répétant ce qu'il est en fait, lui, un raciste et négationniste.

Il y a tellement de chose à dire, à mettre sur la table pour démonter ces thèses foireuses et mensongères mais, l'omerta médiatique et universitaire n'est là que pour broyer la vérité et, encenser le mensonge.

Pour se faire une vraie idée, lisez le Code Noir, ICI. ça se passe de tout commentaire car, dénoncer certaines dérives institutionnelles et certains ont vite fait de vous accuser de ce que vous savez. J'en suis de plus en plus victime. C'est une tentative de baïonnage hypocrite et raciste le plus souvent, la constitution d'une Gestapo déguisée en police des moeurs obscure.

23 commentaires:

fred a dit…

Excellent article qui met KO le mensonge de ces monstres.

SANSVOIX a dit…

Mon cher fred,

Le KO peut bien y avoir lieu, mais s'il concerne une majorité esclavagiste par descendance (ADN nous y voilà !)puissante, arrogante, sûre d'elle-même et décidée à dominer, à discriminer et à éliminer par les MENSONGES les descendants et apparentés d'esclaves (ADN, nous y voilà !)de près ou de loin , elle s'en moquera.
Les médias de cette majorité se tairont toujours....

Seuls donc les victimes par la détermination de leurs desecendants et apparentés (ADN nous y voilà)ont le devoir de RAVIVER la mémoire et de ne pas laisser aux déscendants esclavigistes (ADN nous y voilà !)le temps de s'en tirer à bon compte, en continuant à nier les EVIDENCES !

N'oublions jamais que leurs héros, sont nos bourreaux !

Celui qui met à notre disposition ce "Code Noir" fait oeuvre de salubrité anti-oubli.

Car ce qui a tué et qui continue à tuer le NOIR, c'est la "mémoire courte".

Bravo AJM !

Anonyme SANSVOIX

Loïc a dit…

Article formidable.

KING a dit…

Yo négro !

C'est mortel comme disent les djeun's. Quelarticle ! Là, franchement, mes ancêtres Bretons vont te faire un procès. Parce que tous les esclavagistes sont coïncés là.

Avant cet Edit royal, de quoi vivaient-ils ? Une question qui rend fou.

Bravo maestro !
Vive Breizh !

Anonyme a dit…

Epoustouflant !

ton ami de dix ans

zazaza a dit…

Coucou AJM,

C'est poignant !

Je viens de le découvrir ce Code Noir. Les gens restent focalisés uniquement sur cet article or, en lisant la suite, on comprend bien qu'il fallait se convertir au catholicisme.Waouh ! ils sont morts les menteurs.

Je pige enfin pourquoi tu as tant d'ennemis. La vérité est terrible pour eux.

Bravo !

Bon week et vent à toi !

Anonyme a dit…

Il faut arrêtez avec la langue de bois. Les descendants des esclavagistes ne se sont pas volatilisé, dans la nature...Ils sont bien là, parmis-nous! Blancs, Noirs, Arabes, Juifs, Musumans etc...
Mendès France par exemple...
Voici quelques noms de navires juifs et propriétaires qui trafiquaient:

Navires Propriétaires
Abigail......Aaron Lopez,Moses Levy
Nassau............Moses Levy
Antigua.........William de Wolf
Caracoa.........Moses et Sam Levy
Charlotte.......Jacobs Franks

La liste est très longue...
Bref, ce sont les conquêtes islamiques, puis la conversion des rois nègres (Mali, Ghana), qui vont précipiter les Africains dans le trafic. Tout comme aujourd'hui, Bongo, Biya, Nguesso en bon valets, contribuent à piller le continent...L'histoire bagaie...
Et certains continuent de mentir impunément...Depuis la légendaire malédiction de Cham!

Charly

Anonyme a dit…

a charly
peux tu nous citer quelques noms de ces ROIS NEGRES de mali et du ghana? merci d'avance

SANSVOIX a dit…

Bravo Charly !

Si l'on continue à nier les évidences, même et surtout celles qui font mal à tant d'amour-propre, c'est vouloir chercher à noyer le poisson.

Hé frères Nègres, à vouloir ignorer les pages sombres de son histoire, c'est prendre le risque de les REVIVRE.

L'Edit de 1614-1615 c'est un ratrappage poussant les sujets chrétiens du roi moins performants que les non-chrétiens dans l'enrichissement sur le dos des esclaves.

Tous esclavagistes, il y eut de moins doués et de plus doués. Et il se trouve que les moins doués étaient des chrétiens catholiques, sujets du roi.

Il fallait donc leur donner un coup de pouce par l'Edit du roi.

L'interventionnisme étatique pour aider le privé ne date pas d'aujourd'hui en France.

ASV

Anonyme a dit…

Bon alors, au risque de me faire trucider pour antisémitisme pour avoir osé évoquer des hypothèses historiques très sérieuses je me lance à mon tour...

Je vais vous parler de ce que vous a caché Pétré-Grenouilleau.

PG accuse les arabes puis les européens d'avoir pratiqué la traite négrière et il parfaitement raison.

Il oublie juste de dire une chose: les européens qui ont développé le commerce triangulaire, sont les héritiers directs des arabes qui ont pratiqué la traité négrière.

Quand je dis héritiers directs, je veux dire qu'il s'agit exactement des mêmes familles d'Afrique du Nord, qui sont passées ensuite en Espagne et au Portugal, car il s'agissait en fait d'arabes juifs, des séfarades, qui sont donc devenus des européens juifs par la suite.

Donc PG a raison quand il désigne les responsables sur la base de l'appartenance à la civilisation arabe puis européenne, mais il occulte totalement le lien religieux... Curieux.

Il suffit de faire des recherches sur l'organisation politique, et économique du monde arabe pour tomber sur les incontournables rhadanites: des juifs arabes qui avaient le monopole du commerce maritime en méditerrannée, et qui ont été les premiers sur la route de la soie et des épices, des siècles avant Marco Polo, des siècles avant l'apparition de l'Islam, en fait dès l'antiquité.

Ce sont ces mêmes rhadanites qui d'ailleurs avaient leurs comptoirs commerciaux au sein du royaume Khazar, en plein milieu de la route de la soie. Ce sont également les rhadanites qui ont poussé les khazars à se convertir, afin de préserver leurs intérêts commerciaux émanant de Chine, des appétits musulmans et chrétiens. Le royaume Khazar a été créé à des fins commerciales par une poignée de juifs arabes, ce qui a donné naissance aux ashkénazes qui aujourd'hui ont supplanté les séfarades.

Et ces rhadanites étaient extrèmement puissants... Plus riche que le roi de France qui les accueillait à sa cour à l'époque, raison pour lesquelles il interdit aux juifs d'acheter des terres dans son royaume: il craignait de devoir leur donner des titres de noblesse (le pouvoir féodal était lié à la possession de terres à l'époque) ce qui aurait immanquablement mené à une lignée royale juive, ce qui était intolérable pour l'église et la royauté française. C'est dire la richesse de ces marchands! Ils pratiquaient notamment la traite des blanches, capturées dans les balkans et livrées en Andalousie...

Ils ont fini par formellement "disparaitre" en fait ils ont continué à exister sous d'autres noms, en tant qu'héritier de la fortune de leurs ancètres. Il s'avéra juste que l'ouverture de la route de la soie à Venise est venu pertuber durablement leur commerce entre l'Europe et l'Asie (antisémites de vénitiens va!).

Même si l'histoire ne les désigne plus formellement comme rhadanites, de puissantes familles séfarades continuaient à avoir des monopoles de commerce entre l'europe et le monde musulman jusque très tard: exemple, la livraison de blé à la France par le Dey d'Alger, via les commerçants juifs Busnach et Bacri, qui avaient le monopole de ce commerce.

Attention comme toujours: pas confondre la fortune de quelques juifs, et celle de tous les juifs... Dire "les juifs sont responsables de la traite négrière" est aussi abusif de dire "les arabes sont responsables", ou "les européens le sont". Curieusement il n'y a que lorsqu'on dit "les juifs" qu'on a le droit à une déferlante d'insultes. Mais pas plus l'ensemble des européens ou des arabes n'est responsables que l'ensemble des juifs. Mais il est vrai que certaines familles arabes, comme certaine famille européennes, et certaines familles juives ont été très actives dans ce commerce. Dire le contraire est tout simplement de la mauvaise foi! Comment les marchands juifs de l'époque qui étaient à la pointe du commerce auraient il pu d'ailleurs raté une opportunité commerciale pareille? Aucune raison éthique ne s'y opposait, l'esclavage était largement accepté, surtout envers les noirs... Stop à l'hypocrisie! Que les maitres chanteurs à l'antisémitisme se mouchent!

Mais je m'éloigne du sujet: une fois les routes vers le Nouveau Monde mis en place, tous les réseaux et les méthodes de capture des esclaves noirs utilisés par ces juifs arabes ont été réorientés vers le commerce triangulaire bien plus rémunérateur.

En fait, les arabes ne faisaient pas de différence entre blancs et noirs pour leurs esclaves. Tous les vaincus au combat, les otages, ou les enfants d'esclaves faisaient l'affaire. Par contre chez les arabes il n'y avait pas ou peu d'exploitation industrielle des esclaves. Ils étaient intégrés au corps social et constituaient même des classes importantes: précepteurs (ils faisaient la leçon des princes), gardes du corps, soldats d'élite (les janissaires), eunuques gardiens des princesses et des palais (qui avaient des responsabilité très importantes à la cour, au point qu'ils ont fondé carrément des dynasties) etc.

Il n'y avait pas de champs agricoles extensifs comme en amérique chez les arabes, l'esclavage était domestique à quelques exceptions près: au 19ème siècle, lorsque sur le modèle anglo-saxon, les rois de zanzibar décident de lancer des exploitations agricoles extensives sur le modèle américain. Mais ça n'a pas duré longtemps.

Il y avait eu une tentative d'esclavagiser à grande échelle les noirs pour construire les infrastructures du pays, mais ça n'a pas marché: cela a débouché sur la révolte des zanjs... Les radhanites avaient vendus des milliers d'esclaves aux sassanides pour construire les canalisations dans le sud de l'Irak, mais une autre école musulmane, les kharidjites, ont poussé les noirs à se rebeller en prenant leur tête et en les convertissant à l'islam (un musulman ne peut être esclave). Finalement la révolte fut matée, et les rhadanites remplacèrent les noirs par des slaves. Ce qui peut expliquer d'ailleurs les mélanges raciaux chez les arabes où le métissage fait qu'au sein de mêmes familles ont trouve des gens au tein sombre, et d'autres aux yeux clairs.

Mais c'est une autre histoire.

Pour en revenir au code noir: si le premier article parle d'expulser les juifs, ce n'est pas par antisémitisme compulsif.

Il ne viendrait à l'esprit de personne en posant le pied sur Mars, de déclarer comme première loi, d'expulser les juifs qui par hasard y seraient cachés! Même le plus antisémite des crétins n'écrirait pas une chose pareille en forme de loi!

Il faut donc se résoudre à accepter que la présence des juifs aux antilles étaient donc fermement établie à l'époque, à tel point qu'effectivement elle était vue comme une menace pour les affaires du bon peuple français catholique romain.

Allons allons, de nombreux témoignages parlent du monopole de certains séfarades pas seulement aux antilles, mais dans de nombreux ports brésiliens, où le commerce des esclaves était interdit pendant shabbat, et qui avaient quasi-monopole.

D'ailleurs, les juifs ne seront pas expulsés longtemps des antilles: on les fait revenir rapidement car ils sont les seuls à détenir les secrets permettant de transformer la canne à sucre en rhum... secret industriel! Pas cons les mecs!

Pour l'anecdote, il faut aussi se rappeller que les séfarades fraichement rentrés des pays arabes pour retourner au portugal, en france, en angleterre et aux pays-bas (toute la côte atlantique en fait, pratique pour le commerce avec l'amérique du nord et du sud) étaient en fait représentés comme des orientaux dans l'imaginaire chrétien de l'époque. Peu de différence était réellement faite entre orientaux musulmans, et orientaux juifs...

Si vous voulez des sources c'est simple: google, wikipedia, et même ce fameux auteur antisémite qui se nomme Jacques Attali qui parle des rhadanites et de la traite négrière et des juifs dans son bouquin "les juifs, le monde et l'argent".

Signé: un courageux anonyme.

AJM: n'hésite pas à en faire un article de ce message histoire de couper la chique à tes détracteurs. Nul doute qu'ils vont s'empresser d'aller modifier les pages sur les rhadanites sur wikipedia. Je me marre d'avance! Si tu publie ce texte, laisse aussi le Post Scriptum qu'on se marre. Oh je sens que ça va leur faire mal cet article, et que ChienGris va venir aboyer un bon coup tiens! En rameutant sa bande: liberté d'expression chériiiie!

Anonyme a dit…

Les Arabes Musulmans ont esclavagisés les blancs, les arabes non musulmans, les Noirs. Selon eux, c'est un juif converti à l'islam qui a commencé avec l'esclavage de Noirs.
Les Noirs ont eu quelques collabo comme Kankou Moussa et Askia Mohamed. Signalons aussi des grands résistants tels que SOUMAORO KANTE ET SOUNDIATA KEITA.

Kéna

Khanybal a dit…

Et tous les Blancs qui ont été mangés par des Noirs on en parle pas ?

Personne ne s'est encore excusé d'avoir mangé mon arrière grand oncle au siècle dernier !

D'ailleurs si quelqu'un retrouve les os, merci de me les renvoyer par Chronopost.

Khanybal

PAUL a dit…

AJM ou l'art de lancer un pavé dans la marre aux rats. La puissance force 1000. Y'a que la vérité qui compte. Beaucoup ne lisent pas. C'est imparable cette démonstration de punch.

Simplement bravo !

Anonyme a dit…

Khanybal, la réponse à tes soucis se trouvent dans les récits de Léo Frobénius, un anthropologue HONNETE, qui de ce fait, a eu plus de chance que ton arrière grand oncle

Charly

Anonyme a dit…

Encore une tuerie d'AJM.

Mais où vas-tu t'arrêter ?

Excellent comme toujours.

SANSVOIX a dit…

Et toc !

Ce ne sont donc pas les chrétiens et les musulmans qui sont esclavagistes mais ce sont les anciens esclavigistes blancs et arabes devenus chrétiens et musulmans, gardant leurs tares et mus par le même vice : la CUPIDITE !

ASV

A2N a dit…

Bonjour, AJM

Ton billet ne pouvait pas mieux tomber, c'est à dire à quelques jours d'une énième charge anti-Dieudonné, qui devrait comparaître pour avoir tenu des propos "antisémites", notamment sur la participation de Juifs au business du BOIS D'EBENE. Faut pas en parler, seuls les autres sont coupables d'avoir contribué à la situation critique de l'Afrique contemporaine. Donc, bravo à toi d'avoir permis aux gens de découvrire ce qu'était le Code Noir, véritable guide pratique de la NEGROPHOBIE.

A+

Anonyme a dit…

au passage la convertion à l'islam permettait à un esclave de devenir libre. Un de ceux ci fut le premier à faire les 5 appels à la priere quand ces appels furent instaurés.

Anonyme a dit…

Texte vraiment "monstrueux", dans le bon sens du terme.

Dieudonné doit utiliser ça pour sa défense.

Anonyme a dit…

Le Lévitique, le livre de la Bible était le livre de chevet des radhanites esclavagistes?
Quant aux serviteurs et servantes que tu devrais avoir, vous les achèterez chez les nations qui vous entourent ; vous pourrez aussi en acheter parmi les enfants des hôtes étrangers venus s'installer chez vous, ou dans un de leurs clans, habitant chez vous après qu'ils ont fait souche dans votre pays. Ils seront votre propriété que vous laisserez en héritage à vos fils afin qu'après vous ils les possèdent en toute propriété. Eux, vous pourrez les asservir à tout jamais, mais vos frères, les fils d'Israël personne chez toi ne dominera son frère avec brutalité" [Lévitique XXV-44/46]


Le monothéisme et vraiment particulier .Je vai me mettre au bouddhisme si tout cela s'avére vrai.

PS: bouddha n'était pas un esclavagiste lui aussi rassuré moi?

SANSVOIX a dit…

Ce n'est pas le monothéisme qui serait en cause, ce sont certains monothéistes.

Les Africains "estampillés à jamais animistes" par les Blancs, ils sont monothéistes, mais ils ne se sont pas employés à réduire en esclavage d'autres monothéistes qui auraient eu le tort de n'avoir pas la même couleur de peau qu'eux !

La bouffe, l'égoïsme, la bouffe, il n'y a que ça, c'est cela dans le désert ingrat où il fallait se battre pour trouver de la nourriture qui a fait naître l'idée à certains monothéistes de s'autoproclamer ELUS de Dieu et d'autres de s'adonner aux razias, pour avoir le droit de déposséder les autres de leurs biens et donc de "manger plus que les autres"...

Les Africains ont eu la malchance ou la "divine grâce" d'habiter les savanes et les lisières des forêts pourvoyeuses généreuses en gibier et et en d'autres victuailles...

Et quand tout le monde trouve à manger et à boire, surtout à boire, là où il habite, dans le nature, il n'a pas à se prendre pour un ELU de Dieu par rapport à son voisin et se donner le droit de le posséder,le déposséder de ses biens et de le réduire en esclave.

Belle obseravation de notre frère A2N, pour la défense de DIEUDONNE, car il est temps que là où les rachives le permettent qu'il faille procéder par la production de ces preuves écrites et irréfutables, en sus de toute plaidoirie, si redoutable soit-elle !

Anonyme SANSVOIX

Jessica a dit…

AJM,

pour que ton information soit tout à fait complète je te signale un ouvrage qui vient de sortir

"L'esclavage en terre d'Islam" de Malek Chebel
Editions Fayard

allain jules communication a dit…

Bonsoir à tous !

Bonsoir Jessica!

Je l'ai lu et, tu approuves donc ma démarche qui précise qu'il n'y a personne qui peux affirmer qu'il n'a pas profité de l'esclavagisme, de la Traite des Noirs car, c'est une histoire universelle.

Le nier est malsain et, accuser quelqu'un pour l'avoir dit est malhonnête.

C'est dit !