vendredi 7 septembre 2007

RAME YADE LE BOUC EMISSAIRE DES NEGROPHOBES.

photo AFP

Rama Yade est de droite par opportunisme. Donc, elle n'a pas le droit de s'occuper des pauvres.

Rama Yade a en revanche, le droit de s'occuper au prochain sommet de Durba de.....2009.

Rama Yade est le cadeau béni d'un pseudo Premier-ministre.

Rama Yade a regretté que les jeunes générations soient moins sensibilisées à la mémoire de la Shoah. Là, bingo, félicitations à la pelle. A juste titre d'ailleurs.

Rama Yade n'a pas le droit d'avoir une émotion relevant d'une injustice caractérisée tout comme Tartempion qui ne fait que ça.

Asnières, Aubervilliers, l'art de l'association anti-noire de droite et de gauche. Ici, l'UMP, là, le PC, dans une lutte commune d'extermination des Noirs.

Rama Yade aura compris une chose: elle n'est qu'une femme noire à leurs yeux.

Avoir des couilles c'est avoir la liberté de dire ce que l'on veut, faire ce qui est jsute à ses yeux.

Que fait-elle entourée de négrophobes ?

Ce n'est que le début !

25 commentaires:

Marius a dit…

Pour une fois qu'elle était dans ses attributions, Peuchère!

Paul a dit…

C'est fou quand même. On luidit de s'occuper des droits de l'homme. Ellelefait et, les négrophobes sortent du bois.

Quel pays !

Taencorienvu a dit…

C'est le métier qui rentre chère Rama. La première fois ça fait mal surtout par derrière. Après ça passe mieux.

King a dit…

C'est vraiment dur !

La pauvre, benjamine de notre hypothétique gouvernement n'est pas au bout de ses surprises.

zazaza a dit…

Coucou AJM,

Quel procès d'intention on fait à cette pauvre femme. Fillon veutexister ? Qu'il s'en prenne d'abord à celui qui marche sur ses plates-bandes.

Quel négrophobe !

Bon vent à toi !

Anonyme a dit…

Rama Yade a fait son boulot. Et le Fillon qui lui remonte les bretelles. Déjà que ses panta étaient courts, on va avoir droit à des shorts. Je m'insurge, nos yeux ont droit au repos.
Fillon n'a pas honte de nous agresser d'aussi scélérate façon?

JP Chevnmt a dit…

Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne.

Pierre a dit…

trop fort !

Si elle a descouilles, il faut qu'elle quitte ce bateau rempli de négrophobes.

Anonyme a dit…

Cette grosse salope est une traitre à notre pays ! Elle doit immédiatement démissionner et être traduite en justice !

Anonyme a dit…

Un pays tout plein de racistes négrophobes

Anonyme a dit…

Je me demande ce qu'ils ont contre sa couleur, avant on la maquillait avec une poudre rouge et maintenant on la maquille avec une poudre blanche qui atténue sa beauté, par contre elle doit absolument ameliorait son gout vestimentaire.

Bravo à Ramayade pour son déplacement en faveur de ces familles éxpulsées.

Kéna

Anonyme a dit…

Où était-elle lors de l'affaire du squat de Cachan ?

Celle-ci avait été déclenchée par son patron actuel, celle d'Aubervilliers par une municipalité communiste.

Noire ou pas, elle ne mérite aucun respect.

Anonyme a dit…

Que fait-elle entourée de négrophobes ?
Tu as donné la réponse plus haut. C'est une opportuniste, point.

Charly

A2N a dit…

Bonjour, AJM !

Jour après jour, les faits nous donnent raison. On disait que ce gouvernement n'était qu'une mascarade, ça se confime avec les attaques contre la Négresse Yade.Puisse t-elle quitter cette bande de négrophobes après le festival Fillon ? C'est dans son intérêt, surtout si elle veut préserver quelques chances pour la suite de sa carrière politique.

A+

carmenkane a dit…

Un peu facile la négrophobie!

Cette peu maligne a voulu faire un coup chez les cocos, mais manque de pot: c'étaient pas eux les responsables!

Ce n'était qu'une simple application d'une décision de justice et c'est chez son amie Rachida qu'elle aurait dû aller frapper!!!

Anonyme a dit…

C'est le déchaînement de la presse qui est désolant

Mamadou a dit…

Déconnons pas les gars.
On doit défendre la soeur certes. Mais elle s'en fout des gens. Où était-elle avant l'expulsion, chez le Préfet, chez Sarkofeux et Dati pour empêcher le dérapage? Non, elle attendait que ce soit les Communistes qui soient pris la main dans le sac. Dans son genre, c'est une bonne petite "ce qu'il ne faut pas dire aux dames depuis devedjian"

Anonyme a dit…

J'y crois pas. Vous vous plaignez maintenant d'avoir enfin une noire, certes faux-jeton, mais qui a un sens politique certain?

Anonyme a dit…

MESSAGE DES LECTEURS DU BLOGUES DES AMATEURS DE STARS: TU ES TRÈS FATIGUANT AVEC TON MAUDIT ''BON BAISERS DE FRANCE'' À MARDE. ARRÊTE DE FAIRE DE LA PUB POUR TON BLOGUE PLATE.

2007 en Salopettes a dit…

Rama Yade doit demissionner car elle fait du tort au gouvernement et a sa politique de fermete avec les delinquants en imposant son propre agenda.

Si elle ne demissionne pas et qu'elle recommence a se donner en spectacle, alors Fillon devra la virer du gouvernement.

Pas une grosse perte, ceci-dit.

SANSVOIX a dit…

ET MANDELA AURAIT TOUT VU CERTAINEMNT !

Madame RAMA YADE-ZIMET etait bel et bien dans son domaine pour intervenir, car la défense de droits humains se fait contre tout iundividu, toute une organisation et toute une institution, même à laquelle on fait partie soi-même comme le gouvernement et qui foule aux pieds ces droits humains.

Madame RAMA YADE n'avait pas à demander la permission ni eu Président de la République, ni au Premier Ministre et ni à quelqu'un d'autre d'aller se pointer là où les droits humains sont foulés aux pieds, là où des humains subissent des traitements dégradants, ici, en fonction de leur origine africaine, en fonction de la couleur de leur peau.

Dans la Convention Européenne de la Protection de Droits de l'Homme, tout citoyen d'un pays peut ester en justice contre son propre gouvernement, contre son propre pays coupables de non-respect des droits de l'homme.

Les attributions de RAMA YADE au gouvernement feraient que c'est elle qui devrait être entendue dans des juridictions qui demanderaient des comptes au gouvernement si une plainte contre les manquements au respect des droits humains étaient portée contre ce gouvernement.

C'est donc logiqueement, vu ses attributions de Sécréatariat d'Etat aux droits humains Madame RAMA YADE doit veiller à ce que le gouvernement auquel elle fait partie soit irréprochable en la matière.

En clair, sa présence à Aubervilliers aurait dû être applaudie par le gouvernement, et donc par le Premier Ministre

C'est dans ce sens que tous les commenataires de la presse auraient dû normalement s'orienter, si RAMA YADE n'était pas une NEGRESSE d'origine africaine.

Quelle humiliation pour MANDELA, séjournant en France , de voir à la télé, les Africains traités ainsi comme au pire moment de l'apartrheid en Afrique du Sud.

Et quand on pense qu'hypocritement, c'est le PCF (Parti Communiste Français) qui se faisait passer en France pour le premier combattant contre l'apartheid ....et voilà que c'est un maire communiste qui s'est rendu premier complice de la chasse aux sans-logis d'origine africaine dans sa commune, par des méthodes dégradantes.

Pauvres Nègres , pauvre RAMA, imaginerait-on, hypothétiquement, si un tel traitement était infligé à des Israêliens et qu'intervenait RAMA pour les condamner , le Prtemier Ministre s'en prendre à elle ?

Il l'aurait certainement félicitée voire la faire monter en grade de poretefeuille au prochain rémaniement ministériel ou alors comme lors de la gaffe diplomatique de Kouchner, il lui aurait demandé discrètement de faire attention.

Ici, non, le Premier Ministre a fait savoir au pays qu'il a tapé à la règle, les droits de la petite Africaine du gouverenement.

Madame RAMA, dans des moments pareils, un frère , même ne partageant pas vos opinions , ne vous abandonne pas.

On vous humulie, on nous humilie, mais an fait, c'est eux-mêmes qui montrent leur véritable face, face au monde et s'humilient eux-mêmes.

Vous avez fait ce, ce que vous avaez pu et que vous deviez gfaire.

A l'endroit où il se trouve, quelque part dans Paris, MANDELA aurait certaienement vu, non seulement de frères africains molestés comme jadis à SOWETO, mais peut-être, ila aurait dormi avec un sourire énigmatique et sincère qu'une jeure NOIRE ayant des responsabilites en France , vraies ou fausses, se soit intevenue pour exprimer courageusement son indignation, dans l'exercice de ses attributions.

Lui MANDELA sait que dans une lutte,ce qu compte c'est le début qui compte. Le resdte est de tenir....courageusement, sans s'asseoir sur ses opinions, pas même au prix des 12. 000 euros de salaire ministériel.

Anonyme SANSVOIX

sKaLpA a dit…

Mouais mouais....
Peut-être s'est-elle trompée de gouvernement...
En tout cas, on peut être contre elle, sans être "négrophobe", mais "droitophobe", voir "sarkofriendsphobe"

SANSVOIX a dit…

Non, RAMA n'est pas entrée au gouvernement par le pocessus d'ouverture de SARKO, elle ne s'est pas trompée de gouvernement, elle s'était engagée et s'était battue pour la victoire de SARKO.

Et puis, il ne s'est pas trompée de gouvernement parce qu'il n'a jamais été dit et écrit que tous les membres des minorités dites visibles devaient être de gauche. Elle a choisi la droite et c'est son droit !

Par contre son collègue de Gouvernement, FILLON , pour Premier Ministre qu'il soit, il s'est planté au sujet des prérogatives de tout Ministre ou de tout Secrétaire d'Etat dans le cadre de ses attributions gouvernementales.

L'ancienne Sciences Po qu'est RAMA YADE n' a pas agi à la légère.
Elle subit et elle est victime de la lâcheté de l'histoire de "pot de fer contre pot de terre".

Ce que RAMA YADE a fait est juste et elle a RAISON sur toute la ligne, du moins pour quiconque connaît les dispositions de la Convention Européenne de la Protection des Droits de l'Homme, que la France, il faut se le rappeler, avait longtemps tardé à signer, mais elle l'a signée quand même à l'époque de Mitterrand.

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20070907.OBS3807/squatteurs__rama_yadesexplique_sur_sa_visite.html

Cette interview montre bien que sa démarche était politique et pas humanitaire. Elle voulait juste stigmatiser l'hypocrisie de la gauche.

Cela n'a rien d'humanitaire car Rama Yade ne s'offusque de la situation de ces squatteurs que parce qu'ils sont évacués sur ordre d'une mairie de gauche.
Peu importe pour elle leur sort, sinon elle aurait réagi pour d'autres situations (dont Cachan).

SANSVOIX a dit…

C'est fort possible, mais cela ne méritait pas le désavoeu public de son Premier Ministre,eu égard au gants veloutés qu'ils (SARKO et FILLON) enfilèrent les mains pour attirer l'attention du gaffeur diplomatique KOUCHNER, alors qu'ici, FILLON a pris une règle pour taper sur les doigts de la petite Africaine !

Anonyme SANSVOIX