lundi 17 septembre 2007

SARKOZY VERSUS JACQUES MARTIN : MÊME MORT.

Nos commentateurs diserts sur des sujets futiles n'ont pas encore remarqué que le Chef de l'Etat ignore royalement le décès d'un homme intelligent et sympathique, héros de toute une génération, Jacques Martin.

Hier encore, il marquait sa sympathie pour les disparus Français de la catastrophe aérienne de Phuket. Il ne les connaît pas pourtant mais, son rôle d'homme d'Etat, de Président de la république l'y oblige.

Il reçoit tout le monde à l'Elysée. Vraiment tout le monde, même ceux victime de foulure ou de luxation lors de la pratique de leur sport favori pendant leur villégiature.

Aucun mot sur Jacques Martin. Pas de regrets, pas de condoléances, aucune solidarité...à moins qu'il ne dise à ses belles-filles: "je suis désolé". Quelle injustice pour un homme qui a donné tant à la France.

Jeudi donc, point de Sarkozy à lyon, Jacques Martin n'étant pas un marin pécheur. Ouf ! heureusement que son épouse sera bel et bien là.

Vive la Sarkozie où, les histoires alcôviques et d'hormones du cadre privé, surpassent tous les autres.

Quelle honte !




LES DEUX COUPLES AU TEMPS DU BONHEUR.

8 commentaires:

JESSICA a dit…

Cher AJM,
J'ai eu le grand honneur d'être censuré par tes amis les Ogres à propos du texte de Cismigiu te concernant, et intitulé les " foutriquets", où mon nom est cité.

Le voici donc, tu en feras ce que tu voudras.

Cher Cismigiu,

Ta modestie et ta candeur sont touchantes. Commencer son réquisitoire à l’égard de ceux que tu appelles « foutriquets », par cette métaphore
« le blog d’AJM et les sites OGRES sont comme des gouttes d’eau face à l’infini ! », montre que tu ne manques ni d’humour ni d’audace.

La Dieudonnie a cette particularité, qu’elle a permis, à travers un incroyable salmigondis intellectuel, la libération d’expressions de haine et d’intolérance tout azimut. Pour quelqu’un qui comme moi vous lit depuis le début, c’est particulièrement effrayant. Il se dégage en permanence une atmosphère de secte et d’agressivité obsessionnelle, avec mention particulière pour les affaires touchant à Israel, les Juifs, le sionisme, qui occupent les ¾ de l’espace redactionnel. Incompréhensible pour le Français moyen dont les problèmes quotidiens y sont complètement étrangers.

A moins qu’il s’agit d’autre chose. Et là , on entre dans un domaine où les éléments à charge sont tellement nombreux et manifestes que la suspiscion ne peut que s’exercer. Ceux qui te mettent le doigt sur ces évidences sont désormais appellés « foutriquets ». Et bien , je suis fière d’être une foutriquet !

Toi Cismigiu qui joue volontiers les pleureuses de service et qui a parfois la mémoire défaillante ou sélective, voici quelques rappels opportuns.

OGRELAND, c’est l’espace qui a permis à Dieudonné, derrière son mince paravent anti-sioniste, une extraordinaire libération de la parole antisémite : le peuple Elu, la banque, l’omniprésence dans les médias, le lobby invisible et surpuissant. Tous les poncifs sont à jour et se retrouvent régulièrement sous la plume de certains rédacteurs et commentateurs, à commencer par Mehr Licht, jamais avare de commentaires vaseux, lorsqu’il s’agit d’exhaler sa haine des Juifs et d’Israel.

OGRELAND, c’est le lieu où j’ai découvert l’existence d’une liste exhaustive de Juifs dans les médias et le show biz, comme dans le bon vieux temps de Vichy.

OGRELAND, c’est aussi l’endroit où j’ai découvert de nouvelles expressions françaises :
« juifiste », « bande à Moshè », « la france juifoland », « made in youdyland »,

OGRELAND, c’est l’endroit de la Dieudonnie où Jean-Marie LE PEN a retrouvé une nouvelle jeunesse et une nouvelle virginité politique. Merci Dieudo.

OGRELAND, c’est l’endroit où, lobby sioniste veut dire lobby juif, et où « sioniste » désigne tout Juif qui n’est pas Ogres, c’est à dire ceux qui ont eu beaucoup de chance de ne pas avoir des aïeux « négriers reconvertis dans la banque et le spectacle » et qui ne s’appelent pas Rotschild, ni Goldenkrot.

OGRELAND, c’est également le lieu où on peut déguster les écrits de Mondher Sfar, bien mis en vitrine par Denver en ce moment même. Cet individu étant probablement ce qui se fait de mieux dans la merdasse antisémite et négationniste, avec son acolyte Serge Thion, grand copain de la Ginette Skandrani, éminence grise du grand-maitre Dieudo. Le monde est petit.

Pour ces quelques bonnes raisons, les Ogres ont fait un excellent choix, en allant se faire héberger aus USA, chez la « charogne » américaine, pour être couverts par le premier amendement. Les Ogres sont précautionneux, et on est jamais trop prudent.

Avec tous ces juges français qui ont parfois de mauvaises idées !

AJM a dit…

Jessica,

je ne censure que les insultes. En revanche, les Ogres critiquent Bush et non l'inverse. Il faut raison garder et ne pas faire d'amalgame.

Lorsque je dénonce la liberté d'expression volée en soutenant Dieudonné, on m'accuse d'antisémitisme. Est-ce normal ?

Lorsque Sarkozy reçoit Le Pen, vous vous taisez. Lorsque Dieudonné s'y rend, vous criez. N'est-ce pas là un "deux poids deux mesures" ridicule à moinsque ce ne soit simplement du racisme aka fascisme ?

@+

Anonyme a dit…

AJM
Pourquoi donnes-tu la parole à cette salope? En ferait-elle autant pour toi? NON.
Alors Basta, qu'elle aille pleurer ailleur. Cimisgiu a eu raison de la virer comme une raciste patenté qu'elle est.

SANSVOIX a dit…

Retenu :

"La Dieudonnie a cette particularité, qu’elle a permis, à travers un incroyable salmigondis intellectuel, la libération d’expressions de haine et d’intolérance tout azimut"(Jessica).

Est-ce à affirmer que l'injustice contre Dieudonné empêché (sans décision de justice quelconque !) d'exercer librement dans des salles de la République sa profession, pour son gagne-pain et l'acharnement judiciaire dont il est victime ne seraient pas une manifestation de la haine ?

Ce n'était là qu'une question !

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

Pour écrire des ignominies pareilles, tu feraient bien mieux de te taire. Ca n'est pas l'envie qui me manque de te claquer la gueule pour te la faire fermer.

Anonyme a dit…

France2 vient de parler de l'empoisonnement du sol Antillais Francais, comme une découverte récente, alors que le grand écrivain Antillais Raphaél CONFIANT se bat depuis des années pour alerter le monde de cet empoisennement qu'on peut qualifiait de volontaire pour stériliser les Kamit(e)s des Antilles.

L'année dernière ces NaziSionistes ont mis le Chikungunia, cette année ils ont mis la Dingue. Et en RDC, ils ont inventé un autre virus plus tueur que le EBOLA et on aura droit un autre film de Hoollywood sur cette nouvelle Arme Biologique de Destruction Massive.

Kéna

JESSICA a dit…

Cher AJM,
Si tu défend Dieudonné avec tellement d'acharnement et de conviction, il me parait logique que d'aucuns t'assimilent à son discours.D'autant plus que tu n'as jamais pris tes distances avec aucune de ses outrances. Pour ma part , je ne t'ai jamais classé dans la catégorie des antisémites.


Cher Anonyme SANSVOIX,
Dieudonné a semé la discorde, le ressentiment et l'exaspération entre les communautés.Il récolte que ce qu'il mérite : la défiance et le soupçon.
Les salles de spectacles sont des lieux privés et chaque directeur est libre ou non d'offrir un contrat à un artiste. S'ils n'ont pas envie de le faire, c'est qu'ils ont des raisons pour agir ainsi.
A moins que tous les directeurs de salles de France sont unis par un même complot (sioniste, bien sûr), ce qui fera surement plaisir à tes fantasmes.

Quant aux deux primates abâtardis qui perdent leur sang froid, en me traitant de "salope" et en voulant me "claquer la gueule", je remarque avec plaisir que ma prose a touché sa cible.
Comme seuls arguments civilisés, ils nous offrent lâcheté, bassesse et violence.

SANSVOIX a dit…

Mon cher JESSICA,

Autant que je sache, si tu relis le préambule à ma question et la question elle-même, tu n'y troueveras aucun mot qui "fâche"...d'un côté ou de l'autre

C'est fort possible que les salles des spectacles étant des propriétés privées que leurs propriétaires en fassent faire l'usage qu'ils souhaitent et les louent ou non à qui ils veulent...

Mais sur le plan purement statistique, il serait curieux qu'à presque 100 % ces salles soient refusées à un artiste...

Cela dépasse l'entendement, du moins mon entendement !

Voilà !

Anonyme SANSVOIX