dimanche 2 septembre 2007

UNE FEMME SANS-PAPIERS BLESSEE PAR LA POLICE..


PARIS (AFP) - Après avoir vainement tenté de neutraliser d'un tir de Taser une femme asiatique sans-papiers armée d'un couteau, une patrouille de police parisienne l'a grièvement blessée par balle alors qu'elle venait de donner trois coups d'arme blanche à un policier, selon la Préfecture de police.

Vers 11H00, les policiers sont appelés dans le restaurant japonais "Yushi", au 129 rue Lauriston dans le XVIème arrondissement, après qu'une des employées eut violemment réagi à une annonce de licenciement.

Selon la version recueillie par un journaliste de l'AFP auprès de la police sur place, l'employée licenciée, une asiatique sans-papier dont l'identité, la nationalité et l'âge n'ont pas été précisés, s'est saisie d'un couteau de cuisine et a menacé la patronne et plusieurs employés du restaurant, vide de clients à cette heure.

Arrivés sur place, une équipe de la brigade anti-criminalité (BAC) de l'arrondissement parvient dans un premier temps à calmer la situation. Mais, ne parvenant pas à la persuader de lâcher son couteau, elle fait appel à un policier habilité à utiliser le Taser, le pistolet à impulsions électriques (PIE).

Selon Arnaud Buisson, du Syndicat général de la police (SGP-FO), qui s'est rendu sur place, l'arme a bien projeté sur la cible ses deux petits électrodes en forme de crochets, qui se sont bien fixés sur elle, mais la décharge électrique, qui en principe fait tomber instantanément la cible, ne s'est pas déclenchée, pour une raison inconnue.

La femme a profité de cette défaillance pour frapper le policier à trois reprises: une fois à la cuisse, une fois à la main et une fois dans la région du coeur, ce dernier coup ayant été arrêté par le gilet pare-balles, selon les mêmes sources.

Un second fonctionnaire de police a alors fait usage de son arme à feu, blessant grièvement la femme à l'omoplate.

La blessée, conduite à l'hôpital de la Pitié-Salpetrière et dont la vie est en danger, est "dans un état grave mais stable" selon la préfecture. La balle est entrée et ressortie de sa poitrine, mais les médecins craignent que des organes vitaux n'aient été touchés.

Le policier blessé a été transféré à l'hôpital Ambroise Paré de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

La première DPJ a été chargée de l'enquête et parallèlement l'IGS, la police des polices, a également ouvert une enquête, comme il est de règle chaque fois qu'un fonctionnaire fait usage de son arme de service.

"Selon les premiers éléments, la légitime défense ne fait aucun doute", a estimé Arnaud Buisson. "S'il y a eu un coup de feu, c'est que la vie de notre collègue était manifestement en danger", a-t-il assuré.

Selon lui, "c'est la première fois que le Taser fait ainsi preuve de défaillance lors d'une opération. Cela pose de graves questions auxquelles nous espérons obtenir des réponses rapides".

9 commentaires:

Anonyme a dit…

le bon titre aurait été:
une-femme-sans-papiers-blessees-par-la police alors qu'elle venait de donner trois coups d'arme blanche à un policier....


mais bon là c'est moins accrocheur..


(accrocheur rime avec menteur)


bobcrane

Anonyme a dit…

AJM, le titre de ton article pue.
Au lieu de mettre un truc du style "taser défaillant" ou je ne sais quoi tu mets "untel blessée par untel".
AJM, tous les faits d'actualité auxquels on a droit tous les jours, nous dispensent de faire de la démagogie. Titre accrocheur. C'est du Voici ça.

Anonyme a dit…

une femme avec papiers ou sans sort un couteau ....et la police fait ce qu'elle peut ... mais c sur que c moins accrocheur ...
arretez avec vos provocs à 2 balles. merci à la police apres tout ils sont pas là pour se faire trouer par des gens avec papiers ou non ... c pas le sujet ....

Anonyme a dit…

une femme (sans papiers ou pas) a sorti un couteau contre un policier qui s'est defendu (et qui a eu raison de se defendre....): point barre ...

Camille a dit…

Apparement la femme avait des velléité suicidaire ce qui je suppose entraine un comportement hystérique, donc l'usage de la force devait certainement être justifié (Taser). Après dès lors qu'elle commence à poignarder un policier, la suite est logique. (si l'info est exacte)

SANSVOIX a dit…

Il y a eu du sang de part et d'autre.

Décidément les humains sont trop énervés et trop énervants !

Bon dimanche à toutes et à tous !

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

Bruce Lee en live.
La femme asiatique sans-papier a fait virevolter son couteau.
Dépassé, le policier qui s'est vu sushisé a tellement eu peur qu'il a foiré le coup de Taser.
Le Taser inefficace devant un couteau à Sushi fermement manié, voilà la solution.
Quand ils voient que vous avez les c...illes, les Taser's fuient.
Banzaî!

Anonyme a dit…

Balle contre couteau? Avec une femme?
Bande de poltrons nazes!
Bravo Chine Eternelle!

Anonyme a dit…

Balle contre couteau? Avec une femme?
Bande de poltrons nazes!
Bravo Chine Eternelle!


vraiment n'importe quoi...
vas y donc en chine.