samedi 6 octobre 2007

CECILIA ET NICOLAS SARKOZY SE SEPARENT.

Toute la France est suspendu a une nouvelle qui risque de bouleverser tous les plans du Président. On se souvient de l'unique déclaration du Roi le 14 juillet dernier: "je voudrais dire à Cecilia qu'elle est belle". Il le dira à sa maîtresse. L'affaire du courrier de....Madame Balkani à Cécilia truffée de fautes de grammaire n'a convaincu personne. Cette lettre était bien celle du Président ou du moins adressée à un homme.(AJM)

A l’UMP, on ne parle plus que de ça : Cécilia Sarkozy pourrait annoncer ce week-end sa rupture avec son mari Nicolas. En marge de la réception à l’Elysée, le mercredi 3 octobre au soir, des parlementaires de la majorité, dont certains sont très remontés contre "la méthode Sarkozy", les conversations de couloirs tournaient largement autour de cette possible séparation du président et de sa "Première dame", situation incertaine qui donne le la dans les antichambres politiques françaises. Donnée comme imminente avant l’élection présidentielle, repoussée après des retrouvailles lors de la croisière du couple près de Malte et les vacances américaines, la rupture serait désormais imminente, selon les plus mauvaises langues. Officiellement, tout va très bien. Mais le fossé semble s’être creusé entre l’élu et son élue de coeur, qui ne s’est jamais installée dans ses meubles au Palais…

Frédéric Péchenard est un auteur heureux. Non seulement le nouveau patron de la Direction générale de la police nationale, nommé par Sarkozy à ce poste qui fait de lui le premier flic de France, vient de publier « Gardien de la paix », dans lequel il raconte « 25 ans de police judiciaire » et met en avant « des idées pour l’avenir ». Mais surtout le propre réseau Intranet du ministère de l’Intérieur affiche une belle pub pour l’ouvrage en question. Sous un titre néanmoins soft : « Parution du livre ”Gardien de la paix” de Frédéric Péchenard (DGPN) ». Le rédacteur a bien senti qu’il ne fallait point trop en faire.

Gentils juges. Les magistrats sont de plus en plus doux avec les fuyards. Résultat, le procès de l’affaire Sofremi, qui démarre lundi 8 octobre, fera le plein des accusés – alors que les principaux vivaient tranquillement loin de la France. Pierre Pasqua, le fiston, a pu rentrer après sept ans de fuite en Tunisie sans pour autant passer par la case prison. Certes, il lui faut payer une caution. Itou pour les frères Iskandar et Akram Safa, rentrés lundi du Liban. Et aujourd’hui, les juges parisiens ont rendu son passeport français à Pierre Falcone, en vadrouille en dépit de son passeport diplomatique angolais fourni par ses gentils sauveurs de Luanda, et levé le dernier mandat d’arrêt qui le visait. Comme quoi, en France, on peut choisir les juges qui vont vous juger. Lundi, à l’audience, certains n’auront pas de souci à se faire.
Source: bakchich

6 commentaires:

Anonyme a dit…

avocaillon à 2 balles chef des cornes de france et de malte!
voilà son titre !

Cécilia t'as bien fait de te trouver un vrai mec !

Anonyme a dit…

Cecilia et nicolas seraient divorcés depuis le 25 avril 2007.
http://fr.messages.news.yahoo.com/Actualit%E9s/threadview?m=tm&bn=FRN-France&tid=6489&mid=6489&tof=1&frt=2
On comprend mieux ce qui se passe.

Anonyme a dit…

elle en a dans le pantalon, c'est bien... elle assume, sarkosy il aime les jeunes marocaines recueillis dans la rue, a ecouter ses propres dires...

A.S

Anonyme a dit…

quel humaniste ce kazar...

tarek a dit…

sarko est deja un beau cocu mais les plus gros cocus sont les francais qui ont voter pour lui!

Anonyme a dit…

Ca vole haut chez AJM ! Ca vole au niveau du caniveau.