samedi 24 novembre 2007

AFFAIRE KARIATA SAVANE : LES RAVAGES DE L'INCONGRUITE (L'IDENTITE) NATIONALE.

L'identité nationale ou incongruité nationale est entrain de détruire peu à peu la cohésion sociale. En parler pendant la campagne électorale pour prendre les voix de l'extrême droite est à la limite compréhensible. En revanche, continuer dans la même dynamique, instaurer des quotas sans le dire alors qu'on promeut sur la loi même dite de l'immigration de Brice Hortefeux l'interdiction desdits quotas, est simplement hypocrite, malsain et discriminatoire.
Hier avec Alert2Neg, nous avons rencontré Kariata Savane et sa soeur cadette, Doguo. Sans accent, connaissant parfaitement la France, ayant travaillé dans la Police, ces critères n'ont pas été suffisant pour lui épargner une garde à vue de onze heures. Un procès verbal abscons où on peut lire Mlle X qui a usurpé l'identité de...elle même... bref, la folie des agents de police aux aéroports et de ceux qui mettent en place ce genre de pratique politicienne et raciste.

Malgré la présence de sa famille, malgré le témoignage d'un officier des RG avec qui elle travailla jadis, sa mise en cause flagrante relève du mépris même que les autorités ont, sur les Droits des noirs (inexistants) en France. Où va la France lorsqu'un officier de police témoigne et n'est pas suivi par ses collègues ? Ne doit-il pas défendre à juste titre une noire ?

Kariata Savane, parfaitement intégrée, parlant le français correctement, a subi la pire des humiliation. Les policiers n'ont pas manqué de lui parler le français dit petit-nègre. "Toi connaître la Seine et Marne ? "Toi "habité" à quelle cité...?" etc.


Voilà la République qu'on construit à coup de discrimination. Où sont donc les leaders noirs ? Où est Rama Yade, la chargée des Droits de l'homme dans ce Gouvernement de....j'évite de dire des conneries...

J'ose espérer qu'elle donnera une suite judiciaire à cette mésaventure car, aujourd'hui encore, correspondant sans doute à la minorité qui ne dit rien, ne porte jamais plainte et souffre en silence. Et, cerise sur le gâteau, personne ne s'est excusé de ce comportement, ni à la Police ni au Gouvernement. Pourquoi ? Parce que Kariata a sans doute le tort d'être NOIRE.

9 commentaires:

zazaza a dit…

Coucou AJM,

Il ne faut pasqu'elle lâche l'affaire. C'est un vrai scandale.

Bon week et bon vent à toi !

Anonyme a dit…

Affaire qui prouve bien que les Noirs ne sont que des faibles. Pourquoi un tel silence sur une affaire aussi grave ?

paul a dit…

QUELLE HONTE POUR UN PAYS COMME LA FRANCE QUI NE RECONNAIT QUE LES BLANCS COMME fRANCAIS

Anonyme a dit…

la franc pays de collabo?

oui, ils l'ont dans les gènes gégène...

Après avoir bien vécu l'occupation allemande, puis amerdicaine, maintenant on devra se taper l'occupation racisto-nazioniste, c'est la mode quoi...

Anonyme a dit…

LE RACISME DANS TOUTE SA SPLENDEUR.


NICOLAS

Anonyme a dit…

Du racisme ?sans doute mais il ne faut pas oublier le niveau de connerie d'une majorit� des flics ,car je connais des histoires semblables concernant des fran�ais de souche ! Cimourdain .

SANSVOIX a dit…

Une langue s'apprend en répétant celui qui la parle.

Si celui qui la parle le fait bien, l'autre qui répétera parlera bien cette langue.

A l'inverse si celui qui la parle le fait mal, il ne faut pas s'étonner que l'autre qui apprend la parle mal.

Les Blancs en général une fois dans des pays des "sauvages", ils ne pouvaient pas s'imaginer que ces "sauvages" puissent être en mesure de comprendre et de parler correctement des langues aussi "BIEN ELABOREES" que sont les langues européennes. (D'ailleurs chez eux-mêmes en Europe certains ilôts nationaux en parlaient incorrectement...!)

Ainsi, ces Blancs européens face aux "suvages" , ils parlaient mal leurs propres langues,avec mille et un gestes en pretextant se faire mieux comprendre des "sauvages" lorsqu'ils s'adressaient à ces derniers.

D'où, tous ces " moi parler à vous", "moi vouloir faire zig-zig avec votre soeur" que forcément celui qui apprend ne pouvait que répéter.

Mais une fois sur le banc de l'école, les mêmes "sauvages", comme SENGHOR et les autres, par exemple, ils finissent par parler autrement parce que les instituteurs ne parlaient pas le "petit nègre", lequel "petit nèngre", il faut le savoir, n'est en réalité que le "petit blanc" du petit blanc parti chercher fortune chez ces "sauvages".

Qu'à cela ne tienne, lorsqu'un Frnçais parle "petit nègre" à un Africain en France,en plein Paris, c'est en fait une accusation de réception de ce qu'ils ont donné en Afrique en matière de la transmision des savoirs et notamment de la langue de Molière.

Quant aux Africains qui se laissent embobiner en croyant que l'abandon de l'accent africain était la pierre philosaphale de l'intégratioin en France, ils se trompent LOURDEMENT.

Et lorque ces certains Africains se permmettent de se moquer d'autres Africains qui ont gardé leur accent, tout en formulant correctement à l'oral comme à l'écrit leur syntaxe et leurs expreseions françaises qui n'ont rien avoir nis avec du breton, ni avec l'occitan, ils se moquent d'eux-mêmes.

Est-ce que l'Américain, a besoin d'abandonner son accent américain en parlant le français pour se sentir INTEGRE ?

Foutaise qu'est cette intégration par accent!

L'on vient de le voir, elle a beau parler le BEL ACCENT PARISIEN, notre soeur n'était entendue des policiers qu'en une sorte de pataquès petit nègre.

Endre une négresse africaine parler parfaitement le français, en principe, ils devraient en être fiers , mais justement c'est cela qu'ils ne voudraient pas, car il faut faire du chiffre d'expulsions des étrangers et notamment des Africains de la France !

Ca doit donc être agaçant une négresse parlant correcetment le français avec l'accent parisien...

Quoique le plus bel accent de la langue française, selon les mieux informés, soit celui qui se distille en Poitou-Charantes, la Région de Ségolène ROYAL.

Pour terminer, retenons que le "petit nègre" n'est autre chose que le "petit blanc" du petit blanc parti chercher fortune chez les sauvages.

Anonyme SANSVOIX

SANSVOIX a dit…

Entendre une négresse africaine parler parfaitement le français, en principe, ils devraient en être fiers , mais justement c'est cela qu'ils ne voudraient pas, car il faut faire du chiffre d'expulsions des étrangers et notamment des Africains de la France !

ASV

Anonyme a dit…

Les flics ne lui ont parlé petit nègre. C'est un mensonge grossier. Tu es coutumier du fait.
Mais bon c'est pour faire plaisir à dex abrutis comme Cimourdain qui pensent qu'une majorité de flics sont des salauds.

Vous avez vu, les deux gosses qui se sont tués sur une moto volée, sans casque, en coupant une priorité aux policiers?
C'est scandaleux, leurs amis ont bien raison de bruler les voitures et de tabasser les autres flics.
Comment se fait il que des policiers aient pu etre en conctact avec ces Chances Pour la France?

Avec des raisonnement de cons comme ça jamais les français n'accepteront vos thèses gerbantes...