vendredi 2 novembre 2007

ARCHE DE ZOE: LES NOUVEAUX NEGRIERS.


A vos marques.....Partez ! Jours après jours, heures après heures, minutes après minutes, les doutes se dissipent. Ce matin, je m'interroge simplement.

Et si les petits tchadiens étaient français, la presse allait-elle avoir de l'indulgence pour les nouveaux négriers ?

Si le Gouvernement et la justice française étaient de bonne foi, pourquoi le grand manitou de cette organisation pseudo humanitaire est-il en liberté ? Bizzare.

Comment d'actions mafieuses sont à mettre au compte de cette organisation ?

A la différence de leurs parents qui amenaient nos ancêtres en "croisière" de gré ou de force, les membres de l'Arche de Zoé ont joué de ruse, de voltige et de cynisme.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Chaque jour, en asie, des centaines d'enfants sont vendus à l'adoption...

Pourquoi AJM s'en fout?

Anonyme a dit…

On nous mentirait ?

A lire sur le site CERBI :
"Ou est passé le Moyen-Age ?" de François SARRE

A vous de juger !

SANSVOIX a dit…

"Pourquoi AJM s'en fout"?

Des anfants asiatiques ?

C'est peu-être parce que les dirigeants asiatiques s'en occuperaient mieux que ne le font les dirigeants francophones d'Afrique, en ce qui concerne les petits africains !

Et l'on peut aussi observer qu'aujourd'hui les Etats d'Asie ne vivent pas le néo-colonialisme qui ligote maints Etas d'Afrique.

ASV

Anonyme a dit…

Notre communaute internationale noire doit donc se mobiliser pour investiguer et eclairer sous toutes les coutures, ce nouvel episode dont nous nous serions bien passes.

SANSVOIX a dit…

JEUDI 11 novembre prochain à PARIS :

POUR CEUX DES VISITEURS DE CE BLOG VIVANT A PARIS ET DANS SA REGION, AINSI QUE POUR LES HABITANTS DE LA PROVINCE SE RETROUVANT A PARIS AU MOMMENT OPPORTUN, VOICI UNE OCCASION DE S'INFORMER ET DE SE FORMER SUR LA "TRAITE NEGRIERE" :


- jeudi 8 novembreà 11h : Conférence de presse de: Daniel Voguet, Président de l'ADEN, Max-Jean Zins, Chercheur au CNRS (CERI) et Danielle Maréchal, Vice-présidente du Conseil Général du Val de Marne, en charge du travail de mémoire, des droits de l'Homme et des libertés "La traite négrière transatlantique constitue sans doute l'une des plus gigantesques tragédies de l'histoire humaine par son ampleur et sa durée. Durant environ quatre siècles, des millions d'enfants, de femmes et d'hommes noirs africains furent massacrés, déportés et vendus comme esclaves. Entreprise commerciale et économique : la traite négrière est l'illustration dramatique de la rencontre entre l'histoire et la géographie. Elle a lié plusieurs régions et continents : Europe, Afrique, Océan indien, Caraïbes, Amérique. Elle fut légitimée par la construction de l'idéologie anti-noire et son organisation juridique, le CODE NOIR (1685). La traite a transformé profondément et durablement les trois continents concernés. C'est à partir de ce constat que l'ADEN organise à Gorée (Sénégal) du 15 au 18 novembre 2007 un colloque international afin de se livrer à un travail scientifique rigoureux mettant en lumière toute la vérité historique de ce drame." Lieu : Centre d'Accueil de la Presse Étrangère, Maison de Radio France - 116, avenue du Président Kennedy, Paris 16è - Inscrition 06 14 56 04 86 lmkeumayou@yahoo.fr ou 01 56 40 50 15
marie-christine.delavergne@capefrance.com

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

A mon avis, les membres de l'arche de Zoé étaient sincèrement pleins de bonnes intentions. C'est peut être ça le pire

SANSVOIX a dit…

Eh oui, comme le pape inventant la théorie des "NOIRS N'AYANT PAS UNE AME" pour donner la justification et la bénédiction à l'esclavagisme des Noirs dans le Nouveau-Monde.

Comme des missionaires allant christianiser l'Afrique pour l'oeuvre civilisatrice en volant à l'Afrique ses objets d'arts et de spiritualité désignés comme objets de Satan, de la sorcellerie, de la magie noire, mais que les mêmes objets se reetrouvant dans des musées et ou dans de collections privées en Occident...

Chez les membres de l'Arche de Zoé alias Children Rescue, c'est l'atavisme qui a joué.

Pour endiguer ce fléau et pour assainir l'Identité nationale française, le Gouvernement devait organiser dans la population française entière un examen des ADN de tous les Français, afin de dénicher les ADN des anciens esclavgistes français chez leurs descendants... Sinon on n'en finira jamais avec des NEGRIERS...

On aura vu, au passant, dans ma caricature, la bêtise de l'amendement sur l 'ADN du député Mariani !

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

Quand on reparle du devoir d'ingérence:
http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=685&Itemid=60