dimanche 9 décembre 2007

ARCHE DE ZOE: LE RETOUR PETARADANT EN CHANTANT.


Stupeur, cris gutturaux de douleur, grincements de dents. Alain Breteau et ses acolytes sont fâchés, et, tous passent comme un seul homme au CHANTAGE. Ils ont décidé de faire grève. Pas n'importe laquelle mais, celle qui détruit soi-même: la grève de la faim. Après avoir voulu détruire des familles, ils se font justice donc.

Ils ont choisi le meilleur exercice de débrayage. Trop de gens meurent de famine dans ces contrées éloignées et en plus, les combats ont repris et par conséquent, il faut bien distribuer la nourriture de ces malfrats.

Quand je revois ces énergumènes, une clope à la bouche attendant tranquillement leurs auditions, j'ai envie de gerber. Passons.

Est-ce une coïncidence après que l'Empereur ait annoncé à la famille Betancourt qu'il sera probablement le père Noël d'iNGRID ?

Attention aux déclarations à l'emporte-pièce.

Qui conseille au juste les amis de l'Arche de Zoé ?....heu...c'est l'inénarrable Collard, non ? Ce n'est pas une surprise que ce soit l'homme à l'enveloppe de Carpentras.

Ils sont trop forts ces mafioso.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Eh la eh la eh la !
Comme tout se tient.

Hier, l'on entendait que l'armée française reclamerait aux familles restées en France 2000 euros par mois ou par l'on ne sait quelle périodicité pour la nourriture qu'elle fournit à leurs membres prisonniers de " Children's Rescue" au Tchad.

Et voilà, à l'idée de manger les mets tchadiens, qu'aujourd'hui ils entament une grève de la faim..."C'est étonnant non !", comme dirait feu Pierre Desproges.

Une grève de la faim pour protester contre une "instruction menée à charge", belle trouvaille si elle en était une, car comment il aurait pu en être autrement face à cette lourde flagrance (des enfants faussement bandés et attendant d'être embarqués)?

Et voilà qu'on découvre que le droit se disait aussi en Afrique, alors on cherche des stratagèmes de porte de sortie dérobée nommée "grève de la faim" !

Et d'ici quelques jours, il ne serait pas surprenant que Me Collard écume les plateaux télé pour faire appel aux humanitaires d'aller se porter au secours d'autres "humanitaires en danger de mort de grève de la faim au Tchad " !

C'est cousu de fil blanc, mais ce serait trop demander aux âmes sensibles de s'attarder à cette astuce... Et les avocats des prisonniers du Tchad le savent parfaitement.

Comme c'est facile d'aller en Afrique jouer aux sécouristes des Africains affamés tout en continuant sur place à manger européen : caviar,foies gras, dinde, chapon, bûches de Noël, saumon, truffes, escargots, bigornons, huitres...etc.

Manger de la nourriture tchadienne et réveillonner au Tchd, ce ne sera pas une sinécure pour les membres de "Children's Rescue", on dirait !

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

Pour une fois que j'étais d'accord avec l'AJM, voilà qu'il gâche tout en y mêlant la pauvre Ingrid Betancourt, qui n'a rien à voir : elle est OTAGE, elle, elle n'a rien fait de mal).

Je suis d'accord avec toi, ASV, faire la grève de la faim au Tchad c'est assez indécent. Mais il faut savoir qu'en Afrique les gens emprisonnés ne sont pas nourris par l'administration pénitenciaire mais par leur famille. C'est donc l'armée française qui nourrit nos zozos depuis le début, et il n'y a aucune raison que ce soit aux frais du contribuable : il est donc normal qu'on demande aux familles de régler la note. Il font la grève de la faim ? Ca fera faire des économies à leurs proches.

Faut réfléchir avant de faire des conneries.

AJM a dit…

Je ne fais pas de relation avec Ingrid mais, je parle du discours de Sarkozy d'avant qui disait qu'il allait recupérer les membres de l'Arche de Zoé c'est tout.

Jean-Mouloud a dit…

C'est vrai quoi, qu'est-ce qu'ils bouffent? Pour une famille tchadienne de 10 personnes, 500 euro de nourriture par mois, prouve qu'elle est nantie. Viande, poisson, légumes et fruits sans restriction. Ces gibiers de potence mangent pour 2000 euro par mois et se plaignent. Qu'ils fassent grève de la faim. Les anciens préconisaient des diètes pour purifier l'organisme et ça leur apprendra à aller voler des gosses en afrique

Anonyme a dit…

vous racontez que de la merde!!!
vous accusez sans savoir...
ca craint!

Anonyme a dit…

Si ils sont remis en liberté et renvoyés en France, préparons leurs un vrai comité individuel d'accueil. Ces pourris voulaient des enfants noirs pour leurs saletés sexuelles et économiques.
Si la justice n'est pas rendue au Tchad, là ça craint.
Rappellez-vous PFIZER qui a pris les enfants nigérians pour cobayes. Combien sont morts et Pfizer est protégé en France.
Arche de Zoé, ce sont les mêmes salopards.

SANSVOIX a dit…

Oh la la !

Ce matin, sur les antennes de radios, il n'y en avait que pour RAMA YADE, "furieuse" qu'on invitât Kadhafi, le jour dit du 50ème anniversaire de "la création, de la défense et de la Protection des droits de l'homme" par l'ONU.

Une cérémonie qu'elle aurait longuement préparée au Quai d'Orsay pour remettre quelques breloques aux gens qui se sont illustrés dans la défense et la protection des droits de l'homme,de par le monde.

C'est fort possible que'lle croyait faire rehausser et de sa présence et l'image de son Président SARKO en y participant.

Seulement voilà, ce denier sera occupé à recevoir le Colonel libyen.

En outre, Monsieur BRETEAU de l'Arche de Zoé en voudrait à RAMA YADE, celle par qui le capotage de l'opération "Children's rescue" aura été arrivée...Quel scandaaaaal !

Questionnée sur cette remarque de Monsieur BRETEAU, RAMA YADE a répondu qu'une telle accusation de la part de Monsieur BRETEAU l'honorerait plutôt que de s'en offusquer

Je serai rivé devant la téloche ce soir, histoire de voir la place qu'on réservera à RAMA YADE qui vient d'occuper l'actualité ce matin sur les chaînes des radios...
Wait and see !

A Lisbonne, notre Président "bien-aimé" se serait attaché à parler avec tous les Chefs d'Etat africains, sauf avec MUGABE.

Retenons que le péché mortel de MUGABE est d'avoir voulu redistribuer les terres fertiles tenues à 80% par une minorité d'anciens colons britanniques...

Si cette minorité avait été formée uniquement des profiteurs zimbabwéens de race noire, l'on aurait certainement célébré de part le monde, cette courageuse réforme agraire...comme se le fut avec L'Inde de Mme Indira GHANDI.

Seulement voilà, cette minorité est composée des Britanniques et l'Angleterre oficielle n'apprécie pas et en garde une dent bien pointue contre MUGABE...

Des pressions étaient exercées sur Lisbonne de ne pas recevoir MUGABE, peine pardue...il y était, MUGABE, parce que tous les Chefs d'Etat africains ont tenu à ce qu'il y soit...Et c'est le Premier Ministre Britannique qui a boycotté..

Mais alors, est-ce par solidarité avec nos amis Britaniques, que notre Président à nous, aurait-il choisi de snober MUGABE à Lisbonne ?

En tout cas, MUGABE n'a ni emprisonné, ni tué personne dans cete opération de réforme agraire

Ah ! c'est vrai, il n'y a pas de pétrole au ZIMBABWE.

Anonyme SANSVOIX