mercredi 12 décembre 2007

KADHAFI ET L'HYPOCRISIE FRANCAISE.


Les habitués de ce site savent très bien que je n'aime pas la politique de Sarkozy. Qu'à cela ne tienne, la réception, à Paris, du Colonel libyen, Guide de la révolution et père du livre vert ne me choque outre mesure.

J'étais hier à l'UNESCO où il a répondu aux questions à lui posées, sans fioriture ni détour. Un discours que nous, Occidentaux, n'aimons pas, imbus de notre supposée supériorité et de cette condescendance idiote.

Pourquoi lorsque les Schröder, Blair ou Sarkozy se rendent en Libye, cela ne pose aucun problème ? Avons-nous tous les droits possibles et inimaginables en Afrique et les Africains aucun droit ici ?

Ceux qui font preuve de ce nouveau néocolonialisme, sont les mêmes qui marchent pour les malfrats de l'Arche de Zoé, acceptent lesq tests ADN rien que pour l'Afrique sub-saharienne et avalise la lute conjointe Libye-Europe contre l'immigration dite clandestine, éradiquée par les autorités libyennes sur leurs c côtes.

Que d'hypocrisie !

De voir ce symbole ridicule de la tente fait par ceux qui ne peuvent donner aucun nom de prisonnier politique en Libye, diront en revanche que le leader de l'ex Tribu Ka, Kemi Seba, embastillé récemment n'était pas un prisonnier politique. Quelle honte ! Pire, ma Ségolène à moi faisait partir de ces clowns.

Sans hésitation aucune je dis: Vive Kadhafi !

24 commentaires:

Anonyme a dit…

En invitant Muammar Kadhafi en France, Nicolas Sarkozy a fait preuve d'audace et de pragmatisme. Car le leader libyen est désormais un allié de l'Occident avec qui il vaut mieux compter.

Les Italiens s'étaient donné bien du mal pour "dédouaner" le colonel Kadhafi en Occident, mais ce sont les Français qui ont remporté le jackpot : en accueillant le leader libyen à Paris, le président Nicolas Sarkozy a annoncé la conclusion de contrats pour 10 milliards d'euros. L'Italie reste le premier partenaire commercial de Tripoli (15 milliards d'euros d'échanges commerciaux, dont les trois quarts en importations de gaz et de pétrole). L'ENI [la régie italienne de l'énergie] reste le premier investisseur étranger dans la Jamahiriya, mais la France devient, comme l'Allemagne, l'un des principaux concurrents de l'Italie. Et cela grâce à une diplomatie peu regardante sur les principes et peut-être aussi à quelque accord scellé en secret quand, en juillet dernier, Cécilia, l'ex-épouse de Sarkozy, avait ramené chez elles les infirmières bulgares et le médecin palestinien condamnés par le régime de Tripoli.

Il était alors déjà évident, et ça l'est plus encore aujourd'hui, que la libération de ces malheureux innocents avait une contrepartie. Paris devait devenir l'Amphitryon grâce à qui la "Nouvelle Libye" serait à nouveau admise dans les salons de la diplomatie internationale.
En vérité, Tony Blair avait lui aussi participé à ce noble empressement à dérouler le tapis rouge devant Kadhafi, en se rendant à Tripoli pour rouvrir à Shell la voie des contrats pétroliers. Mais les Français ont été les plus concrets et les plus efficaces : ils vont regarnir copieusement les arsenaux de Kadhafi en lui vendant des avions civils (Airbus) et militaires (Dassault) et même en lui fournissant une centrale nucléaire civile pour la désalinisation, ce qui portera le prix de l'eau en Libye à celui du bordeaux.

Mais ce sont là des détails. La France a été habile et a su choisir le bon moment pour donner au leader libyen ce qu'il voulait : un investissement en termes de sécurité et de confiance sur la durée de son régime, un engagement à perpétuer son pouvoir et celui de ses héritiers. A commencer par Seif El-Islam, qui apparaît de plus en plus comme le dauphin de Muammar, le visage moderne et progressiste de la tribu Kadhafi, qui annonce sans détours son intention de faire de Tripoli un nouveau Dubaï. Sans doute n'est-ce pas un hasard si c'est lui, au titre de directeur de la Fondation Kadhafi, qui a démêlé les affaires les plus inextricables, des infirmières bulgares au paiement des compensations pour les attentats contre le Boeing de la Pan Am à Lockerbie et celui contre l'avion français de la compagnie UTA. Seif, alors qu'il terminait son doctorat à la London School of Economics, a engagé Michael Porter, célèbre professeur de Harvard, comme conseiller pour les nouveaux plans économiques de Tripoli. Il est inutile de s'indigner, comme le fait le ministre français Bernard Kouchner : il se pince le nez mais, en même temps, il se réjouit des nouveaux emplois que les contrats signés avec Paris vont générer.

En France, les défenseurs des droits de l'homme protestent avec raison contre les injustices d'un autocrate qui n'a pas hésité à faire tirer sur les opposants. Mais Kadhafi est aujourd'hui un allié de l'Occident. Ce Kadhafi qui, à une certaine période, finançait le terrorisme et qui aujourd'hui passe la corde au cou des intégristes islamistes sunnites et chiites est sur de nombreux points d'accord avec l'Occident. Peu importe si au sommet UE-Afrique de Lisbonne il a justifié le "terrorisme des opprimés" : c'était une concession à l'auditoire tiers-mondiste d'un ex-révolutionnaire devenu, comme ses collègues nord-africains – algériens, tunisiens, égyptiens –, plutôt un gendarme qu'un chef de gang.

Kadhafi est le vrai anti-Ahmadinejad, un gardien de la révolution domestiqué qui a compris la leçon et les avantages d'une amitié avec l'Occident. Certes, il ne renoncera pas à des volte-face et à des coups de théâtre. Et il va, hélas, en réserver une partie à l'Italie, exclue de sa tournée européenne. Il est clair que, pour le moment, il n'a aucune envie de régler le contentieux bilatéral avec Rome : le leader libyen continue à exploiter le passé colonial comme facteur de cohésion pour maintenir la fragile unité du pays, comme une arme de chantage et de propagande. Ce sera la seconde génération Kadhafi qui refermera cette page d'Histoire, celle de Seif et de ses frères, qui n'a pas connu le régime colonial italien, mais qui a su apprécier ses vrombissantes Ferrari et les paillettes de ses bimbos.

SANSVOIX a dit…

Eh oui,
Comme je l'ai noté hier :

Nous, on n'a pas envie de faire chorus avec les uns ou avec les autres, pour ou contre KADHAFI.

Car, si KADHAFI était venu alors que la gauche était au pouvoir, c'est toute la droite qui se serait retrouvée avec des accents d'indignations monstres.

Alors, laissons couler paisiblesmnt nos jours et nuits qui nous séparent des réveillons de fin de cette annnée 2007, année dont on sait de quoi elle aura été faite...

Anonyme SANSVOIX

Anonyme a dit…

"Sans hésitation aucune je dis: Vive Kadhafi !"

Voilà qui ne m'étonne nullement de la part de l'AJM, qui a la langue caleuse à force de lécher des culs.

Et encore un dictateur tortionnaire qui a le soutien du neuneu, un !

Tu veux un nom de prisonnier politique ? Fathi al-Jahmi. Toujours aussi ignare et inculte, l'AJM.

Tu sais comment il traite les Africains noirs, ton nouveau héros ?

Minable de chez minable.

Anonyme a dit…

"Sans hésitation aucune je dis: Vive Kadhafi !"

Voilà qui ne m'étonne nullement de la part de l'AJM, qui a la langue caleuse à force de lécher des culs.

Et encore un dictateur tortionnaire qui a le soutien du neuneu, un !

Tu veux un nom de prisonnier politique ? Fathi al-Jahmi. Toujours aussi ignare et inculte, l'AJM.

Tu sais comment il traite les Africains noirs, ton nouveau héros ?

Minable de chez minable.

Jessica a dit…

Toujours aussi fasciné par les fachistes, notre AJM.
Bruns, verts, rouges, tous les genres sont bons.

Anonyme a dit…

Le kémite de service désavoué par la gourdasse qu'il s'évertue à soutenir.

Désopilant.

Anonyme a dit…

AJM est certainement bien davantage le caniche de Kemi Seba que Sarkozy ne l'est de Bush...

Anonyme a dit…

Pense par toi même, AJM. Ne vas pas vérifier à chaque fois ce qu'en disent les hautes sphères kémites avant de lancer un article.

Anonyme a dit…

Voici la vrai face d'AJM : il aime les dictateurs !

tigre blanc a dit…

Dictature , facho, droits de l homme....vous n avez que ca en bouche , tu crois que le dictature du marché (la mondialisation) ne domine pas la france ? elle est meme pret a pactiser avec les dictatures (chine ,russie...) au nom de l economie de marché ,10 milliards par ci , 20 milliards par la ,la France baisse son pantalon pour des euros ...

giorgiogroland69 a dit…

Sarkozy kadhafi même combat !
deux personnes qui n'en ont rien a foutre des droits de l'Homme.
Kadhafi est un dictateur et Sarkozy l'envie !!!!!

Anonyme a dit…

et toc !

Anonyme a dit…

Initiative propagandiste manichéenne

les deux types s'entendent car ils ont le même point de vue sur la liberté de la presse

le côté scandaleux de ce blog est, faut-il le préciser, l'humour ...

Anonyme a dit…

L'Afrique est TRES mal barrée et pas prête à sortir de son marasme si le HEROS des Africains est ce pitre hirsute, ce malpoli carnavalesque, ce tyran de grand guignol, ce père Ubu sous tente.

Un psychiatre de Ste Anne disait : "Si ce type entrait aux urgences il ne serait pas près de ressortir car il est raide dingue" !

Il OSE parler de la situation des immigrés en France ??? Quelqu'un connaît la situation des immigrés en LIBYE ??? En particulier des immigrés NOIRS !!!

Les Africains qui sont allés se PROSTERNER devant lui à l'UNESCO sont des pantins aliénés et endoctrinés.

Ce n'est pas demain que l'Afrique se relèvera, malheureusement, avec vos conneries.

Anonyme a dit…

C'est tout le problème d'une propagande manichéenne ... qui brille par son humour scandaleux.

Mal fait on dirait de l'info officielle et permettez moi d'en rire.

Je ne sais pas ce que cela signifie en terme de performance, mais c'est performer.

je n'aime pas nécessairement le trash

Anonyme a dit…

On apprend en plus que les Africains de l'Unesco étaient PAYES pour aller applaudir le tyran mégalo !!!

T'en as croqué, l'AJM ?

Anonyme a dit…

On apprend en plus que les Africains de l'Unesco étaient PAYES pour aller applaudir le tyran mégalo !!!

T'en as croqué, l'AJM ?

SANSVOIX a dit…

Pourquoi venir insulter les Africains dans leur globalité alors qu'ici, il ne s'agit que des Africains qui participons à alimenter le blog de notre cher frère et ami AJM ?

Nos insuffisances, nos maladresses ne suffisent-elles pas pour aiguiser toutes les flèches haineuses inimaginables contre nous uniquement ?

On dirait que la haine globalisée de l'Africain est exquise.

On dirait comme si cette société se disait :

" Mon Dieu, mais qu'on se trompait de craindre l'Asiatique, de haïr le Juif et l'Arabe, alors que l'Africain est là en chair et en os et qui n'attend qu'à être hai sans modération !".

..."Et voilà l'occasion tant rêvée de nous entendre sur le dos de l'Africain, en cachant nos auto-haines séculaires !"

L'on en est là !

Répondez donc avec autant de fougue et avec autant de haine que vous voudrez à AJM et à certains participants à ce blog, et laissez tranquilles les autres Africains, même ceux qui vont aller se "prosterner" chez Kadhafi.

En tout cas, moi, je n'aurais pas osé aller le voir , pour des raisons purement personnelles et qui ne sont sûrement rien à scirer avec celles qui peuvent pousser d'autres à haïr Kadhafi!

En fait je ne suis pas capable de haïr quelqu'un(e), ni Kadhafi, ni le Juif, ni l'Arabe, ni l'Asiatique !

Allez, reprenez vos esprits, Kadhafi n'a jamais participé à une guerre contre un pays ou contre un peuple , sauf au Tchad où il voulait s'offrir un peu des terres fertiles. Il en avait été chassé !

Anonyms SANSVOIX

Anonyme a dit…

AJM,

Comment vas-tu frerot..
Je découvre ce blog où beaucoup de pseudo anonymes sont choqués par ta légendaire liberté d'expression dans ce pays qui se targue d'être la mère de toutes les libertés.
Ce billet pour t'encourager dans ton initiative et surtout ne te laisses pas intimider par les sbires du petit naboleon amateur de fausses blondes..
On est ensemble mon gars.
Un ancien voisin de la Def.

Anonyme a dit…

Oui ils sont choqués par la liberté d'expression d'AJM tu m'étonnes

C'est de l'info obscène que l'on voit dans les médias, trash.

AJM griffe la cervelle de pas mal de gogos honteux ou de profiteurs et mercenaires du système.

Ha il fait de l'humour que peut-il faire d'autres ?

C'est du poivre dans cette soupe de merde

On te lâche pas AJM

Anonyme a dit…

Go AJM Go

Honte à ceux qui t'attaque, ils sont pires que des bêtes et les bêtes c'est mieux

Anonyme a dit…

"De voir ce symbole ridicule de la tente fait par ceux qui ne peuvent donner aucun nom de prisonnier politique en Libye, diront en revanche que le leader de l'ex Tribu Ka, Kemi Seba, embastillé récemment n'était pas un prisonnier politique."

Tu as tout compris à la loi de la République, l'AJM "journaliste" auto-proclamé à la prétendue "formation d'historien" !

Stellio Gilles Robert Capochichi, l'allumé raciste, a ENFREINT les lois de la République interdisant l'incitation à la haine raciale, il a donc été condamné par la justice lors d'un procès impartial où il a eu le droit - comme tout citoyen - d'être assisté par un avocat.

Il n'y a PAS de prisonniers "politiques" en France, personne n'est en prison pour ses opinions. Le racisme n'est PAS une opinion, c'est un DELIT.

C'est pas chez ton dictateur hirsute qu'on verrait ça !

Anonyme a dit…

"Honte à ceux qui t'attaque, ils sont pires que des bêtes et les bêtes c'est mieux"

J'en ris encore.

Anonyme a dit…

SARKO PREFERE AVOIR LES CHEFS D ETATS DICTATEURS DE SON CONTRE LES PEUPLES D AFRIQUE . CA DURE PAS
TU AS VU CE QUI EST ARRIVE EN ALGERIE C EST MALHEUREUX MAIS NOTRE POLIQUE ENCOURAGE CE GENRE DE TERRORISME.