vendredi 28 décembre 2007

LA TENTATIVE DE CAMOUFLAGE DE LA VICTOIRE D'HUGO CHAVEZ.



Bush et Uribé ont la tête des mauvais jours. Sur ce coup là, Sarkozy, a fait preuve d’une finesse abyssale, lui qui, habituellement, est très imprudent, tant dans ses paroles que dans es actes.

La queue entre les jambes, coincé dans un imbroglio indescriptible, que dis-je, un trio diabolique, FARC-USA-COLOMBIE, les deux compères sont KO. Par devers eux, ils ont accepté les modalités proposées par le président vénézuélien, Hugo Chavez.


L’aura de ce grand chef d’Etat, de plus en plus puissant en Amérique Latine notamment, croit de façon exponentielle. L’homme au QI d’huître qui dirige les Etats-Unis en perd son latin.

Clara Rojas, la collaboratrice d’Ingrid Betancourt, son fils Emmanuel et la sénatrice colombienne Consuelos Gonzales seront donc libres dans quelques heures…

Réalisée sous l’égide du Venezuela et appuyée par le Comité international de la Croix rouge (CICR), l’Argentine, le Brésil, Cuba, l’Equateur et la France, malgré un silence médiatique qui tente de minimiser la portée de cet acte, Chavez est auréolé d’une reconnaissance internationale.



En attendant la libération d’Ingrid Betancourt que nous souhaitons de nos vœux, l’humanisme du président vénézuélien ne se dispute plus. Que tous les loups rabattent leurs caquets et que la diabolisation et les désinformations conjointes exercées par les Etats-Unis, Israël et la Colombie cessent, du moins, celles de leurs gouvernements respectifs.

3 commentaires:

Paul a dit…

Chavez est un vrai homme, un home debout.

zazaza a dit…

Coucou AJM,

C'est vraiment triste la fin de madame Bhutto. Pauvre Pakistan.

J'ai doublé Parallax et toi...youpi !

Bon vent à toi !

zazaza a dit…

Mon url ne passe pas.