mercredi 2 janvier 2008

FRANCE: LA NAISSANCE DES GOULAGS POUR ETRANGERS..

Joël Saget AFP/Archives ¦ Etrangers en situation irrégulière au centre de rétention de Roissy le 4 juin 2007


Boris Horvat AFP/Archives ¦ Un résident le 5 décembre 2006 du Centre de Rétention Administrative (CRA) du Canet à Marseille

La France file le plus mauvais coton de son histoire, en fonçant droit dans un mur. Ce n’est pas une surprise. En confiant les clefs à un homme ivre, un chauffard, il n’est pas étonnant que la voiture roue à tombeau ouvert.

Le conducteur viole à satiété, les feux tricolores et les codes moraux, tout en bafouant allégrement, les idéaux des la Nation. Ce qui est étonnant, c’est le suivisme des faiseurs d’opinions à quelques exceptions près.

Le beau Sarkoky et le bel Hortefeux transforment le pays en goulag pour étrangers et osent même donner des leçons en matière de droits de l’homme à d’autres pays comme la Libye.


Après l’autosatisfaction de l’Empereur transformé en vœux le 31 décembre, l’homme élu avec la force du FN, a fini d’institutionnaliser le racisme. Aujourd’hui, on voit comment des sans-papiers sont traités comme des criminels.

De la rue de la Banque en passant par Aubervilliers où des étrangers avec des papiers se retrouvaient obligés de dormir dans la rue, sans oublier les défénestrations, les mémés arrêtées nues, la chasse contre les étrangers prend une autre dimension, avec la mise en place d’un fichier pour les étrangers à expulser.

L’ANPE est sommé de lister les papiers des étrangers en recherche d’emploi et donc en situation régulière. Pourquoi ? Une chasse aux étrangers est organisée. Les services sociaux virent en police. C’est ça la France ?

Les centres de rétention sont désormais des goulags. Vincennes (94), Mesnil-Amelot (77), Marseille (13) etc. Les étrangers sont parqués comme des sardines, humiliés le matin à midi et le soir. Il n’y a pas de surprises quand on voit la montée de la haine anti-française.

Où le bas blesse, c’est lorsqu’on voit des Français qui disent avoir honte de l’être, simplement parce que le nouveau Napoléon sort avec une « traînée » sic. ( Carla Bruni). Et le reste ? Rien, nada….

Merci à Josiane Balasko, Charles Berling et Valérie Lang, d’être allés soutenir les sans-papiers du centre de rétention de Vincennes en scandant : "arrêt des rafles", "arrêt des expulsions", "fermeture des centre de rétention", "liberté pour tous les sans-papiers". Il y a encore des Français de cœur.

9 commentaires:

zazaza a dit…

Coucou AJM,

Quelle honte d'être française à la fin.

Bon vent à toi !

Paul a dit…

Les français n'ont rien à foutre des Noirs et des Arabes. Sarko l'a compris.

Anonyme a dit…

PAUL a compris que les français ont compris que Sarkopoubelle a compris que les français sont RACISTES. C'est ce qui ressort de la fine analyse de ce pauvre connard de Paul !! Marcion PS .L'abruti susvisé ne sait mème pas qu'il y a des gens de toutes origines dans ces centres .

Anonyme a dit…

@ zazaza

On ne te retient pas.

Ces gens sont des délinquants. Normal de les enfermer. On se demande ce qu'ils font encore chez nous.

Anonyme a dit…

Je te signale qu'avant les étrangers n'avaient pas droit à tant d'égards, comme le gite et le couvert...

Loïc a dit…

Des délinquants les sans papiers ? Quelle ironie. Quelqu'un qui fuit la pauvreté en Afriquen estun délinquant. C'estla nouvemlle formule sarkozyste.

AJM a dit…

Bonjour à tous.

Bonjouir Zaz. !

Certains trouvent donc normal la chasse aux étrangers ? Sarkozy a donc gagné sur tous les fronts, ceux de l'esprit comme ceux des urnes (?). Elle est belle la France.

SANSVOIX a dit…

On n'a pas besoin d'avoir faim pour fuir l'Afrique et venir en France.

Tenez , moi, par exemple j'avais décidé de venir en France alors que j'avais un emplpi dans un autre pays d'Europe après en avoir eu aussi dans un pays d'Afrique...

Et bizarrement, c'est en France où j'ai failli ne plus en avoir, du travail...!

Mais, ça va...!

D'ailleurs si je suis contre le racisme et je milite contre toute sorte de discrimination c'est, justement, parce que jusqu'ici je ne mes suis jamais confronté à une exprérience raciste destructive de ma personne.

Mais, je suis vigilant !

Tout cela, c'est pour signifier que tous les internés de Monsieur HORTEFEUX (1)ne sont pas Africains et tous les Africains internés ne sont pas venus en France parce qu'ils avaient nécesairement faim en Afrique.

Cela écrit, il n'y a pas mal non plus , ni à avoir de la honte de chercher à immigrer quand on a faim.

Les Etats-unis d'Amérique ont été bâtis par d'anciens MISERABLES et EFROYABLES AFFAMES Européens, victimes de ravageuses famines (Anglais, Hollandais, Italiens, Polonais, Français..etc)et par d'anciens esclaves Africains, en première ligne.

Un peu du coq-à-l'âne,ça ne nous fera pas du mal :

L'année commence bien pour "Mister President" qui envisagerait de convoler en justes noces avec la BRUNI.

Et moi qui rêvait que cela arrivât avec une dame française puisée dans le vivier de la DIVERSITE...pour remplacer la ci-devant "bien-aimée" CECILIA !
Ah ah ah ah !

Anonyme SANSVOIX
-------
(1) : Hortefeux est l'ami de toujours depuis l'adolescence... de SARKO...Confier une telle besogne à un ami, c'est perplexe d'imaginer s'il lui rendait un bon ou un mauvais service !

Anonyme a dit…

ah oui? les personnages du roman d'Erich-Maria Remarque "Les exilés" sont des délinquants?
......

eh beh!
à vomir

PS au fait relisez ce roman, il est excellent à bien des points de vue, et apparement sa lecture est nécessaire aŭ "français" d'aujourd'hui