lundi 28 janvier 2008

L'ESCROQUERIE SUR BARACK OBAMA.

REUTERS/JONATHAN ERNST

Les dés semblent être pipés.

Je profite de la lecture de certains posts de mes lecteurs, pour faire ce texte. Hillary Clinton a voulu pousser Barack Obama,
dans une espèce de communautarisme abscons. Or, après sa victoire du jour, il a dit: "Nous formons la coalition d'Américains la plus diversifiée que nous ayons vue depuis longtemps. Il y a des jeunes et des anciens, des riches et des pauvres. Il y a des Noirs et des Blancs, des Latinos, des Asiatiques et des Indiens".

Il semble donc bien que, la population blanche dans sa majorité, il suffit de lire la presse, considère le jeune sénateur de l'Illinois comme un Noir. Or, il ne l'est pas. C'est une arme pour l'exclure considérant la négrophobie ambiante de par le monde, notamment en France.

Pour tous les journalistes qui font le compte rendu de la victoire d'Obama, ils insistent sur sa supposée négritude qu'il n'a jamais mis en avant. Un constat s'impose. Du moment où, le sang blanc croise un autre, il devient "impur" selon les commentaires. Un Noir qui va avec une Blanche et vice versa, ne peut que faire des enfants Noirs. Je le découvre comme vous, les Noah, Tsonga etc...sont des Noirs.

Je vois poindre à l'horizon, une vaste escroquerie pour enfermer Barack Obama. C'est un véritable danger. Obama a intérêt a venir désormais avec sa "mum" lors de ses meetings. Il a effectivement gagné 81% de la population noire et 24% de la population blanche lui reste fidèle. Ironie du sort et amnésie collective, Barack Obama, avait gagné le caucus de l'Iowa peuplé de 95% de Blancs. Vous suivez mon regard ?


18 commentaires:

Anonyme a dit…

La mère d'Obama est morte

francesca a dit…

bravo a barack obama il a su mener une bonne campagne et il a mis en échec cette escroquerie,son discours coupe l'herbe sur les pieds des commentateurs et de hilary.il s'appui sur un vaste mouvement,il a su gagner le caucus d'un état exclusivement blanc.on dit qu'il est inexpérimenter;c'est la rigolade,il y a des politiciens depuis plus de 20 à 40 ans dans le monde qui est au pouvoir de près ou de loin et malgrès leur expérience,coule des pays,entrainement des désastres;

Anonyme a dit…

AJM,

Je ne suis pas souvent d'accord avec toi mais là, effectivement, tu as raison. Tout le monde a "oublié" qu'il a gagné dans un Etat à 95% de Blancs, moi aussi d'ailleurs, avant que tu ne le dise.

Pour une fois, bravo !

SANSVOIX a dit…

L'argument de l'inexpérience, c'est l'argument des ceux qui manquent d'arguements ,c'est l'argument des imbéciles destinés aux imbéciles.

En France il a été utilisé par des imbéciles suivis par d'autres imbéciles, contre Segolène ROYAL.

D'ailleurs si HILLARY gagne l'investiture démocrate, il ne serait pas étonnant à ce que les Républicains imbéciles lui trouvent un arguement imbécile collable à une femme et destiné aux imbéciles pour battre Hillary.

Contre OBAMA, Hillary souhaite, in peto, que l'arguement imbécile de l'inexpérience soit popularisé chez les imbéciles contre OBAMA.

ASV

Anonyme a dit…

J'ai peine à vous suivre mes frères.. Intéressez vous à leurs programmes.
Qui a voté sans discontinuer les crédits pour la guerre en Irak?Hillary est le seul espoir démocrate. Barack n'est qu'un leurre.

FRED a dit…

LES GENS VOTENT VRAIMENT POUR LS PROGRAMMES ? HILLARY EST BELICISTE ET BARACK EST ANTI GUERRE ET VEUT PARLER AVEC TOUT LE MONDE.

MOI JE PREFERE UN HOMME DE PAIX.

Anonyme a dit…

Salut à vous !

Je ne pense pas que cet homme,qui est pour entre autres pour un retrait immediat d'Irak en cas d'election fasse de vieux os,puisqu'à priori il n'est pas pour les schémas géopolitiques du lobby qui n'existe pas.

Salutations

Anonyme a dit…

Vous remarquerez que ceux qui sont contre Obama sont les mêmes qui étaient favorables à la guerre contre le pseudo Al Qaïda ou la guerre en Irak.

Anonyme a dit…

Salut AJM,

Je t'apprécie beaucoup et salue très souvent la finesse de tes analyses, mais sur cette article, il faut que j'apporte une rectification quand tu dis :

"Il semble donc bien que, la population blanche dans sa majorité, il suffit de lire la presse, considère le jeune sénateur de l'Illinois comme un Noir. Or, il ne l'est pas."

Mais si Barack Obama, est noir et bien noir, il suffit de le ragarder. Seul un aveugle pourrait dire le contraire. Maintenant, le fait qu'il ne mette pas en avant ou ne revendique pas le satut de noir n'enlève rien à une réalité biologique matérialisée par la couleur de sa peau.
Gaston Kelmann Dominqiue Sopo, Stépahane Pocrain, peuvent à loisir laisser penser que ce sont des blancs, la réalité et qu'ils ne pourront jamais changer la couleur de leur peau. Très cordialement

Anonyme a dit…

Combien de fois faut-il vous le répéter !! Combien de fois ??

Obama ne fera jamais mieux ou moins bien qu'un(e) autre. Les président Américains font ce qu'on leur dit de faire. Obama est le pendant Démocrate de Bush : un homme de paille.
La différence entre Clinton et Obama (couleur à part) c'est l'indépendance, Clinton l'est beaucoup plus, elle a une vraie carrière politique, c'est un produit politique de son temps.
Obama n'est qu'une marionette parachuté, il ne sort de nul part, un peu comme Bush en 1999.

Anonyme a dit…

Voilà!
Exactement! C'est du vent, vous vous passionez tous pour du vent. Que ce soit Obama ou Hillary ce sera du pareil. retrait des troupes la bonne blague. Obama vote les crédits de guerre les uns après les autres...
Ca démontre bien qu'il n'a rien à dire a part tenir sa place.
dans tous les cas un républicain gagnera.

"Hillary est belliciste".

Jamais rien lu d'aussi naze.

Anonyme a dit…

Obama est la meilleure chose qui pouvait arriver aux republicains !

Anonyme a dit…

C'est koi être Noir ou ne pas l'Etre? Moi par exemple, je suis Noir, mais je ne le suis que par le regard et l'opinion de ceux qui, à leurs yeux, pensent ou voient que je suis Noir. Autrement dit, avant d'arriver en France, il y a quelques années, je ne m'étais jamais posé la question, puisque personne ne m'était identifié ainsi.

D'ailleurs, dans ma langue maternelle, nous n'avons aucune expression pour désigner "la couleur" d'une personne. Donc, dans notre imaginaire, les Hommes n'ont pas de couleur.

Et là, vous vous dites peut-être :"MOUAIS" ... peut-être entre Noirs effectivement,vous n'avez pas besoin de vous désigner comme tels. Mais comment alors avez-vous désigné les "blancs ou les arabes" une fois entrés en contact avec vous?

1)C'est vrai, lorsque les européens et les arabes sont entrés en contacts avec nos aïuls, ces derniers leurs ont donné un nom ou des noms pour les désigner. Mais contrairement à ce qu'on peut penser,les noms donné n'ont rien à avoir avec l'apparence ou la couleurs des gens nommés. Leurs noms à trait plutotà leur comportement! Le nom donné aux européens signifie "usurpateurs"... Voyez, rien à avoir avec la couleur de la peau. car, même l'autochtone sera ainsi désigné s'il se comporte comme cela ...

SANSVOIX a dit…

Mais on s'en fout que ce soit OBAMA, HILLARY ou un vieux Républicain. Ce sont les Etats-Unis,ce n'est pas la France.

Là où moi SANSVOIX, je ne comprends pas certains d'entre nous et je le répète, c'est d'aborder la campagne électorale américaine, avec les chèmes français, en termes des Noirs, des Blancs, des Femmes ou des hommes comme si nous regardions SARKOZY et ROYAL, KOUCHNER et RAMA et BOUTIN et AMARA.

En clair, je ne condamne, ni ne m'enthousiasme qu'un des candidats engagés dans l'élection présidentielle américaine gagne, quel qu'il soit (tous partis et sexes confondus).

Ce que je condamnerais aux USA et ici sur ce blog, c'est cette tentation de vouloir aiguiller la campâgne américaine sur les sentiers battus, rebattus et récurrents du racisme et du sexisme...

Malignement Hillary, par des allusions subtiles, sans trop se mouiller, est tentée d'emprunter cette voie, du moins au moment des primaires pour réveiller les "petits Blancs" au petits esprits, afin de battre OBAMA.

Cependant, si HILLARY gagne l'investiture démocrate, elle sera la championne de défense de toutes les commuanutés américaines , à commencer par la communauté Noire ( les CLINTON en connaisent bien les ficelle depuis Little Rock (Arkansas)où Bill fut élu Gouverneur jusqu'à Harlem où Hillary s'est faite élire Sénateur de New-York).

Quant à OBAMA, Dieu le garde, Président, s'il soulagera la douleur des mères américaines en ramenant leurs enfants d'Irak à la maison, pour le reste il fera la politique des Etats-Unis d'Amérique, aussi bien pour l'Intérieur que pout l'Extérieur des USA.

Et c'est légitime si les Américains en général et les Noirs en particulier voudraient voir pour la première fois un Président Noir, c'est une ambition civique noble pour la consolidation de leur démocratie.
Rien à voir avec un racisme noir, pas du tout !

D'ailleurs comment pourrait-on élire aux USA un Président Noir avec les seuls votes des Noirs, vu leur nombre infime par rapport aux autres citoyens américains à la peau claire ?

C'est également légitime si les Américains en général et les femmes en particulier souhaitent avoir pour la première fois une femme comme Présidente, c'est une ambition civique de la réussite du combat contre le sexisme.
Et ce n'est pas du sexisme non plus.

Après tout, au Sud des USA, l'Argentine et le Chili sont aux mains des femmes. Et la terre continue à tourner normalement !

Pour le reste , c'est fort possible qu'aux USA, qu'un Président, qu'il soit Républicain ou Démocrate, Homme ou femme, il ne pourrait se permettre de dilapider l'acquis de l'hégémonie américaine sur le reste du monde.

Les USA restent la soupape de nos réussites et de nos échecs...(voir les arguments des uns et des autres devant la situation qui arrive à la Société Générale ou devant cette croisance qui tarde à démarrer bien que "nous allions la chercher partout" , car quand les USA éternuent le monde entier s'enrhume )!

Les USA est un pays qui ne se fixe pas de petites politiques des chaumières.

Et de nous poser la question localement, ici en France, en observant par exemple , est-ce qu'un candidat à la présidence des USA peut élaborer un programme politique de chiffrage à l'avance du nombre des immigrés à chasser des Etats-Unis, en les ciblant continent par continent et pays par pays ?

Sur ce blog, le vrai débat, si c'était nécessaire, devait se situer,en principe sur ces deux derniers points.

C'est mon opinion !

Anonyme SANSVOIX

alain a dit…

Obama la meilleure chose pour les républicains mon oeil !

C'est de l'humour qu'on veut comme vérité. C'est un vrai leurre.

Ce mec sera Président des Etats-Unis chiche.

Nostradamus l'avait prédit, lol.

A2N a dit…

Bonjour, AJM !

Tiens, je fais le même constat que toi? En effet, les Clinton sont très petits, pitoyables surtout.Au fait, c'est l'anniversaire du petit agité, je ne l'ai pas loupé.
Billet(s) à lire sur mon blog.


A+

A2N

Anonyme a dit…

> Scoop et scoubidou : Barack OBAMA est sarkozyste...
par:


Obama "impressionné" par Sarkozy

Le candidat à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine Barack Obama se déclare "impressionné" par le président français Nicolas Sarkozy, "un homme énergique, avec beaucoup de talent", affirme-t-il dans un entretien à paraître demain dans l’hebdomadaire Paris Match, qui sera également diffusé ce soir sur la chaîne Canal +.

"Il n’est pas pieds et poings liés par des traditions pesantes ou des dogmes. Il est un exemple pour de nombreux dirigeants", ajoute le sénateur noir de l’Illinois, rival d’Hillary Clinton dans la course à l’investiture.

M. Obama assure qu’il souhaite se rendre en France pour rencontrer M. Sarkozy dans le cadre d’une tournée européenne s’il remporte la nomination au sein du camp démocrate.

Source : AFP

Anonyme a dit…

C+ : Regardez un extrait de l'interview de Barack Obama

Mercredi 30 janvier 2008

Le sénateur de l’Illinois, Barack Obama, vainqueur triomphal de la primaire démocrate en Caroline du Sud, a accordé en exclusivité sa première interview télévisée française et étrangère à Canal+ et Paris Match.

Cet entretien sera diffusé en intégralité sur la chaîne cryptée le mercredi 30 janvier à 23 heures, en préambule de la « Nuit Papillon » présentée par Victor Robert. Lors de cette entrevue, Barack Obama évoque sa position sur l’Irak, ce qu’il pense de Nicolas Sarkozy et ce qu’il souhaite faire pour le monde musulman s’il est élu.

L'interview a été réalisée par Laurence Haïm - correspondante aux Etats-Unis de Canal+ - et Régis Le Sommier - correspondant aux Etats-Unis de Paris Match -. L'interview sera proposée en intégralité sur canalplus.fr et dans Paris Match à paraitre jeudi 31 janvier.

Découvrez dès à présent un extrait de l'interview exclusive accordée à Canal+

[->http://www.canalplus.fr/index.php?pid=2292]