mardi 19 février 2008

VILLIERS-LE-BEL, LE GHETTO MAL AIME ?

Après un passage éclair à Gonesse puis à Sarcelles, je fonce à Villiers le Bel, le Ghetto dans lequel, les forces de l'ordre ont plutôt joué les forces du désordre selon les témoins occulaires. Est-ce des ordres ? Probablement. Je n'ai rien contre les CRS mais, selon des témoignages concordants, ça n'a pas été du tout beau. Plusieurs maisons ont été mises à sac.


Les CRS qui ont investi notamment la Cité des Carreaux semble-t-il, ne cognaient qu'une seule fois aux portes, avant de les fracturer. Selon Vanessa, jeune fille rencontrée dans le bus 268 qui me transportait sur les lieux, une violence inouie a accompagné cette intervention. Dans la ZAC, pas loin de l'endroit où sont morts les deux gamins, l'intervention est indescriptible. La télévision a selon elle, travesti les images ou censuré certaines.

D'un côté, je suis tout à fait d'accord qu'on mette hors d'état de nuire, tous les imbéciles qui pourrisent la vie sur place. Ce que je condamne en revanche, c'est la méthode violente. Quelle idée les enfants qui voient embarquer leurs grands frères auront de la police dans le futur ? Si on connaissait ces malfrats, pourquoi ne pas les convoquer au commissariat ?

Il se peut que les CRS pas tendre du tout ont même eu des mots très illicites dans certains endroits. Avec plus de 25 arrestations, la Cité des Carreaux serait vidée. Au niveau de la ZAC, apparemment, certains caïds n'ont pas été retrouvés.


La vérité dans cette intervention est simplement que la police s'est penchée sur ses fichiers, recensant essentiellement ceux qui ont déjà eu maille à partir avec les forces de l'ordre et la justice. Le problème est de savoir s'ils ont participé aux évènements derniers. Ne cherche-t-on pas simplement à trouver un coupable idéal pour dire que le travail est nickel ? J'ai peur d'une grosse bavure. Alliot-Marie regrette les fuites ? Voulait-elle des cadavres ?


Qu'à celà ne tienne, fêtons le ghetto Villiers le Bel en chanson. Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs ?




Un témoignage sur la violence policière chez la famille de Larami, un des jeunes décédés en novembre dernier.

Villiers le Bel: le père et la soeur de Laramy

6 commentaires:

goc a dit…

comme j'ai ecris sur ton autre post, le but unique de cette opération est de mettre le feu aux cités avant les élections.

d'ailleurs je ne serais pas surpris de voir la presse (aux ordres) faire des reportages bien appuyés sur les évènements au Danemark, histoire de resortir l'affaire des caricatures anti-musulmannes

Anonyme a dit…

Les cités sont en feu, goc?

Ben non.

Révise ta copie. On ne met pas le feu aux cités, elles s'embrasent toutes seules, souvent en prétextant (ce qu'il y a de plus immonde) la mort accidentelle de deux jeunes tués par leur irresponsabilité et leur absence totale d'éducation.

Y aller à 1000 flics, c'était le seul moyen. Si ces gens sont opposés à leur présence, alors ils n'ont rien à faire ici.

Ce qui se passe au Danemark est assez fantastique. Un petit dessin et c'est les émeutes, des assassinats commandités. Ces gens sont des malades mentaux. C'est ça que vous voulez, sans flic ni loi?

Bonne chance!

Anonyme a dit…

La presse aux ordres...

Elle devrait parler de ça en priorité, au lieu de se réjouir de l'indépendance du Kosovo. C'est une démonstration de ce qu'est vraiment l'Islam, superbe religion de tolérance et de paix.

Anonyme a dit…

Et le frère de Larami est suspecté d'avoir tiré sur des policiers... Lui celui que la presse dite aux ordres présentait comme un gentil garçon modèle d'integration.

SANSVOIX a dit…

COQ-A-L'ANE !

SI MITTERRAND AVAIT POURSUIVI TOUS CEUX QUI L'INSULTAIENT, DEBITAIENT DE CONTRE-VERITES SUR LUI et LE TRAITAIENT AVEC INSOLENCE, LES TRIBUNAUX FRANCAIS N'AURONT PAS ETE SUFFISANTES POUR CONTENIR LES JUSTICIABLES ANTI-MITTERRAND !

AU FAIT, LE CITOYEN QUE LE PRESIDENT SARKOZY A TRAITE DE "CONNARD" PEUT-IL PORTER PLAINTE POUR FAIT D'INJURE PUBLIQUE ?

HELAS NON, PENDANT TOUTE LA PERIODE DE SON MANDAT PRESIDENTIEL !

ET DANS CE CAS L'ELEGANCE SERAIT QUE LE PRESIDENT NE PORTÂT PLAINTE CONTRE PERSONNE !

SACREE EPOQUE !

ASV

SANSVOIX a dit…

Longtemps en Europe, nous nous croyions au-dessus des Américains et que des ghettos ne pouvaient exister qu'aux Etats-unis.
C'est oublier qu'ils commencèrent à être érigés en Europe.

Ce ne sont en tout cas pas nos amis de confession juive qui nous démentiront

Comme quoi, la paille dans l'oeil d'autrui restera toujours plus visible que le poutre dans son propre oeil !
Ca doit être biblique tout cela !

Eh oui, qu'on le veuile ou non, pour avoir embrassé le christianisme, moult Africains seraient "culturellement", en partie, d'obédience judéo-chrétienne.

Mais ça, les adeptes de "black black black" en France ne tiennent pas que ce le soit et que ça se sache !

ASV