samedi 23 février 2008

VOICI POURQUOI BARACK OBAMA VA GAGNER.

Entre l'audace et l'espoir, l'Amérique se met à rêver. Grâce à cet homme qui est métis et par conséquent, un mélange de J.F. Kennedy et de Martin Luther King à la fois. C'est une déferlante. On parle désormais d'obamania et/ou obamaphilie.

9 commentaires:

boston a dit…

AU FOND, CE QUI T'INTERESSE C'EST QU'IL EST NOIR. QUAND A SON VRAI PROGRAMME, ON EN ATTEND TOUJOURS UN SEMBLANT DE DEBUT DE COMMENCEMENT.POUR LE MOMENT ON A DROIT A DES BANALITES A L'EAU DE ROSE ET DES PROMESSES QUI NE MANGENT PAS DE PAIN.

MAIS SON PROGRAMME T'EN AS RIEN A CIRER, DU MOMENT QU'IL CORRESPOND A LA COULEUR QUI TE FAIT BANDER.

ET COMME TU NE COMPRENDS RIEN A L'AMERIQUE ET SES ENJEUX, TU T'AGITES COMME UNE POM-POM GIRL EN CHALEUR.

PAUVRE COMMUNAUTARISTE MEDIOCRE ET STUPIDE !

Anonyme a dit…

Qu est ce qui va advenir des Palestiniens ? RIEN On connait son attachement à Israël et il ne l a pas caché , à moins d un miracle .........mais des miracles il y a bien longtemps que le Peuple Palestinien n y croit plus

AJM a dit…

Désolé,

@nonyme, il faut être aveugle, avoir de la merde aux yeux pour ne voir la souffrance du peuple palestinien. Même en Israël, il y a des gens qui le savent, les pacifistes qui veulent en finir avec la stupidité de la guerre.

Obama est l'homme qui a déclaré vouloir parler avec tout le monde. Je le crois sur parole. On juge le maçon au pied du mur.

Je connais Obama depuis des années, avant qu'il ne soit la star d'aujourd'hui.

Bonne journée !

Anonyme a dit…

C'est bien, tu as toujours cru Obama. Inutile de te demander pourquoi.
C'est peut être un mélange de Bush et de Rice aussi non?
Les lendemains qui déchantent, ce sera pour toi.

Enfin, on verra déjà s'il fait mieux que McCain. D'ailleurs tu ne devrais pas tarder à baver sur lui aussi. Très prévisible ajm. Blanc ou noir, comme on dit.

Anonyme a dit…

Pendant que la France perdait sa souveraineté par ratification par ses élus du mini-traîté de Lisbonne, Alain Jules, comme les ogres et les médias officiels, s'acharnait à parler obstinément des élections américaines tout en espérant paraître rebelle.
L'histoire prend note, bravo.
Tu es DECREDIBLILISE!

MD a dit…

c'est vrai, ce qui est interessant c'est qu'il est noir ET qu'il parvient à se hisser là où par défaut on ne devrait pas le trouver, compte tenu de son handicap (sa couleur). Lorsqu'on compare avec la France, ce merveileux pays des droits de l'homme, de l'égalité, de la liberté et de la fraternité et que l'on observe la place qu'occupe les noirs dans la vie politique, on s'abstient de ce genre de commentaire, anonyme auteur du premier post ! Et je ne parle même pas des noirs dans la société civile !!!! c'est sans nul doute la minorité visible que l'on voit le moins ! Alors oui, la communauté noire a le droit de "bander" quand un frère se hisse à ce niveau, tout n'est donc pas perdu ! Maintenant, il faut analyser les raisons de ces évolutions, outre atlantique, celles qui ont permis que les minorités visibles le deviennent concrètement...la politique des quotas a sans doute joué un rôle dans l'évolution des mentalités, elle n'est pas une fin en soi mais une étape.

Anonyme a dit…

Etre métis signifie pour toi être, par conséquent, un mélange de Kennedy et de Luther King !!!

Paye ton analyse politique...

Anonyme a dit…

Tu pourrais nous résumer le programme d'Obama, pour qu'on rigole, l'AJM ? Ben non, tu ne le pourrais pas, vu qu'il s'est lui-même bien gardé de l'énoncer (apparemment il n'en a pas...), et que le seul programme qui vaille pour toi, c'est sa couleur de peau. Personnellement, je préfèrerais Hillary, non pas seulement parce que c'est une femme comme moi (et que ce serait formidable que les Etats-Unis aient une FEMME pour présidente, elle sont classées comme une minorité visible elles aussi), mais parce que je suis d'accord avec son PROGRAMME.

C'est encore et toujours ta MYTHOMANIE qui te fait affirmer que tu connais Obama depuis toujours ! Et ta soeur, elle le connaît aussi ?

Et qu'est-ce que les Palestiniens viennent faire là-dedans, encore ? Pourquoi pas les Tibétains, les Darfouris, les Kenyans, etc. etc... Les Américains vont élire un(e) Président(e) des Etats-Unis, pas un Secrétaire Général de l'ONU, à ce que je sache. TOUS les candidats à cette présidence sont attachés à l'EXISTENCE de l'Etat d'Israël, AUCUN n'est favorable à son annihilation, bande de nazes !

Anonyme a dit…

Hillary Clinton symbolise les années 1990, une décennie dominée par les mandats de son mari, par la grande violence des attaques de la droite républicaine contre les deux époux, et plus généralement par les guerres culturelles autour des questions posées par les bouleversements des années 1960 (libération sexuelle, féminisme, place des minorités et discrimination positive, patriotisme, etc.). En ce sens, elle demeure dans le monde de George W. Bush, comme l'autre plateau de la balance. Obama, de par son jeune âge et son discours invitant à dépasser le vieux clivages, offre la possibilité de transcender ces questions: "Adieu à tout cela".