mardi 1 avril 2008

CHUT.... ON TUE LES NOIRS.

Ibrahima Sylla

La liste est tellement longue. De Ange Mugeni en passant par Lamine Dieng. Les seuls meurtres non-élucidés en France, semblent être ceux des Noirs. Quand on sait les moyens mis en œuvre pour retrouver les voleurs d'un certain scooter, on est en droit de se poser des questions. AJM


Toujours pas élucidés, ils hantent les nuits de la brigade criminelle de la police judiciaire

C'est une vilaine plaie qui ne cicatrise pas. Un mystère hante cette ville. Qui a tué Ibrahima Sylla, cet étudiant guinéen de 28 ans, il y a un an? Depuis la découverte, le 1er avril 2007, de son corps meurtri, mutilé, carbonisé, lardé de 30 coups de couteaux, dans un fossé proche du campus de Luminy à Marseille (9e), la police n'a eu de cesse de s'int erroger. Elle a exploré mille pistes, posé mille jalons, conjecturé tous azimuts. En vain.

Pour M e Alain Lhote, qui défend avec M e Jean-Louis Keita la famille du défunt, "c'est un meurtre barbare, sans mobile apparent, qui place les enquêteurs, le juge d'instruction et la partie civile dans un océan de perplexité."Qui en voulait donc à cet étudiant en master de mathématiques? Marié et futur père, employé à la "plonge" dans un restaurant de l'Escale Borély, il a été tué par deux armes blanches a révélé le rapport d'autopsie: une large et une autre plus étroite.

Deux auteurs? C'est vraisemblable. Dans sa vie privée, les enquêteurs n'ont rien trouvé de suspect. Personnalité lisse. Crime raciste? Une piste étayée par aucun élément. Meurtre rituel? Pas davantage. Et la thèse du vol ne tient pas. Même le portable d'Ibrahima a été retrouvé sur les lieux. Quant à la piste d'une mauvaise rencontre, elle reste hasardeuse. Les meurtriers présumés ont arrosé de White Spirit le corps de la victime, ce qui nécessite une certaine préméditation.

L'exploitation des relevés téléphoniques n'a rien donné. Ultime piste évoquée de source proche de l'enquête et à laquelle croient encore les policiers, ce "trou" d'1heure à 1heure et demie inexpliqué dans l'emploi du temps du jeune Guinéen, entre le moment où il quitte nuitamment son employeur et son arrivée sur les lieux. "La clé de l'énigme se situe là", glisse un magistrat. La communauté guinéenne appelle mardi, à 11h30, à une marche silencieuse du souvenir. "Après, il ne restera plus guère que le facteur chance pour élucider ce crime", ose encore espérer Me Lhote.

Retrouvez les autres meurtres non élucidés aujourd'hui dans La Provence (édition Marseille).

2 commentaires:

Anonyme a dit…

"Les seuls meurtres non-élucidés en France, semblent être ceux des Noirs."

Quel malade ! Quel parano ! Tu connais le taux d'élucidation des meurtres en France, pauvre pitre ? Tu sais combien d'ANNEES il a fallu pour élucider ceux des victimes de Fourniret ? Elles étaient toutes noires, ses victimes ?

Minable.

Anonyme a dit…

La France broie du Noir

1) Ibrahima Sylla, étudiant guinéen de 28 ans, assassiné à Marseille le 1er avril. Lynchage, corps calciné…

2) Ange Mugeni, étudiante rwandaise de 21 ans, découverte égorgée dans les toilettes d’un TGV, en dépôt à Genève, tôt le matin. Embarquée dans la région lyonnaise la veille au soir à destination de la Suisse, la jeune femme a envoyé vers 20 heures un SMS disant qu’elle était arrivée en gare. Que s’est-il passé entre temps ? Côté suisse, on refuse l’accès au dossier à l’avocat de la famille. Côté français, les proches de la victime n’ont même pas été interrogés.

3) Brahim Déby, fils du président du Tchad, Idriss Déby, a été retrouvé mort lundi dans le parking souterrain de l'immeuble dans lequel il vivait à Courbevoie (Hauts-de-Seine), une commune de la banlieue aisée de Paris.

4) Komlanvi Fiokouna disparu à Roubaix, noyé à Dunkerque.

5) Lamine Dieng français d’origine senegalaise, mort alors qu’il était entre les mains de la police.

6) Mohammed Elmi-Abdi français d’origine somalienne. Le 19 juin dernier, à 5 heures du matin, ce jeune homme de 23 ans, français d’origine somalienne, sautait dans la Saône en plein centre ville de Lyon alors qu’une patrouille de police s’apprêtait à le contrôler. Selon le père de Mohammed, les autorités ne seraient pas intervenues. Prévenu le lendemain par la police, Abdullah Elmi-Abdi, le pére a passé les jours suivants à arpenter les quais de Saône sans, dit-il, avoir vu d’équipe draguer le fleuve pour retrouver le corps de son fils.
Celui-ci a finalement été repêché trois jours plus tard, le 22 juin.

7) FREDERIC DUMESNIL, Afro-Guadeloupéen est renversé par un conducteur de la RATP , qui s’enfuit en lui faisant même un bras d’honneur.
http://www.dailymotion.com/video/x2jlva_renverse-par-bus-de-la-ratp-et-deli

8) Vildye, jeune femme gabonaise de 38 ans, retrouvée tuée et brûlée lundi à Carquefou.
http://mboangila.afrikblog.com/archives/2007/10/12/6512297.html

9) Noélanie, Etranglée pour sa couleur de peau

http://www.dailymotion.com/video/x3nsvs_noelanie-etranglee-pour-sa-couleur_news

10) Meurtres à Villiers le Bel

http://allainjulesblog.blogspot.com/2007/11/un-temoin-capital-du-meurtre-de.html

Liste loin d’etre exhaustive…il est vrai que toutes ces victimes ne s’appellent pas Ilan H…et ne seront pas ihhumées à la terre promiSSe.