dimanche 30 mars 2008

HILLARY CLINTON EST-ELLE FOLLE ?

© Reuters

Je sais, je suis un fervent supporter de Barack Obama, parce que j'estime qu'il apportera un vrai changement dans la manière américaine de faire de la politique. Or, quelque soit epsilon, malgré le fait que lors des prochaines primaires en Pennsylvanie, Hillary Clinton est favori, elle ne peut pas, plus, mathématiquement, arriver devant le jeune sénateur de l'Illinois.

Encore une fois, hier, elle a déclaré qu'elle ne lâchera rien. Pourquoi donc ? Il serait hors de question pour elle qu'un homme dont la couleur café au lait (Noir-Blanc) la répugne, ne faisant pas partir de son paradigme culturel, sociétal, sorte de rejet du sang d'une Blanche qui s'est "prostituée" en allant avec un Noir, Kenyan de surcroît (image flouée des africains), ne passe pas.

L'ex first lady n'en démord pas, tel un pittbull qui ne lâche sa proie. Patrick Leahy, sénateur du Vermont, est monté au créneau pour dénoncer cette mise à mort volontaire, pas Hillary, du parti démocrate. Rien n'y fait. Même le très influent Bob Casey, sénateur de Pennsylvannie, a finalement apporté son soutien à Barack Obama, estimant qu'il est le seul porteur d'une réelle réconciliation.

Hillary Clinton est-elle finalement folle, raciste, ou plus prosaïquement, un monstre ? Sans doute. Elle adore "les films longs" a-t-elle dit à tous ceux qui lui recommandent de laisser tomber sa haine et sa course effrénée vers le pouvoir. Fera-t-elle mentir tout le monde ? Je pense qu'elle a besoin de neuroleptiques.


12 commentaires:

Paul a dit…

Ce n'est qu'une raciste.

AsTeR a dit…

La photo fait vraiment peur.

Je trouves que tu en fais un peu beaucoup sur le racisme. Dès qu'un blanc dit "non" ou fait preuve d'orgeuil face à un noir ce n'est pas du mépris c'est la nature humaine.

Hillary Clinton n'a de toute façon rien à gagner à plier maintenant car il reste encore des espoirs et ses divergences politiques avec Obama sont énormes.

Mais sinon je suis d'accord avec toi : espérons qu'Obama va triompher.

Anonyme a dit…

C'est Mc Cain qui gagnera.

SANSVOIX a dit…

HILLARY n'est pas folle,

Elle est mue par un subconscient qui la met en rage de se retrouver en si mauvais moment et face à si "mauvais" advesrsaire

Dans son for intérieur elle doit certainement considérer qu'elle aurait de la scoumoune, une sorte de malédiction d'être la personne avec beaucoup de chance d'être la première Présidente des USA , mais en même temps de se trouver face à un adversaire dont au départ -connaissant bien son Amérique à elle - était une bonne aubaine, proie facile qu'elle allait avaler d'une seule bouchée....

Seulement voilà, le morceau résiste en travers sa gorge...

Le reste, c'est aux démocrates des USA de faire preuve de lucidité.

Et après, aux Américains de nous démontrer s'ils sont prêts pour une révolution qui va les hisser vraiment sur les nuées de la démocratie mondiale, en s'offrant soit une Préseidente soit un jeune Président afro-amaricain.

Il est bien entendu que si c'est le dernier cité qui en sortira haut les mains en ramasant la mise , il faudra après s'offrir de gros arguments pour pouvoir critiquer la démocratie américaine.

ASV

AJM a dit…

Bonjour à tous !

Paul, merci pour ta fidélité sans faille.

Aster, la forme depuis l'autre jour ?Hélas, Hillary n'a plus aucune chance. Je viens de rédiger un article plus haut dans ce sens.

ASV, toujours très éclairé. En effet, je crois bien que le subsconscient fait encore des choses terribles dans le cerveau de certains "petits blancs supérieurs"
Avec les ralliements à venir, je crois quelle est perdue. Jimmy Carter, Al Gore ou encore Howard Dean.

Anonyme a dit…

Et pourquoi ton lien sur les ogres dit il "non non, Hillary Clinton accepte sa défaite"?
C'est de la manipulation médiatique, c'est déloyal, c'est lamentable.
Je suis blanc, tu vois, et donc si je te dis ça, c'est parce que je suis raciste, bien entendu.
Tous ceux qui te critiquent sont racistes, comme tous ceux qui savent qu'Obama n'est qu'un pion de l'élite, qu'il est cousin de Dick Cheney... comme tous ceux qui osent se moquer des rastas et de leur idéologie absurde et machiste, comme tous ceux qui, un jour, n'ont pas apprécié de se faire traîter de "sale blanc" par un être humain à la peau brune.
Car les noirs ne sont pas racistes, puisqu'ils ont été victimes de l'esclavege... cet argument est aussi celui des juifs.
Tu vois ou tu en es, manipulateur sioniste!

Anonyme a dit…

Ce qui est marrant c'est votre propention à qualifier de fous ceux que vous ne comprenez pas...
Certains totalitaires auraient eu de beaux jours devant eux.
Enfin, PASSONS.

Quand les esprits étroits se rappelleront de l'annulation litigieuse des primaires en Floride (qu'un recours validera surement), de l'importance des super-délégués, et du fait de ne pas sans cesse bêtement se fier à des calculs "imbéciles" à la Ipsos, et que la campagne de toute une vie on la fait jusqu'au bout, peut être commenceront-ils à comprendre quelque chose à la vie.

C'est tout ce que je souhaite à ajm et ses séides jappeurs.

Anonyme a dit…

Forcément, comme Hillary se bat contre un Noir pour l'investiture, elle est raciste ! Car si elle ne l'était pas, elle capitulerait sans combattre...

Le degré ZERO de l'analyse politique vue par l'AJM !

L'AJM qui traite ses ennemis de "FEMME" ! Il faut le faire ! C'est donc là le péché originel d'Hillary : c'est une FEMME. De quoi ? Une FEMME qui refuse de capituler devant un HOMME, NOIR de surcroit, quel crime de lèse-majesté ! C'est bien la preuve qu'elle est FOLLE...

Pauvre lamentable pitre.

SANSVOIX a dit…

Dommage !

En fait, les programmes, on dirait que ça n'a aucune valeur, seule l'expérience compte, comme ce le fut en France avec la "pauvre" femme Ségolène ROYAL.

Sauf qu'ici, c'est une femme qui aurait l'expérience, face à un homme qui n'en aurait pas et il se trouve que cet homme est Noir.

Comme tout aurait été si simple si EDWARDS avait éte à la place d'OBAMA !

L'on ne pourait savoir si faire remarquer cela ferait de ce celui qui l'écrit un "séide jappeur" d'AJM !

ASV

Anonyme a dit…

"Comme tout aurait été si simple si EDWARDS avait éte à la place d'OBAMA !"

Pourquoi, tu crois qu'Hillary ne se serait pas battue bec et ongles contre Edwards, comme elle le fait contre Obama ??? Elle VEUT l'investiture, et si elle était un homme, même l'AJM trouverait ça normal. Si c'était Edwards qui ne voulait pas lâcher face à Obama, il n'y aurait pas de problème.

Tu le connais, toi, le programme d'Obama ? Ben non, tu ne le connais pas, pour la bonne raison qu'il n'en a pas. Il a du charisme et un extraordinaire talent d'orateur, mais c'est très court pour être élu, je trouve. Je préfère Hillary, son obstination et son PROGRAMME.

SANSVOIX a dit…

Je ne dois pas commencer à me lancer dans l'explication de mes textes quand même....!

"Comme tout aurait été si simple si EDWARDS avait éte à la place d'OBAMA !"

Toutes ces saillies et tous ces tombereaux de haine enfuie en nous ne seraient pas deversés sur ce bloc d'AJM !

Je m'en fous totalement : un blanc imbécile le reste et un noir imbécile itou !

ASV

Fleur a dit…

Hum, ajm, vous faites la comparaison dans les posts suivants entre les réactions aux insultes sur un footballeur noir et sur les ch'tis; partialité des réactions des spectateurs, dites-vous. Alors observez-vous aussi vous-même dans vos propos sur la comparaison entre les comportements d'Hillary et de Barack: si les scores avaient été inversés et les candidats se maintenant, là où vous traitez la miss de folle, de pitbull ("l''ex first lady n'en démord pas, tel un pittbull qui ne lâche sa proie", ni ne voudrait "laisser tomber sa haine et sa course effrénée vers le pouvoir" -comme si ce n'était pas l'objectif de tout candidat lancé dans une course à l'investiture!-, ou encore votre "Je pense qu'elle a besoin de neuroleptiques"...) et où vous laissez paraître plus votre haine que la sienne, vous qualifieriez le candidat Obama se maintenant jusqu'au bout d'homme tenace, volontaire, etc., bref, le parant de toutes les qualités... (indûment ou pas)
Avouez que la partialité, la mauvaise foi, que vous utilisez là, c'est bien pour se faire plaisir quand on n'a pas les arguments suffisants pour étayer son raisonnement, mais que ce ne sont pas des instruments pour mettre à jour la vérité sur ce qui se passe réellement.
(mais je n'ai rien non plus contre Obama, à dire vrai, j'observe!)