mercredi 26 mars 2008

HILLARY CLINTON, LA PINOCCHIO DE LA POLITIQUE.

Coincée par ses mensonges sur la Bosnie où, selon ses dires, elle avait atterit sous des tirs nourris, l'ex first lady Hillary Clinton a relancé la polémique sur l'ancien pasteur controversé de son rival pour l'investiture démocrate à la présidentielle Barack Obama. En bottant ainsi en touche, elle a assuré qu'à la place du jeune sénateur de l'Illinois, elle allait faire un choix : celui de quitter illico presto son Eglise. Passons.

Tentant de justifier ses mensonges, la pinocchio de la politique américaine, au même titre que ses nouveaux amis républicians, a dit lors de son point de presse hier à Greensburg, en Pennsylvanie (est), qu'elle reconnaissait ses mensonges. Néanmoins, pour elle, c'est le rôle d'un commandant en chef. On croit rêver. Elle prône le mensonge maintenant comme qualité. Finalement, son vécu international n'est fait que de fantasmes. Cette vidéo démonte toute son affabulation.



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelle menteuse !

Greg a dit…

Et oui, elle est prête à tout pour arriver à ses fins. Le monde va mal et les américains risquent d'élire Bush en 2009, de son prénom Hillary.

KING a dit…

Yo Négro !

Le monde appartient aux menteurs, non ?

Bush, Cheney, Olmert et Sarkozy aujourd'hui.

Hillary Clinton demain ?

Bye !

AJM a dit…

Bonjour !

Si Hillary passe, comme Greg le dit si bien, c'est une Bush au pouvoir.

@+

A2N a dit…

Bonjour, AJM !

Cette est à la politique étasunienne ce que Sarkozy est à la France, c'est à dire UN BOULET. Il n'y a pas pire que ce genre de personnage pour vous ruiner tous vos espoirs. Mme Clito, pardon Clinton, a un vrai problème en bas, je n'en dirai pas plus. Qu'elle consacre un peu plus de temps à Bill, ça devrait la calmer, la chatouiller, à défaut, il faudra s'attendre au pire. Billet à lire sur mon blog.

A+