mercredi 5 mars 2008

HILLARY CLINTON N'EST DONC PAS MORTE ?



Vermont


Vote%Del
Obama81,996609
Clinton52,393386
Edwards1,68310
Kucinich

Ohio

DemocratsVote%Del
Clinton1,068,2315563
Obama831,7604348
Edwards34,58320


>Rhode Island.

DemocratsVote%Del
Clinton106,4715813
Obama73,609408
Edwards1,11210
Uncommitted1,01210

Il reste les résultats définitifs du Texas qui rapportent aux protagonistes, 223 délégués. Actuellement donc, Hillary Clinton compte 1376 délégués, contre 1466 pour Barack Obama. Selon les dernières sources d'informations, elle mène largement au Texas, créditée actuellement de près de 55% des votes. En terme de délégués, je ne saurais vous répondre mais, malgré cette victoire, elle réduira simplement l'écart des délégués qui étaient déjà d'environ 1OO. La course est encore longue...

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Il ne faut jamais aller vite en besogne.

Paul a dit…

Salut AJM,

Un peu déçu à ce que je vois. Rassure toi, Obama va gagner.

Bonne journée !

Anonyme a dit…

Trop marrant. On change de discours maintenant ?

Hillary est la prochaine présidente des USA mon petit AJM.

AJM a dit…

Pa ni problem !

Bonjour à tous.

La course est encore longue, très longue même.

Anonyme a dit…

Vive Hillary !

Jessica a dit…

Tiens AJM, tu nous avais caché que ton prêcheur de temple au discours charismatique mais totalement vide, avait une belle casserole au derrière.
Pas bien ça!

MP- 5 mars 2008
Obama, frais et innocent, est depuis 20 ans le commensal du mafieux de Chicago Toine Rezko, qui le finance. Il est établi que ce franc escroc a permis à Obama d’engager et de conclure une très juteuse opération immobilière à Chicago, en violation absolue des règles d’éthiques qui régissent le Sénat. Le pire, c’est que l’argent semble bien être venu d’un milliardaire irakien sis au Royaume-Uni, qui a été condamné avec sursis en France dans l’affaire Elf, et qui était l’un des « distributeurs » des fonds de Saddam ; le bon M. Nadhmi Auchi semble bien avoir prodigué ses faveurs à Rezko – et à Obama.

Rezko comparaît à l’heure actuelle devant la justice sous les inculpations de fraude, extorsion et trafic d’influence, en tant que prisonnier. Sa libération sous caution ayant été révoquée. Magiquement, Obama ne lui cause plus, a rendu une partie de ses contributions électorales et avoue avec aplomb « J’ai fait une grosse bêtise ».