lundi 21 avril 2008

AIME CESAIRE A AIME SON PEUPLE ET EN RETOUR EST AIME

Quelle belle leçon viennent de donner à la République, tous ces menteurs, négrophobes et hypocrites !

"Nègre je suis, Nègre je resterai", c'est ça une phrase, une vraie, du lourd, du fort, du roc. En conclusion, pour parler jeune, c'est de la balle. Lorsque Césaire disait ceci, il savait qu'il ne faut jamais se coucher devant un homme, bien plus, il savait que l'assimilation, même forcée, était un leurre. Dans le même ordre d'idée, aujourd'hui, vous l'avez sans doute remarqué, on demande aux jeunes d'une certaine origine de s'intégrer. Or, même ceux dits intégrés sont bafoués dans leur essence même. Passons.

Les héritiers des anciens maîtres, sont aussi cruels que leurs pères mais, lorsqu'on résiste vraiment, au bout, il y a les respect. On l'a vu depuis la mort de "papa Césaire". De voir les charognards faire des pieds et des mains pour lui rendre hommage me fait bien rire. Ils veulent atténuer la portée de son combat.

Pour information, Aimé Césaire était banni des médias jusqu'à l'avènement de Mitterrand et des radio libre.

Pour le 10 mai prochain, une belle suggestion d'Elymby qui voudrait qu'on arbore un tee-shirt avec la phrase de Césaire au dessus et sa photo est franchement géniale. Wait and see !

Oui, tous ces suceurs de sang se sont déplacés. Oui, au bal des hypocrites qu'il y a eu hier en Martinique, on a compris que les inepties d'un Senghor l'on conduit à l'oubli, non à la postérité. La Martinique devient un sanctuaire. Dans les tous prochains jours, j'irai me recueillir sur la sépulture de ce brillant homme, meiller plume francophone de tous les temps.

Bayrou l'a rayé du programme scolaire. Qu'à cela ne tienne, beaucoup de Nègres l'ont lu, notamment en Afrique, et tout particulièrement au Cameroun où "Cahier d'un retour au pays natal" est au programme en première...

"La raison est Hélène, l'émotion est Nègre" avait dit l'autre, Leopold Sédar Senghor. Où est-il aujourd'hui ? Son enterrement n'a même pas suscité ni l'émoi
ni la compassion. A sa dernière demeure, seule sa famille l'a accompagné.

Il ne faut jamais se renier, trahir son peuple, singer les autres.

Aimé Césaire est de plain-pied dans la postérité !






Senghor.

28 commentaires:

SANSVOIX a dit…

"NEGRE JE SUIS, NEGRE JE RESTE"

C'est cela !

On ne s'intègre pas à l'humanité tout entière en se niant comme homme indivduellement

"Nègre je suis, nègre je reste"

Oh oh oh et voilà mon épouse "blanche " qui sourit et me bombarde de quelques bisous dans le coup...me gênant un moment pour continuer ce petit comentaire.

"Nègre je suis, nègre je reste",
"le nègre fondamental" ou "le nègre universel"

Quant à SENGHOR, comme l'on dirait en lingala "MAWA !"

A sa mort seule SEGOLENE, plus en tant que native du Sénégal que socialiste s'était déplacée.

Jospin restant chez lui et y envoyant son ministre de la coopération..., ce Jospin ne manque jamais de suite cynique dans les idées

Car après tout, ce SENGHOR, socialiste, académicien français, que ne fit-il pas pour le triomphe de la Francafrique ?

Est-ce donc SENGHOR n'était vu du gouvernement JOSPIN que comme simple collaborateur du Ministre français de la coopération ?

Mais, étant donné que l'Africain ne connaît pas l'existence de statut d'orphélin intégral...SENGHOR reste de la famille du "nègre fondamental"

Puissent donc CESAIRE et SENGHOR se retrouver en frères comme jadis à Paris,à Louis Grand, pour accorder leurs violons au profit du "nègre fondamental", le "nègre universel".

ASV

Courageux Anonyme a dit…

Césaire, "meiller plume francophone de tous les temps"...

On se marre bien ici ! Tout le monde sera ravi d'apprendre que le génie littéraire de Césaire dépasse celui de Balzac, Proust, Hugo, Zola, Beaudelaire, Céline, Verlaine, Rimbaud et compagnie !

Bizarre donc que le monsieur en question soit si peu enseigné dans les lycées héxagonaux. Mouarf !

nubiennes a dit…

La cérémonie qui devrait être national n'a pas été diffusé sur des chaînes comme françafrique 2 ou françafrique 3 .
Apparemment le discours gêne toujours comme quoi le thème reste d'actualité .

Isabelle a dit…

Senghor croyait qu'en se mettant à genoux devant la France, il obtiendrait tous les honneurs. En réalité, la France ne regarde que ceux qui n'ont pas peur de l'affronter et de la critiquer comme le fît Césaire. Aujourd'hui on voit lequel des 2 avaient raison : personne ne s'est déplacé pour le "peau noire masque blanc" qu'était Senghor, alors que les politiciens se sont bousculés aux obséques du grand Aimé.
Quant bien même ces soi-disantes élites n'ont pour la plupart jamais lu une ligne du poête il est à noter qu'elles savent qui les noirs admirent vraiment et y voient un moyen de tenter de récupérer un certain vote noir.
Pour moi qui ai vécu aux Etats-Unis, j'ai été étonnée de découvrir que Césaire était enseigné dans les universités américaines; en cela réside sa plus grande victoire car il vaut mieux être connu à l'étranger qu'en France qui n'est plus qu'un petit pays sans grande importance.

Sissi a dit…

Moi j'aime Senghor comme Césaire : ils ont tous les deux été pionniers et c'est Senghor qui a initié Césaire à l'Afrique. Et nul n'est parfait. Il a en tout cas fait quelque chose de sa vie et on ne peut pas plaire à tout le monde.

V. a dit…

Vous pouvez ne pas aimer Senghor, soit, mais ne dites pas que tout le monde ne l'aime pas ce qui n'est pas du tout vrai. C'est justement parce que les politiciens français ont été fortement critiqués de ne pas avoir fait ce qu'il fallait pendant son décés que le cas de Césaire a été pris au sérieux. Il l'a dit lui-même De Villepin sur France 2. Et je crois aussi que l'on a d'autres sujets plus importants que de comparer Senghor à Césaire eux qui ont été des amis, des amis de lutte.

SANSVOIX a dit…

Hé oui, nubiennes, tu ne peux imaginer ma frustration pour ne pas dire mon "émotion" cataloguée comme seulement négre(n'est-ce pas père Senghor ?), scotché à mon fauteuil et apprenant que les obsèques ne seraient pas transmises intégralement et en direct...après avoir écouté brievement le laïus de SARKO !

Moi qui n'ai que les 6 malheureuses chaînes nationales, je m'étais consolé à lire le déroulement de la campagne des primaires de Barack OBAMA,en Pennsylvanie sur le net !

Quant à SENGHOR, j'ai toujours du mal à croire à sa fameuse phrase, à savoir, "la raison est hellène, l'émotion est nègre"...

Je la revois comme une phrase formulée pour faire mouche et épater un auditoire composé certainement d'intelectuels européens...

Car cette phrase malheureuse aurait jeté , chez certains, un véritable "discrédit" sur l'oeuvre de toute une vie, l'oeuvre grandiose de Léopold Sédar SENGHOR, chanteur de la négritude.

C'est triste, mai il reste grand !

ASV

Courageux Anonyme a dit…

La "France qui n'est plus qu'un petit pays sans grande importance" ("Isabelle")

Oui on a compris, la France est tout juste bonne à arroser de subventions et d'allocs les habitants des DOM-TOM, pourtant toujours prets à cracher sur la métropole dès que l'occasion se présente. Yabon les allocs du vilain colon !

greg a dit…

Allain Jules retrouve les fondamentaux. Excellent texte.

King a dit…

Yo Négro,

C'est vriment bien dosé. Senghoer s'est couché devant nous et nous l'avons ignoré. Césaire nous a dit la vérité nous l'avons honoré.

Il y a des deux côtés, l'honnêteté intellectuelle, non ?

Bye !

nubiennes a dit…

Courageux Anonyme a dit...Si tu avais écouté le discours du Dr Aliker lors des obsèques de Césaire tu aurais compris que ce petit pays a tous fait pour justement être autonome financièrement .
Il faut savoir que l'émoi de la france face à la crise de la banane après l'ouragant Dean n'était qu'avant tout financié et que juste la banane Martiniquaise rapporte 10 millions d'euros par an .
Il faut aussi savoir que la plupart des soi disante subvention sont effectivement versé aux antillais mais comme n'étant pas dépensé faute de projet dans cette petite île est automatiquement rendu à la France .
La question se pose alors pourquoi financer l'outre-mer à l'excès alors que cette argent ne sert jamais .
La réponse se trouve dans ton intervention c'est juste pour entretenir le mythe que l'outre mers pompe toute les subventions et reste quand même des profiteurs du système .
En contrepartie il faut savoir qu'outre les business locaux l'accès maritime qui donne le droit au bateaux français tout de droit de circulation rapporte des milliards à la france chaque année.
De plus il faut savoir pourquoi Nicolas Sarkozy et d'autres se sont déplacé en Martinique et je vais te répondre tout simplement parce que la côte de la mer Martiniquaise recèle d'énorme quantité de pétrole qui seront exploitable d'ici 5 ans .
C'est bizarre d'ailleurs que ce petit pour ne pas dire IMPORTANT fait n'a pas été évoqué surtout face à une mondialisation qui fait exploser le prix du pétrole à 115 euros le baril .
Donc ce pose la question qui vraiment profite de qui .

Anonyme a dit…

Je commence à vraiment doûter de la crédibilité d'AJM que j'aimais bien auparavent, surtout au début de l'affaire Dieudo. Mais en lisant certains de ces articles, je me pose beaucoup de questions maintenant. Qui vous a dit que Senghor n'a été enterré que par les membres de sa famille ? Je suis sûr que s'il y avait procès vous le perdrait lourdement. Ce n'est pas parce que les politiciens français ne se sont pas déplacés à ses obsèques qu'il n y avait pas d'autres personnes aussi importantes qu'eux. L'absence des français à d'autant été remarquée que Senghor à été ministre français, membre de l'Académie française etc... donc tout le monde s'attendait à une délégation officielle française. Ce qui n'a pas été le cas. Une chose est certaine, je vous souhaite de faire le millième de ce que Senghor a fait sur terre et vous serez reconnu comme quelqu'un d'important. Un conseil avant de parler remouer sept fois votre langue dans votre bouche. C'est valable pour l'écriture vérifier d'abord les informations que vous balançées sur votre site ; vous pourriez y gagner beaucoup. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation dans la vie.

Daniella a dit…

A Courageux anonyme qui a écrit : "Oui on a compris, la France est tout juste bonne à arroser de subventions et d'allocs les habitants des DOM-TOM, pourtant toujours prets à cracher sur la métropole dès que l'occasion se présente. Yabon les allocs du vilain colon !"

Voilà le cliché idéal, crée par les mêmes négationnistes de l'histoire des antilles.
La grande majorité des métros qui jonchent les antilles sont fonctionnaires ou rmistes, le sais-tu ou l'ignore-tu?
La Martinique comme tous ces déportés africains et autres métisses de ces pays lointains dans l'histoire des traites démontrent aujourd'hui combien les antillais ne doivent rien à la France.
Ma fille est à Bordeaux, une ville très riche, très puissante (entre autre) et qui signifie le pourquoi nous sommes là aujourd'hui.
Un peu de décence et moins de dérapages comme l'ont tant fait des personnes médiatisées et normalement cultivées, mais sur le plan négritude, il y a lacune chez beaucoup d'entre vous...

AJM a dit…

Je suis perplexe.

@Nubiennes, tu l'as remarqué aussi ? A mourir de rire ! Normal, ils savaient que la famille avait dit niet pour un discours de Sarkozy.

@nonyme,

Ecrire que Senghor a été enterré par les siens veut simplement dire qu'il n'y avait pas foule. Je n'ai nullement la prétention d'être comme lui.

@Isabelle, pas d'accord avec ta conclusion. Néanmoins, je suis à 1000% d'accord avec le reste.

Bonsoir les autres ASV, Daniella, King, Sissi, à V. aussi, pour lui dire que je ne déteste pas Senghor.

@+

Daniella a dit…

Bien-sûr que tu ne peux le détester, comment le pourrais-tu, toi qui te bats de toute tes forces contre le déni, le mépris de l'homme tout entier et des oppressés en général?
Ce que tu fais est bien, et si tu fais des erreurs, elles ne sont pas du registre danger, crois-moi!
S'il y avait plus de personnes dans ton genre, ça serait byzance!!!

AJM a dit…

Merci Daniella,

Comme ça me va droit au cœur.....

@

Anonyme a dit…

"Il ne faut jamais se renier", dit l'inénarrable AJM !!!

Celui qui aujourd'hui décrit l'hommage de la nation à l'UN de ses plus grands écrivains (et non LE plus grand, Victor Hugo n'était pas manchot non plus...) en termes de "menteurs", "négrophobes" et "hypocrites", c'est le même qui se pâmait devant Sarkozy il y a TROIS JOURS, le remerciait chaleureusement de son discours, appelait à la panthéonisation immédiate de Césaire !

J'adore !

Question reniement, hypocrisie, mensonges, nous avons affaire à un connaisseur, MDR !

Les obsèques nationales de Césaire seraient une manifestation de "négrophobie" ???

J'adore !

Senghor avait choisi (à juste raison) l'indépendance de son pays ; Aimé Césaire était FRANCAIS, il y a donc une différence de traitement qui est parfaitement justifiée. La République avait quand même envoyé à ses obsèques Raymond Forni, Président de l'Assemblée Nationale (qui aux dernières nouvelles ne faisait pas partie de sa famille), excuse du peu ! Sans compter les innombrables écoles, collèges et lycées de France et de Navarre qui portent son nom...

Quel pitre !

n'combo a dit…

Mon cri de négritude: Honte à vous Africain chef d’Etat.

Je suis profondément affecté, affligé et révolté par l’attitude des chefs d’Etat africains.
Il n’y a pas eu un seul chef d’Etat Africain aux funérailles du Nègre Fondamental qui s‘est battu durant toute sa vie pour l‘Afrique!!!
Honte à vous Chefs de gouvernement africains, toujours sous fifres, larbins, remplaçants des Maîtres Blancs sur la négraille! Honte à vous!

"Un baobab est tombé, un phare qui s'éteint..." Tout ce que vous avez à proposer en hommage!
C’est bien mince votre hommage par rapport l’hommage National qui lui a été rendu, par rapport au déplacement de toute la classe politique de la République française qu’il a tant fustigé.
Durant une bonne partie de sa vie A. Césaire s’est dressé face à cette République et pourtant cette République était présente sur son sol, sur sa terre à ses cotés pour lui rendre hommage.

Et vous Africains Présidents d'Etat n‘étiez pas à ses cotés sur sa terre pour lui rendre cet hommage.

Pas un seul d’entre vous ne s’est déplacé pour rendre hommage à celui qui vous a sorti de la torpeur ténébreuse, de la misère effroyable et de l’injustice universelle, avec son cri de la Négritude.
Pas un seul présent pour celui qui vous a arraché des griffes du colonialisme avec son discours du colonialisme.
Pas un seul présent pour celui qui vous a rendu votre dignité salie dans la boue, traînée dans la chiure et déversée dans les poubelles.
Pas un seul présent pour celui qui a hissé votre valeur de nègre au rang de l’Universel.

Honte à vous Chef de gouvernement Africain!!! A. Césaire ne sait pas trompé en vous dépeignant parfaitement dans « La tragédie du roi Christophe ». Honte à vous!!!
Honte à vous président chef d’Etat africain, vous ne serez jamais le fils du Nègre Fondamental. Honte à vous!!!

Anonyme a dit…

Il n y avait pas foule à l'enterrement de Senghor ? Presque tous les présidents africains et le peuple du Sénégal(excusez du peu!!) étaient présents ou représentés. C'est parce qu'ils n'étaient pas blancs qu'ils ne comptaient pas peut-être ? Le peuple africain lui a rendu hommage et c'est ce qui nous importe. Les politiques français n'étaient pas présents ; d'accord !! Et c'est pour celà qu'ils se sont rattrapés à celui de Césaire, eux-même l'ont dit sur France2. Remarquez on pouvait bien se passer d'eux pendant l'enterrement de Senghor, mais le fait qu'il a été ministre français et membre de l'Académie française il était un peu normal qu'on les voient à cet enterrement je pense.
Qu'on les laisse réposer en paix maintenant.

Anonyme a dit…

A N'Combo...
A vous lire on dirait que c'est Césaire le bon dieu qui a crée les Africains ou les Présidents africains. Césaire, Césaire, mais on ne le connaît pas en Afrique, laisser nous respirer. Je crois que même Césaire ne serait pas d'accord avec ce que vous écrivez.Il n y avait que Senghor l'ami des bounty of course, qui le connaissait. Si il était aussi "grand" que vs le dites il devait d'abord appliquer son génie à son peuple antillais qui vit de RMI de la France. Laissez-nous respirer. Ils sont antillais-français et nous sommes Afro-africain, il ne faut pas nous mélanger.On a rien en commun avec eux.
Je suis sur que Césaire n'aurait pas dit un seul mot de ce que vous écrivez ici.
M....e alors!!!

n'combo a dit…

@ anonyme tu es annonyme tu resteras.

"je suis sur que Césaire n'aurait pas dit un seul mot de ce que vous écrivez ici.
M....e alors!!!"

Pauvre ignare, il l'a dit, il l'a écrit, il l'a monté en pièce de théâtre bien avant sa mort: "La tragédie du roi Christophe".

Vous qui vivez des peaux de bananes laissées par les faux-nègres qui ont remplacé vos maitres blancs sur la négraille, vous n'aurez pas la richesse culturelle de son peuple.

toute ta vie tu seras un anonyme.

n'combo a dit…

@ anonyme tu es annonyme tu resteras.

"je suis sur que Césaire n'aurait pas dit un seul mot de ce que vous écrivez ici.
M....e alors!!!"

Pauvre ignare, il l'a dit, il l'a écrit, il l'a monté en pièce de théâtre bien avant sa mort: "La tragédie du roi Christophe".

Vous qui vivez des peaux de bananes laissées par les faux-nègres qui ont remplacé vos maitres blancs sur la négraille, vous n'aurez pas la richesse culturelle de son peuple.

toute ta vie tu seras un anonyme.

Anonyme a dit…

Si il a écrit la "Tragédie du blabla..." c'était plutôt pour son peuple par pour nous, on a rien en commun avec vous. Si c'était pour nous ces blablabla... (j'en doûte fort)Il devait d'abord balayer devant sa porte, appliquer ces bonnes leçons à son peuple. Quand on a pas le derrière couvert, on ne va pas couvrir celui du voisin. En plus c'est d'une prétention ces gens...On a plutôt des Nelson Mandela, des Kwamé Nkruman, des Senghor (qui a le mérite d'avoir mené son pays à l'indépendance) des Biko, des Sankara etc.. C'est à dire des milliers de Césaire quoi!! On a que faire du vôtre. Je ne sais pas pourquoi Senghor c'est lié d'amitié avec lui ? Depuis quand on a été amis avec "eux" ? Lâchez-nous les baskets, nos présidents africains n'iront nulle part, surtout qu'ils ne sont pas blancs. Que vont'ils faire chez des bountys ?
Pour le pseudo si vous me montrez par une pièce d'identité que c'est votre vrai nom, je serai d'accord, sinon on est pareil vous et moi ici : n'combo (tiens on dirait un nom de plantation) et Anonyme c'est kif kif. Allez ! Avaler votre aigreur et votre amertume, ce n'est pas la fin du monde. M...e alors !Pffffft
Que vive les présidents africains et que vive l'Afrique!

Anonyme a dit…

PS : vous vous connaissez en banane mieux que quiconque sur cette planète, que seriez-vous sans les bananes, la plantation de banane des Béqués ? Et à vous entendre qu'avez vous d'extraordinaire en "culture" qui mérite d'être vu, enseigné ou légué ? Pffffftt!!! Dégagez, on veut respirer, vous nous pompez l'air.
Et si vous étiez aussi courageux que vous le dites, vous qui n'êtes pas Anonyme, débarquez en Afrique pour aller dire ce que vous écrivez sur les Présidents africains.Ils vous donneront votre 2ème chaîne d'esclave en 2008 parce que vous semblez oublié l'année de la 1ère chaîne.

n'combo a dit…

banane,
j'ai remué le sang de votre colère stupide et effroyable.
vos réflexions vous renvoient aux tréfonds de l'ignominie et l'obscurantisme. vous n'avez pas avancé d'un iota sur l'échelle de l'évolution puisse que votre raison vous l'avez gracieusement offert à hellène blanche et vous avez gardez l'émotion.

vous si libre, vous etes sous les bottes de ces dictateurs, hommes de paille des maitres blancs qui vous exploitent pire que des chiens indigénats. Votre double chaines vous va si bien, gardez la.

Giscard vous a humilié, vous, avec votre empereur Bocassa sur toute l'Afrique. Il l'a enfermé dans une prison doré, abusé de sa femme et volé ses richesses.
Pour terminer il a tout repris, ignare. vous toujours au point zéro.

banane, pendant vous êtes accroupi sous votre baobab, les dictateurs que vous défendez achètent des châteaux en Europe. Quand ils seront destitués, ces châteaux seront confisqués, rebelote bocassa, banane.

négraille exploitée par le nègre qui a pris la place du maitre blanc. restez dans votre trou il vous va si bien. combo représente l'union, le groupe et la force. anonyme c'est toujours le néant.
la prochaine fois exprimez vous en wolof ou en bamileké tout le monde vous comprendra. triple banane.

Anonyme a dit…

Et c'est vous qui osez parler de "colère stupide et effroyable" ? Vous devez vous relire. Si vous nous "honorez" avec autant de qualificatifs abjects nous les africains, pourquoi venir quémander notre présence à l'enterrement d'une personne dont on a que faire ? La différence entre vous et moi c'est que moi je préfère être "sous les bottes d'un dictateur noir, surtout noir" même s'il ne fait qu'acheter des châteaux en Europe (il vaut mieux celà que de se soûler et se droguer avec cet argent..) que sous les bottes d'un béké (vos dieux-vivants) exploiteur blanc qui vous donne les miettes de sa plantation et vous maintiennent en vie sous perfusion de RMI et de subvention-BANANE et couche avec vos femmes (d'oû votre couleur de batard)en vous tapotant la tête pour vous dire que vous êtes français, alors qu'ils peuvent vous mettre à la mer comme vous êtes venu. Vous croyez que les Antilles vous appartiennent ? Même moi qui n'ai jamais mis pieds en France, je serai plus français que vous quand je vais débarquer. Et vous êtes tellement fière de cet état de dépendance que vous êtes plus français que les français eux-mêmes ; avec toujours ce complexe d'inférieur du dominé au dominant que l'on observe toujours chez vous. Qu'avez vous chez vous ? Tout ce qui est aux Antilles appartient aux blancs ; même dans la fonction publique (qui est pourtant le seul domaine où ils jouent un semblant de considération pour vous) vous êtes dirigés par les zoreilles.
Et une langue c'est fait pour se faire comprendre et vous avez très bien compris ce que j'ai voulu vous dire ici, c'est le plus important M. ou Mme Larousse de l'Académie française.
Et "combo" dans ma langue veut dire "celui qui apporte le désespoir, la poisse". Vous voyez !
Et j'ai remarqué aussi que vous adorez la banane par le nombre de citation, c'est normal, vous lui devez tant dans votre pauvre vie d'aigri d'esclave des champs.
Dégagez et oubliez nous. Les africains ont d'autres chats à fouettés que des discours stupides des gens mal dans leur peau.

n'combo a dit…

triple banane ou cent cacahouètes, vous admettez donc que sur votre propre terre le maitre blanc vous exploite toujours par l'intermédiaire d'un autre nègre sur vous même en vous laissant que des cacahouètes et des peaux de banane.

Sur la terre de Cesaire, le béké est réduit en peaux chagrin. En guadeloude, en Haiti, Dominique, Sainte Lucie, ect... il n'existe pas un seul béké et la banane appartient à la collectivité. Le petit nombre de békés qui subsistent sont devenus mongoliens à force de pratiquer l'inceste et la consanguinité.

Cesaire a refusé l'autre forme de colonisation que vous subissez actuellement. C'est à dire la même colonisation mais ils ont un nègre sur place sur votre tête pour vous maintenir dans l'indigénat et la soumission. Et c'est Bolloré, Bouygues et cies qui encaissent, à vous des cacahouètes.

Césaire a inventé autre chose qui l'a amené à son autonomie, ce qui fait qu'il se gère tout seul et bénéficie en même temps de tous les avantages de la République, une façon de rembourser les 300 ans de dignité volée. Mais vous on ne rembourse que dalle. Votre pétrole est volé au gabon, Bongo est un futur Bocassa, à sa destitution ses chateaux seront saisis en europe. L'Uranium, le cacao,... volés.

Vous gerez que dalle. Vous avez une inscription sur le cahier de l'ONU ,sinon que dalle.
Vous avez la bombe nucléaire?!
La maitrise de l'air?!
Des avions?!
Des sous marins?!
Constructions automobiles?!
des laboratoires qui fabriquent des médicaments?!
Toujours au point zéro, triple banane. Pire vous revenez au moyen age.

Césaire le malin, il a inventé les DOM pour bénéficier gratuitement de tout cela. Tout le monde est scolarisé, 89% obtiennent leurs diplomes. Le niveau de vie est celui de l'Américain ou de l'Européen moyen. Ils sont à majorité propriétaire (il ne s'agit pas de paillotte, ni de case). Les gens ne meurent pas de palu, ni tiphoide, ni de malaria chez lui. Ils bénéficie de trithérapie et de toutes les avancées scientifiques en matiere de santé. L'espérance de vie chez lui est de 88 ans.
Chez vous il ne dépasse pas 40ans. Cherchez l'erreur! Cacahouètes va! Allez faire votre grimace ailleurs, sur un site wolof ou solinké.

Vous, si fière votre terre, exprimez-vous avec le dialecte de votre terre. Si vous n'avez rien compris c'est parceque vous n'avez plus cerveau. vous avez vendu votre raison à hellène. Cesaire a bien gardé la sienne.
Pour avoir un discours cohérent, allez d'abord chercher votre raison chez hellène, et à ce moment là nous pourrons jeter des bases raisonnables d'une discussion convenable, en attendant retournez vous assoir sous votre baobab.
Sans rancune, cacahouètes.

Anonyme a dit…

Une chose est certaine, je vois vraiment que vous rêvez débout ma pauvre. Vous vous croyez chez vous dans les DOM-TOM ? Alors que l'on vous tolére pour servir de femmes et d'hommes de ménage aux zoreilles en vacances ? C'est ce que j'appelle le bon nègre : qui pour parler de la maison de son maître dit "notre maison" est beau maître. Vous voyez je sais comme vous faire des courbettes, présenter mes hommages, ne faites pas attention à ma couleur, c'est le soleil..."
Savez vous que vous êtes un fardeau pour la France ? Et connaissez vous le montant de l'aide annuelle de la France et de l'UE aux DOM-TOM ? Allez vous renseigner un peu car je vois que êtes un aboyeur histérique à la tête vide. On vous maintient en perfusion parce qu'ils ont besoin de femmes et d'hommes de ménage pour nettoyer les chiottes pour les "vacanciers". Vous n'avez rien là-bas qui vous appartienne. Prennez la peine de vous renseigner sur le montant, et vous feriez moins le malin après. Avec de telles sommes, on peut transformer n'importe quel désert en ville ultra moderne du 22ème siècle.Je viens d'avoir la preuve que vous ne connaissez rien aux DOM-TOM. A qui vous allez raconter que vous êtes "indépendants" économiquement alors que même le téléphone est subventionné par la France ? Je ne dois même pas dire chez vous, car ce n'est pas chez vous, vous êtes chez les Français et vous êtes pour le moment des "tolérés" sur leur territoire. Donc tenez vous au garde-à-vous comme vous savez toujours bien le faire : oui messié, oui maadam, moi bon nègre sage qui fait exactement ce que vous demandez et qui copie exactement ce que vous faites et ce que vous dites, parfois mieux-même. Et pourtant je ne suis ni au Panthéon, ni ministre... Il est temps que vous pensez un peu à moi...".Bon nègre, sinon vous dans fond de bâteau sur mer.