dimanche 20 avril 2008

AU BAL DES FAUX CULS A LA SORBONNE.

Quand je débarque Place de la Sorbonne, ce sont d'abord des souvenirs qui m'envahissent. Que de beaux moments passés ici, dans les pubs entre deux cours, à refaire le monde avec Jessica*, King, Albert, Patrick, Nicolas, Zazaza et les autres. C'était la belle époque de l'insouciance, les amours passagères, la folie.

Le décor est planté. Grande estrade, avec un portrait immense du poète militant et combattant, chantre de la négritude et de la vérité. Je me remémore mes interminables lectures du "Cahier d'un Retour au Pays Natal", ou "La Tragédie du roi Christophe" que les imbéciles du jour n'ont même pas lu...

"Être là quand il faut où il faut" est une devise que j'ai faite mienne. Il fallait que de visu, je vis tous ces vendus à la cause noire qui assistaient à l'escroquerie organisée par Patrick Karam, l'ami de Sarkozy. Pour leur ventre, juste pour un petit plat de lentilles, ils sont prêts à sacrifier leurs semblables comme le dit souvent A2N avec qui j'assistais à cette mascarade...


Epargnons le pauvre Karam. Il n'a pas de reins assez solides, malgré le strapontin de la République à lui attribué par Nicolas Sarkozy, pour mettre en place une telle logistique. Des caméras partout, des photographes. Tiens, ce matériel est un pot de confiture et les mouches se donnent rendez-vous ? Sans doute. Les charognards sont de sortie...

Il fallait donc que je dise plutôt que la manifestation à la mémoire d'Aimé Césaire organisée par l'Elysée fut un désastre. Pour moi. De voir tous ces malfrats qui jadis combattaient l'anti-colonialiste, ce Nègre, cet Africain, un vrai, véritable camouflet pour cette caste de la "créolité" morbide qui nous assaille, au lieu de parler des Noirs de France dans leur globalité...



Christine Albanel n'a été sifflée que par moi et un petit groupuscule à la fin de son discours aussi hypocrite que tendancieux. Elle a notamment dit que dès potron-minet, elle sera dans l'avion présidentiel direction Madinina. Pour profaner la mémoire de Césaire ? Bertrand Delanoë aussi a déclamé une prose de derrière les fagots. Quelle bassesse ! Franchement, j'ai failli m'étrangler en l'écoutant.

N'eût été la présence de chorale de Gospel, de la flûte enchanté de Max Sylla, des sons magiques des percussionnistes Antillais, de l'ambiance bonne enfant de la foule, j'étais passer une nuit blanche à cogiter.

Photos demain ici ou LA-BAS

*Jessica: une sublime auvergnate, journaliste aujourd'hui dans un grand média.



7 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Il y a eu une bonne couverture médiatique du décès d'Aimé césaire. Par ailleurs, je ne suis pas d'accord avec vous, si peu d'élus se seraient déplacés vous auriez été aussi critique à leur égard. Faux culs ou pas ils l'ont fait et c'est déjà une très bonne chose. Et ils ne sont pas faux culs seulement lorsqu'il s'agit d'une personnalité noire... Ils le sont aussi pour d'autres. La présence de "ce bal de faux culs" comme vous le dites signifie clairement que la communauté noire commence à peser dans la société française, et il fait bon de montrer sa poire. Concernant Patrick Karam vous ne devriez pas être aussi virulent envers lui, il fait ce qu'il peut avec la marge de manoeuvre qu'on lui accorde, pensez vous qu'un président de gauche aurait fait ce que Nicolas sarkosy à fait pour les minorités visibles dans son gouvernement, même si c'est de la démagogie, lui, il l'a fait. Je dois lui reconnaitre ce fait même s'il n'a pas eu mon vote.

Anonyme a dit…

Bonjour AJM merci pour l'info toujours top. Pour rebondir sur le message que vient de poster anonyme. Il est vrai que si tout ses faul culs ne se manifesté pas pour le départ de Mr cézsaire, on serait les premiers à leur jeter la pierre. Mais il est important de démasquer leur masquarade et leur hypocrisie qui me donne envie de vomir. Donc ! conclusion merci AJM pout vos infos toujours un vrai régal de vous lire.

Aimé Césaire a dit…

La Martinique n'est française que quand il s'agit de toucher les allocs de la métropole.

AJM a dit…

Tiens un Aimé Césaire condescendant. C'est une belle blague en effet.

"Nègre je suis, Nègre je resterai" avait dit papa Aimé Césaire, fier de ses origines africaines, fier tout court.

Prem's et/ou @nonyme,

Il n'y a pas de doute possible, Nicolas Sarkozy a fait plus que tous les présidents français pour les minorités c'est indéniable, dans la même lignée que Mitterrand. Mais, il n'a jamais "récompensé" un vrai antillais, un guyanais ou un réunionnais et j'en passe.

@nomyme2,

Merci pour le soutien.

Bon dimanche à tous !

Anonyme a dit…

"Entre deux cours", c'est sûr. A te lire, on est obligé de constater que tu ne devais pas souvent y mettre les pieds, en cours !

Tes "interminables lectures", c'est sûr, tu dois mettre des mois à lire trente pages !

"que les imbéciles du jour n'ont même pas lu..."

Que sais-tu de ce que tel ou tel a lu ou pas lu, ma pauvre nouille ? Qu'est-ce qui te permet de traiter tel ou tel d'imbécile, pauvre andouille ? Ton QI ? Ta culture ?

Exemple :

"Il fallait que de visu, je vis tous ces vendus à la cause noire qui assistaient à l'escroquerie organisée par Patrick Karam, l'ami de Sarkozy."

Il fallait que je VISSE, mon mononeuronique agrammatical... Et quand on "voit", c'est TOUJOURS "de visu", ma pauvre endive.

Ainsi donc tu n'es plus EMBALLE par l'hommage de la nation à Aimé Césaire, dont tu remerciais chaleureusement Sarkozy il y a seulement DEUX JOURS ???

Quel pauvre pitre, quelle minable girouette, quel lamentable retourneur de veste !

Aimé Césaire est un IMMENSE écrivain et homme politique FRANCAIS à qui la REPUBLIQUE se DOIT de rendre un hommage IMMENSE, comme à Victor Hugo ou à Emile Zola. Ce n'est PAS Sarkozy ni son gouvernement qui s'exprime, c'est la REPUBLIQUE, c'est la FRANCE.

C'est un GRAND homme qui a fait de GRANDES choses pour la cause noire, en inscrivant son combat - c'est là qu'est sa grandeur - dans l'UNIVERSEL, tout en ne craignant pas de se "salir les mains" en s'occupant de questions aussi terre à terre que la voierie et l'habitat, pour améliorer concrètement le sort de ses frères en HUMANITE.

Il aurait HONTE de toi, notre Aimé bien-aimé, s'il te lisait, pauvre abruti !

TRUC

Anonyme a dit…

Tiens, le lien pour signer la pétition "Aimé Césaire au Panthéon" a disparu, MDR !!! Après avoir vivement encouragé les blogueurs à la signer, après l'avoir signée lui-même, voilà-t-il pas que notre AJM national a changé d'avis !

Girouette, va !

Toujours de l'avis du dernier qui parle ! En l'eau-cul-rance, son GOUROU Dieudonné (le "nègre utile" des fascistes du FN) a dit que c'était pas bien, alors c'est pas bien !

Quel pitre !

Anonyme a dit…

Truc, je suis entièrement d'accord avec toi quand tu dis que c'est la République qui rend hommage à Césaire et non des politiciens en particulier. Quel dommage que les esprits mesquins ne l'aient pas compris !

Au lieu de se réjouir d'une telle occurrence, si rare, ils ne font que chercher des poux... J'ai même lu, ici et là, un appel à empêcher Sarkozy d'attérir à Fort-de-France. Mais qu'ont-ils dans la tête ???

Tycoon