mercredi 23 avril 2008

"HILLARY CLINTON DOIT SE RETIRER DE LA COURSE.

Je viens de tomber sur l'interview de Philip Golub, mon ancien professeur à l'IRIS, journaliste juif américain vivant à Paris qui nous enseignait "l'anglais par les médias", un module que j'adorais. C'est le regard éclairé d'un américain sur la situation des primaires au sein du parti de l'âne.

Propos recueillis par Xavier Demarle

La candidate est donnée gagnante aux primaires démocrates de Pennsylvanie, mardi. Mais pour Philip Golub, professeur à l'American Institute of Paris, elle risque de ne pas avoir assez d'avance sur Barack Obama pour emporter suffisamment de délégués et se replacer ainsi dans la course au niveau national. Interview.


Philip Golub enseigne les relations internationales à l'université Paris-VIII et à l'American University of Paris. Il collabore également avec la rédaction du Monde diplomatique.

Barack Obama a déclenché une polémique en assurant que les "gens des petites villes étaient amers et qu'ils s'accrochaient aux armes et à la religion par frustration". Ces déclarations ont-elles ouvert un boulevard à Hillary Clinton, à l'aube des primaires de Pennsylvanie?

Non, ces propos ont peut-être déclenché une polémique, mais elles ne devrait avoir que peu d'impact. Les raisons de la défaite annoncée d'Obama s'expliquent plutôt par la nature de la population dans cet Etat. Depuis le début de la désignation des primaires, on a pu constater qu'il mobilisait davantage la jeunesse et la population afro-américaine, qui ne représentent que 10% de la population de Pennsylvanie. Celle-ci est principalement blanche et ouvrière, plus proche, donc, d'Hillary Clinton. C'est pourquoi elle semble assurée de l'emporter.

Mais si Hillary Clinton ne gagne pas avec une avance suffisante en Pennsylvanie, sera-t-elle hors course ?

Le véritable enjeu pour Barack Obama n'est pas de gagner, mais de perdre avec le moins d'avance possible. Pour qu'Hillary Clinton puisse se maintenir, il lui faudrait 10 ou 15 points de plus que son rival. Les sondages ne lui en donnent que cinq. Ces scores sont vraiment inférieurs à ce qu'elle devrait recueillir. Pourquoi se maintient-elle dans la course? Elle devrait plutôt d'ores et déjà se retirer et accepter sa défaite...

Les Etats-Unis s'enfoncent dans la récession. La crise économique peut-elle s'inviter dans la course à l'investiture démocrate?

Ni Barack Obama, ni Hillary Clinton n'évoquent dans leur programme le ralentissement de l'activité dû aux subprimes. Ou alors, ils le font très succinctement. C'est une erreur de leur part. Peut-être le font-ils par calcul politique pour garder les mains libres pour la suite ? En tous cas, la situation économique et sociale fait partie des principales préoccupations des Américains. Un sondage CBS/New York Times a fait récemment état du mécontentement de 80% de la population vis-à-vis de la conjoncture. Ce sondage confirme les conclusions d'études de plus long terme menées par exemple par le Pew Institute. La campagne présidentielle ne pourra pas mettre de côté la crise économique. Républicains et démocrates seront alors bel et bien obligés de clarifier leurs positions sur le sujet.

Source: L'Express.fr

5 commentaires:

Anonyme a dit…

tout comme vous cher Alain je suie cette campagne et je crois que nous allons cette nuit vers des petites surprises car:
il semblerait que la jeunesse est particulièrement Obamiste or ces jeunes ne peuvent être contacté par téléphone fixe ayant des cellulaires.... évidemment je suis incapable d'en citer le nombre...
cette nuit je veille car OBA va, doit changer la face du monde.
cordialement

Anonyme a dit…

Oui, c'est ça, elle doit se retirer d'une course qu'elle risque de gagner, parce que sinon ça va faire de la peine à ton candidat, et ce serait vraiment une "preuve" de négrophobie !

Comment tu sais qu'il est juif, Philip Golub ? Tu as vérifié sa circoncision ? Et s'il était catholique ou bouddhiste, tu aurais jugé utile de le préciser ? Depuis quand on accompagne le nom d'un journaliste de son appartenance confessionnelle ?

Quel pitre !

Anonyme a dit…

vous qui signez le pitre je vous soupçonne de grande malhonnêteté intetellecuelle... vous puez la haine... être juif c'est une fierté pas un boulet...

AJM a dit…

@NONYME,
Il faut encore batailler dur. La face du monde ne changera pas de si tôt.

Bien à vous !

Vincent a dit…

AJM,

comment peux-tu accepter que ces gens se cachent de la sorte ?
Qu'ils se montrent au lieu de la jouer en version sniper.
Y en a marre de te voir te laisser insulter.
Je n'ai pas la prétention d'élever le débat mais je trouve que ces anonymes ont beaucoup trop facile pour le réduire.