vendredi 4 avril 2008

HILLARY CLINTON : LA FIN DU FILM.


Danger dans le camp Clinton. Enfin, le jeune sénateur de l'Illinois, Barack Obama, vient ce matin d'enregistrer le premier sondage qui fait de lui, le favori dans le fief de l'ex first lady, Hillary Clinton, en Pennsylvanie. accrochée à ses basques pour rien. Elle risque donc d'être humiliée alors qu'elle n'a plus réellement aucune chance d'être investie par le parti de l'âne.

Avec un 45/43 soit deux points d'avance, l'accélération de la campagne qui voit de plus en plus les partisans de l'ex première dame se décourager, est la résultante de toutes les attaques avortées contre Obama. La dernière en date étant que Barack Obama proposerait aux Ougandais d'accueillir les Palestiniens, belle initiative pour transporter et transposer les problèmes du Proche Orient créés par nous, Occidentaux, en Afrique.

Pour couper court à cette nouvelle connerie, Barack Obama a encore une fois déclaré qu'il ne laissera aucun soldat américain en Irak s'il est élu. Or, ce n'est un secret pour personne, cette sale guerre est une parodie concocté par une coalition américano-sioniste... En voulant couler par tous les moyens Barack Obama, ils avaient oubliés quelque chose: la documentation, les archives.

Des documents exclusifs circulent, telle la lettre (en dessous) de Bill Clinton au pasteur Wright, l'homme par lequel le scandale arrive, supporter de la campagne Clinton....en 1990. En voyant Sylvester Stallone dans le camp McCain, Barack Obama avec son humour décapant a lâché ceci: "Hillary, Rocky n'est qu'un film". Tel est pris qui croyait prendre.






Paroles.

The respect of the world that we now lack,
If you want it back, then vote Barack!
Because this time we come out to vote!

Stop the war!
Stop genocide in Darfur!
No matter what,
Get health care for who have not!
The Foreign Relations Committee,
Can attest to his tenacity,
For homeland and job security.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

EXCELLENT !