lundi 14 avril 2008

Le métier du doublage a un problème avec la couleur


TEMOIGNAGE

Je suis comédienne, issue du Conservatoire national supérieur d’art
dramatique. Je travaille au théâtre, à la télévision, au cinéma, dans le
doublage. J’écris des pièces, des chansons, je chante.

Je suis métisse. Mon père est noir et ma mère est blanche. Biologiquement,
nous sommes tous métis. Je suis française. J’ai grandi en Normandie. L’île
que je connais la mieux et dont je parle couramment la langue s’appelle
Angleterre.

Le 16 février 2007, je double une série américaine. Nous sommes une douzaine
de comédiens, dont deux métissés, A. et moi. Lors d’un changement de bobine,
la chef de plateau demande si nous sommes libres le 20 mars. La majorité
l’est. En fin de journée, ceux qui ont fini partent. Restent trois ou quatre
comédiens blancs, A., l’ingénieur du son et moi. La chef de plateau se
tourne alors vers A.
et moi:

"Je ne sais pas s’il y a des gens comme vous dans le prochain épisode, et
comme vous avez des voix spéciales, je ne peux pas vous prendre sur tout,
vous ne pouvez pas doubler les Blancs."

Les Blancs sont censés avoir une tessiture de voix plus étendue
Il faut savoir que dans le doublage, "les comédiens noirs ont des voix
graves de
Noirs" et les comédiens asiatiques ont une voix "aigue d’asiatique". Les
comédiens blancs, eux, ont la chance d’avoir une tessiture suffisamment
étendue qui permet de doubler et les Noirs et les asiatiques et les Blancs.
Cette croyance est telle qu’il n’est pas rare d’entendre une comédienne
blanche affirmer qu’elle a "une voix de Noire" sans penser être raciste; au
contraire, elle double des Noires.

Ce métier a un problème avec la couleur. Seuls les comédiens noirs
américains seraient "valables" et comme, je cite, "il n’y a pas de bons
comédiens noirs français" ni "assez de diversité", force est d’employer des
comédiens blancs, lesquels sont meilleurs.

On sourit. Mais cette violence détruit. Votre histoire vous est dérobée.
Exit les plages du débarquement, exit la peau laiteuse de cette femme que
vous appeliez maman, exit votre cousine blanche qui vous dit: "J’ai toujours
voulu des enfants métis, ça doit être à cause de ton frère et toi."

Exit le Conservatoire, exit l'Angleterre… vous êtes "noire", cela signifie:
"Vous êtes un être humain différent de nous, vous venez du Noirland."
"Nous ne travaillerons plus ensemble jusqu’à nouvel ordre."

Sonnés, nous sommes sortis dans l’absolu silence des comédiens blancs
présents. Plus tard, j’appelle cette chef de plateau, lui explique la
blessure et ce qu’est une voix. Réponse: "Nous ne travaillerons plus
ensemble jusqu’à nouvel ordre."

J’écrirai à la boîte de doublage qui pariera sur mon silence. J’écrirai à la
Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité
(Halde). A. m’accompagnera puis prendra peur. Je prends le risque d’être sur
une "liste noire".

J’appellerai les journalistes que je connais. Je leur avais déjà parlé du
racisme dans ce métier où l’on vous présente "en version colorée, mais pas
trop", vous demande de "ne pas oublier que vous êtes noire"… Cette fois,
nous avons "une voix spéciale".

J’écris à Libé et PPDA qui évoquait le racisme devant Halle Berry, j’appelle
France Culture, France 2, mon amie Anne -blanche- tente de convaincre sa
tante, journaliste: rien.

En décembre, la Halde répondra qu’elle ne peut pas traiter le dossier, alors
j’irai au Haut comité pour l’intégration (HCI) où je serai enfin entendue.
En janvier, je contacte le Comité représentatif des associations noires
(Cran) qui m’écoute.

Les comédiens noirs américains doublés par des Blancs
J’entends à la télé un journaliste du Nouvel Obs. Je le contacte. Il lit le
dossier qu’Anne et moi avons établi, dossier qui démontre que si les Blancs
peuvent doubler les Noirs, la réciproque n’est pas vraie. Pratiquement tous
les rôles majeurs joués par des comédiens noirs américains sont doublés par
des comédiens blancs.

Bien sûr, quelques exceptions, "l’exception qui confirme la règle".

L’absurdité est qu’on peut trouver la voix d’une comédienne noire pas assez
noire, et lui préférer celle d’une comédienne blanche qui serait plus
conforme aux préjugés.

Enfin le papier du Nouvel Observateur sort le 14 février. La Halde,
contactée par le HCI et le journaliste, rouvre le dossier. L’article signé
Olivier Toscer, conjugué à l’action du Cran entraînent des appels de
plusieurs médias, dont le Times. S’ensuit une succession d’interviews, pour
France Ô, RFO, RFI.

Aucun média français supposé "généraliste" n’a réagi. Ont réagi un journal
anglais et des chaînes dites "communautaires". Roland Barthes écrit: "Le
théâtre se doit d’être le grand commentaire de la société."

Le commentaire est ici édifiant. Je connais les pommiers bien avant les
palmiers, les plages du débarquement avant celles des Salines, j’attrape des
coups de soleil. Oui, un noir bronze. J’habite Paris, la métisse.

Pourquoi la discrimination raciale à l’embauche dans le doublage
n’intéresse-t-elle pas France 3, France 2, France Inter, France Culture,
France Info? Pourquoi aucun média dit "généraliste" ne semble être concerné
par les dessous des images qu’il véhicule ?


Source: BWORLDCONNECTION.

15 commentaires:

SANSVOIX a dit…

Dans ces milieux-là des spactacles, et dans toutes sortes des arts, peuplent des personnes les plus imbéciles et les plus aignardes de la terre, pas toutes, mais avec une excessivité aigüe en France.

Combien de jeunes Noires et des Métisses - c'est triste quand un(e) métis(se) s'amuserait à être raciste contre un(e) autre Noir(e) moins clair(e) qu'elle, car il arrive qu'on le leur fasse voir, aux métis(se), de toutes les couleurs plus qu'aux Noir(e) - , j'écrivais donc, combien de jeunes Noires et de jeunes Métisses inscrites dans l'apprentissage du chant lyrique dans des conservatoires et qui sont systématiquement BROYEES parce que la nature leur aura pourvu - par erreur (?) - les cordes vocales de Soprano...!?!

- quand elles chantent bien et juste, on leur repprochera toujours de manquer de technique et vice-versa -

Tout simplement parce que ces esprits éculés dont souvent le seul talent est d'aider à faire développer un talent de cantatrice, ils ont décidé que les Noires ne peuvent être que mezzo.

Depuis que la Noire a chanté le jazz, toutes les Noires, selon eux, ne peuvent avoir que la voix des Jazzwomen.

L'imbécilité de ces personnes, par ce comportement, aura même décidé, sans qu'ils ne s'en rendent compte, qu'aucun des membres blancs d'un couple mixte ne peut transmettre ses gènes à un(e) Métis(se), (sauf évidement s'il faut lui retirer un bout de substence de la moelle épinière pour sauver un parent malade de race blanche)

On a beau entendre Jessie NORMAN (la faire chanter au 200ème anniversairee de la Révolution) ou Barbara HENDRICKS , rien à faire, en France , ce n'est pas demain la veille que nous verrons une soprano française Noire ou Métisse.

L'on peut comprendre parfaitement le ravage psychologique dans le chef des jeunes Noires et Métisses, comme la soeur ci présente, qui auront investi toute leur jeunesse à apprendre , à passer des concours et..à les réussir, malgré tout, si elles ne se décourageaient pas...

Msis, hélas, une chose qu'on n'oublie jamais dans ces milieux- là et qui n'est pas discriminée, c'est l'argent qu'on leur exige de débourser pour frais d'études, quand ces jeunes sont en apprentissage !

ASV

CREOLE a dit…

Il faut se rendre à l'évidence, que ce soit dans le doublage, le ciné ou autre industrie du 7ème art, les français ont du mal à concevoir la présence de ceux qu'ils ne connaissent toujours pas : Les noirs, en l'occurence.
Les gorges noires et métisses sont souvent belles, chargées de plus de note, justement.
Les césars que je boycotte sans peine sont attribués, à, à, à,...Aaaarghh!!!
Quelle rengaine! Qu'est-ce que le ciné french est mauvais, en général!
La nouvelle génération s'en-t-elle compte, ou non ?

AJM a dit…

Bonjour à tous les deux.

C'est vrai que la société française organise la non visibilité des Noirs. J'en sais quelque chose.

On vous trouve toujours des défauts et personne ne vous excuse d'une erreur volontaire ou pas.

Vous êtes Noir c'est tout et vous ne méritez pas mieux, vous devez vous taire parce que vous avez tort lorsqu'on vous accuse même à tort, par exemple.

Ceux qui vous accusent justifient toujours leur position en précisant qu'ils ont un chien, pardon, un ami Noir.

Anonyme a dit…

Juste un conseil
Je sais que c'est pas facile qu'on est basané dans ce pays. Mais plutôt que de subir, donnez vous les moyens d'être vous même votre employeur. Cette comédienne est très talentueuse à ce que je crois. Un ami me disait,récemment, vous qui habitez les pays d'Europe, vous devez intégrer le paramètre du racisme dans tous vos démarches afin de ne pas être surpris et d'y rémédier par des parades. La société blanche ne changera pas, c'est comme ça. Je dis à cette soeur, elle a du talent, fais en sorte que tu ne puisses pas subir l'idiotie des autres en te mettant dans une situation de mendicité de l'emploi. facile à dire et difficile à faire, mais nous devons nous noirs le comprendre. Tous les noirs qui réussissent ne font que contourner les pièges tendus à eux. On ne voulait pas de Cheikh Diara en France, mais il a fait carrière aux Etats unis,voilà.

Anonyme a dit…

Serait-il possible de connaître l'opinion d'AJM, à défaut d'avoir celui de cette femme, sur les personnes issues des communautés noires de france, d'usa et d'ailleurs, qui cherchent à faire et font des films par eux-mêmes, avec eux-mêmes, et pour eux-mêmes ? Bref, ce qu'appellent certains des films "communautaires".

sng

Anonyme a dit…

La France est un pays profondément arriéré, il n'y a rien à attendre juste à se débrouiller soi-même.

Fleur a dit…

Bonjour,
n'y a-t-il pas un blog ou un site qui répertorierait toutes les expériences "précises" de discrimination, avec dates, boîtes concernées et actions faites (en justice ou pas) comme dans votre histoire que vous venez de nous laisser lire, pour que tout un chacun n'ayant pas de lien avec des personnes discriminées ne nous disent plus que ce sont des "cas particuliers"? pour que chaque histoire entre dans un fleuve tel que les médias ne pourraient pas l'ignorer?
Le cas est le même avec d'autres problèmes et discriminations d'un autre ordre mais également méprisé (stagiaires, salariés précaires et soumis à des malversations patronales, salaires non payés, administrations utilisant des salariés jetables et transparents, démunis quand il faut réclamer des salaires non payés devant le tribunal administratif, plafond de verre pour les femmes, etc.) et nous n'avons souvent pas le réflexe de grouper tous les cas que l'on nous présente comme des exceptions alors que si nous nous groupions, le silence ne se ferait plus.
Bien sûr, tenir ce blog et vérifier que toutes les histoires sont vraies semble un travail de longue haleine (je ne me sens pas les épaules pour le faire, mais si quelqu'un se sent suffisamment concerné et disponible?)...

AJM a dit…

Bonjour Fleur.

Vaste programme en effet.

Anonyme a dit…

Une réponse d'AJM à ma question, stp.

sng

SANSVOIX a dit…

Mon cher anonyme

Quand on est anonyme, comme nombre d'entre nous, l'on ne devrait pas exiger une réponse à sa demande, surtout que la question s'adresse à une personne qui n'est pas anonyme et qui se présente avec ses vrais noms aux initiales d'AJM

Cet AJM est gentil de répondre à nos questions de "vulgaires" anonymes, il n'est pas obligé en fait, de répondre à un anonyme !

Pardonnez-moi, chers frères et soeurs anonymes, de mes facéties...de franc-parler, mais toujours amicales.

ASV

Anonyme a dit…

Je crois avoir signer par deux fois, mes commentaires via "sng".
De plus, ASV, je crois que AJM est capable de s'exprimer tout seul.

sng

Fleur a dit…

Exact, ajm, vaste programme... pas obligés de tout faire en même temps (superman/woman des questions qui fâchent demandé/ée...)mais y en a assez des "générations sacrifiées" (bis, l'histoire a déjà donné)...

Muku a dit…

Je remarque aussi que les Noirs américains sont affublés d'un pseudo accent des îles ridicule qui ne cadre pas du tout avec le personnage. L'exemple le plus frappant est Eddie Murphy.

franck a dit…

salut Ajm, je me suis pas connecté depuis plusieurs jours et que de message enchanteurs ma foi !!!
Quelle horreurs pour cette actrice et ton amie. Il se trouve que j'ai été moi meme témoins d'une arestation musclée samerdi soir a la sortie d'un concert de soul. Un couple s'est fait molesté par 5 policiers, le garçon et la fille, la vingtaine, lui a fini au poste blessé "dans sa chutte" ; la fille ceinturée )par une fliquette mise au sol le pied sur le visage. Les flics m'ont proprement insulté et menacé de garde a vue si j'intervenais. J'ai pu echangé mes coordonnées tout de meme avec le jeune au cas ou ils voudraient porter plainte. Je les ai appelés hier, ils nous souhaitent pas porter plainte et le garçon bon pour passer au tribunal en septembre pour "insulte a agent".
Vive la police !

SANSVOIX a dit…

Cher anonyme,

Veuillez accepter mes excuses si j'ai blessé...!

Quant à mon cher muku, c'est vrai qu'Eddy MURPHY a un accent "inaméricain" dans ses films pojetés en France

Tu verras ,un jour si l'on faisait un film sur OBAMA,en France, l'on entendra parler dans le film un Paul BIYA ou tout autre potentat africain...

ASV