jeudi 24 avril 2008

POURQUOI MENTONS-NOUS TANT ?

Quand le mensonge fait force de loi, c'est le monde qui va mal. Dans un commentaire d'Anonyme Sans Voix (ASV), j'ai décelé quelque chose de particulier chers allainjulesnautes. Nous sommes entourés de menteurs, nous vivons dans le mensonge. C'est le but de cette petite caresse du vendredi soir.

Entre la tentative de "recel de cadavre" du poète que le monde entier nous envie, pour le Panthéon que je n'avais pas décelé sous le coup de l'émotion, la victoire à l'élection présidentielle de Tartempion en France, le succès d'hier d'Hillary Clinton en Pennsylvanie, il y a de quoi s'inquiéter sérieusement.

Dans les méandres du pouvoir, la prime semble être donnée aux menteurs. Plus tu ments, et plus les moutons te suivent, gigotent autour de toi tels des cabris en manque, réclamant toujours plus de mythomanie.

Triste réalité et désormais paradigme sociétal.

Tout le monde ment. Aujourd'hui, les arracheurs de dents sont des enfants de cœur devant les hommes politiques, les médias ou encore simplement le citoyen lambda.

Un petit florilège des films de Louis de Funès, sur le mensonge, nous fera probablement du bien, non ?