mercredi 25 juin 2008

HARRY ROSELMACK OU LA CHUTE D'UN BRANQUIGNOLE.


Incapable d’endosser l’étoffe d’un héros, imbu de sa personne, hautain et acariâtre selon ses détracteurs, Harry Roselmack paye au prix fort son irrévérence, son ingratitude et finalement, son manque criard du soutien de ceux grâce auxquels, il s’est retrouvé là. C’est la chronique annoncée de la mort médiatique à petit feu de l’Africain des Antilles.

La chute d’un pistonné.
Voici l’histoire banale d’un jeune noir, métropolitain et d’origine antillaise, toléré par l’ancien maître et soutenu par ses frères qu’il a renié, et qui a cru finalement qu’il était arrivé et devenu intouchable. Or, la promotion du bel Harry Roselmack pouvait être considérée comme une promotion canapé s’il avait été une femme. En effet, mon propos va certainement surprendre ceux qui me lisent régulièrement et qui m’accusent d’être communautariste.

Harry Roselmack qui a été mis en tête de gondole devant toute la France, n’avait pas le potentiel ou plutôt avait le conditionnel couleur qui sied aux "incapables" heureux. Résultat des courses : il a décidé de devenir blanc, de rejeter tout ce qui avait trait à sa couleur. Diplômé d’une IUT, niveau DEUG donc, sans réelle expérience, il n’avait pas et n’aura jamais l’étoffe d’un PPDA dont il espérait remplacer dans ses rêves éveillés de "branquignole" gamin qui s’émerveille devant une caméra en chocolat.

Qui est Harry Roselmack ?

Un jeune tourangeau sorti du diable vauvert qui a une très haute estime de lui-même et, cerise sur le gâteau, opportunisme à souhait. Il me fait simplement pleurer de rire à défaut d’éclater en sanglots. Qu’il est loin le temps où il faisait le pied de grue au domicile de l’écrivaine francophone la plus lue et la plus primée, Calixthe Beyala, instigatrice du Collectif égalité à qui il doit tout, contrairement aux affirmations de la supposée influence d’Averroès dont il est membre. Le Collectif égalité a fait gagner des années aux noirs de France, ajouté à cela, le coup de pied violent de Dieudonné dans la fourmilière.

Là, le bel Harry avait besoin de sa sœur. La suite est assez croustillante et cocasse. Sa grande sœur donc, pris son dossier et le présenta à France info. Il fut intégré sans avoir passé d’entrevue ou d’entretien d’embauche. Comme le disent les camerounais, petit clin d’œil à Dieudonné et Calixthe Beyala, qui ont tous les deux ces origines : « il avait le parapluie et les godasses » et/ou protection de l’écrivaine, jusqu’à son arrivée sur Canal+ puis sur TF1.

Manque d’humilité.

Après ces prouesses dues à sa "compétence" couleur café qu’il brandissait comme un trophée, l’homme se mua en star, refusant de se prendre en photo avec des petits noirs qui l’admiraient pourtant. Or, les stars, les vraies, n’hésitent pas à se plier à cet exercice. Pire, il ne saluait plus semble-t-il, selon des informations très fiables, ses parrains, les narguant et les ignorant royalement, en public comme en privé.

Le bel Harry croyait que tout ce qui brillait était de l’or. De voir d’ailleurs ses costumes de mauvaises coupes en satin noir qui illuminaient négativement tout l’écran -on regrettera toujours l’homme au pull-over bordeaux de Canal+ -, ceci montrait bien que la star déchue, n’était ni bien entourée ni bien conseillée. La folie des grandeurs l’aurait semble-t-il aussi, emporté. Il voyait tout en grand désormais, de ses appartements privés à sa nouvelle vie…de nabab éphémère.

Retour à la case départ ?

La grosse désillusion n’est pas loin. Selon nos informations, son employeur TF1, ne proposerait rien au jeune homme, alors qu’on parlait ici et là, de son départ "volontaire" forcé vers LCI. Des chaînes hertziennes au Câble, c’est certainement un mauvais point de chute, un désaveu retentissant.

L’homme aurait approché son ancien employeur Canal+, qui aurait gentiment décliné cette offre de service. Néanmoins, selon les rumeurs, il présentera « Sept à huit » tout seul et, restera le joker de….Laurence Ferrari. Quelle ironie !

La sortie glorieuse n’aura probablement pas lieu. Négocie-t-il désormais un retour vers TropiquesFM, née de la défunte radio, Média Tropical, qui l’a vu naître et grandir ? D’aucuns diront que c’est son niveau, d’autres crieront à la négrophobie, croyant qu’on avait placé devant eux, une icône. Il s’est sabordé tout seul l’infortuné Harry.

22 commentaires:

MD a dit…

"Le Collectif égalité a fait gagner des années aux noirs de France, ajouté à cela, le coup de pied violent de Dieudonné dans la fourmilière." fin de citation

Allain, le comité c'est le machin imaginé par Beyala ? Les droits d'entrées sont loin d'être à la portée de tous, c'est un peu élitiste, non ? Nous n'avons pas eu le temps d'en parler lors de notre entrevue parisienne, je le regrette, c'eût été un débat intéressant !

AJM a dit…

@MD,

C'est vrai. Rendons à César ce qui appartient à César et à Dieu....

Ils sont les premiers, mais, c'est surtout Calixthe Beyala qui est à l'origine. Un peu élitiste c'est certain, mais, néanmoins, de voir Harry Roselmack regarder des parrains de travers me choque au plus haut point.

Ceux que j'ai rencontré avant de faire ce billet m'on parlé de son arrogance incroyable. Je ne le connais pas mais, moi-même, je peux témoigner. Je lui ai serré la main au Sénat en sollicitant de poser auprès de lui. Refus. Or, il me souvient, il y a des années, à Neuilly, j'ai fait une photo avec PPDA en toute simplicité et humilité.

Mon bébé avance à pas de géant !

@+

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord avec toi sur ce coup. Il n'y a point de négrophobie. Il n'a pas l'étoffe. Point barre.

Anonyme a dit…

Tu vas te retrouver au tribunal comme ton pote Ahmed, l'AJM et ce sera bien fait pour toi.

Greg a dit…

Et boum !

Après avoir abandonné son blog un moment, le retour est phénoménal. Du grand art.

Tribunal ? Tant mieux, ça sera la fortune. Qui se sent morveux n'a qu'à se moucher.

Merci AJM !

Anonyme a dit…

Aïe, ouille !

Ton ami de dix ans !

SANSVOIX a dit…

Oui, Calixthe, malgré ce que l'on peut dire contre elle si l'on se laissait aller, fut une vraie et première battante pour parler de l'absence des Noirs à la télé.

Elle milita beaucoup pour leur présence. Oui, Roselmack aura bénéficié d'une façon ou d'une autre de ce combat calixthien.

ASV

y2bkl a dit…

Aïe !

"...restera le joker de….Laurence Ferrari."

Nan sérieux, juste pour son self-estime, il devrait se tailler de là, l'ami qui nous veut du bien.

y2bkl a dit…

Attention tout de même ! Il paraît qu'il est bon en arts martiaux ! lol

nubiennes a dit…

Cette description me fait penser à "Bel ami" LOl.
Franchement c'est un peu fort de café cette description .
What else !

Nico a dit…

Ce mec,Roselmack,

Je me suis toujours douté qu'il n'était pas cool.

Anonyme a dit…

Bien fait pour ce traitre à la cause noire !

Daniella a dit…

Si tout cela s'avère vrai, alors Harry rejoind, hélas, une bonne majorité de ses concitoyens (afro-antillais), car voilà un sujet qui me semble réaliste : Dès que les noirs sont médiatisés (en star), ça y est : La grosse tête et l'arrogance!
J'en ai connu quelques uns comme ça,...Marie-Jo PEREC, DESVARIEUX de Kassav, VOULZY, THAMAR, TANYA ST VAL, ZORROBABEL,et d'autres que je ne cite pas...C'est le problème chez nous et c'est bien dommage, car nous avons besoin d'humilité et de solidarité, c'est l'essentiel.
J'ai connu, par contre, une grande discrétion et une gentillesse déconcertante de la part de Pascal LEGITIMUS, mais c'est bien rare, car on dirati qu'il suffit d'être noir ou métis et hop le succès on en fait des confettis, dommage, vraiment dommage.

SANSVOIX a dit…

Etant parti longtemps de Paris, voir ces célébrités afro-antillo-africo-français équivaudrait à vouloir chercher une petite aiguille dans une botte de foin.

A Paris, 2 seuls Noirs, un Africain (moi)et un Antillais (martiniquais, originaire de St-Joseph) étions à la tête avec d'autres Français métropolitains du Mouvement qui luttait contre l'apartheid en Afrique du Sud.

Nous faisions des campagnes de boycott économique de l'Afrique du Sud, ce qui nous permit de fréquenter quelques grands lieux parisiens et les grands qui y fréquentaient.

C'est vrai qu'à Paris un ou deux coqtails où l'on rencontre nombreux "pique-assiettes", - souvent toujours les mêmes -, l'on peut prendred vite fait la grosse tête si l'on en manque solidement bien fixée entre les deux épaules.

Ce que j'apprends de Roselmack sur ce blog, ne me surprendrait pas, mais ça me décevrait si c'est vrai.

Dommage car, j'étais catastrophé de son éviction à remplacer PPDA, au profit de Laurence FERRARI (qui n'aimerait pas rouler dans une Ferrari doit-on se dire assurément sur TF1 ?!!!!?).

Et, surtout, c'est ma compagne qui tomberait des nues, tellement qu'elle apprécie Roselmack.

Quant à moi je m'attendrissais devant cette sorte de "complicité" affichée entre lui et Anne Sophie LAPIX sur "7 à 8".

Dommage si vraiment HARRY serait arrogant.

L'arrogance n'a jamais été signe d'intelligence !

Daniella a dit…

""autre de ce combat calixthien.""

Non, non, pas elle seulement, un autre comédien, guadeloupéen, son nom me reviendra peut-être, mais lui aussi fait partie intégrante du combat mené pour l'insertion des afros-antillais dans l'audio-visuel, souvenez-vous, Calyxte n'était pas la seule!!!

Anonyme a dit…

j'ai lu l'article au taf, mort de rire brove, meme tropic FM voudra plus de lui, je me demande si il a pas reussi avoir un passeport israelien entre temps, pour presenter sur info Live, les journalistes reporter de guerre ca court pas les rues... ;)

AS

Re-Daniella a dit…

Je me suis un peu hâtée en disant que Harry faisait partie de l'arrogance spécifique chez les noirs. Cela ne se peut pas, car c'est l'être humain qui est ainsi, en fait.
C'est idiot de ma part d'avoir stigmatisé des gens parce qu'ils sont noirs, ma petite cervelle n'avait fait le chemin qu'un être humain, dès qu'il est à peine "star", c'est le melon!

AJM a dit…

@Daniella,

Cool, je te connais. Les métisses ont souvent trop de punch.. :-p

@Bro, le bébé avance tranquillement.

@+

SANSVOIX a dit…

daniella,

Bien sûr que si à côté de Calixthe il y avait d'autres qu'elle pour ce combat de la conquête de l'audoivisuel, l'on ne peut que s'en féliciter.

Ici, nous stigmatisons le vice presque commun aux Stars qui consisterait de donner dans l'arrogance et ou dans l'"ingratitude" une fois parvenues au faîte de leur gloire, oubliant la somme de combats menés par les autres pour y arriver !

ASV

Daniella a dit…

Sans voix,
La reconnaissance du ventre, c'est ce qui nous échappe trop souvent, c'est vrai!

cezé a dit…

Slt AJM !

Franchement je suis abasourdi par ce que tu écris. Je ne vis en région parisienne pour être au courant comme toi, mais je m'interroge sur tes infos. Il me semble avoir aperçu cet homme à la manifestation du Cran, il me semble l'avoir entendu défendre les Noirs à chacune de ses interviews... Sois tu joues au nègre en riant à gorge déployée sur les malheurs qui s'abattent sur ton frère, sois tu joues au journaliste style canard enchaîné tournant en dérision les acteurs du spectacle cathodique. J'aimerais croire à la seconde option, quoi que. Toutefois, quelle que soit la véracité de tes infos dont je ne mets en doute, les ancêtres ne nous ont-ils pas enseigné de ne point rire au nez celui à qui le destin joue des tours. En bon camer tu devrais le savoir, et en tant que noir encore davantage, car les humiliations nous les connaissons tous. Penses tu vraiment que TF1 n'ait pas voulu de lui parce qu'il avait seulement un DUT ? Combien de journalistes ne connaissons nous pas dans le PAF qui n'ont même pas ce niveau ? Et d'abord le diplôme fait-il le journaliste ? Delarue n'a qu'un BTS de publicité, cela ne lui a pas empêché d'avoir le melon et d'avoir la carrière qu'il a eu. Donc il faut arrêter. Des fois j'ai l'impression que tu joue les chiens qui s'aharne sur un os complétement déviandé, permets moi l'expression. En toute humilité, je pense que en France, la couleur de peau explique beaucoup de choses. Si harry était aux etats-unis et se serait cassé la gueule la bas, je dirais que "he was not the man at the right place". Comme nous sommes en France, un pays qui considère le polonais de la dernière pluie plus français que l'antillais, je suis presque sûr que des raisons raciales ne sont pas à écartées quel que soit les circonstances et les aléas ayant coucouru à son élimination.

Anonyme a dit…

A lire
http://identitenegre.blogspot.com/2008/06/tv-franaise-et-mercato-entre.html