mercredi 11 juin 2008

INTERNET : LES CHINOISERIES DE SARKOZY !

Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur qui ne rêvait que de traverser la rue pour aller à l’Elysée, concoctait déjà avec ses amis, un plan diabolique pour verrouiller Internet. Cet été probablement, en douce comme toujours, la fameuse « Charte Confiance en ligne), sera semble-t-il, votée cet été. Par qui ? Personne ne le sait actuellement. Non. C'est une Charte. Vous me suivez ? Il n'y a aucun vote possible. C'est un accord entre finalement personne, des fantômes qui bloqueront tout.

Avec parcimonie et subterfuges, pour ne pas faire peur aux usagers d’Internet, le nom a été bien pensé. La loi qui galvaude le mot confiance est plutôt de la délation, du flicage, du marquage à la culotte des internautes et le futur blocage sans préavis de leur compte et/ou site, blogs, adresse e-mail.

Un exemple fort intéressant est celui qui peut arriver sur la plateforme aux centaines de milliers de blogs : Skyblog qui, à priori avec l’accord de ceux-ci, qui hébergent de nombreux sites d’adolescents, seront contraints de tout révéler sur eux, sous prétexte de prévenir les prédateurs de tous bords.

Cette dérive, fait automatiquement de tous les hébergeurs français, voir étrangers, des indics pour la police. La France entre donc de plain-pied dans une chinoiserie française, devrais-je dire dans psychosociologie de l’endormissement total de l’Internet.

J’aimerai encore entendre ceux qui, dans une verve et des critiques improbables parlaient de Google et de Yahoo qui suppriment sur leurs différentes plateformes, la place Tienanmen.

Quelle belle France, donneuse de leçons et qui se fait épingler à chaque bout de champ. La France c’est en définitive le pays des libertés contrôlées, très contrôlées. Je crois qu’il n’y a finalement aucune vraie liberté.

Attention les dégâts ou bonjour les dégâts ?

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Sarkozy est un manipulateur

nubiennes a dit…

Une charte n'a aucune valeur juridique .
Encore une escroquerie toute cette gesticulation pour jeter l'argent du concitoyen par les fen^tres .
Par ailleurs la loi hadopi sera terrible mais je me demande comment ils vont arrivé à contrôler cela représentes des

Ca sent un peu la tentative désespérée de faire passer un système de contrôle qui a été en partie censuré par la commission européenne et le conseil d'état.

Donc, laissons les mettre en place tout ce bordel, et surtout se ruiner en essayant de filter des péta-octets de données en pure perte.

A la fin, après quelques milliards d'euros partis en fumée pour des prunes, peut être qu'éventuellement, une minute de lucidité les frappera et qu'ils se rendront à l'évidence: Le net, on fait avec et pas contre.

Anonyme a dit…

Allain Julles, si tu veux faire un VRAI scoop, un de ces trucs qui t'ouvriront les portes de la célébrité, de la gloire et de la reconnaissance auxquelles tu aspires visiblement sans en avoir les capacités, cahrge toi, enquête sérieuse et témoins à l'appui, à dénoncer la cokainomanie de Sarkozy, évidente pour tout observateur un peu au courant des effets de cette substance. Alors, grâce à toi, il devra démissionner.
En es-tu capable, ou préfèreras-tu massacrer ta réputation en continuant à jouer l'idiot qui ne sait rien, n'a rien à dire et veut le faire savoir à la terre entière?

franck a dit…

Le cadenassage d'internet a deja commencé chez nos voisins. Un blogeur collaborateur du réseau voltaire à été emprisonné, oui "emprisonné", à berlin pour avoir laissé un lien vers un article de Meyssan contre l'avis d'une cellule officielle de "e-censure".