vendredi 13 juin 2008

"LE NEGRE VOUS EMMERDE" suite et fin.

J’ai enfin fini de lire l’opuscule de Claude Ribbe, « Le Nègre vous emmerde », publié chez Bushet/Chatel, dont j’ai rencontré l’excellent éditeur Raphaël Sorin, qui s’occupe aussi d’un talent comme Michel Houellebecq. Cet hommage au Nègre fondamental Aimé Césaire est bien écrit, sobre, direct et, surtout, acerbe à souhait.
Sa qualité littéraire n’est plus à démontrer vous pouvez vous en douter, connaissant l’auteur à succès dont le best-seller, "Le crime de Napoléon" (éd. Privé), a fait couler beaucoup d’encre et dire de lui qu’il était le « Dieudonné universitaire ».


D’entrée, le livre vous accueille avec un petit clin d’œil à l’Afrique. Il l’introduit avec le proverbe « Un lion ne meurt jamais, il dort ».


Tout au long de ce récit pittoresque, l’auteur fustige la récupération des politiques de tous bords. De Ségolène Royal en passant par le négrophobe révélé François Bayrou[com], ou encore des membres les plus influents de l’UMP. Il regrette notamment l’absence de Chirac et de Strauss-Kahn, ancien élu de Sarcelles où la communauté antillaise est fortement représentée.

Quelques charges en règle contre certaines personnalités.


- Yannick Noah : « L’homme qui accepta de poser, sur les murs de France, dans une nudité évoquant tous les clichés de l’esclavage […], en quelque sorte, du tirailleur Banania. »


- Henri Salvador : pitre qui occultait ses racines africaines.


La seule critique que je fais de ce livre que je vous recommande vivement, c’est cette sempiternelle association Dieudonné-Le Pen-Soral[com] dont je parlais hier soir, après la rencontre avec le normalien.

5 commentaires:

franck a dit…

J'ai uploader une version pdf des "discours sur le colonialisme de césaire

http://mihd.net/cak2583

(coller le lien dans votre barre d'adresse, "request tiket" puis "download").

Usez, abusez ...

franck a dit…

Et puis, comme c'est bientot l'été, j'ai fait de meme pour le tres méconu "georges" d'alexandre Dumas :

http://mihd.net/cak2583

Roman génial sur la crétinerie raciste de la bourgeoisie au pouvoir au XIXe siècle et a tous ses valets. Dumas leur envoie ce livre comme une gifle et un coup d'estoc ; beau pamphlet contre l'escalavage de ce petit fils d'esclave.

nubiennes a dit…

Je l'aurai bien acheté mais j'ai d'autres livres en vu pour le moment .

AJM a dit…

@Nubiennes,

Livre très bien écrit de surcroît.

@Franck, salutations républicaines.

franck a dit…

petie erreur de ma part, le lien vers le Dumas est le meme que vers césaire ;
je rectifie donc :

http://www.mediafire.com/?muqhtdjnjmt

En route pour de l'aventure (car c'est aussi un beau roman d'aventure) et de décrassage de bourgeois et de girouettes. Un siecle et demi apres sa parution, ce livre n'a en rien perdu de son interet

Enjoy !