vendredi 13 juin 2008

LES FOURBERIES DE MONSIEUR NICOLAS.


Certains commentateurs hexagonaux et autres blogueurs ont trouvé à Nicolas Sarkozy, le dernier petit "sobriquet" nom à la mode : le Cindy Sander de l’Europe. C’est très flatteur sans doute lorsqu’on sait la déconfiture, le bide légendaire de la carrière discographique de la « star » qui devait commencer sur les chapeaux de roue et se termine par un échec cuisant. « La France est de retour en Europe » avait annoncé Cindy Sander aka Nicolas Sarkozy.


L’Europe entrera dans une ère nouvelle semble dire les Français, lorsque, le 1er juillet prochain, c'est-à-dire dans deux semaines donc, la France présidera l’Union européenne. Hélas, malgré les effets d’annonce, la girouette qui fait ses galipettes contrainte par le vent de fonctionner par à coup ou du moins, selon la volonté de la bureaucratie bruxelloise, aura les mains liées. Fichtre.


Au sommet de l’Etat, c’est l’effervescence. Entre les pérégrinations du président de la République, ajouté à celles du premier-Ministre sans portefeuille, le décor est planté. Le designer que le monde entier nous envie, Philippe Starck, a été mis à contribution, sollicité pour réaliser un logo dont la pérennité durera 6 mois. Un site Internet a même été créé. La France s’est engagée pendant 6 mois donc, de mettre les citoyens au cœur de l’action.


Ce qui est amusant, c’est le rôle même de cette présidence. Contrairement aux affirmations mensongères entendues ici et là, le chef de l’Etat français n’aura qu’un maroquin bidon de consultant. Il ne sera pas le superprésident, que dis-je, l’hyperprésident de France et d’Europe.


Carburant trop cher et propositions du plafonnement de la TVA sur l’ensemble des produits pétroliers, quotas de pêche, agriculture, protectionnisme par rapport au textile chinois... Il y a de fortes probabilités, une peur certaine même, pour que la montagne n’accouche réellement d’une souris.


Que dire du coup de griffe magistral du Colonel Mouammar Kadhafi, chef de la Jamahiriya libyenne concernant le rêve « sarko-guainoïste » (Sarkozy-Guaino) passez-moi l’expression, d’une Union pour la méditerranéenne (UPM)? De prime abord, on pouvait croire que ceux qui allaient être le plus visés seraient les Noirs, ou plutôt l’Afrique sub-saharienne. Les premières salves qui ont sans doute inspirées le leader libyen, ce sont les échos défavorables de pays de l’UE, logés loin de la méditerranée à l’exemple de la Slovénie.


D’un autre côté, la proposition du chef de l’Etat français d’installer le futur secrétariat général de l’UPM à Tunis chez notre ami Ben Ali ne fait pas recette. Des sempiternels « pourquoi » reviennent à chaque proposition du président volant. En attendant la réponse irlandaise sur le Traité dit simplifié mais encore plus compliqué selon les observateurs, les autres dirigeants européens n’ont cessé de fustiger l’égo surdimensionné du chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, qui se prend finalement pour le roi du monde. Dans certains milieux par ailleurs, il est aussi surnommé, l’Ayatollah de la pensée unique.


Comment la France ose-t-elle s’ériger en donneuse de leçons alors que sans cesse, ses nombreuses dérives budgétaires semblent plutôt la classer du côté des cancres ? Entre un PIB qui n’atteindra pas cette année les 3% fatidiques, des comptes publics en déficit, les dépenses inutiles de l’Elysée qui flambent, rien n’est sérieux. Plus loin d’ailleurs, les membres de l’Union européenne se demandent bien pourquoi la France leur donne rendez-vous seulement dans 4 ans pour rééquilibrer ses finances alors qu’il faut le faire dans les deux années à venir.


Aborder les questions des droits de l’Homme et on tombe finalement surpris et désabusé, sur une république presque bananière. Violations en tous genres, discriminations à l’emploi, mauvaise gestion dans les prisons, contrôles au faciès, bref, un chapelet indescriptible de bévues.


Mais, chut, il ne faut pas le dire !

10 commentaires:

Greg a dit…

Son nez va encore bien s'allonger lorsqu'il sera encore et toujours obligé de mentir sur sa supposée puissance en Europe.

zazaza a dit…

Coucou AJM,

J'ai l'impression que tous les opérateurs économiques de notre pays sont vraiment sûrs qu'il réussira, en 6 mois de présidence, de réellement changer l'Europe. Quelle illusion aprèsq !

AJM a dit…

Salut vous !

La forme ? MLes français ne sont ps encore au bout de leur surprise. Plus dur sera la chute. En revanche,Je peux me tromper.

@+

Alix a dit…

C'est le règne de l'hypocrisie gouvernementale. J'ai entendu l'avaleur de couleuvre le plus ridicule de la politique, François fillon, hier chez Chabot.

Plus bas et ridicule que lui tu meurs !

Nico a dit…

Il faut avouer que quelque chose d'étrange risque d'arriver à Sarkozy. Trop de promesses et au bout: échac et mat. Je ne sais comment les gens réagirons, surtout les cathos, lol.

Anonyme a dit…

Salut man,

Franchement, Sarkozy sera plus que nu après cette petite expérience. Je ne sais pas vraiment ce qu'il dira encore aux français. Crise mondiale ? Oui, c'est trouvé, ça sera le nouveau mensonge: nousne pouvons rien à cause de la crise mondiale. petite anecdote après sa prise de fonction: "que voulez-vous que je fasse, les caisses sont vides"

Les français ont la mémoire très courte.

Ton ami de dix ans !

Anonyme a dit…

Il est né fourbe il finira fourbe.

King a dit…

Yo Négro !

Très beau texte comme d'habitude. Je crois effectivement qu'après la présidence française, Nicolas Sarkozy ne pourra plus raconter des salades aux français. Il est simplement au bord du gouffre.

Bye !

Estelle a dit…

Le petit Nicolas est déjà nu. Comment va-t-il faire pour la suite ?

Olivier Zilbertin a dit…

Je vous trouve un peu dur avec Nicolas Sarkozy alors même qu'il vient de trouver la solution à tous les problèmes des Français, comme vous pourrez le constater en lisant blogOZ.fr, le seul blog qui OZe