vendredi 5 septembre 2008

JOHN McCAIN ET SARAH PALIN FONT PSITT !


Une femme vice-présidente des Etats-Unis, attire-t-elle vraiment les électrices ? En croyant pouvoir rallier les hillarystes, John Sydney McCain, a certainement prouvé qu’il était encore au Vietnam, et qu’il n’était pas encore entré dans le XXIe siècle. Pourquoi les Américaines ne se reconnaissent pas en Sarah Palin, après sa parade inutile du 3 septembre dernier qui a fait psitt ? Parce que c’est une héroïne du Moyen-Âge.

Après les différents discours de la convention républicaine, l’autoproclamée Pit-bull, a plutôt mordu ses lèvres et son rouge à lèvres avec. Elle a crié. Or crier, n’est pas parler. Elle a tenté d’attaquer Barack Obama, qui, en politique très fin, n’a pas répondu. Il a laissé le soin à son colistier, Joe Baden, de le faire. Il a simplement démontré que l’allocution était vide.

Et que dire du vieil héraut, héros, american hero ? Nul. Finalement est-ce cela son programme : celui d’ancien prisonnier de guerre ? Et les autres alors, où sont-ils ? On a plutôt l’impression que notre ami fut le seul prisonnier de guerre au monde en ce temps là. Il est subitement pour le changement. Lequel donc ? Virer tous les caciques de Washington dit-il ? Ses amis ? C’est le monde à l’envers. Le ticket républicain est finalement la somme des zéros qui fait toujours….zéro.

Sarah et Bristol Palin
Il n’y avait ni un mot sur les cols bleus, ni sur le prix de l’essence, ni sur la santé ou l’envoi des enfants à l’école. Bref, un vide sidéral. Des mots qui riment bien sûr, avec zéro. Je demande toujours le programme de John McCain. Obama n’a pas, semble-t-il, de programme. Et, les supporters de McCain n’apportent pourtant pas, un seul élément sur celui de leur champion.

Tiens, il a parlé de la Russie. Un pays, avec des dirigeants corrompus, qui envahit un autre pour s’asseoir sur la manne pétrolière. Et les Etats-Unis font donc quoi en Irak ? Je crois simplement que ces gens, loin d’être des fous, prennent plutôt les autres pour des demeurés.

Quand on sait que 59% des femmes interrogées considèrent que le duo McCain-Palin est un pur calcul politique, il n’y a pas de quoi se réjouir chez les républicains. Sarah Palin confirme en fait que, le vrai boulet de McCain, c’est elle. On ne peut pas transposer deux personnes, en l'occurence, deux femmes aux idées diamétralement opposées. Hillary Clinton est aux antipodes de Sarah Palin. McCain ne l'a pas compris.

J’ai commis un papier publié sur AgoraVox le 1er septembre dernier[fr], article le plus lu par ailleurs depuis ce jour sur la plateforme (avec près de 10 000 lectures, soit 2000 par jour), je pensais déjà ce qui se confirme aujourd’hui. Le choix de sa colistière est un suicide politique.

3 commentaires:

SANSVOIX a dit…

L'ORIGINAL OBAMA face à la COPIE MC CAIN !

Ainsi donc MC CAIN serait, lui aussi, pour le changement...., comme OBAMA ?

Il faudrait de trésor de combativité et d'âprêté chez les DEMOCRATES pour défendre becs et ongles leur ORIGINAL OBAMA contre LA COPIE MC CAIN !

Par les temps qui courent des malfaçons planétaires, les faussaires et les copieurs sont devenus très ingénus...

Tenez, nous en France, à force de transférer les tchnologies vers la Chine, nous apprenons que les Chinois sont fins prêts à produire totalement des TGV !

Il serait normal que la France garde son avance et sa longueur de distance technologues...

C'est donc bien entendu :

Contre la COPIE MC CAIN, c'est l'ORIGINAL OBAMA qui reste la garantie de changement aux Etats-Unis et dans le monde !

ASV

Anonyme a dit…

Je suis d´accord; c´est presque une blague: Lenine, réveille toi, ils sont devenus fous (on a presque envie de l´exclamer).

C´est effarant: une femme qui pourrait être présidente qui se définit comme une chienne avec du rouge à lèvres, un candidat à président qui veut virer les fainéants de Washington, et les faire travailler; et pour finir, 2 candidats qui n´ont pas de programme, aucun des deux; sauve qui peut, arrêtez cette terre dominée par les usaniens, que nous puissions descendre: l´un des candidats qui veut rester 1000 ans en Irak (comme le troisième Reich ) et l´autre qui ne se définit jamais clairement sur la question de l´Irak , mais qui veut rester 1000 ans en Afghanistan en compagnie de kouchner et sarkozy...
Abominablement effarant, et le pire c´est ceux qui croient qu´Obama va changer quelque chose parce qu´il est noir alors qu´il n´est qu´amer-loque.

SANSVOIX a dit…

Elu, si OBAMA peut changer quelque chose il le fera parce qu'il sera le Président des Etats-Unis, et non pas parce qu'il serra un Président NOIR.

Et ce changement pourrait ne pas même être sûr face aux intérêts supérieurs de Etats-Unis d'Amérique et il n'aura pas tort, parce qu'il sera le Président des Etats-Unis d'Amérique et non pas le Président de l'Union Européenne, des pays d'Asie ou des pays d'Afrique.

C'est quand même incroyable de ramener tout au niveau de la couleur de la peau, mais ça peut se comprendre surtout ici en France où la minuscule responsabilité confiée pour la forme (pour DIVERSIFIER) à une RAMA YADE, par exemple, devient sujet à débats homériques...

Est-ce vraiment avec 10 % des Noirs de la population américaine, un Noir peut politiquement devenir quelque chose aux USA s'il ne comptait que sur les suffrages des NOIRS ?

La réalité est que l'élite américaine, mieux que l'élite européenne, petit-à-petit s'est préparée à l'éventualité d'un Président Noir, Hispanique ou Asiatique...

Les Etats-Unis ont déjà, avec les REAGAN, les BUSH (tous républicains et conservateurs, s'il faut le souligner), confié les responsabiltés de leur Sécurité et de la conduite de leurs Affaires Etrangères à des NOIRS (POWELL et RICE).

Les Démocrates, eux, souhaiteraient faire mieux : faire élire un Président Noir pour les Etats-Unis d'Amérique, pas pour l'Union Européenne (Kouchner l'a compris qui tiendrait déjà à engager les échanges avec les candidats OBAMA et MC CAIN pour un partenariat bien défini).

Tenez et retenez bien, un Président Noir pour les Etats-Unis et non pas pour l'Union Européenne.

Alors, quelle que sera l'issue du scrutin du 4 Novembre prochain, la candidature de Barack OBAMA aura pris date, en matière d'assurance pour les Noirs et pour toutes lee autres communautés minoiritaires des Etats-Unis, que leur pays n'est pas figé et que tout est possible pour chacun de ses citoyens issus de toutes les origines autres que l'origine européenne...

Pragmatiques , les Américains le sont déjà...!

Intellectuellemnt, ils ne pourront plus laisser les Européens leur faire la leçon de démocratie comme elle doit fonctionner dans un pays dit démocratique...

Au fond, nos discussions passionnantes et passionnées sur les élections américaines et sur les choix de leurs candidats devaient normalement avoir lieu sur nos élections et sur le choix de nos candidats dans leur diversité "ethniqus" ici en Europe, ici en France...

Mais, hélas, nous ne pouvons pas le faire en Europe, en France parce que, intellectuellement nous sommes FIGES, nous n'avons pas de lueur d'espoir sur un possible changement de nos mentalités...il n'y a qu'à voir la nature et la teneur de nos lois actuelles sur l'immigration "ADNoïque"...

Mais , hélas, cela ne nous empêche pas de devoir tout le temps donner des leçons aux autres.

Il faut vraiment être gonflés

ASV