lundi 15 septembre 2008

LE NOUVEAU MENSONGE DE SARAH PALIN.

Après des soupçons d'adultère jamais démentis, après la vérité sur la grosse de sa fille mineure, après son cursus d'étudiante dilettante, après ses nombreux mensonges, après avoir révélé devant la face du monde, face à Charles Gibson de ABC qu'elle ne connaissait rien en politique étrangère, après avoir lié les attentats du 11 septembre avec l’Irak, après avoir enfin dit qu'il y avait une probabilité pour faire la guerre à la Russie qui "envahit des petits pays", telle une fillette du primaire, avec Palin, nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Encore une révélation dont la majorité d'américains semble-t-il -ceux qui plébiscitent le binôme catastrophe MacCain-Palin-, n'en tiendront pas compte, parce qu'ils sont simplement hors du temps, empêtrés dans leurs convictions au ras des pâquerettes.

Si l'on rajoute le travail de sape de la FoxNews, ce média agrégé ès propagandastaffel hypocrite, mortifère et mensongère, la boucle est bouclée. Mais où va donc le monde nous demandera certainement la mère Denis ?

Notre chère Sarah Palin dont les médias et John McBush (Mccain) disaient qu'elle était l'une des rares Gouverneurs à s'être rendus en Irak, n'a jamais en réalité, été sur place. Elle était simplement restée au Koweït, admirant avec des...jumelles, la Mésopotamie. Fichtre.

Mais, c'est rien, c'est tout doux. On leur pardonne tout, sachant qu'ils sont en face d'une persona non grata in USA, leur propre produit pourtant. Son tort: la couleur de sa peau. Comment comprendre que lorsque le grabataire parle de changement, il puisse être suivi ? Comment apprécier une colistière qui, par son parcours et sa vie, se disqualifie en réalité, après avoir menti sur ses supposées convictions ?

Certains ont parfois considéré que le soutien de certains à Barack Obama était racial. Or, lorsqu'on leur renvoie le même raisonnement, dans le même sens donc, ils n'ont aucune réponse. Et ceci, surtout, quand est réellement exposé, le vrai changement prôné par le sénateur de l'Illinois. Je ne sais toujours pas qu'elle est le programme de John McCain qui se résume en trois points essentiels:

- Vietnam: "J'ai été prisonnier de guerre rabâché à longueur de journée". Apparemment, le vieil homme est le seul prisonnier de guerre qu'il y ait eu au monde.Mon Dieu, j'en connait des milliers. C'est probablement un argument électoral, celui d'être atteint de vietnamisme, passez-moi l'expression.

- Irak: "Il faut qu'on y reste, même pendant encore 100 ans". Il y a pourtant aujourd'hui, un calendrier de retrait. Mais, ça passe comme une lettre à la poste. Même si le républicain se rend demain chez Ahmadinejad, tout lui sera pardonné. Vivement qu'il se rende chez un dermographe pour se faire au cul une image du drapeau américain et sa colistière, une arme de poing.

- Iran: "L'Iran ménace la paix dans le monde et ne doit pas développer son programme nucléaire". A ma connaissance, s'il y a un pays qui menace vraiment la paix dans le monde depuis 8 ans, c'est cette Amérique-là, celle de Bush et compagnie. Et puis, si l'on dissertait réellement sur le TNP (Traité de non-prolifération), instance créée simplement pour empêcher les petits pays de développer le nucléaire, après que les grands l'eurent fait.

Vous en savez plus ? Ils sont vraiment cons ces américains à vouloir 12 ans de bêtises avec une Palin présidente à la clé si d'aventure, le vieux décède. Scénario catastrophe probable et fiction digne d'Hollywood.


5 commentaires:

Jessica a dit…

Ces commentaires dérisoires d'AJM sont à l'image du désarroi du clan Obama et de ses supporters devant leur chute dans les intentions de vote.

Tout y passe, on racle les fonds de tiroir, on ramasse les déchets dans les caniveaux, on cherche les poux dans les fonds de culotte. Mais rien n'y fait.
Sarah cartonne, Sarah explose, le ticket démocrate perd les pédales ainsi que les médias de la gauche caviar américaine.

Quand on pense que cet idiot d'Obama avait l'occasion de réaliser un coup de maitre en prenant Hilary et ses 18 millions de votes aux primaires comme vice-présidente, tout en pacifiant les rivalités du parti démocrate,avec un clin d'oeil pour le vote des femmes, non, il a préféré choisir un vieux cheval de retour, bavard et sans intérêt, archétype de la vieille politique politicienne de Washington.

Un tel jobard, mal entouré, mal conseillé, sans aucune clairvoyance tactique, ne mérite aucunement d'accéder au poste suprême.

Il est certes très grisant de se voir futur président des USA devant cette reconstitution barnumesque et ridicule en carton-pâte de la maison-blanche.Il faut pour cela faire campagne autrement qu'en multipliant les déclarations creuses et pompeuse.


Réellement pitoyable....et tout benef pour Sarah et son garde du corps !

SANSVOIX a dit…

"Quand on pense que cet idiot d'Obama..."

C'est vrai qu'avec Hillary candidate VP, c'eut été plus facile pour contrer Sarah, mais n'aurait-on pas trouvé d'autres mots, genre..."dégoflé" et que sait-on encore...à affubler OBAMA ?

De là à le traiter d'"idiot", c'est simplement excessif...

C'est pas grave, les Américains désireux de le vivre, attendront encore longtemps pour voir un Noir à la Maison Blanche...

Quant à moi, mon regret est que je ne vivrai jamais cet instant-là...

MC CAIN non plus d'ailleurs, surtout lui !

A la différence entre nous deux est que lui MC CAIN s'en fout et s'en rejouirait !

ASV

Georges Marchais 4ever a dit…

Je comprends le désarroi des Kamarades supporters d'Obama qui, tant qu'ils n'auront pas trouver le bon angle d'attaque pour attaquer Sarah Palin, peuvent faire une croix sur l'élection de leur sympathique poulain.

Difficile de s'attaquer à la figure de la Mère, Hockey mom/PTA mom, dans un pays solidement ancré autour des valeurs familiales.

Et Obama comme le rappelle Jessica a peut être commis un péché d'orgueil en se privant d'Hillary, et donc d'une partie de ses partisans, au profit du bien fade Biden. Lequel Biden, dans une de ses nombreuses bourdes, a déclaré que Mrs Clinton aurait certainement fait un meilleur VP que lui.

Bon on sait jamais, la tendance peut se retourner. McCain peut faire un infarctus en direct pendant un débat et Palin se faire dévorer par un ours lors d'une partie de chasse. Wait and see !

Georges Marchais 4ever a dit…

Et puis franchement Obama devrait dire à ses Kamarades stars d'Hollywood de la mettre en veilleuse d'ici le 4 novembre.

Y'a rien de tel pour énerver l'électeur moyen que de voir un millionnaire junkie et alcoolique expliquer aux gueux comment ils doivent voter...

Henri Alberti a dit…

De plus en plus d'accord avec Georges.
Quand on peut discuter avec son ennemie préjugé, il n'est pas impossible de tomber d'accord.