mercredi 3 septembre 2008

BARACK OBAMA PEUT-IL ENCORE PERDRE ?


Outre-Atlantique, les choses semblent enfin se préciser. Durablement ? C’est moins sûr. Néanmoins, la plupart des instituts de sondages donnent l’avantage au duo de choc, Obama-Biden. Que s’est-il passé pour que les candidats démocrates surpassent à nouveau les branquignoles McCain-Palin ?

Après avoir phagocyté les médias avec sa colistière sexy, les attentes républicaines accusent le coup, incapable de laminer comme espérer, Barack Obama qui semble surfer désormais, sans coup férir, vers la Maison Blanche.

La fin de semaine dernière et le début de cette semaine ont été riches en rebondissements. Gustav, Sarah Palin par-ci, Bristol Palin par-là, dans un océan, que dis-je, dans un ouragan de révélations montrant le vrai visage de la gouverneure de l’Alaska, qui s’est vendue comme la femme parfaite. Or, avec un mari ex ivrogne, une fille mineure enceinte, un CV bidouillé sur Wikipedia, le favoritisme et le trafic d’influence, c'est amusant. Ajouté à ces casseroles, un soupçon de corruption, et la boucle est bouclée.

Quand je vois l’hypocrisie de certains commentateurs qui parlent d’un sujet privé, je me gausse. Une gamine enceinte ? Mais c’est la société tout entière qu’il faut interroger. Où sont donc nos valeurs ? Mais, le bouquet vient du fait que, la mineure vient d’une famille qui prône une vertu de pacotille qu’elle veut imposer à tout le monde. Pire, à travers les institutions. C’est privé mon œil !

Barack Obama semble donc être désormais le monsieur 50% que les démocrates attendaient. Un mix de Martin Luther King et de John Fitzgerald Kennedy. Parfait métissage s’il en est, le rêve du premier et l’identité de l’héritier. Héritage lourd à porter mais qui est sans aucun doute, de bon augure pour les Etats-Unis, enfin, je l’espère.


Selon donc les derniers sondages, de Gallup en passant par CBS, USA Today, Rasmussen, le candidat démocrate a désormais une réelle longueur d’avance. Aujourd’hui à nouveau, la même question lors des primaires se pose : qu’est-ce qui peut faire perdre Barack Obama ?

Les républicains, ne sachant plus à quels saints se vouer, après avoir usé de tous les subterfuges imaginables et inimaginables, ressortent à nouveau, l’histoire du prisonnier de guerre de John McCain au Vietnam. A ce propos, je cite l’ancien président américain, Jimmy Carter : « John McCain a pressé son expérience de prisonnier de guerre au Vietnam jusqu’à la dernière goutte et il fait référence à ses années dans les camps vietnamiens quelle que soit la question qu’on lui pose »

En définitive, obsédé par le Vietnam qui lui a laissé des cicatrices indélébiles, l’homme est atteint d’un syndrome rare, la « vietnam-manie » qui l’empêche de réfléchir ou de proposer quelque chose de cohérent pour l’Amérique.




4 commentaires:

SANSVOIX a dit…

AJM,

Tout en n'étant pas superstitieux, je ne me fie pas aux sondages de positionement polititique, souvent volatile...

Tout ce qu'on peut souhaiter est que le candidat de son choix ne fasse pas d'inutiles gaffes, car la société américaine a des bizarreries imprévisibles !

Je me marre toujours du ridicule qui ne tue pas ses auteurs !

J'ai vu et entendu à la télé des républicains défendre la "vie privée" de la famille PALIN.

Et pourtant la "vie privée" de la famille PALIN serait respectée, tranquille et personne n'en parlerait, si la Mère PALIN, par ses positions morales et moralisatrices, ne transformait pas la vie privée des autres en affaires publiques et sociétales

Tu te rends compte AJM...

Ces républicains là avaient fait dépenser 40 millions de dollars pour anquêter sur les "amours" CLINTON-MONICA et....à peine 600 000 dollars pour enquêter sur la disparition des Tours Jumelles de New-York et des milliers d'Américains, le 11 Septembre 2001.

Des ces deux dernières affaires laquelle tombe dans le domaine de la vie privée ?

C'est évidemment celle de BILL-MONICA !

Et maintenant si l'on observait les "amours" BILL-MONICA,l'on constate que cette dernière n'était pas mineure et n'avait pas été "engrossée" par BILL.

Et en plus l'on n'imagine pas que BILL et MONICA et/ou la mère de Monica considéreraient que "forniquer" entre adultes est un acte IMMORAL qui ferait tomber les foudres d'enfer sur la terre et sur la démocratie américaine..!

Les conservateurs aux Etat-Unis, croyants sont superbement hypocrites...ils voient facilement la paille dans l'oeil d'autrui, jamais la poutre dans leur propre oeil.

Heureusement face à ces conservateurs, il y a le peuple américain qui, de temps en temps, nous surprend en audacité et en renouvellement de son élite, le plus souvent, plus facilement que nous en France.

ASV

AJM a dit…

@Sans Voix,

Evidement, de voir leur contorsions me fait aussi rire. En effet, si la dame n'avait pas vendu sa nvie comme étant nexemplaire, on n'en serait pas là.

C'est le contrôle de la vie privée, des autres, en s'aidant des institutions. C'est dire.

Dit en passant, la dame a supprimé des aides aux filles mères en Alaska. Tout un symbole qui montre bien qu'elle ment sur ses valeurs à géométrie variable. Essentiellement.

Jessica a dit…

Tu te répands à nouveau dans l'info caniveau avec des photos suggestives de Palin, certaines fausses ou truquées, des ricanements sur sa file mineure enceinte, et autres détails sortis de la fosse à purin, modèle Carla.

Cela te permet de faire diversion pour surtout ne pas parler du "programme" (?) de la grande nouille messianique et de son discours Sauveur/Imprécateur, qu'on peut résumer en quelques mots:
des promesses pour tout le monde, des baisses d'impôts généralisées (comment?), le bonheur et la prospérité, l'indépendance vis à vis du pétrole du MO en 10 ans (!!) et autres sottises du genre. En Novembre il nous annoncera qu'il marche sur l'eau et qu'il guérit les paralytiques.

Le but est clair: continuer à endormir l'Amérique avec des thèmes creux mais grisants de changement et d'espoir. Surtout ne pas parler concrètement des politiques à suivre et de leurs financements.

Quand à son colistier, dit "Gros Bide" qui a voté pour la guerre en Irak et qui incarne la vieille machine politique avec laquelle Obama a toujours voulu rompre, il est surtout connu aux States pour ses bonnes relations avec les Mollahs iraniens dont il a perçu régulièrement quelques financements et pour ses bons conseils à Israel, à qui il demande de composer avec un Iran atomique.Rien que cela !

Une belle paire de pieds nickelés en réalité !!

SANSVOIX a dit…

Ce n'est pas possible,

Si j'ai bien compris, ici, l'on n'analyse pas , l'on se balance ses haines avec des oeillères...

C'est puant !

ASV