mercredi 3 septembre 2008

REVEREND ED KLANINS : L'ETRANGE PASTEUR DE SARAH PALIN.


Sarah Palin a aussi son pasteur. Aussi controversé que tous les autres, comme tous ces fanatiques et fous de Dieu qui pullulent aux Etats-Unis. Il s'agit de l'innommable, "Pasteur Ed Kalnins". Ce spécialiste du prêchi-prêcha, n'est pas à une contradiction près. De savoir que la constitution américaine la religion et l'Etat est assez hallucinant aux Etats-Unis.

Un pedigree impression sur ses déclarations et celles de sa protégée, l'ouaille la plus célèbre de son Eglise, Sarah Palin. En 2004 notamment, Il a même osé dire que ceux qui critiquent Bush, iront en enfer, tout comme ceux qui voteront pour le sénateur John Kerry. Rien que ça, comme s'il conversait avec Dieu.

Sur les attentats du 11 septembre, sans se démonter, l'homme a soutenu que, la guerre en Iraq faisaient partie d'une guerre "pour soutenir votre foi", et dit que Jésus himself, "valide cette position de guerre."

L'Assemblée de Dieu de Satan de Wasilla a façonné la pensée de Palin. Sans doute. Baptisée à l'âge de 12 ans elle n'a plus manqué un office jusqu'à ce qu'elle parte vivre à Enchorage. Sur Katrina, l'incroyable Ed Kalnins a aussi précisé que c'était une manipulation et ceux qui se permettaient d'accuser le gouvernement Bush, seraient envoyés directement en enfer. "Critiquer le Président c'est comme critiquer un Pasteur, ça conduit en enfer". Ouf.

Le Christ Jésus a appelé, poursuit-il, les croyants à être prêts à sacrifier leur vie. Il prêche à maintes reprises sur la "fin des temps» ou «derniers jours», une prophétie apocalyptique tenu par un petit groupe vocal de dirigeants chrétiens. Le mois de juin dernier, en rencontrant Sarah Palin , il a déclaré: «Je crois que l'Alaska est l'un des États refuge dans les derniers jours, et des centaines de milliers de personnes vont venir ici, chercher refuge. Et, l'église doit être prête à les accueillir.

Le bouquet final est pour Sarah Palin. Prenant la parole devant l'église pentecôtiste (photo), elle a dit de la guerre actuelle en Irak, qu'elle était une mission messianique dans laquelle, les États-Unis agissent par la volonté du Seigneur. Elle a dit, l'Irak était "une tâche de Dieu."

C'est tout dire de la dangerosité de cette femme qui pourra être présidente des Etats-Unis, quand on connaît un tant soi peu, les antécédents médicaux du candidat républicain, John McCain. Méfiance. Ces gens sont des illuminés. Quelle est la différence entre ces gens et ceux qu'ils disent combattre ? Je n'en vois pas.






3 commentaires:

SANSVOIX a dit…

LU POUR VOUS :

"Des rumeurs propagées sur internet, selon lesquelles le plus jeune fils de Sarah Palin, âgé de cinq mois, est en fait celui de sa fille Bristol, ont contraint la colistière du sénateur de l'Arizona à annoncer que sa fille de 17 ans était enceinte, avait l'intention de garder l'enfant et d'épouser le père".

Que cela aurait pu dire ou faire dire ?

Que BRISTOL attendrait un deuxième enfant ?

ASV

AJM a dit…

Là est le mystère. On ne sait pas vraiment si la petite est à sa deuxième grossesse.

Jessica a dit…

Je regrette que tu n'ai pas produit des commentaires aussi exhaustifs sur le Pasteur sulfureux de Obama.
Pour le coup, tu deviens fort volubile.
C'est cela qu'on appelle hémiplégie de la pensée ?